Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Infidélité...

Sexualités
#
Profil

Framboise13

le samedi 12 octobre 2019 à 19h40

Bonjour,

J'ai déjà posté ici il y a quelques mois. Je n'ai pas vraiment eu le courage de retourner sur le post après... Enfin, je vous explique la situation.

Je suis assez jeune (début de la vingtaine), et je suis encore étudiante. Je suis en couple depuis 5 ans et demi, à distance (nous nous voyons en général pendant nos vacances scolaires communes), avec une personne que j'adore et à qui je tiens énormément. Je pense que pour que vous compreniez bien tout, je dois remonter assez loin. Lorsque j'étais en terminale (je sortais déjà avec mon copain actuel), je me suis énormément rapprochée d'un ami. Un peu trop. À l'époque il ne s'est rien passé de "grave", on avait juste tendance à être assez proche physiquement mais de façon amicale (je suis quelqu'un d'assez tactile, et pour dire bonjour à mes amis de lycée je leur fais un câlin. C'est juste qu'avec lui bah... On pouvait rester toute l'après-midi à se faire des câlins en étant avec nos potes). Bref, on savait tous les deux qu'on avait une attirance l'un envers l'autre, on se l'est dit clairement. ça a duré un peu comme ça, on était tous les deux en couple et on ne voulait pas que ça change donc on a fini par se dire qu'il fallait qu'on soit moins proche et on s'est un peu forcés à s'éloigner. "Loin des yeux, loin du coeur" ça avait l'air de fonctionner. Il est parti vivre avec sa copine, assez loin de là où j'étais.

On est toujours resté amis pendant ce temps, on prenait des nouvelles de l'autre de temps en temps on se tenait au courant de ce qu'il se passait dans la vie de l'autre tout ça. Cet ami a toujours été un peu "triste". J'étais contente de le voir partir avec sa copine, je ne l'avais jamais vu aussi heureux. Mais finalement, eh bien ça va faire bientôt un an qu'il est suivi pour dépression. Sa copine l'a quitté en mai, et il est retourné chez ses parents. Depuis qu'il me l'appris, je me suis dit que je ne devais pas le laisser seul. J'ai décidé de prendre de ses nouvelles tous les jours, de lui montrer que je suis là pour lui, que je ne le laisserai pas tomber. Il a fait deux tentatives de suicide. ça m'a fait flipper comme jamais dans la vie.

Bref. Entre mai et début juillet nous avons échangé par sms car nous n'avions pas la possibilité de nous voir (j'ai changé de région pour mes études). Je suis rentrée cet été chez mes parents. Je suis allée le voir, parce que j'en avais envie, parce qu'il me le demandait aussi. Ce qui avait commencé quelques années plus tôt, cette attirance s'est très vite réactivée. J'ai été le voir plusieurs fois. Je ne voulais pas craquer. Par respect pour mon copain, parce que je suis dans une relation où tout se passe si bien... Mais on a fini par coucher ensemble. Plusieurs fois. J'ai adoré ces moments avec lui, tout en sachant que c'était "mal" parce que caché, parce que je pense que mon copain est plutôt exclusif en amour (il aime quand on se dit "Je suis à toi" ou des choses comme ça). Et maintenant je ne sais plus où j'en suis.

J'ai l'impression d'avoir une bombe entre les mains. J'envoie des sextos à cet ami, cet amant, devrais-je dire, mais j'ai du mal à utiliser ce mot à cause de tout ce qu'il renferme. Y'a toujours une partie de moi qui n'arrive pas à accepter le fait que j'ai trompé mon copain. Et je n'arrive plus à envoyer de sextos à mon copain. Je trouve toujours une excuse. On va se voir une semaine aux vacances de la Toussaint et je ne sais pas ce qu'il va se passer. Je ne sais pas si je vais réussir à tout lui cacher, et faire comme si de rien n'était. Je ne sais pas si c'est souhaitable. Je sais que s'il se passe autre chose, que si je lui dis je vais lui faire du mal et je n'ai pas envie de le blesser, mais est-ce que ce n'est pas trop tard ? Je ne sais pas où j'en suis dans mes sentiments. Si ce que je ressens pour mon ami-amant n'est que passionnel ou s'il pourrait y avoir autre chose, mais je ne sais même pas si lui pourrait en avoir envie, car sa situation est délicate. Si je peux retrouver ce que je ressentais pour mon copain et que j'ai l'impression d'avoir un peu perdu. Est-ce que ce serait l'idéal ?

J'ai peur de faire du mal autour de moi, mais sans doute que c'est déjà fait. Je vais certainement devoir en parler à mon copain mais je ne sais pas si je dois tout lui dire ou pas...

#

Gsync (invité)

le dimanche 13 octobre 2019 à 01h23

Je ne comprend pas trop pourquoi tu es ici ? Comme tu le dis c'est de l'infidélité et tu continue après ton 1er posts d il y a 3 mois.

Le pire c'est que tu n'arrive plus a donner autant a ton copain qu'à ton amant (sextos) et que la relation avec ton amant a commencé pour de mauvaise raison, tu a voulu prendre soin de lui et tu y a mélanger l'attirance que vous avez.

Que ce passerait t il si tu quittais ton amant dans son état ? La relation est d'emblée faussé.

Et pour ton copain que veux tu ? Une relation poly ? Mais alors il aurait fallu en parlé avant avec lui car l'infidélité fausse tout.

Il fait que tu sache ce que tu veux, peut importe si cela va faire du mal car comme tu l'as dit le mal est déjà fait il ne reste que les conséquences.

#

(compte clôturé)

le dimanche 13 octobre 2019 à 07h04

La meilleure histoire de sortie de friend zone que j'ai jamais lu, ????

#
Profil

cactus

le dimanche 13 octobre 2019 à 10h05

Gsync
Le pire c'est que tu n'arrive plus a donner autant a ton copain qu'à ton amant (sextos)

On ne "doit" pas de la sexualité - sous qq forme que ce soit - sous prétexte qu'on est en couple !!! :-/

#

Intermittent (invité)

le dimanche 13 octobre 2019 à 16h58

"On ne "doit" pas de la sexualité - sous qq forme que ce soit - sous prétexte qu'on est en couple !!! "

Comme je suppose que ce couple ne s'est pas constitué sur le principe de l'asexualité, il est un peu fort de café de dire "qu'on ne doit pas de sexualité au membre du couple primaire" quand on a une sexualité à l'extérieur de ce même couple sans son consentement.

On lui doit bien un minimum d’honnêteté sur ce point !

#

Polyarthrite (invité)

le dimanche 13 octobre 2019 à 21h42

@cactus : à quel moment j'ai dis "doit"? Le mot donner vient de "don" pas de "devoir" donc au lieu de vouloir décortiquer sans raison il serait mieux de regarder plus attentivement.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 14 octobre 2019 à 17h56

Polyarthrite
@cactus : à quel moment j'ai dis "doit"? Le mot donner vient de "don" pas de "devoir" donc au lieu de vouloir décortiquer sans raison il serait mieux de regarder plus attentivement.

Il serait vraiment bien que tu aies un pseudo officiel ? :-)

#
Profil

Merlyn

le jeudi 17 octobre 2019 à 18h26

Henrcules
La meilleure histoire de sortie de friend zone que j'ai jamais lu, ????

la "friend zone", ça n'existe pas.

#
Profil

Cerise_Sauvage

le samedi 19 octobre 2019 à 13h41

Salut Framboise !
Peut être que j'arrive un peu après la bataille mais je viens t'apporter un peu de compassion, en tout cas je comprends tout à fait ce que tu vis, et je comprends très bien que la situation soit très malaisante.
Et je pense que c'est un fait : tu as une bombe entre les mains, la question est donc de savoir dans combien de temps ça va péter, dans quelle sens tu la lancera lorsque ça va arriver, ou bien est ce qu'il y a encore des chances de la désamorcer ?

Je pense qu'il faut que tu fasses un point avec toi-même :
- Tu as l'air d'être avec ton copain depuis un sacré moment, de ce fait tu dois le connaitre assez bien et visiblement tu sais qu'il va mal prendre la chose, néanmoins je pense qu'il serait bon de discuter avec lui à tête reposée de ce qu'il pense de l'infidèlité, du polyamour etc, (sans parler d'aveux) histoire de savoir à quel point ça va être compliqué ^^' est il du genre jaloux, suspicieux ? Si non c'est encourageant pour la voie "désamorçage", ou du moins ça te laisse du temps pour anticiper les possibilités et faire les choses de la manière "la moins pire possible".

-Ensuite comme tu le dis ça n'a pas lair d'être une "bétise d'une fois", donc à toi de voir, forcément le jour où ça va péter ça va pas être beau à voir mais au niveau de ton fort intérieur quel est le problème le plus important : la culpabilité envers ton copain ou l'envie d'avoir plus avec le deuxième ?
Dans le premier cas il va falloir lui avouer rapidement histoire que ça ne te ronge pas ad vitam eternam mais il y aura forcément des conséquences.
Dans le second cas est ce que tu te sens de mener une double vie et d'avoir atteint un pseudo équilibre pour un temps indéterminé (pseudo équilibre qui peut être brisé de nombreuses manières, toi qui ne le sens plus, ton n°2 qui en veut plus, ton n°1 qui le découvre etc mais ne t'en fais pas, même si cette rupture d'équilibre sera peut être dure à vivre, elle te placera dans tous les cas dans une situation beaucoup plus stable)

-Cette attirance envers n°2 était là depuis le départ mais est-ce que ça a basculé parce que tu en avais vraiment envie ou parce qu'il est en situation critique et que tu as voulu l'aider ? Dans le cas n°2 ça ne présage rien de bon et avec le temps le fardeau va devenir de plus en plus lourd, ce n'est pas à toi de gérer toute sa détresse en plus de ta propre vie, il faut trouver un autre moyen de l'aider, de se faire aider.
Forcément rien n'est tout noir ou tout blanc et cette deuxième relation t'apporte forcément du bonheur mais je pense qu'il est important de te mettre au clair vis à vis des causes/conséquences. De plus à priori ce n°2 est au courant du fait que tu as un copain, que pense-t-il du fait que tu l'aies trompé ? Est-il plutôt ouvert niveau polyamour ou est-il plutôt en train de s'imaginer qu'il est sur la bonne voie pour récupérer sa place ? Dans le second cas c'est vraiment préoccupant et je pense qu'il faut cesser même si cela va le placer dans une situation difficile.

-Enfin ou en est tu avec ton n°1 ? Tes sentiments sont-ils toujours aussi forts envers lui ? Personellement étant dans la même tranche d'âge que toi, et au vu du monde actuel, il me parait sensé que les relations atteignent un terme après un certain temps, elles nous font grandir mais ne sont pas faites pour être maintenues vivantes artificiellement, peut être qu'il est juste temps d'avancer bien que n°1 gardera toujours une place importante dans ton cœur. Dans le cas ou au contraire tu vis toujours une relation passionnée avec lui alors soit tu romps contact avec n°2 et tu ne dis jamais rien à n°1, soit tu lui en parles, cela risque de déclencher une crise mais rien ne dit qu'il ne te pardonnera pas et que tu ne pourras pas retrouver une situation posée avec lui voir même avec les 2 qui sait .

Dans tous les cas tu n'as pas à te juger ou à t'autoflageller, certes tu t'es mise dans une situation délicate mais je pense que beaucoup de gens ont vécu des choses similaires, parce que les sentiments ça ne se décide pas et qu'il faut toujours savoir gérer la balance "on protège les autres à court terme mais ça promet des belles embrouilles pour le futur / ça fait mal à court terme mais au moins c'est réglé". Je trouve qu'avoir conscience que dans tous les cas on va faire souffrir des personnes est le sentiment le plus horrible du monde, mais néanmoins personne ne peut être brisé irrémédiablement, on porte tous les traces de blessures du passé mais ce sont elles qui nous font évoluer, et donc il ne faut pas s'oublier en chemin dans le seul but de ne pas faire souffrir les autres, tu vas donc arriver à te sortir de cette mauvaise passe je n'en doute pas une seconde, et les deux autres vont peut être y laisser quelques plumes également mais il ne tient qu'à eux de s'en sortir :)

Voilà, désolée de ce long pavé mais j'espère que cela pourra t'aider :)

#

Anonymous (invité)

le samedi 19 octobre 2019 à 20h21

Peut être juste que tu n’aime plus «  d’amour »ton compagnon principale sa arrive aussi, enfin quand je lis sa je pense pas qu’on soit dans un vrai cas de poly amour

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion