Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Aborder le sujet "Couple Libre"

Bases
#
Profil

Jen

le mercredi 11 mars 2015 à 11h24

Bonjour,

Nouvelle sur le site, je viens ici afin de m'aider dans ma réfléxion et éventuellement pouvoir répondre à mes interrogations.
Je suis en couple (exclusif) depuis un peu plus de 5 ans. J'ai 22 ans et lui 26. Nous nous sommes séparés l'espace de 6 mois l'an dernier mais l'on continuait de se voir occasionnellement.. Nous nous sommes remis en couple en début d'année.
Ces quelques mois m'ont fait resentir une liberté qui malgré la douleur de la rupture me faisait d'un autre côté beaucoup de bien. J'ai côtoyé quelqu'un d'autre pendant 2 mois, nous avions commencé par une relation libre, je voyais donc toujours mon copain actuel. Je me suis beaucoup attaché à cet personne (lui est tomber amoureux) mais les choses ont fait que tout est devenu plus compliqué pour moi et j'ai fini par le quitter.. et me remettre avec mon copain.
Ces mois de séparation m'ont je pense fait changer sur ma façon de voir certaines choses.

J'essaie de faire une explication courte mais je ne sais pas si tout est très clair.
Je rajoute qu'actuellement mon copain nous interdit à chacun de passer un moment seul avec un membre du sexe opposé..car pour lui cela mène obligatoirement à une tromperie ou une rupture. Par le passé je l'ai trompé (rien de sexuel), depuis la confiance à pris un coup et je pense surtout qu'il vit dans la peur, l'insécurité, donc pas mal de jalousie.

J'aimerai aborder avec lui le sujet du couple libre afin que chacun de nous puisse profiter de la vie sans ce soucier sans cesse de ce qui est bien ou mal (car après tout, tout est question de point de vue). Personnellement, quand je côtoyai les deux, tout me semblait plus intense, la liberté détend l'esprit. Avec tout cela je me dis que malgré ces aventures, je reviens tout de même vers mon Homme, ce qui me semble être à mes yeux de véritables sentiments, en plus des projets que l'on peut avoir ensemble.

Depuis quelques semaines maintenant, je me demande donc comment pourrais-je lui proposer l'idée du couple libre. J'y réfléchis beaucoup car je crains sa réaction et qu'autant cela pourrait nous être bénéfique (à mes yeux du moins) autant je pourrais peut-être tout perdre.

Je vous remercie d'avance pour vos conseils, et j'espère n'avoir pas été trop compliqué dans mon explication.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Apsophos

le mercredi 11 mars 2015 à 12h44

Jen
Je rajoute qu'actuellement mon copain nous interdit à chacun de passer un moment seul avec un membre du sexe opposé..car pour lui cela mène obligatoirement à une tromperie ou une rupture.

Je voulais troller, et puis ce passage m'a rappelé la fois où j'ai envoyé un pote tétraplégique rouler sur un champ de mines.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 11 mars 2015 à 12h51

Je n'ai pas encore de réaction à ta situation spécifique, mais je pense qu'en ce moment, ça peut bien tomber sur toi de jeter un oeil sur cette courte bédé sur un thème assez proche.

Ceci dit, une des questions préalable à l'intérêt pour toi de cette illustration, c'est de savoir si tu es surtout éprise d'un seul autre, ou si tu penses de manière générale que l'exclusivité est pas évidente en amour.
(on peut être polyamoureux et exclusif, mais c'est un désir de "groupe" assez spécifique).

#
Profil

Nurja

le mercredi 11 mars 2015 à 13h08

Jen
Je rajoute qu'actuellement mon copain nous interdit à chacun de passer un moment seul avec un membre du sexe opposé..car pour lui cela mène obligatoirement à une tromperie ou une rupture. Par le passé je l'ai trompé (rien de sexuel), depuis la confiance à pris un coup et je pense surtout qu'il vit dans la peur, l'insécurité, donc pas mal de jalousie.

Cette interdiction te convient-elle ? (j'ai l'impression que non)
Penses-tu possible de lui dire que tu n'es pas d'accord avec son interdiction, que pendant les 6 mois de l'an passé où vous n'étiez pas en couple, tu as découvert ce que cela fait d'être libre et que tu penses qu'il est possible d'être à la fois en couple et libre ?

#
Profil

Jen

le mercredi 11 mars 2015 à 13h40

Non cette interdiction ne me convient pas et je compte lui en parler effectivement.
J'ai lu plusieurs sujet sur ce forum ainsi que sur le site lesfessesdelacremière, je pense que dans toute une vie chaque personne peut-être très attirer (sexuel, affectif ou autre) par une autre personne que son conjoint. A cela je me demande, pourquoi ne pas pouvoir en profiter plutôt que de voir la chose comme une trahison. De part le peu que j'ai vécu je me suis appercu qu'au final ces "extra" me faisait me rapprocher de mon copain..

Notre couple allait mal, mais il à décidé de notre séparation en évoquant des sentiments pour une autre (non réciproque).

Je vais aller voir le lien de Siestacorta, merci.

#
Profil

Apsophos

le mercredi 11 mars 2015 à 13h48

Le lien de Siestacorta, c'est un peu le monde des bisounours quand même. Si tu emploies la suggestion de commencer par "I love you but..." à table, prévois des vêtements non salissants parce que la table a de bonnes chances de voler dès le premier point de suspension.

(euh, c'est supposé être un commentaire encourageant, parce que je considère que le dommage le plus important serait d'ordre purement matériel)

#
Profil

Jen

le mercredi 11 mars 2015 à 13h54

C'est certain que je ne regarde pas ce lien comme exemple dans le but d'engager le sujet de cette façon.
J'ai déjà eu des idées pour entamer la discussion mais je crains juste la réaction en face. J'ai exposé mon histoire en espérant avoir des avis extérieures pour m'aider à réfléchir correctement.

#

Polpolp (invité)

le mercredi 11 mars 2015 à 14h27

Le problème c est que tu l as déjà trompé et qu il a moins confiance en toi et vu son interdit il semble extrêmement monogame donc a mon avis, sa risque d être dur de lui expliquer.

Et l argument comme quoi sa vous rapproche il risque de le prendre très mal, car c était quoi finalement qui vous rapprochaient, se voir moins souvent ? Ou est ce vraiment du a l autre relation ? Mais pour quel raison alors?

En tout cas soit bien préparer car il risque de démonter chacun de tes arguments parfois a tord mais il pensera avoir raison du point de vue monogame, reste calme et vas y doucement, en lui laissant le temps et surtout pas des "c est comme sa que tu le veuille ou non".

Bref bon courage

#
Profil

Jen

le mercredi 11 mars 2015 à 14h53

Merci Polpolp.
Vrai que je ne saurai vraiment définir ce qui rapprochais vraiment, c'est quelque chose que j'ai ressenti et je ne sais pas si je pourrais l'expliquer.
En tout cas mon but n'est pas d'imposer quoi que ce soit, au contraire je souhaiterai un vrai dialogue, et je fais mon possible pour me préparer au mieux à cela.

#
Profil

Apsophos

le mercredi 11 mars 2015 à 15h30

Jen
je souhaiterai un vrai dialogue

Désolé de faire mon nazi mais tu as abandonné cette possibilité au moment où tu as accepté d'être en couple.

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 11 mars 2015 à 17h08

Bonjour Jen,

Et bienvenue à toi sur ce forum (+)

Lors de récents cafés polys à Toulouse, on s'est en effet posé la question à plusieurs, de chercher & savoir comment parler de ' polyamory ' à quelqu'un qui ne connaît pas cela (sans le ou la choquer)... et qui nous plaît.

Cela t'intéresserait que l'on te parle des différentes expériences que chacun-e d'entre nous a eu à ce sujet, ou bien ?

@ LuLutine : ce sujet ( ' Comment aborder le sujet du polyamour à des newbies ? ', pour résumer ) a déjà été abordé sur le forum nan ?
Si oui, où ?

Au plaisir de poursuivre cette conversation avec toi Jen, et avec vous tous & toutes !

Scott

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Jen

le mercredi 11 mars 2015 à 17h56

Bonjour Scott et merci.
En effet oui cela m'intéresserait.

@Apsophos : Malheureusement ma réfléxion sur ce sujet c'est faite après ma remise en couple.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 11 mars 2015 à 18h26

Apsophos a relativement raison, la bd est idéaliste... Mais dans la situation de contrat de couple mono, on a pas non plus bien le choix de pas essayer.
Et même si c'est rarissimement facile, c'est loin d'être systématiquement voué à l'échec, et jamais dépourvu de sens.

#
Profil

Jen

le mercredi 11 mars 2015 à 21h18

Auriez vous des conseils afin d'aborder cette question de couple libre ?

#
Profil

ScottBuckley

le dimanche 15 mars 2015 à 15h57

Jen
Bonjour,

( ... )

J'aimerai aborder avec lui le sujet du couple libre afin que chacun de nous puisse profiter de la vie sans ce soucier sans cesse de ce qui est bien ou mal (car après tout, tout est question de point de vue).

Personnellement, quand je côtoyai les deux, tout me semblait plus intense, la liberté détend l'esprit. Avec tout cela je me dis que malgré ces aventures, je reviens tout de même vers mon Homme, ce qui me semble être à mes yeux de véritables sentiments, en plus des projets que l'on peut avoir ensemble.

Depuis quelques semaines maintenant, je me demande donc comment pourrais-je lui proposer l'idée du couple libre. J'y réfléchis beaucoup car je crains sa réaction et qu'autant cela pourrait nous être bénéfique (à mes yeux du moins) autant je pourrais peut-être tout perdre.

Je vous remercie d'avance pour vos conseils, et j'espère n'avoir pas été trop compliqué dans mon explication.

Bonjour Jen,

Pour t'aider, pourrais-tu juste un peu plus préciser ta demande, tes recherches, tes besoins ?

Ce que tu souhaites c'est savoir :
- comment amener le sujet uniquement à ton copain ? comment désamorcer la bombe de la jalousie ?

- Trouver des étapes progressives pour pouvoir aborder le sujet avec lui ?

- Trouver les bons mots ou exemples pour le rassurer ?
(ex. : sur le fait que mon coeur n'est pas un gâteau et que je ne l'aimerai pas moins même si j'en aime un autre ? )

- Chercher des prétextes et/ou éventuellement des ' actes manqués '
( ' Oups, j'ai oublié un livre 'le guide des amours plurielles' sur la table du salon, et mon copain est tombé dessus en mon absence et depuis le sujet est au coeur de nos conversations, houleuses mais riches en échanges sur nos valeurs réciproques ou opposées ' ;) ? )

> Pourrais-tu nous en dire plus sur ce que tu nous demandes, ce dont tu as plus précisément besoin, et dans quelles situations, afin que l'on puisse mieux te répondre ici sur le forum ?

Bon courage à toi Jen en attendant !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Jen

le dimanche 15 mars 2015 à 18h29

Bonjour Scott,

Eh bien, ma demande ce porte surtout sur les 3 premiers points que tu as évoqués.
(J'ai commandé aujourd'hui 2 livres dont j'ai vu les noms cités sur ce forum, qui me permettront peut-être d'y voir plus clair).

Etant un peu perdu, je ne sais pas trop comment détaillé plus.. :/
Je sais que ce genre de proposition peut être bénéfique ou bien casser la relation..

#
Profil

bonheur

le dimanche 15 mars 2015 à 18h36

Comment les mots "couple" et "libre" peuvent-ils co-exister ? La liberté a différent sens, comme chacun a sa propre conception du couple.

Je dirais que la liberté est celle que l'on s'octroie et pour moi -mais attention je dis bien moi- la liberté c'est de m'extraire d'une relation dans laquelle je ne peux être moi ou m'épanouir.

Si les limites que "j'impose" et si celles que l'on "m'impose" ne vont pas à l'encontre de mon bien être, alors je me sens libre. Si l'équilibre est satisfaisant pour chacun-e et que personne ne se rend malheureux, alors la liberté, dans sa valeur minimum est présente puisqu'elle permet au bonheur de perdurer.

Celui-celle qui désire une liberté totale, doit rester célibataire -en tout cas c'est mon opinion- donc liberté totale et couple s'oppose pour moi.

La liberté, dans une relation (pas nécessairement de couple), c'est peut être tout simplement que l'autre nous laisse quitter une situation que l'un des deux vit mal. La rupture ne tuant pas les acquis et bonheur commun mais une relation qui offre plus de désagréments que de satisfaction (équilibre défavorable donc) doit pouvoir prendre fin à la demande de l'un ou l'autre. Pour moi, la liberté c'est aussi cela, s'extraire d'une situation mal vécue et déséquilibrée.

#
Profil

bonheur

le dimanche 15 mars 2015 à 18h38

Jen
Je sais que ce genre de proposition peut être bénéfique ou bien casser la relation..

Oui, sauf que la réponse ne peut être connu à l'avance.

TA liberté est de rester toi-même.

#
Profil

Jen

le jeudi 19 mars 2015 à 19h17

Bonjour à tous,

Me revoila après avoir aborder le sujet avec mon copain, ce qui c'est soldé par un pur échec (exactement la réaction à laquelle je m'attendais)..
J'ai reçu tout les arguments de non respect, "si t'as pas peur t'aime pas vraiment", "je veux que tu sois qu'à moi", etc etc ...

Nous ne nous sommes pas quittés, mais je suis assez mal...

#
Profil

LuLutine

le vendredi 20 mars 2015 à 01h27

Malheureusement, je l'ai dit sur un autre sujet, mais s'il est réfractaire, c'est pas gagné d'avance (je dis ça uniquement pour éviter de dire "perdu" au lieu de "pas gagné", mais bon...).

Sinon des sujets généraux sur comment aborder le poly (mais de mémoire, pas forcément auprès d'un compagnon mono, plutôt auprès d'une nouvelle rencontre, cela dit on peut peut-être adapter certains exemples...) :

/discussion/-bg-/A-quel-moment-de-la-relation-se-d...

/discussion/-ci-/Quels-mots-pour-se-declarer-poly/

/discussion/-Gn-/Quand-et-comment-dire-que-lon-est...

Après y a aussi des sujets sur la question d'en parler à un(e) amoureux(se) mono, mais j'ai pas sous la main...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion