Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le polyamour de mon compagnon... Accepter ou arrêter tout

#

Willy D (invité)

le mardi 21 juillet 2015 à 12h06

Salut,
Il semblerait que le gaming soit son addiction, et cela peut paraître étrange pour les personnes hors de cette addiction, mais pour les concernés ce n'est pas "qu'un jeu". Donc je pense que ce point entre bien en jeu dans la suite. Surtout que si tu laisses passer, lui ne va pas se priver, c'est le problème des addictions. (Attention je ne dis pas ça pour prendre sa défense hein! :D )

De ce que j'ai lu, il veut faire des efforts car il tient énormément à toi.
Le but est donc de discuter avec lui et de lui faire bien comprendre que c'est pas du tout une période facile pour toi et que le peu de temps où tu peux le voir (soit le w-e), vous passiez du temps ensemble car tu souffres (Comme dit Lulutine "Etre avec quelqu'un (physiquement) pour ne pas être avec lui (en pensée), quel intérêt ?").
Faut bien qu'il prenne conscience pour avoir le déclic et pourvoir commencer à à travailler sur votre relation ensemble. C'est bien beau de dire qu'on tient à l'autre et qu'on veut faire des efforts, mais si on les fait pas....
Du coup faudrait pouvoir faire des compris, genre certains w-e il ne joue pas du tout ou juste un peu ou autres idées du genre tu vois?

Y'a aussi qqchose qui me chiffonne, c'est que s'il passe du temps sur son téléphone parce qu'il lui réponds ou attends fréquemment ces message, je trouve que c'est un manque de respect total. C'est pas facile pour toi d'entrer dans le monde du poky, vous vous voyez que le w-e, alors si en plus il prends de votre temps pour son temps avec elle, ça va pas facilité les chose.

Bon tout ça c'est surtout pour la partie addict; pour le côté poly je peux pas trop aider. Mais s'il il est conscient et veux faire évoluer votre relation car il tient à toi et ton ressenti, alors vous pourrez vous entraider et ce sera un changement moins dure pour toi.

Je sais pas si je me suis bien exprimé, c'est tellement plus limpide dans ma tête que sur "papier" haha.
Puis si j'ai dis des idioties ou que j'ai mal compris qqchose hésitez pas à me dire.
Je pense que je vais suivre cette histoire si vous continuez à en discuter ici.
En tout cas bon courage pour la suite <3

#

Le compagnon (invité)

le mardi 21 juillet 2015 à 20h58

Bonsoir.

Cela fait depuis le début que je suis en silence ce fil de discussion et que je soutiens Ainya dans son parcours pour se faire une idée sur ce joli thème (pour dire, j'ai même encouragé ma belle à s'exprimer, tant que cela lui fait du bien).

Balayons donc d'un geste élégant les spéculations faites dernièrement.

Mon activité, ma pseudo addiction comme il plait à certain de l'évoquer ainsi, n'est PAS DU TOUT le but du sujet. Aussi, si tant est que vous souhaitez un minimum de bien à ma chère et tendre, je vous prierai de ne pas emmêler les esprits avec un débat qui n'a pas lieu d'être.

J'ai lu des choses sur mon attachement supposé à mon téléphone portable et le manque de respect que cela créait. Il est vrai que je suis mécaniquement plus enclin à le regarder, une fois toutes les 3-4 heures alors qu'avant je l'oubliais allègrement çà et là. Une fois encore vous ne savez pas de quoi vous parlez et c'est très dangereux. ;)

Enfin, pour reprendre un débat qui fut évoqué bien avant, non je ne chercherai pas à la "convertir" (la convertir à quoi, au juste ? Je ne savais pas que l'expression de l'amour était quelque chose de sectaire ici bas...), ni à avoir des relations sexuelles avec tout un chacun. L'affection d'ordre amoureux existe, je vous le jure. :)

J'ai entendu ses craintes et je suis assez humain pour comprendre et l'aider sur ce qui ne tient pas d'angoisses irrationnelles contre lesquelles je suis impuissant. Je suis honnête avec Ainya et, étrangement j'ai même en tête de vrais projets de vie avec. Je ne me prétends pas parfait et infaillible, mais j'ai toujours appris que la bonne parole ne sortait pas d'une seule bouche.

Du reste, pour la fange qui aurait l'idée de douter de la sincérité de mes mots et qui auraient le désir de porter atteinte à mon image, faites comme bon vous semble. Je n'ai rien à vous prouver et ne vous répondrai plus.

Je me retire donc pour laisser la part belle à une discussion sensée et sans préjugé avec mes excuses tout aussi sincères pour le dérangement occasionné.

#
Profil

Evavita

le mercredi 22 juillet 2015 à 01h13

Pour ceux qui ont la flemme lisez en priorité les deux derniers paragraphes s'il vous plaît.
Bon bien voilà, je suis ce fil depuis le début en me disant que j'avais des trucs à dire tout en procrastinant à le voir s'allonger parce que la liste des choses que j'ai à dire s'allonge avec. Merci à Le compagnon de m'avoir donné le petit coup de pouce dont j'avais besoin.

Il va y avoir plusieurs points :

Peut-être que je me goure Ainya mais je sens comme en vent de culpabilité dans tes propos. Alors il est tant pour moi de me faire l'avocat des monogames (Lulutine, je sais que tu vas avoir envie de citer ce passage, retiens toi :P ) . La plus part d'entre nous qui avons grandi et vécu à des endroits où la monogamie est la norme, -l'unique voix qui mène au bonheur, à l'amour et aux bébés bien entendu- écoutons depuis la plus tendre enfance cette musique : "quand l'être aimée s'intéresse à une autre c'est qu'il n'est pas heureux avec nous. Que si un jour cela arrive il faut "se battre", sortir la lingerie fine, pimenter le couple; et lire bcp de magasines féminin qui vont nous dire kece que c'est kil faut faire dans ces cas là pour que l'autre "piqueuse de mec" se fasse dégager. C'est là le seul moyen de se garantir le Bonheur!" Alors où je veux en venir avec mon laïus?
Toi aussi Ainya, tu as eu le droit à cette pensée dominante qui est assénée comme la seule véritable vérité vraie, et si tu y prêtes attention, il y a de grandes chances que tu te rendes compte à quel point cette musique est omniprésente au quotidien. Et quand on a le droit à ça, bein ça se déconstruit pas en une semaine, parfois ça prend plusieurs années et des fois jamais ça dépend des individus. Le fait est qu'on nous a implanté une alarme qui dit "attention danger" dès que l'être aimé éprouve quoi que ce soit pour son ordi, euuuuh, je voulais dire pour quelqu'un d'autre (l'ordi est venu tout seul, je me suis dit que c'était intéressant comme lapsus alors je l'ai laissé). Et avec cette alarme, utiliser des arguments rationnels face à elle, ça ne marche pas (en tout cas pas pour moi). Alors le conseil que je peux te donner, c'est que tes besoins sont légitimes. Se plonger brusquement dans un bassin de 30 mètres de profondeurs quand il y a aquaphobie n'a jamais aidé personne (enfin pas à ma connaissance). Prendre ton temps n'est pas un besoin égoïste (c'est pas un soucis si s'en était un cela dit), il vous servira à tout les deux parce que il y a simplement ainsi plus de chance que tu te sentes écoutée, rassurée, et que peut-être un jour que la situation te convienne. D'ici là, je dirais qu'il faut pas forcer parce tout simplement il y a une forme de contre-productivité à le faire. Et peut-être qu'un jour tout cela t'iras et peut être pas et peu importe si oui ou non, l'important c'est que tu sois à l'écoute de ce dont tu as envie/besoin (facile à dire je sais). C'est vrai que les pyramides se sont construites grâce au sacrifices de millier de personnes mais ça n'a pas profité à ces même personnes. A mon avis, il en va de même avec les relations : qu'elles se construisent sur des compromis profite à tout le monde, qu'elles se construisent sur des sacrifices ne profite pas à la personne qui les a fait.
Tu le dis clairement que ton compagnon est prêt à te laisser le temps, la raison pour laquelle le paragraphe ci-dessus existe c'est parce que tu dis qu'il veut la voir dès le mois prochain et et que tu as du mal avec ça. Peut-être est-ce trop tôt pour toi. Et je pense que avant de commencer à fixer quand il la voit, peut-être déjà être sûr que vous avez communiqués suffisamment et que tu te sens totalement rassurée. Une idée serait par exemple de vous mettre d'accord sur le fait que ce soit toi qui donne le "top départ" en disant : "c'est bon ça y est je me sens à l'aise avec l'idée que tu ailles la voir". Toute poly que je suis mes amoureux et moi avons nos fragilités, des trucs qui sont pas faciles à digérer, et j'ai remarqué que ça marchait mieux dans ces cas là, de laisser l'autre me dire quand il se sentait prêt. Alors peut-être que tu te diras "ah mais c'est pas cool, qui suis-je pour l'empêcher de faire ce dont il a envie..." . Alors il sera temps de te rappeler que toi tu ne demandais rien à personne à la base, que tu vivais tranquilou ta relation monogame, et que tu es autant en droit d'avoir envie qu'il attende, que lui d'avoir envie d'y aller dès le mois prochain. Vive l'égalité mono/poly !
Bon après faut savoir ce qu'il veut, à forcer l'allure on trébuche. A lui de voir si il consent à ralentir l'allure si il veut augmenter tes chances d'acceptation. Quand je te lis sur les passages où tu dis que ça va trop vite, je t'imagines en train de courir après un cheval en tenant fermement une corde à laquelle il est attaché (le cheval est au petit trot hein, pas au grand galop). Au début ça fonctionne, tu tiens l'allure et puis arrive un moment où l'énergie va manquer... C'est qu'une projection, c'est ce que ça m'inspire, à toi de dire si ça te parles.

Deuxième point. Ca me chiffone cette histoire "d'aveux de polyamour". C'est une question de définitions mais je crois que les mots utilisés ont une importance. Chacun vit le polyamour différemment mais il y a quand même des points commun sur ce qu'est un polyamoureux. Un polyamoureux est d'une part quelqu'un qui accepte la possibilité que son/ses partenaires existants et futur puisse avoir d'autres relations (pas obligatoirement amoureuse) avec d'autre personne, et d'autre part qui s'octroie cette même liberté (même si il ne va pas pour autant "utiliser" cette liberté) en ayant au préalable indiqué à son/ses partenaires existants que c'est comme ça qu'il voit les choses.
Face à "l'attirance affective" que ton compagnon s'est mis à éprouver pour une autre sachant qu'il était engagé dans une relation monogame avec toi et dans le cadre où il voulait rester avec toi, il pouvait soit : a) s'écarter d'elle, b) te tromper, c) t'en parler.
Donc, en choisissant la réponse c) tout en indiquant qu'il souhaitait aussi continuer sa relation avec toi, ton compagnon n'a pas avoué être polyamoureux, il l'est devenu selon moi (enfin je suis même pas sûre parce que j'ai peut-être raté l'info mais je n'ai vu nul part d'écrit que lui il était ok si l'envie te prenait de te créer un profil sur un site de rencontre par exemple). Je pars du principe que chacun est responsable de ses actions. Là où je veux en venir c'est que je voulais t'éviter une confusion consistant à croire que tu es face à quelque chose contre lequel ton compagnon n'y peut rien. J'aurais pu choisir d'être monogame, alors serte ça aurait été super coton pour moi mais j'aurais pu.

Troisième point : En ce qui concerne le portable, l'ordi ou autre. Si il y a incompatibilité sur le sujet. lui veut pouvoir profiter de son w-e en faisant du rôle play et toi tu aimerais quand tu le vois qu'il ne le fasse pas. Je crois comprendre que vous n'habitez pas ensemble ce qui permet d'offrir la liberté que ces deux choses puissent être compatibles. N'y a-t-il pas la possibilité de dire : "joue autant que tu veux chez toi et vient me rejoindre quand tu auras envie de passer du temps avec moi portable éteint"? Ca réduirait sans doute le temps passé ensemble mais ça en augmenterait peut être la qualité. Il y a eu des fils sur ce sujet mais saches que j'ai lu plusieurs témoignages ici disant que eux quand il veulent regarder leurs portable, répondre à un sms ou passer un coup de fil, il demande à la personne présente si ça les dérange pas qu'ils le fassent. Moi je trouve pas ça déconnant. Et effectivement, j'ai tendance à moi aussi associer ce genre de comportements à un manque de respect. Le tout étant d'en discuter et d'indiquer tes limites chez toi. J'ai un amoureux qui hiver comme été ne veut pas que je fume à l'intérieur de son appartement. Bein quand je vais le voir et qu'il fait 3 degrés dehors, je le fait en sachant que je vais devoir me geler les meules si je veux fumer. Et bein, si ça me va pas j'y vais pas, à moi de voir.

Quatrième point qui concerne l'intervention de Le compagnon qui nous autorise à "faire comme bon nous semble" (merci d'ailleurs sinon j'aurais pas osé) mais qui nous dit quand même où se trouve le but du sujet d'un fil qu'il n'a pas ouvert (vous devriez faire un colloque avec Bonheur). Qui soutien Ainya dans sa démarche mais qui intervient quand il juge que ce qui est dit n'est pas sensé. Attend, j'ai trouvé, ça s'appelle un modérateur. Ah mais non, les nôtres interviennent que quand il y a propos injurieux, spam ou des journalistes envahissants. Vous n'avez pas un peu honte les modos de laisser tout à chacun s'exprimer comme ça? Par votre négligence, vous avez forcé Le compagnon à écrire sur le fil pour faire votre boulot. Shame on you! Excusez-moi, c'est plus fort que moi, j'ai beaucoup d'imagination et j'aime bien partir dans des délires (me virer pas les modos, je m'excuse :) ). Comme si mon écrit n'était pas assez long comme ça.
Reprenons à avant mon déraillage. Premièrement, Ainya nous a parlé du fait que ça la blessait de te voir échanger avec une autre que ce soit avec ton portable ou ton ordi sous la forme de message ou via du role play. Si elle s'exprime sur la dessus, je pense que c'est difficile de se tromper en disant que ça fait donc parti du sujet et qu'elle éprouve le besoin d'échanger là dessus (d'où l'existence de mon troisième point, j'admet que je ne suis pas très obéissante comme personne).
Sur ce forum (pas qu'ici) des personnes viennent exprimer ce qu'elles souhaitent et dans le cas présent il s'agit d'une demande d'échange sur une situation qui est en train d'être vécue. Ainya nous a donc parlé de ce qu'elle vivait et évidement avec ses mots et son spectre de compréhension et de perception (enfin je l'espère, c'est bien Ainya qui a écrit dites?). De fait, elle n'est donc pas objective. Les personnes qui la lisent qui sont de simples mortels comme Ainya -enfin je crois- reçoivent ses écrits avec leurs propres spectres de perception et échangent avec elle sur cette base. A titre d'exemple, c'est comme ça qu'on se retrouve avec Bonheur qui croit que c'est un fil sur la polyafectivité. Ca ferait ringard de rajouter "lol"? C'est une question rhétorique vous êtes surtout pas obligés de répondre. Donc oui, on se retrouve à parler de choses dont on ne sait pas tout. Mais si il faut aller demander les services d'un détective avant de participer à un fil, je pense qu'on peut tout de suite fermer le forum.
Là où je veux en venir Le compagnon, c'est que c'est utile de donner ton point de vue qui cela dit est tout aussi subjectif qu'un autre pour les mêmes raisons que cités ci-dessus. Utile parce que ça nous apporte plus d'éléments et qu'on peut rebondir dessus. Néanmoins et c'est la raison pour laquelle je choisi d'écrire maintenant plutôt qu'à un autre, je crains que ton intervention ne refroidisse la participation au fil. Il y a moyen que tu ne l'aie pas fait volontairement mais j'ai du mal à me dire que ça ne soit pas le cas vu que je ne doute pas de la sincérité de la démarche. Même si tu trouves que certains point de vues ne sont pas censés, ce n'est pas obligatoirement ces personnes là qui ne vont plus s'exprimer. Ca risque de priver Ainya d'avis qui lui seront peut-être utiles. Pour ceux qui sont donc arrivés jusqu'ici dans le texte. Mon avis c'est que c'est le fil d'Ainya, qu'il n'y a que elle qui peut juger de ce qu'elle garde ou pas dans ce qu'elle lit ici (comme sur le reste d'internet) et que par conséquent, il est inutile de vous censurer suite à l'intervention de Le compagnon.

Bonne nuit à tous.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 22 juillet 2015 à 03h27

Evavita
qui nous dit quand même où se trouve le but du sujet d'un fil qu'il n'a pas ouvert (vous devriez faire un coloc avec Bonheur)

:D :D :D

Désolée mais tu m'as tuée avec ta parenthèse !

Merci c'était trop drôle ! :D

Evavita
Vous n'avez pas un peu honte les modos de laisser tout à chacun s'exprimer comme ça?

Non, même pas un petit peu !!! :D
(Enfin je parle pour moi)

#
Profil

bonheur

le mercredi 22 juillet 2015 à 14h14

Ma maison est très grande et j'ai les moyens de recevoir. Pourquoi une coloc ? :-D :-D :-D Allez, soyons fous !!! Je lance l'invit :-D

#
Profil

Evavita

le mercredi 22 juillet 2015 à 14h28

Merci pour la correction bonheur. Je modifie ça.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 22 juillet 2015 à 14h57

bonheur
Ma maison est très grande et j'ai les moyens de recevoir. Pourquoi une coloc ? :-D :-D :-D Allez, soyons fous !!! Je lance l'invit :-D

Evavita
Merci pour la correction bonheur. Je modifie ça.

Evavita
(vous devriez faire un colloque avec Bonheur)

Désolée, là je suis explosée de rire par terre ! (Oui oui je suis encore en vie même si tu m'as tuée...je suis un genre de phoenix en fait.)

:D :D :D :D :D :D :D

#

Nanima (invité)

le mercredi 22 juillet 2015 à 15h51

Je suis cette conversation depuis un bout de temps sans, non plus oser, m'exprimer. Il y a longtemps, j'ai vécu ta situation Aynia. Ma réaction fût plus virulente que la tienne :
Je n'ai rien acceptée et tout rejetée en bloc. J'ai contraint mon compagnon à ne jamais revoir cette seconde femme et j'étais tellement méfiante que j'espionnais ses mails, appels et SMS (je n'en suis pas fière aujourd'hui, je préfère le dire ^^).
Puis les années ont passées, j'ai cru avoir écartée la "menace" et que j'allais vivre une relation heureuse et monogame. Il n'a jamais été question de reparlé de ça. Pourquoi je parles de ça ? La simple et bonne raison qu'aujourd'hui je suis célibataire car j'ai appris que depuis qu'il m'a avouer qu'il aimer une autre femme autant que moi, il n'a jamais cesser de la voir malgré mes interdictions. Je l'ai quittée et je peux te dire qu'aujourd'hui encore je le regrette. Je me suis renseignée sur ce que j'ai vécut (donc j'ai atterrie sur ce forum sans jamais oser me faire un compte). Je ne te dit pas que j'ai changer d'avis et que si je revis la même situation, j'en souffrirait autant... Mais tu as la chance d'avoir un compagnon attentif (et non un yes-man comme moi j'ai eu ^^) je ne reviendrai pas sur son téléphone ou son ordi, j'ignore ses activités, le temps passé et surtout l'affection qu'il porte à cette tiers personne (car oui, je pense qu'il faut penser non pas à deux mais à trois du coup...) ce que j'aurais aimer faire à l'époque, maintenant que j'ai pris assez de recul, c'est parler avec cette femme qui fasciner mon compagnon. Savoir ses intentions et lui demander d'accepter des limites, car la situation va trop vite...
D'un autre côté je comprends que ça aille vite : Je me souviens de cette passion qui me porter hors du temps quand j'ai rencontré mon compagnon. Je pense que c'est toujours pareil en début de relation, on se laisse porter hors du temps, on a une vive attirance pour l'autre et savoir la contrôlé sans que ce soit douloureux, ce doit être coton.
Je te dirais juste de suivre les précédents conseils : Pense à toi, préserves toi, n'oublie pas que tu n'est pas seule mais ne prends pas de décisions précipitée ou qui vous ferez souffrir. Comme dit plus tôt, moi j'ai pris le large et ça ne fait beaucoup de bien... Surtout qu'ignorant la présence de la tiers personne durant ses années de "bonheur" je n'ai pas sentit mon ex compagnon moins amoureux... Du coup un dernier conseil : la paranoïa ça tue les couples.

#
Profil

Evavita

le mercredi 22 juillet 2015 à 16h50

LuLutine
Désolée, là je suis explosée de rire par terre ! (Oui oui je suis encore en vie même si tu m'as tuée...je suis un genre de phoenix en fait.)

:D :D :D :D :D :D :D

J'ai hésité hein, a la base j'avais envie de corriger discrètement sans rien dire parce que je suis pas très fière que malgré mes relectures, mon orthographe laisse toujours à désirer. Mais je risquais un coup de parano de Bonheur "on veut me faire passer pour folle, on corrige les trucs dans mon dos, elle avait écrit coloc pour me piéger". Rien que de prendre le risque me fatiguait alors j'ai préféré l'autre option.

Si ça te fait rire tout en te maintenant vivante, c'est que j'ai choisi la bonne option. ;) Ma fierté orthographique s'en remettra j'en suis sûre.

#
Profil

Ainya

le jeudi 23 juillet 2015 à 01h40

Je ne sais trop quoi répondre face à tant de réaction de votre part..

Je voudrais juste répondre à Evavita, au sujet du portable et jeux.. Nous ne vivons pas ensemble mais c'est surtout qu'il y a 3h de route entre nos appart' respectif, alors dire on se voit quand tu auras envie de passer du temps avec moi, bah, c'est pas évident avec une tel distance ^^ dans ce cas là on se verrait limite même plus :x

J'essaye de faire la part des choses de tout ce que vous me dites. J'essaye avant tout de me concentrer sur moi, sur ce que je ressens et besoin. J'essaye d'être à l'écoute de mon coeur, et aussi de l'être envers mon compagnon. J'essaye de ne pas fuir, tout en prenant du temps pour moi !

#

lecture (invité)

le jeudi 23 juillet 2015 à 07h49

Je te suggère la lecture de : "Vaincre la co dépendance", de Melody Beattie. Ca donne des pistes de réflexion pour ceux qui souffrent de la dépendance de quelqu'un d'autre (ça parle beaucoup de l'alcool mais pas seulement). Ça aide aussi certaines prises de conscience.

#
Profil

Evavita

le jeudi 23 juillet 2015 à 15h43

Ainya,
C'est clair que c'est pas facile mais à mon avis tu es dans une démarche qui va porter ses fruits.

Pour le pc&portable :

Peu importe ce que tu choisi de faire sur le sujet, ta solution sera la bonne puisqu'elle sera tienne. Mais question de t' apporter du grain à moudre : la même recette de gateau donnera à la fin le même gateau. Si tu souhaites que quelque chose change, faut changer les ingrédients, la temperature de cuisson de four ou autre (avec le consentement de ton compagnon bien sûr).

#
Profil

LuLutine

le jeudi 23 juillet 2015 à 17h07

Ainya
dire on se voit quand tu auras envie de passer du temps avec moi[...] dans ce cas là on se verrait limite même plus :x

Euh...

Quand je lis ça j'ai envie de te dire : si c'est vrai, y a peut-être des conséquences à en tirer !

Avec 3 heures de route, je ne vois pas bien en quoi il ne peut pas planifier "Samedi je ne jouerai pas et donc vendredi soir je vais voir Ainya, puis dimanche je repartirai le matin et je pourrai jouer chez moi en rentrant" ou encore "ce week-end, je décide de ne pas jouer du tout et je vais voir Ainya" (comme ça a été évoqué plus haut je crois).

A un moment, y a aussi des choix à faire. Et en fonction des choix que font les autres, je tire des conséquences en m'investissant plus ou moins dans la relation.

D'ailleurs ça vaut pour toutes les relations, pas seulement amoureuses.

#
Profil

Ainya

le jeudi 23 juillet 2015 à 21h52

Oui mais ça, c'est pas a moi d'en décider mais a lui..

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 juillet 2015 à 03h22

Ainya
Oui mais ça, c'est pas a moi d'en décider mais a lui..

Bien entendu, chacun a sa part de décisions.
Il a la sienne et tu as la tienne.

Tu n'es pas sans pouvoir sur ta vie, bien au contraire. En revanche, tu n'as bien sûr aucun pouvoir sur celle des autres, et c'est bien normal !

#
Profil

Evavita

le vendredi 24 juillet 2015 à 09h33

Ainya
Oui mais ça, c'est pas a moi d'en décider mais a lui..

C'est ton choix de laisser ton compagnon décider dans quelle circonstance vous vous voyez. Du coups techniquement, à moins que tu ne soits forcée d'une manière ou d'une autre (comme disait le compagnon si justement, on est pas au courant de tout, alors je n'exclue pas cette possibilité), c'est une décision que tu prends chaque w-e où vous voyiez d'accepter ce comportement chez lui.

Il y a aucun mal à ça, c'est juste que j'adhère à l'idée que la non action est un choix. Ne pas ranger chez soit est le choix de laisser s'y installer le désordre même si c'est l'entropie qui l'a "décidé". C'est ni mal, ni bien mais c'est un choix.

Pour moi c'est une décision commune qui est prise puisque découlant d'une décision de chacun.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 juillet 2015 à 10h13

Evavita
la non action est un choix.

Tout-à-fait !

#
Profil

dedezhu

le vendredi 24 juillet 2015 à 11h27

@ Lili-lutine 11 juillet 2015 : “Il y a rien à revendiquer ou à défendre pour moi, il y a juste à vivre ce que chacun a envie de vivre pour soi et avec son ou ses amoureux, ou sans personne, sans se charger de culpabilité en plus » + « La vie c'est le mouvement, rien n'est figé ».

@bodhicitta8 13 juillet 2015 : « Dès que ça commence à te faire mal, essayes de te dire de suite "ce qu'il peut ressentir pour elle est différent de ce qu'il ressent pour moi".

C'est tout à fait ce que je dis/fais de vivre ce qu'on fait et de ne pas (trop) réfléchir et anticiper (= souffrir, imaginer, avoir mal). Cependant maintenant que je suis dans un creux (vide) à la suite de découvertes très intenses en polyamour sur un mois presque plein avec des séparations de quelques jours, je me demande où j'en suis...

Parce que : 1.parler de ce qu'on vit à l'état pur, baisers, se donner la main, se dire des mots doux, beaucoup de tendresse, faire l'amour (c'est large cette expression, ce n'est pas que du sexe pur), partager des repas, se promener en montagne, rire, partager un humour délicat ou bien noir... c'est là le véritable polyamour sauf que,

2. Un: je suis en bout de chaine (en somme en "déséquilibre") : ma polyamoureuse m'aime et elle-même aime un polyamoureux qui aime une polyamoureuse qui aime un polyamoureux... etc. Il y a bien dix personnes sur cette chaine qui ne... se connaissent pas!

Deux: j'ai demandé après un temps de relation polyamoureuse avec mon amie qu'au moins ses deux/trois amours-amants se rencontrent tous ensemble, ce qui à mon sens ferait reculer 1. la jalousie éventuelle 2. la souffrance éventuelle 3. les non-dits éventuels. Il semble que ce soit trop tôt cette rencontre... qu'il faut attendre... puisqu'il y a une demande d'un "polyaimé" (moi) la question étant confiance-respect-admiration-découverte de l'autre/les autres.

Trois: je me demande s'il n'y a pas "confusion" entre la réalité amoureuse - et les mots sont là et chargés de sens et la réalité de soi-même, de sa fragilité personnelle, de limites qu'on ne devrait pas dépasser... Et "confusion" entre ses propres désirs (elle), les miens, nos constructions cérébrales, nos anticipations, notre "égoïsme" aussi...

Quatre: je me demande pourquoi il y a (à un moment donné dans ce type de relation poly) une peur-angoisse-panique que l'autre amant (moi) et les demandes-besoins (sexuels ou pas seulement) de l'autre ... la peur d'être abandonné, que la souffrance est plus forte que l'insouciance... sans doute parce qu'il y a un "déséquilibre" tant dans ce que l'on vit sans mots que dans ce que l'on vit avec des mots, une attente d'explications (non pas du passé et de la culpabilité) mais des explications comme des paliers ouverts à passer ensemble ou séparément dans la construction d'un amour poly.

Cinq: Vivre intensément et ardemment quelques jours, une semaine avec son amoureuse aimée d'autres.

Ce que je vis rejoint assez bien la situation d'Aynia, au moins dans la partie "questions et souffrances".

Je suis dans un palier... douloureux et un peu long à gérer (d'habitude je mets quelques heures ou quelques jours à me remettre). Je sais que je vais m'en sortir.

"Dès que ça commence à te faire mal, essayes de te dire de suite..;" : cela est tout à fait vrai-vécu-senti mais ça n'est pas aussi simple.

Mon "urgence" si je puis dire est d'entrer réellement à l'intérieur du polyamour... Je suis entier: j'ai eu beaucoup d'expériences amoureuses-tendresse-sexuelles dans ma vie. Un formidable bagage de relations humaines.

Ma lucidité et mon hyper-sensibilité - qui sont à la fois des avantages et des inconvénients - me permettent d'avancer vite et de sentir-comprendre-analyser les situations en pratiquant l'arborescence : je peux me tromper bien sûr parce que je suis dans la situation! Je peux aussi me voir en étant à l'extérieur de la situation, c'est le travail (sur moi) que je fais en ce moment...

Je préconise pour Anya qu'elle rencontre (avec) son mari/ami et l'autre... Qu'ils se découvrent, qu'ils parlent, qu'ils partagent des choses (je ne parle de sexe ici), qu'ils se fassent confiance... je sais bien que tout cela est théorique et a peu d'impact sur le cœur qui souffre... et le cerveau qui n'arrive pas à gérer tranquillement convenablement les émotions.

J'ai découvert le polyamour il y a peu de temps ! Je suis vraiment un novice... Avec toutes les "erreurs" que j'ai accumulées...

Bon courage à tous et toutes dans le polyamour!!!

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 24 juillet 2015 à 12h40

dedezhu
C'est compréhensible, mon amoureuse a découvert le polyamour il y a juste un mois et moi de même! On est vraiment des novices... Avec toutes les "erreurs" qu'on accumule...

Un mois seulement et ton amoureuse a trois (ou quatre) relations, et tu parles d'une chaîne d'une dizaines de polys: A qui aime B, qui aime C, etc. Pas étonnant que ce soit difficile à vivre, le polyamour demande de prendre du temps, de ne pas se précipiter pour multipllier les relations, sinon ça étourdit vite, ça peut décevoir et on jette le bébé avec l'eau du bain alors qu'il s'agit juste d'une question de timing, de ralentir un peu...

#
Profil

dedezhu

le vendredi 24 juillet 2015 à 17h05

c'est en effet APH ce qui se passe en ce moment ce ralenti... Elle ma dit que c'était allé trop vite... Que c'était un "amour naissant". Et puis je n'ai plus de nouvelles. Mais je vais partir 12 jours faire d'autres "activités" alors cela laissera du champ à une construction...

Je broie du noir, c'est normal, Merci de ta réponse car elle m'aide à aller plus vite dans le recul que je suis déjà en train de prendre.

Pour le moment je lui envoie des cartes postales... de mes vacances... Elle m'a dit que je pouvais le faire.

Mais comme nous sommes allés trop vite (novices) il est temps de freiner.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion