Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour, asuexualité et frustration

Engagement
#
Profil

Hofmann

le jeudi 01 septembre 2016 à 08h58

Bonjour,

Il y a quelques mois je pense avoir compris une chose importante vis à vis de mon couple. J'avais tendance à tomber beaucoup amoureux, à ressentir beaucoup de rancœur envers ma compagne et à la culpabiliser pour tout et rien.

Tout ça a bien changé et notre couple va beaucoup mieux, mais depuis j'ai d'autres problèmes, que je sais aujourd'hui liés à la frustration sexuelle.

J'ai enfin compris à force de dialogue que ma compagne n'était pas intéressée par le sexe. Au départ je lui en voulais et ressentais aussi une forme de frustration perverse, je m'explique : Pensant qu'elle n'aimait pas le sexe car elle n'y trouvait pas de plaisir, je me disais que c'était parce que nous faisions mal l'amour. Mais comme elle n'aimait pas ça, elle le faisait à l'époque finalement souvent à contrecœur, rendant l'amour aussi mauvais pour nous deux. Du coup je ne comprenais pas pourquoi elle n'essayait pas de me dire ce qui pourrait lui plaire et de me guider. En vérité ce sont des raisons purement physiques qui lui font ne pas s'intéresser aux sexe, et elle-même ne sait pas vraiment comment prendre réellement son pied au lit, ou tout du moins cela n'arrive que dans des circonstances rares (liées aux cycles, etc.). Je n'ai pas ce problème avec mon ex avec qui on peut parler de sexualité et de ses désirs personnels, et que j'ai pu faire jouir à égalité avec mon plaisir.

Beaucoup, depuis des années, m'ont conseillé de quitter ma compagne. Mais j'ai fait le choix de multiples fois de rester avec elle. Souvent je m'en voulais personnellement, m'accusant de préférer ma zone de confort. Mais je suis aujourd'hui sûr de vouloir réaliser un projet de vie avec elle.

Elle n'est pas polyamoureuse ou en tout cas n'a pas eu de relation parallèle à la notre, hormis une infidélité il y a très longtemps (au moment où mon comportement était le plus toxique), mais on peut désormais parler de nos sentiments vis à vis d'autres personnes sans que cela provoque de jalousie.

Je n'ai non plus noué de relation sérieuse en parallèle, n'ayant jamais su approcher les femmes ou leur montrer que j'étais disponible (toujours tendance à parler de ma copine --> fail).

Cela dit je me demandais votre avis sur cette histoire. J'aimerais rencontrer une autre personne avec qui je partagerai de nouvelles choses, avec qui je trouverai ce qui me manque pour sortir de cette frustration qui a des conséquences très mauvaises sur moi. Je ne sais pas si ça arrivera, mais je pense que ce serait une bonne chose.

Je comprends que le sexe puisse être le ciment du couple, mais je sais qu'il n'y a pas que le sexe dans le couple ! Et quitter quelqu'un qui n'aime pas le sexe, je comprends que ça puisse pousser des personnes asexuelles à faire semblant... C'est l'injonction à être sexué et performant sexuellement. Or cela n'amène qu'à des situations vraiment mauvaises. Faire l'amour avec quelqu'un qui le fait à contre-coeur ne peut pas être intéressant.

Voilà, peut-être que mon histoire éclairera d'autres personnes.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Winter

le jeudi 01 septembre 2016 à 09h58

Merci baucoup pour ton histoire.

Je trouve que ta conclusion marque un vrai cheminement en comparaison du début de ton post.

Hofmann
Je comprends que le sexe puisse être le ciment du couple, mais je sais qu'il n'y a pas que le sexe dans le couple !

Cette phrase en elle seule donne beaucoup à réfléchir.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion