Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureuse, phobique de l'engagement ou difficulté à vivre une sexualité épanouie en dehors de la phase passionnelle?

#

delphine90 (invité)

le lundi 08 juin 2015 à 07h23

Je me permets mais est ce vraiment de l amour? Penses tu encore vouloir son bien aprés autant de secrets? Pas étonnant que la sexualité ne soit pas des plus satisfaisantes après ce qui a pu se passer. Trés classique...surtout pour un homme qui fonctionne sur l exclusivité.

#
Profil

Evavita

le mardi 09 juin 2015 à 17h26

Salut delphine90, j'ai envie de me permettre moi aussi.
Est-ce qu' émettre des jugements sous forme de questions te donne la sensation de ne pas en faire? Est-ce Alba que tu cherches à aider avec ce genre de question ou de te sentir mieux en enfonçant quelqu'un d'autre? C'est très classique les trolls sur les forum surtout quand ils sont violets.

#

delphine90 (invité)

le mardi 09 juin 2015 à 18h47

Rien de trollesque evavita, la tournure des questions était un peur dure je le reconnais mais étant moi même poly, j ai toujours accordé bcp d importance a l humain. Même si Alba semble avec son compagnon décider aujourd'hui de leur avenir ensemble, tout faire pour récupérer une personne qui souffre pour ensuite recommencer sans le quitter, c est pour moi de la possession d objet. Chose que je juge oui (pourquoi un jugement constructif serait troller???) parce que je crois aux valeurs que le polyamour défend.
Autrement navrée du ton Alba, tu te construis en ce moment et cela peut être désorientant.
c est un labyrinthe qui demandera bcp de lucidité. Bon courage

#

ariana (invité)

le mardi 09 juin 2015 à 19h41

Même si je partage ton point de vue Delphine90, le post précédent était un peu agressif...de toute façon Alba gère les choses de manière correcte maintenant avec l'engagement d exclusivité pendant leur réflexion. Tant qu on apprend des ses erreurs c est positif :-)

#
Profil

Alba

le mardi 09 juin 2015 à 22h36

Delphine,

Pour moi aussi l'humain est important. Effectivement, il me semble qu'il s'agit d'un jugement hâtif de ta part étant donné que tu ne connais pas toute la situation et que tu ne me connais pas personnellement. Mais c'est ton droit d'émettre un jugement effectivement... même si le ton ne sonnait des plus"humains" justement , mais on peut dire que c'est un jugement de ma part de penser ça ;)

Concernant notre sexualité, elle était déjà problématique avant les secrets, le secret ne l'a pas abimée et l'a même un peu ravivée entre nous.
Et oui je l'aime, et oui, je veux son bien mais peut-être tout simplement que je ne suis pas en mesure de lui faire du bien si ce à quoi j'aspire le fait souffrir.

Et en effet, je me construis, quand on se construit, on fait des erreurs, pas par manque d'humanité mais parce qu'on ne sait pas quelle est la meilleure décision à prendre, donc on fait ce qui nous semble le mieux sur le moment. A un moment, il m'a semblé mieux, même et surtout en pensant à mon compagnon, de rester avec lui malgré le secret car l'idée qu'on se sépare était pour lui insupportable, bien que je lui ai suggéré cette possibilité à un moment, lui précisant que je n'étais pas sûre de pouvoir lui apporter ce qu'il souhaitait en terme d'exclusivité.

#
Profil

Evavita

le mardi 09 juin 2015 à 23h06

[mod 'release the Kraken' : ON]

Tu as bien raison Delphine90, bien sûr qu'il y avait grandement moyen que je sois à côté de la plaque en me basant juste sur un écrit de ta part.
C'est d'ailleurs ce que je voulais te démontrer par l'absurde en utilisant la même syntaxe que toi. C'est parce que justement, il est dur de savoir ce qu'il en est, qu'il est intéressant selon moi d'être prudent dans un jugement.

Pour répondre à ta question d'ailleurs en ce qui concerne le jugement. Une personne que j'estime beaucoup et qui aujourd'hui vit de manière polyamoureuse, m'a raconté la chose suivante :

Quand elle a commencé a éprouver de l'attirance pour quelqu'un d'autre que son compagnon alors qu'elle était en relation exclusive, et qu'elle s'est mise à fréquenter de manière chaste cette personne, elle estimait déjà être infidèle. Elle a donc cherché à comprendre ce qui lui arrivait, à être soutenue et est allé sur divers forum (théoriquement spécialisé dans l'adultère).
Ce qui a été dur pour elle, parce que elle s'est pris plein de jugements à l'emporte pièce dans la tête qui ne l'ont pas super aidés. Elle m'a dit qu'elle avait été terriblement heureuse de finir par atterrir ici, parce que pour la première fois elle a été reçue avec bienveillance, avec des personnes qui lui ont fait partager leurs vécus, ont essayé de l'aider à y voir plus clair, tout en ne cherchant pas à lui dicter ce qui est "bien ou mal".

Je ne sais rien de ton expérience poly, mais dans la mienne, je me suis tellement de fois pris dans la tête "mais est-ce vraiment de l'amour ce que tu éprouve?" tout ça parce que j'aimais au multiple que c'est le genre de phrase qui me fait rapidement réagir. J'estime que personne ne peut savoir mieux à ma place si j'aime ou non. Quelque part, je suis heureuse pour toi, parce que il y a des chances que tu n'aies pas vécu ça pour que tu te "permette" ce genre de questions.

[mod 'release the Kraken' : OFF]

Sinon je vais rajouter ma pierre Alba même si beaucoup choses avec lesquelles je suis d'accord ont été dites.
+1 de partout à Boucledoux! Particulièrement sur la partie où il te fait remarquer Alba qu'il ne s'agit pas que de ton choix mais aussi de celui de ton compagnon. Il a fait le choix de dire que la non-exclusivité ne lui convenait pas, même si ça implique de par la même que si son choix n'est pas compatible avec le tien, que vous vous sépariez. Sauf que comme il a pris cette décision avant que toi tu n'aies pris la tienne, ça donne la sensation que tout dépend de toi. Pourtant, on se rend bien compte que si t'étais arrivé un jour en disant : "c'est la non exclusivité ou rien", on aurait pu avoir l'impression que ça aurait été à lui de trancher et donc de porter le poids du futur de votre relation.

"Par exemple, je ne peux actuellement pas rendre visite à des amis avec qui la limite "amour-sexe-amitié" n'est pas claire et cela me manque, je ne peux décider de faire un voyage seule pendant 15 jours sans que ca pose problème, etc." Je pense que ce truc là est à creuser parce que peut-être qu'une relation monogame avec plus d'autonomie te conviendrait tout autant que la non-exclusivité (peut-être hein, j'en sais rien, je ne suis pas à ta place) et que c'est un point qui pourrait être abordé avec ton compagnon.

Tu peux aussi essayer de parler avec ton compagnon pour savoir quels sont les raisons qui font qu'il doute du fait que la non exclusivité lui conviendrait. Qui sait, peut-être qu'il y a "un type" de non-exclusivité qui ne le heurterait pas? Quand je dis ça, je n'en parle bien sûr pas dans le sens où il s'agit de lui vendre le truc coûte que coûte. C'est juste pour qu'au moins tu puisses te dire que tu as exploré ce terrain là.

Et puis après tu peux aussi continuer dans la voie de l'adultère. C'est un choix comme un autre. Avec sa part de risque (surtout que ton compagnon va être encore plus méfiant) et de culpabilité comme ça a été indiqué plus haut. C'est pas un choix que je ferais mais ça reste une possibilité.

Bon courage dans tes réflexions en tout cas. Je suis convaincue que peut importe le résultat, avoir pris le temps d'y penser t'auras été d'une grande utilité.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

delphine90 (invité)

le mercredi 10 juin 2015 à 00h21

Je ne vais pas revenir sur tout ce qui a été dit, je reste juste opposée a l adultère, les choix ne sont ni assumés et ni respectés. Il a également le droit en tant qu être humain d être reconnu et libre d avoir la possibilité de faire le choix de te quitter. Navrée mais la, ça devient de la belle manipulation d autrui. Je vais vous faire plaisir et m en aller.

Respect et compassion pour ton compagnon au moins de ma part.
Salut

#
Profil

LuLutine

le mercredi 10 juin 2015 à 13h32

delphine90
je reste juste opposée a l adultère,

Et il me semble que la plupart des membres de ce forum le sont...du moins pour eux, car on essaie de ne pas juger les choix des autres.

Il y a une citation qui dit "Si quelqu'un critique ton chemin, prête-lui tes chaussures".

Tu n'es pas dans les chaussures des autres.

Pour ma part je refuse l'adultère (dans les relations qui m'impliquent directement, donc) et d'ailleurs un amoureux avec qui j'étais pendant dix ans est sorti avec une personne adultère, ce que je n'aurais pas fait pour ma part.
J'avais eu l'impression à ce moment qu'il me demandait ma bénédiction, je lui ai donc dit que je ne cautionnais pas cette situation mais que c'était leur histoire, que ça les regardait et pas moi.

Je ne lui ai pas dit "Bouh c'est mal" ou encore "Tu ne dois pas le faire". C'était simplement son choix, je n'avais ni à le cautionner ni à le juger.

Je n'ai pas approuvé, je n'ai pas désapprouvé. Et j'espère qu'il l'avait bien compris comme ça d'ailleurs.

#

une partisane (invité)

le lundi 22 juin 2015 à 22h22

seule ta morale peut te les interdire ,,,
tes envies <3

#

TerrAterr (invité)

le mercredi 23 mai 2018 à 00h39

Au finale... Résultat ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion