Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Sexe et sentiments

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 avril 2019 à 08h05

Perso, les sites de rencontres... je n'en pense pas du bien. Toutefois, il faut être naïve pour penser que l'on n'en veut pas principalement à vous mettre en position allongée mesdames. C'est le but du jeu. Annoncer que vous désirez des amitiés profondes (compréhensible comme étant sans sexe par le plus grand nombre). Le regard que l'on vous portera changera peut-être. Et puis, cela n'exclue rien dans une continuité relationnelle. Vous posez une "juste" base pour ne pas vous faire "utiliser".

Autrement, les libertins que j'ai connu, n'ont pas à coeur de créer des liens amoureux. Après, évidemment, on peut tomber amoureux en toutes circonstances. Mais ne pas s'illusionner non plus. Faire preuve de réalisme.

D'ailleurs en milieu poly, il existe aussi des personnes dont l'aspiration est sexuelle avant tout.

Je suppose aussi que cette consommation sexuelle n'est pas réservée aux hommes.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 03 avril 2019 à 09h14

Maureen
Des techniques pour reperer les profils d'hommes qui ne cherchent que la" baise", je n'en ai aucune car ils mentent fort bien.

Je pense que ça doit pouvoir se repérer.... Mais je ne sais comment à l'heure actuelle. Etant de l'autre côté du site de rencontre, je pense pouvoir au minimum visualiser un certain nombre de traits communs chez les séducteurs, et un certain nombre de questions qui vont les mettre à mal. Si tu as envie (et la possibilité), n'hésite pas à m'envoyer un copier coller en mp d'une conversation avec un de ces séducteurs, je te dirais ce que je repère de symptomatique.
Après, je pense pas qu'on puisse tous les repérer, mais on doit pouvoir au moins en éliminer le plus gros nombre.
Aussi, si tu es sur un site mono et que tu es polyamoureuse, tu ne tomberas que sur des séducteurs. Les mecs qui cherchent une histoire vont être choqués tout comme tes amies. Il faut aller sur un site ou ta condition de polyamoureuse n'est pas vue comme un critère incompatible avec ta recherche.

#
Profil

Maureen

le mercredi 03 avril 2019 à 09h46

Merci beaucoup pour ton aide; comment dois je faire pour te joindre en mp ?
Effectivement il faut que j aille sur un site poly car tu as raison le fait que je sois mariée et que mon mari soit d accord avec ma recherche choquait ces messieurs:’’’’’
Merci beaucoup de proposer ton aide c est vraiment gentil

bidibidibidi
Je pense que ça doit pouvoir se repérer.... Mais je ne sais comment à l'heure actuelle. Etant de l'autre côté du site de rencontre, je pense pouvoir au minimum visualiser un certain nombre de traits communs chez les séducteurs, et un certain nombre de questions qui vont les mettre à mal. Si tu as envie (et la possibilité), n'hésite pas à m'envoyer un copier coller en mp d'une conversation avec un de ces séducteurs, je te dirais ce que je repère de symptomatique.

Après, je pense pas qu'on puisse tous les repérer, mais on doit pouvoir au moins en éliminer le plus gros nombre.

Aussi, si tu es sur un site mono et que tu es polyamoureuse, tu ne tomberas que sur des séducteurs. Les mecs qui cherchent une histoire vont être choqués tout comme tes amies. Il faut aller sur un site ou ta condition de polyamoureuse n'est pas vue comme un critère incompatible avec ta recherche.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 03 avril 2019 à 09h48

Tu cliques sur mon pseudo puis sur envoyer un message à droite.
Pas de problème. J'avoue aussi être curieux (on ne connait qu'une partie des sites de rencontre, l'autre est souvent très différente).

#
Profil

Maureen

le mercredi 03 avril 2019 à 09h54

Oui mais je mettrais un bémol, j ai deux connaissances qui se sont mis en couple avec quelqu un rencontre sur un site

bonheurU

Perso, les sites de rencontres... je n'en pense pas du bien. Toutefois, il faut être naïve pour penser que l'on n'en veut pas principalement à vous mettre en position allongée mesdames. C'est le but du jeu. Annoncer que vous désirez des amitiés profondes (compréhensible comme étant sans sexe par le plus grand nombre). Le regard que l'on vous portera changera peut-être. Et puis, cela n'exclue rien dans une continuité relationnelle. Vous posez une "juste" base pour ne pas vous faire "utiliser".

Autrement, les libertins que j'ai connu, n'ont pas à coeur de créer des liens amoureux. Après, évidemment, on peut tomber amoureux en toutes circonstances. Mais ne pas s'illusionner non plus. Faire preuve de réalisme.

D'ailleurs en milieu poly, il existe aussi des personnes dont l'aspiration est sexuelle avant tout.

Je suppose aussi que cette consommation sexuelle n'est pas réservée aux hommes.

#
Profil

Maureen

le mercredi 03 avril 2019 à 09h56

Merci
Au risque d abuser de ton temps, connais tu un site pour les poly ?

bidibidibidi
Tu cliques sur mon pseudo puis sur envoyer un message à droite.

Pas de problème. J'avoue aussi être curieux (on ne connait qu'une partie des sites de rencontre, l'autre est souvent très différente).

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 03 avril 2019 à 10h04

En général, on parle d'OkCupid en premier lieu pour les polys. Après, je sais qu'il y a eu une annonce ici pour un tout nouveau site poly, polyempire, si mes souvenirs sont bons. Essaye ceux là en premier lieu.

#
Profil

Maureen

le mercredi 03 avril 2019 à 10h28

Merci infiniment de ton aide

bidibidibidi
En général, on parle d'OkCupid en premier lieu pour les polys. Après, je sais qu'il y a eu une annonce ici pour un tout nouveau site poly, polyempire, si mes souvenirs sont bons. Essaye ceux là en premier lieu.

#
Profil

Maureen

le mercredi 03 avril 2019 à 10h36

Je ne sais pas si je vais aller tout de suite sur ces sites par manque de temps et aussi parce que les deux rencontres faites sur tinder ( tant pis je cite le nom) m ont blessée
J ai besoin de quelques jours ou d une ou deux semaines pour cicatriser de ce sentiment d avoir été manipulée
Mais je reste sur ce forum car je veux mieux connaitre le polyamour

Merci à tous ceux qui ont pris de leur temps pour me répondre; cela fait chaud au cœur de se sentir comprise et ecoutee

bidibidibidi
En général, on parle d'OkCupid en premier lieu pour les polys. Après, je sais qu'il y a eu une annonce ici pour un tout nouveau site poly, polyempire, si mes souvenirs sont bons. Essaye ceux là en premier lieu.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 03 avril 2019 à 10h38

Aussi, désolé de dire ça, mais Tinder = sexe. C'est un site qui fait tout pour encourager les rencontres sexuelles et pas grand chose pour encourager les rencontres émotionnelles. J'avoue, tu n'as pas choisi le meilleur site :-)

#
Profil

artichaut

le mercredi 03 avril 2019 à 12h45

Mark
J'aime bien toutes les pensées, les mots et ressentis postés dans cette discussion. Ils me donnent envie d'y ajouter quelques images que je viens de découvrir: https://vimeo.com/51159091

Merci @Mark de nous avoir signalé ce film d'Arnaud Lalanne, que je ne connaissais pas encore, et que je vais rajouter à la filmographie.

Cinq Femmes
(15' / France / 2012) Court métrage réalisé par Arnaud Lalanne avec Laure Bezolles, Cyrielle Bloy, Barbara Drouinaud, Marie-Do Ferre, Natacha Haëgel, Bertrand Duvallet, Céleste Haëgel.
Cinq femmes offrent leur témoignage sur les relations plurielles, la réaction de leur famille, de leurs amis. Un film étrange et envoutant sélectionné aux Rencontres Internations Kino de Bordeaux 2012 et au Festival Mecal de Barcelone 2013.

Je signale également ce fil à propos de ce film.

Signalons en outre qu'Arnaud Lalanne est également l'auteur de La Princesse de lamour damour (2013).

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 avril 2019 à 14h31

@Maureen : Evidemment qu'il y a aussi des personnes qui offrent de l'authentique sur certains sites de rencontre. Tout comme certaines personnes trouvent l'amour via le libertinage (alors que ce n'est clairement pas l'objet). Toutefois, se poser la question de savoir l'objectif de la démarche de s'inscrire sur de tels sites. Si c'est juste pour avoir des amitiés, rien n'empêche d'en avoir dans la vie, inutile de passer par internet.

Et puis, même via polyamour.info. J'ai eu une fois un contact qui s'appliquait à me transmettre des photos de lui de photographe et oups, j'ignore comment j'ai eu accès aux commentaires (nom de la photo) qu'il avait lui-même indiqué... photo ok, photo...

Moi perso, je converse avec des personnes dont j'ignore le visuel et ça m'est égal. J'ai reçu à la maison des personnes poly sans savoir à quoi elles ressemblaient. M'en fout complètement. Aussi, ces personnes font le déplacement dans une démarche de "faire connaissance", puisque de toute façon, j'annonce clairement la couleur (enfin la non couleur).

Aussi, les séducteurs peuvent (je dis bien peuvent) se sentir juste bien d'avoir réussi à "conclure". Pour certaines personnes, l'objectif est juste cela : amener à coucher. Une fois que c'est fait, plus d'intérêt. Une autre proie est en cours...

Au moins, les agences matrimoniales d'autrefois, on savait. Pour les maisons closes aussi. Aujourd'hui, l'internet c'est engouffré dans un marché lucratif. Certaines personnes trouvent leur bonheur, mais la proportion ?

#
Profil

artichaut

le mercredi 03 avril 2019 à 15h02

Ce fil soulève beaucoup de questions (dont certaines qui m'animent en ce moment) et j'arrive en cours de route…
Merci à celles et ceux qui l'ont ouvert et alimentés.

Je vais en soulever quelques unes ici (et peut-être d'autres, dans des fils spécifiques, on verra)

D'abord, concernant le "passif d'agression sexuelle" (page 2 de ce fil), je pense qu'on est très nombreuses/nombreux à avoir un "passif d'agression sexuelle" (agressions subies ou agressions commises). Beaucoup plus nombreuses/nombreux qu'on ne le pense.
Et dans un contexte hétéro-dominant le nombreuses ne va pas sans le… nombreux (le subi sans le commis).
Ce passif d'agression sexuelle change tout dans notre rapport à la sexualité et les réactions individuelles me semblent multiples suite à ces agressions (rejet ou au contraire sur-activation du registre sexuel). Je ne vais pas forcément dévellopper +que ça. Mais il me semble qu'on ne peut vraiment pas aborder la sexualité innocemment, ou comme quelque chose d'anodin, ou de simple, d'évident, etc. Je ne dis pas que c'est ce qui est fait sur ce fil, mais ça me semble important à rappeler.
On est toutes et tous vraiment "abîmé.e" et il y a beaucoup à réparer.
Aborder la sexualité (en parler, la pratiquer) c'est se confronter à des choses qui nous échappe et qu'on peine vraiment sociétalement à aborder. Et pour moi ça veut dire qu'il faudrait y aller (vers/dans la sexualité) avec d'autant +de prudence, pas-à-pas. Et j'ai vraiment le sentiment que c'est tout le contraire qu'on nous apprend.

Ensuite concernant la focalisation sur la bandaison masculine, vraiment je ne comprends pas le problème. Et faut faire gaffe aussi, côté féminin-hétéro, à ne pas rajouter encore+d'injonction aux homme-cis, de ce côté-là.
D'abord la bandaison concerne tout le monde. Les femmes-cis bandent aussi (tétons et clito, voir même lèvres et vagin) de même que les mecs-cis mouillent aussi. Et quand un truc physiologique (mouille ou bandaison) pêche un peu, et qu'on en a besoin pour telle ou telle pratique, ce n'est pas les solutions qui manque : indus (lubrifiant et godes) mais aussi "naturelles" (salive et doigts).
Franchement je ne vois pas où est le problème ?.
Demande-t-on à nos amis, à nous même, d'être toujours aux "top" de nos performances ? Alors, s'il-vous-plaît, ne le demandons pas à nos amant.e.s.
Et je ne cite même pas tout ce qu'on peut faire en dehors des pratiques liées à la "pénétration", puisque ça a déjà été évoqué de-ci-de-là dans ce fil.

Ne devrait-on pas d'ailleurs bannir définitivement ce mot de "pénétration" de notre langage ? Ce mot, ne se place que du point de vue de celui qui pénètre et porte en lui même l'agression. Tant qu'on utilisera ce mot, ne continues-t-on pas de promouvoir des pratiques pénétratives, et donc à faire perdurer les agressions sexuelles et la culture du viol ?
Ne nous étonnons pas que tant de mecs-cis aient du mal avec l'idée d'un doigt dans le cul, si ce type de pratique est pensée et verbalisée en terme de "pénétration". Personne n'a envie d'être pénétré.e. Que les/des femmes-cis à force d'être soumises et violées "acceptent" de l'être (symboliquement, verbalement, et physiquement) est une chose, mais j'ai du mal à voir comment ce peut être une pratique "saine" (sauf p-être dans les dimensions BDSM, que je ne maîtrise pas, ou dans des fantasmes n'ayant pas à être réalisés).
Qu'on ne se méprenne, je ne dis pas qu'il ne faut pas avoir de pratiques génitales (jouer avec nos sexes, mettre l'un autour de l'autre, tout ça), mais déjà nos sexes sont bien+ qu'un vagin et un phallus (bonjour clito, prostate & co), on peut mettre un sexe autour de l'autre sans bandaison (merci le tantrisme), on peut être un mec-cis et utiliser un gode-ceinture, on peut découvrir les joies du fist, on peut surtout arrêter de se culpabiliser sans cesse les un.e.s les autres pour des choses qui n'ont pas lieu d'être, voire redécouvrir la tendresse et les milles-et-un câlins possible et imaginables.

La pénétration (sous-entendu en missionnaire) phallus>vagin c'est un peu comme la monogamie ou l'agriculture intensive, c'est une façon de faire parmi tant d'autres. Le pb c'est quand ça devient une norme (oppressive de surcroît, …ou… inévitablement oppressive puisque norme) qu'on impose à soi-même ou aux autres.

Et puis quand l'un de ces "truc physiologique" (mouille/bandaison) manque à l'appel c'est peut-être qu'il y a un problème phsychologique ou un problème sociétal qui traîne. Ne faudrait-il pas alors plutôt remercier le physiologique de nous l'indiquer ? S'en saisir comme une occasion de se parler entre partenaires, de se décomplexer, de déculpabiliser, de rire même, …et de s'emparer enfin de nos sexualités, en faire ce que l'on veut en faire, hors de toutes ces injonctions qui nous pourrissent la vie ?

Et pour répondre à la question initiale d' @Aiemama j'aurais tendance à dire que non il ne s'agit pas tant de cliver (séparer) sexe et sentiment, que de se réapproprier nos sexualités (et nos sentiments !), d'y aller lentement ("à la vitesse de la personne la plus lente", toujours et encore), de ne pas aller vers quelque chose où tu sais pertinemment que tu va te prendre un mur, d'écouter la petite voix au fond de toi, d'y aller pas-à-pas.

Perso ce qui m'a aidé, c'est quand j'ai cessé d'avoir des buts (et du même coup les frustrations qui vont avec) : bandaison, "pénétration", éjaculation, orgasme (de soi et de l'autre), …sexualité même.

Défocaliser, me semble le mot le +adapté.

#
Profil

Maureen

le mercredi 03 avril 2019 à 21h32

bidibidibidi
Aussi, désolé de dire ça, mais Tinder = sexe. C'est un site qui fait tout pour encourager les rencontres sexuelles et pas grand chose pour encourager les rencontres émotionnelles. J'avoue, tu n'as pas choisi le meilleur site :-)

C'est vrai et je ne le savais pas d'ailleurs un article paru dans Marianne aujourd'hui est éclairant, une journaliste explique comment Tinder transforme les gens en objets. Perso, le premier mec avec lequel je suis sortie m'a dit après avoir "couché" " je sais que je rencontrerai une fille à laquelle je tiens dans la vraie vie et pas sur Tinder" et le second qu'il n'avancait pas dans sa vie et ne rencontrait personne d'interessant ( dont moi ) car il pensait à son ex femme....bref le comble de la goujaterie. Je poste cet article, je suis d'accord à 100 % avec cette journaliste.
https://www.marianne.net/societe/tinder-c-est-pire...

#
Profil

Maureen

le mercredi 03 avril 2019 à 21h41

bonheur
@Maureen : Evidemment qu'il y a aussi des personnes qui offrent de l'authentique sur certains sites de rencontre. Tout comme certaines personnes trouvent l'amour via le libertinage (alors que ce n'est clairement pas l'objet). Toutefois, se poser la question de savoir l'objectif de la démarche de s'inscrire sur de tels sites. Si c'est juste pour avoir des amitiés, rien n'empêche d'en avoir dans la vie, inutile de passer par internet.

Et puis, même via polyamour.info. J'ai eu une fois un contact qui s'appliquait à me transmettre des photos de lui de photographe et oups, j'ignore comment j'ai eu accès aux commentaires (nom de la photo) qu'il avait lui-même indiqué... photo ok, photo...

Moi perso, je converse avec des personnes dont j'ignore le visuel et ça m'est égal. J'ai reçu à la maison des personnes poly sans savoir à quoi elles ressemblaient. M'en fout complètement. Aussi, ces personnes font le déplacement dans une démarche de "faire connaissance", puisque de toute façon, j'annonce clairement la couleur (enfin la non couleur).

Aussi, les séducteurs peuvent (je dis bien peuvent) se sentir juste bien d'avoir réussi à "conclure". Pour certaines personnes, l'objectif est juste cela : amener à coucher. Une fois que c'est fait, plus d'intérêt. Une autre proie est en cours...

Au moins, les agences matrimoniales d'autrefois, on savait. Pour les maisons closes aussi. Aujourd'hui, l'internet c'est engouffré dans un marché lucratif. Certaines personnes trouvent leur bonheur, mais la proportion ?

Mais tout le problème est de rencontrer de nouvelles personnes dans la vie. Je n'ai pas de voiture pour rentrer chez moi tard le soir, donc je dois prendre les transports seule et ma banlieue craint le soir....donc cela veut dire rencontrer des gens en journée....et dans la journée peu de gens sont libres à part les retraités.
Mes collègues ne sont que des femmes, et puis de toutes les façons sortir avec un collègue de travail n'est peut etre pas la meilleure des choses à faire.
J'ai des activités de loisirs mais dedans il y a peu d'hommes et ils ont 25 ans de plus que moi et sont mariés....
Si je me suis inscrite à un site de rencontre c'est parce que nouer des liens dans la vie quotidienne, rencontrer de nouvelles personnes, je n'y arrive pas.Dois je faire garder ma fille qui est petite pour sortir dans des bars le week end ? honnêtement je ne sais pas, mais mon réseau relationnel se limite à quelques pères et mères de famille, à des amies d'enfance et à mes collègues de travail....Bref cela tourne en rond

#
Profil

pkd

le mercredi 03 avril 2019 à 22h25

Bonsoir, j'ai déjà posté sur ce thème et donc certainement ma position est plus ou moins connue et comprise. Mais je ne considère nullement que les sites de rencontres objectifient qui que ce soit.
En tout cas pas à leur insu.
C'est à mon sens une vision pré-internet. Il faut utiliser ces médias pour ce qu'ils offrent et ce qu'ils sont. Des moyens de connecter les gens et en particulier des gens qui cherchent des rencontres dans un gradient qui va de l'amitié à l'amour en passant par les plans culs (pas sur que ce soit sur le même chemin hahaha).
Les personnes sont-elles plus objectifiées que dans les petites annonces des journaux d'il y 20 ou 40 ans, non... Sont-elles plus objectifiées que par les entremetteuses, non plus. Certes c'est un business, comme les journaux de petites rencontres l'étaient.
Peux t'on y croiser des personnes nuisibles, oui, tout comme dans la vraie vie. Un connard ou un pervers narcissique (ce peut être le même), une manipulatrice ou un.e psycho se trouve sur internet comme dans la vraie vie.
Car au-delà de l'écran et des messages, ce sont des vraies personnes que l'on rencontre.
Le mec qui veut juste collectionner, ben il fera pareil au bar, en boîte ou sur Internet.

Mais cela offre aussi des possibilités immenses de rencontrer au-delà de son cercle, de son quartier. Surtout pour ceux et celles qui n'ont pas une vie sociale débordante ou qui sont réservés.

Il faut savoir ce que l'on cherche, ce que l'on accepte ou pas, être prudent comme pour toute rencontre avec des personnes inconnues. Il faut se méfier des longs échanges sans rencontrer l'autre, on peut se bâtir des images mentales erronées.

On peut critiquer Tinder ou trouver OkC super, mais dans tous les sites on peut rencontrer des abrutis.es ou des personnes remarquables. Quand comme Maureen ou d'autres on a des contraintes pour sortir. Ben cela peut ouvrir des horizons et sécuriser.
J'ai eu l'occasion depuis 1 an de "tester" différents sites et bien je n'ai pas trouvé de différences sur la qualité des personnes croisées.
Et non Tinder n'est pas qu'un repaire de mort de faims, de nympho et de plan Q. Quand bien même, il faut bien qu'ils se croisent quelque part...
Tout cela pour dire, que ce n'est pas le média qui est en cause, c'est la qualité générale des personnes croisées. Et si malgré tout j'ai été objectifié...c'est grave docteur ?

#
Profil

Caoline

le mercredi 03 avril 2019 à 22h26

Maureen
Des techniques pour reperer les profils d'hommes qui ne cherchent que la" baise", je n'en ai aucune car ils mentent fort bien.

Il y a en qui se repèrent très facilement mais il y en a en effet des très doués pour faire semblant de vouloir une relation durable avec autre chose que du sexe. Je serais épatée si bidi arrive à les déceler, tu me diras, je lui enverrais mes échanges aussi :-D Quoi que, en fait non car ça fait un bon moment que ça ne m'arrive plus. La technique que j'ai trouvé c'est de dire clairement dès le départ qu'au moins la première rencontre, et peut-être même plusieurs, c'est juste pour discuter, faire connaissance qu'il n'y aura pas d'intimité partagée. Ça en dissuade déjà pas mal avec qui il n'y a pas de perte de temps à discuter et pour les plus courageux qui vont jusqu'à la première rencontre, l'affinité n'est pas forcément suffisante pour qu'ils se motivent pour une seconde rencontre alors que lors de la première ils se seraient bien laissés tenter juste pour une fois puisqu'ils étaient là. Enfin c'est plus une idée que je me fais que basé sur des expérimentations multiples car en fait ça a du arriver une fois que je ressente ça. Depuis que j'ai instauré cette première rencontre sans intimité, soit on ne se convenait pas, soit il y a eu un vrai début de relation. Ce qui ne veut pas dire une relation qui dure parfois on croit qu'il y a pleins d'affinités et finalement en vivant la relation on déchante... Ca peut être le cas dans l'autre sens et certains n'osent pas donner d'explications.

Petit complément par rapport à ton dernier message, le fait que tu ne sois disponible qu'en journée ça complique bien les choses tu as de fortes chances de tomber presque exclusivement sur des hommes adultères. Tu parles de faire garder ta fille le week-end, son père ne s'en occupe pas ? Il faut réaliser aussi que ce que tu peux trouver comme relation est en rapport avec ce que tu peux offrir...

Bon courage, ne pas être pressée me semble être la seule solution.

#
Profil

Maureen

le mercredi 03 avril 2019 à 22h54

Caoline,
je me suis mal exprimée, oui je peux sortir en journée le week end, mon mari peut garder notre fille mais je ne peux pas sortir le soir en semaine.
Ta technique de ne pas avoir de rapport intime rapidement me semble être pertinente....Je me suis " faite avoir" car ayant dit verbalement que je souhaitais que l'on se revoie plusieurs fois, se connaitre, et que ces deux messieurs ont répondu par l'affirmative....je suis allée au lit rapidement, et ils m'ont jetée comme un pot de yaourt usagé :)
Effectivement, vu que je recherche une rencontre avec un minimum d'échange, de sincérité et de qualité ( ce qui ne veut pas dire qu'elle durera forcément très longtemps cela on ne sait jamais) etre patiente est la meilleure solution, tu as raison.
Une fois de plus merci à tous de vos réponses et de vos éclairages très pertinents.

Caoline
"Il y a en qui se repèrent très facilement mais il y en a en effet des très doués pour faire semblant de vouloir une relation durable avec autre chose que du sexe. "

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#

TrioBulle qui a perdu son MDP (invité)

le jeudi 04 avril 2019 à 17h56

Maureen, tu as dit :
"Puis je te poser une question quand tu échangeais avec des hommes c'était sur un site ? dans un lieu dit libertin ?
Ton amie a eu un rapport sexuel avec cet homme ? Excuse moi de te poser la question mais ce n'est pas très clair pour moi. "

Alors pour moi, nous commencions le libertinage avec mon mari et nous étions inscrits sur un site libertin (nous libertins) et nous cherchions des hommes pour des trios ou des couples. Mais déjà, quand les gens proposent direct un rv "sexe" ça ne m'intéresse pas. J'ai besoin d'avoir un minimum d'atomes crochus avec les personnes. Avec certains nous avons eu de longues discussions et nous ne nous sommes jamais rencontrés. Avec mon lutin, on s'est d'abord rencontré autour d'une table au restau, nous avons découvert que nous étions aussi à l'aise qu'à travers nos écrans et qu'il s'entendait super bien avec mon mari (qui n'était jamais derrière l'écran). Et puis c'était comme une évidence entre nous deux, entre nous trois et 3 ans après ça l'est toujours.

Je ne connais pas les sites de rencontres, mais je pense qu'une bonne partie des libertins cherchent une relation suivie, plutôt sans sentiments mais avec quand même un peu plus que du sexe.

Et pour ma copine, oui, le gars a beaucoup discuté avec elle et tout et après l'amour, terminé, plus d'amitié, plus de contact physique... un con, quoi !

Et pour rebondir sur ce que dit Bonheur, ce n'est pas facile pour tout le monde et je te l'ai déjà dit, en tout cas pour moi, rencontrer quelqu'un dans la vraie n'est pas aussi évident que ça. Je suis hyper timide et introvertie et jamais je ne me serais autant lâchée que j'ai pu le faire à travers mon écran.

Et je ne suis pas bisounours, je sais qu'il n'est pas si évident de trouver l'amour sur un site de rencontre ou libertin ou quoi que ce soit, mais ça peut arriver. Mon lutin était sûrement le premier surpris de ce qui c'est passé car en 40 années de libertinage, jamais il n'y avait eu de sentiments pour lui ou pour ses partenaires.

#
Profil

bonheur

le jeudi 04 avril 2019 à 18h25

Triobulle
Et pour rebondir sur ce que dit Bonheur, ce n'est pas facile pour tout le monde et je te l'ai déjà dit, en tout cas pour moi, rencontrer quelqu'un dans la vraie n'est pas aussi évident que ça. Je suis hyper timide et introvertie et jamais je ne me serais autant lâchée que j'ai pu le faire à travers mon écran.

Oui, nous en avons parlé... et aussi de vive voix. Ce que j'exprime et redirais, c'est qu'il traine de tout sur internet. Le milieu libertin, comme tu le soulignes avec l'exemple de ton lutin (40 ans sans sentiments), il est exceptionnel que l'amour surviennent, mais pas impossible.

Je crois qu'en fait, vouloir s'inscrire en site de rencontres dans un objectif de trouver me laisse perplexe. Evidemment, oui, ça arrive. Sauf que l'amour ne se trouve pas communément. L'amour est un état d'exception. Dans les sites de rencontres, vouloir trouver en pensant systématiquement que ça y est... Il faut faire attention à l'illusion (intellectuelle, on veut trouver, on y croit). Je trouve qu'il y a là un côté néfaste, presque malsain.

C'est comme si dans la vraie vie, on distribuait une petite annonce à toutes les personnes que l'on croise. Dans la vraie vie non plus, le monde Bisounours n'existe pas. Il faut s'enflammer car ça peut faire du bien intérieurement (un sourire, un regard) mais penser entrer en relation à chaque coin de rue sonnera faux à toutes les oreilles, je pense. Ben sur un site de rencontres, c'est pareil. On s'enflamme intérieurement suite à un échange et ensuite, pfftt !!!

Elargir son horizon, pourquoi pas. Penser systématiquement que "c'est le bon", ça découragera. De ce que je lis, je perçois tellement de désagréments, de mal-être et d'anéantissement des volontés, que je fais ce constat amer. Après, je pourrai m'en moquer complètement et ne pas lire. Je ne peux prendre cette distance. Ce ne serait pas moi :-( .

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion