Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Aborder le sujet "Couple Libre"

#
Profil

LuLutine

le lundi 06 avril 2015 à 15h12

Jen
Que penser quand l'on vous dit "tu rendra malheureux tout les gens qui s'attacheront à toi, et tu ne sera jamais heureuse avec ta nouvelle façon de pensée.."

Que penser de cette affirmation ?

Qu'on peut lui trouver plein de contre-exemples !!

Dont beaucoup sont sur ce forum... :)

#
Profil

Jen

le lundi 06 avril 2015 à 15h23

Merci Lultine d'avoir pris la peine de me répondre :-)
J'ai bien vu les contres exemples mais ce genre de phrase pique un peu tout de même..

Je me demande maintenant si cette "part de moi" n'avait de lien qu'avec ces deux relations ou bien si c'est vraiment un concept qui se développe réellement dans ma tête.
Même si, des attirances j'en ai "connu" quelques unes ces dernières années, avec un certain attachement.
De la jalousie, je peux en ressentir, mais j'ai tout de même la sensation que se sentir libre peux beaucoup apporter..

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 06 avril 2015 à 15h31

Jen
ce genre de phrase pique un peu tout de même..


Ca dépend quelle valeur tu accordes à ce genre de jugement péremptoire, parce que pour moi c'en est un...

Pour le reste, l'avenir te le dira...

#
Profil

Lagentda

le lundi 06 avril 2015 à 23h14

Je rejoins Lulutine sur le fait qu'il faut se méfier des jugements péremptoires. Je ne sais pas s'ils sont mieux que l'absence totale de jugement (sources d'incertitude), mais ils restent des jugements péremptoires. Et parfois il faut un peu creuser, et pour paraphraser Sentenza, parfois, c'est mieux à deux.

Jen
Je me demande maintenant si cette "part de moi" n'avait de lien qu'avec ces deux relations ou bien si c'est vraiment un concept qui se développe réellement dans ma tête.
Même si, des attirances j'en ai "connu" quelques unes ces dernières années, avec un certain attachement.
De la jalousie, je peux en ressentir, mais j'ai tout de même la sensation que se sentir libre peux beaucoup apporter..

En tout cas, tu te pose de bonnes questions, en particulier celle ci-dessus.
Je pense que souvent on découvre la notion de polyamour à la faveur d'une situation qui nous pose problème, et à laquelle on ne trouve pas de solution évidente avec le paradigme "monoamour"... Mais, et j'ai parfois ces doutes aussi, on se demande si notre inclinaison vers le polyamour n'est pas seulement opportune. Adhère-t-on au polyamour, ou n'utilises-t-on le polyamour que comme une aide à la réponse à un problème.

Bref, la seule chose qui est sûre, c'est que le polyamour ne résout pas tous les problèmes. Et "polyamour", c'est plus un groupe de concepts, qu'une réalité totalement codifiée.

Donc, pour en revenir à ton cas concret. Je pense que tu as raison de lâcher un peu du lest. Tes deux gars, pour différentes raisons, ont besoin d'expérimenter les limites de leur amour simple (ce rêve du "couple"), donc qu'ils le vivent.
Pour celui avec qui tu aurais pu avoir une histoire, bah, difficile pour toi d'intervenir dans sa volonté de se mettre en couple avec cette autre fille. Tu peux simplement espérer que le temps te rendra honneur. Donc ne l'attends pas, et peut-être qu'un jour vous pourrez avoir une discussion avec plus de recul sur ces prémisces amoureux.
Pour le gars avec qui tu as alterné relations et ruptures, bah poursuis ton histoire, mais sans transiger sur la personne que tu es. Be yourself. Et, fais lui comprendre que tu es ouverte à la discussion, mais que ça ne veut pas dire qu'il peut te façonner comme de la pâte à modeler. faites de belles choses ensemble.

#
Profil

Jen

le mardi 07 avril 2015 à 18h47

Merci beaucoup pour ta réponse Lagentda.
Oui je me pose la question même si je ne pense pas que ce concept m'intéresse uniquement par rapport à ce moment la de ma vie, c'est peut-être ce qu'il me fallait pour "comprendre" certaines choses dû moins pour me poser certaines questions.
Je me suis aussi poser la question par rapport à mon âge, à savoir si ce n'était pas un espèce de caprice à 22ans après 5ans de relation ou si réellement cela pourrait faire partie de moi (même si oui, on peut être emmené à changer tout au long de sa vie).

Je lis énomément de fils sur ce forum et j'ai aussi lu "le Guide des amours pluriels" ainsi que "les vertus du polyamour". Et je me rends compte, théoriquement, que cela peu beaucoup apporter pour certaines personnes mais que bien sur, tout mode de vie a ses difficultés.

Pour mon cas, pour le second évidemment je ne ferai rien contre cela, après tout j'ai fais mon choix je l'assume. Pour ce qui est de mon copain, pour le moment je continue mais c'est loin d'être simple car je me pose chaque jour énormément de questions...et lui m'en pose aussi... Par contre j'avoue que je ne vois pas trop comment je pourrais continuer sans transiger sur ce que je suis car j'ai la sensation que nos pensées nous éloigne de plus en plus, je n'en parle plus connaissant les siennes, mais lui doute beaucoup et me le fais comprendre.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Lagentda

le mardi 07 avril 2015 à 22h19

En tout cas, de ce que je ressens à travers tout ce qui tu as exposé au fil du temps dans ce fil de discussion, tu as fait un sacré chemin, Jen. On n'est bien loin du caprice selon moi.
Tu as expérimenté les limites du monoamour, tu as aimé, tu as lu, tu as pris du recul sur ta situation. Ma foi, je crois que ton inclinaison pour le polyamour est tout à fait mûre.
Ton copain n'a pas suivi non plus un chemin traditionnel, droit et calme, mais pour l'instant, il semble toujours dans la souffrance, le polyamour ne lui semblant pas en adéquation avec son ressenti.
Continuez à avancer et échanger ensemble avec patience, et adviendra ce qu'il adviendra. L'important, c'est que vous vous respectiez mutuellement (et c'est toujours possible de trouver un compromis respectueux quelles que soient les divergences).

#
Profil

Jen

le dimanche 03 mai 2015 à 12h38

Bonjour à tous,
Je reviens ici faire le point, et si ça intéresse certains de me répondre, c'est avec plaisir.

Depuis l'épisode cité précedemment, j'ai eu énormément de réflexion sur ma vie en globalité, sur ma vision du monde.
J'ai finalement décidé d'ouvrir à nouveau le sujet d'évolution du couple à mon copain. (la seconde personne dont je parlait plus haut n'est plus du tout dans le coup, pour diverses raisons qui m'ont finalement bien calmé. 2 visions complètement opposé.)
Je lui ai donc parler de ce qu'il n'allait pas. Que je ne me sentais presque plus capable de m'investir dans un couple avec toutes ces règles là, mon besoin de liberté pour ne serait ce pouvoir voir des connaissances masculines sans tout de suite s'imaginer un tas de choses, prendre ma vie en main et avoir la sensation de faire mes propres choix pas comme auparavant, et j'en passe.. (le souci n'étant pas uniquement l'idée d'ouverture de notre couple). De là j'ai décidé d'un break qui à duré une semaine. Nous nous sommes ensuite revue et avons pas mal discuté, calmement, ce qui est fort appréciable. Ce break, je l'ai mieux vécu que je ne l'aurai cru au moment où j'ai pris cette décision, peut-etre du au fait que je reprenne un peu le controle et que je n'ai plus envie d'accepter les memes choses qu'avant, d'avancer dans ma vie, je ne sais pas trop.

Petit à petit est arrivé l'idée d'une non exclusivité (qui là serait plutot sexuelle) MAIS il me dis bien que pour le moment cela ne l'intéresse pas de son coté et que ce "deal" à été convenu pour moi, car il n'a pas envie de me perdre.. C'est quelque chose qui me fait un peu peur,disons, car comme je lui ai dis, si c'est fait par dépit en attendant simplement que certaines choses passent, il le vivra mal et au final cela n'aboutira à rien de bon (il s'attend à ce que ça soit provisoire, et comme dis, je ne pense pas à mettre une date à ce genre de choses, c'est selon le moment vécu).
Mon but dans cette histoire est simplement de sortir du conventionnel, d'etre honnete et d'améliorer notre communication. Une attirance peut arriver chaque jour de notre vie, personne n'est à l'abri et j'ai juste envie de me dire "Si ça peut t'apporter quelque chose de positif, alors pourquoi t'en priver ?"

Je vais m'arreter là, merci à ceux qui me liront, et éventuellement répondront.

#
Profil

Apsophos

le dimanche 03 mai 2015 à 14h05

Mon point de vue sur cet "accord" :
1) Tu sais qu'il a fait ça "par dépit", ce n'est pas dans ton imagination, et comme tu acceptes de rester "liée" à lui, tu ne te sentiras jamais vraiment libre d'exercer cette liberté, parce que tu sais qu'il le vivra mal.
2) Le fait que lui t'a accordé quelque chose ressortira, tu as une dette envers lui maintenant et tu ne sais pas comment tu vas la payer.

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 mai 2015 à 14h32

En amour, compter les points... être redevable de... :-/ Ce n'est que mon avis, évidemment

Par contre, je sais par expérience, qu'il y a degré, dans la notion de "dépit", notamment celle d'assumer cette notion, ce ressenti, et de ne pas la faire porter à l'autre.

#
Profil

Jen

le dimanche 03 mai 2015 à 15h00

Actuellement je ne me sens pas redevable, simplement car c'est clair dans ma tete.
J'ai pris un break, lui qui à en premier demandé à se revoir. Je ne lui ai rien imposé, c'est lui qui à fais ce choix, qui à meme reparlé de ce sujet là (meme si lui conçois plus un espèce de libertinage, donc ensemble, plutôt que séparément).

Il veux que je lui dise si je me rapproche d'un autre (moyen de garder le contrôle, je suppose ? ). Je ne vais pas mentir et si cela viens à se produire, ça sera je pense à lui de voir comment il se sent et de m'en faire part. Il ne veut pas aller contre ses valeurs. Je lui ai juste dis qu'il avait le meme droit, et que si pour lui c'était quand meme tromper, pour moi ça ne l'ai pas (à partir du moment où il y à accord) et que ce n'est pas juste dans le but de pouvoir faire pareil, d'avoir un retour. ça ne me ferai pas rien de le savoir auprès d'une autre, mais j'essaierai plus de me concentré sur l'après et ce qu'il en ressort.
Je pense qu'outre ses valeurs il à aussi peur que ses sentiment change envers moi (si j'ai bien compris ce qu'il à voulu me dire il y à quelques jours), peut-être de ne plus vraiment me reconnaitre. Je sais que le temps parlera de lui meme et qu'il y à de toute façon des étapes. Je n'ai pas encore expérimenter mais théoriquement, je préfère ce système que celui du mensonge.

Personnellement je ne veux plus d'une dépendance affective, d'une vie à travers l'autre. Je voudrais que chacun s'apporte son propre bonheur, peut importe le domaine, et qui donc apportera un bénéfice dans le "nous". J'espère tout de meme une évolution dans les prochains mois, disons que chacun se sente mieux petit à petit, sinon il ne restera qu'une dernière option.

Merci pour vos 2 réponses.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Nurja

le dimanche 03 mai 2015 à 20h35

Jen
Personnellement je ne veux plus d'une dépendance affective, d'une vie à travers l'autre. Je voudrais que chacun s'apporte son propre bonheur, peut importe le domaine, et qui donc apportera un bénéfice dans le "nous".

Je ne peux que t'approuver.

#

poly de passage (invité)

le dimanche 03 mai 2015 à 22h17

Jen, j'ai l'impression que vous n'êtes pas au même stade dans vos avancements respectifs. Tu dis être bien dans ta tête et que lui ne se situe que pas dépit, donc de façon instable.
N'as-tu pas l'impression que vos vitesses d'adaptation sont différentes?

#
Profil

Jen

le mardi 05 mai 2015 à 00h00

Nos vitesses d'adaptation sont clairement différentes oui. Personnellement j'ai une réflexion sur ce point depuis maintenant 2 bon mois alors que lui espère juste que ça soit provisoire.
Ma reflexion et mon analyse sont toujours là. Je fais attention à chaque phrase qu'il peut dire.
Mais là de suite cela me fais me demander si il à bien compris mon but, la conception de la chose réellement, ou si il n'y vois qu'une simple façon autorisé d'aller voir ailleurs..
Je ne sais pas trop que rajouter par rapport à mon post précedent, rien n'a bougé depuis.

Merci de me lire.

#
Profil

bonheur

le mardi 05 mai 2015 à 09h35

Je pense que, Jen, que tu devrais te procurer "vertus du polyamour" et/ou "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple" et/ou "garder intact le plaisir d'être ensemble - prévenir le désamour". Ces trois livres sont de Yves Alexandre Thalmann. Ils sont très faciles à lire et peuvent devenir des bases de discussions au sein d'un couple.

C'est bien d'alimenter ta réflexion en postant ici, mais je pense qu'un travail en "solo" et surtout à deux est indispensable. Ce travail à deux ne peut se faire ici.

#

poly de passage (invité)

le mardi 05 mai 2015 à 10h57

Ne penses-tu pas que le status quo de monsieur est parlant, qu'il se laisse plus entrainer dans ton sillage par peur d'exposer clairement sa position actuelle?

#
Profil

Angita

le mardi 05 mai 2015 à 11h16

bonheur
C'est bien d'alimenter ta réflexion en postant ici, mais je pense qu'un travail en "solo" et surtout à deux est indispensable.

+1

Avis + réflexion en solo + communication avec le partenaire = (+)

#
Profil

bonheur

le mardi 05 mai 2015 à 17h01

Je crois que l'évolution du "nous" passe par une bonne coopération entre l'évolution du "je" et celle du "tu". Sinon, le "nous" aura une démarche de crabe unijambiste. J'ignore si l'image est pertinente, mais elle me parait réaliste.

#
Profil

Jen

le mercredi 06 mai 2015 à 09h30

Merci pour vos réponses.
Bonheur, j'ai déjà "les vertus du polyamour", je devrais peut-etre voir pour me procurer les autres. Et effectivement je pense comprendre ce que tu veux dire avec la démarche du crabe ˆˆ
La reflexion solo est présente, le travail à deux est toujours plus complexe. J'ai déjà exprimer pas mal de choses et lui aussi, je n'ai pas spécialement envie d'en reparler tout le temps puis je doute de pouvoir le "changer" (pas ce que je recherche de toute façon), il doit je pense se faire sa propre reflexion. Je devrais peut-etre lui proposer des bouquins ?

Poly de passage, que veux tu dire exactement ?

#
Profil

bonheur

le mercredi 06 mai 2015 à 09h51

Au début de ma découverte du fait que j'aimais sentimentalement une autre personne, j'ai communiqué rapidement avec ma relation principale qui évidemment avait interprété ce simple constat (j'aime également une autre personne) comme catastrophique : on va divorcer ; je ne suis plus aimé... On était en plein scénario catastrophe avec l'anéantissement qui va avec. Donc, oui, on en a parlé, quasi constamment, presque tous les jours. On avançait à tous petits pas, on avançait dans un épais brouillard, mais on avançait et on le faisait ensemble.

Lorsque j'ai pu mettre un mot sur ma situation (polyamour) j'ai acheté ce livre de Thalmann. Bien que ma relation principale lise pas ce type d'ouvrage, il a lu malgré tout... et ça a beaucoup changé sa vision des choses car ce n'était plus MON discours mais un discours commun adressé à tous par une personne neutre et extérieure à notre situation.

Jen
J'ai déjà exprimer pas mal de choses et lui aussi, je n'ai pas spécialement envie d'en reparler tout le temps puis je doute de pouvoir le "changer" (pas ce que je recherche de toute façon), il doit je pense se faire sa propre reflexion. Je devrais peut-etre lui proposer des bouquins ?

(+)

#
Profil

Jen

le mercredi 06 mai 2015 à 22h21

Merci bonheur pour ta réponse :-)
Je lui proposerai éventuellement si cela l'intéresse de se renseigner un peu plus. Entre "vertus du polyamour" et "amours plurielles" je pense que la base du principe est là.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion