Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mono-bashing

#

(compte clôturé)

le vendredi 27 février 2015 à 16h56

Pour moi ce sera une Troll (je parle de bière hein :-D )
Et j'aime bien la Hoegaarden rosée mais j'ai découvert qu'il mettent des édulcorants dedans et les édulcorants c'est pas bon, donc j'en bois plus. Enfin presque. Siesta on s'en fait une quand tu veux ;)

#
Profil

Apsophos

le samedi 28 février 2015 à 15h30

Je comprends mieux pourquoi on ne se comprend pas, bande de buveurs de pisse et de fanta. <3

#
Profil

bonheur

le samedi 28 février 2015 à 17h43

Apsophos
<3

merci (+)

Apsophos
Je comprends mieux pourquoi on ne se comprend pas

ben ouais, moi j'ai des personnes, certaines se reconnaissent dans le fait d'aimer sainement au pluriel et d'autres dans le fait d'aimer sainement et librement au singulier..., c'est encore plus incompréhensible... argh !!!

Bon si tu n'as pas d'O'haras, une stout canadienne avec une pointe de café "la bière du démon". Bon au pire une simple Guiness, mais trop industrielle pour moi.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 01 mars 2015 à 00h07

bonheur
[...] DEUX "amoureux" qui embrassent la princesse car [...] un baiser ne peut la réveiller, le deuxième fut indispensable.

Oooooh ça me rappelle quelque chose ça ! :)
(Certains grangiens comprendront ;) !)
Mais deux c'est pas beaucoup, nous on avait visé beaucoup plus haut hihi ! ;)

#
Profil

ScottBuckley

le dimanche 01 mars 2015 à 15h38

Siestacorta

( ... )

A titre personnel, je suis donc pas défavorable à un peu de mono-bashing, de temps en temps.
Ca défoule, et il y a des parcours qui expliquent pourquoi.
( ... )

Message modifié par son auteur il y a 3 jours.

Eh bien à titre personnel, moi non : j'ai même de plus en plus d'empathie pour certaines personnes dites " monos ", et pour plusieurs raisons :

- Elles & illes n'ont pas de 'cafés monos' pour exprimer librement leurs questions & problèmes personnels, tout simplement,

- Quand illes ont des désirs et/ou sentiments singuliers ou pluriels à l'extérieur de leur couple, on les fait passer trrès (et trop) souvent pour des êtres "sans coeur" qui "n'aiment pas vraiment voire plus du tout (sic) le premier partenaire", alors que les désirs extérieurs & l'adultère c'est beaucoup beaucoup plus subtil & compliqué que cela (il y a du deuil, des souffrances, des fatigues, des incompréhensions mutuelles, des normes non-dites très oppressantes...) ,

- Et les rares personnes qui pourraient les écouter (puisque "pas de cafés monos") parler sont des supposé-es "pros" qui exigent de belles sommes rondelettes pour se poser sur leur divan de psys,
... OR tout le monde n'a pas forcément ni l'envie, ni les moyens de se payer de loooongues séances de 'psys' durant des mois ou des années, surtout que pas mal d'entre eux/elles (ces "psys") leur feront des injonctions moralistes anti-éthiques du genre " Si vous aimez en dehors de votre couple, vous devez divorcer! / vous êtes lâche! / vous êtes immature! qui ne sait pas choisir Une seule personne à aimer jusqu'à-ce-que-la-mort-vous-sépare " .

Et donc il me semble + que nécessaire d'ouvrir, quand on le peut & veut, nos ' cafés polys-bienveillants ' à des personnes dites " monos " pour apprendre de leurs expériences, autant qu'ils & elles apprendront des nôtres.

Et puis en ce moment, c'est plutôt du fuckers-bashing qui me semblerait nécessaire, quand je vois le nombre de personnes -même en France- au comportement lâche la nuit, le jour, qui agressent les autres, qui violent leur intimité, ou les insultent, ou leur mentent en mode dominant, ou ces fuck-up-artist/PUA, ou ces crocodiles qui se font passer pour des personnes "avec des valeurs", mais qui sont juste des lâches & des fuckers
(qui s'abritent derrière leur "kino" pour "closer"/baiser tout ce qui bouge, et qui flirtent + qu'un peu avec la culture du consentement passif et avec la Culture du Viol ) .

A mon humble avis, ces fuckers-là n'ont pas du tout leur place dans nos rencontres & discussions polys.

Les "monos" & autres personnes vraiment bienveillantes, par contre, sont + que les bienvenu-es (+) !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

coquelicot

le dimanche 01 mars 2015 à 22h18

LuLutine
Oooooh ça me rappelle quelque chose ça ! :)

(Certains grangiens comprendront ;) !)

et si mes souvenirs sont bons la princesse n en etait pas une !
mais il est vrai qu on s est pas génés pour tenter de la reveiller ....
et au final .....on a reussi !

qu esqu on a été bons sur ce coup la !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 01 mars 2015 à 23h37

coquelicot
et si mes souvenirs sont bons la princesse n en etait pas une !

Qui es-tu pour dire que ce n'était pas une princesse ?
Faut laisser les gens se définir comme ils veulent ;) !

coquelicot
qu esqu on a été bons sur ce coup la !

Ca c'est sûr :P

#
Profil

Apsophos

le lundi 02 mars 2015 à 01h39

ScottBuckley
- Elles & illes n'ont pas de 'cafés monos' pour exprimer librement leurs questions & problèmes personnels, tout simplement,

Je crois qu'on appelle ça un café.

Mais sinon j'aime bien basher certaines catégories (les consoleux prennent plus cher de ma part que les mono), ça donne l'impression que j'ai de la personnalité.

#
Profil

bonheur

le lundi 02 mars 2015 à 14h30

Moi j'aime ta personnalité et ton humour... qui n'en n'est pas toujours :-D

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 02 mars 2015 à 14h51

" - Elles & illes n'ont pas de 'cafés monos' pour exprimer librement leurs questions & problèmes personnels, tout simplement, " (ScottBuckley)

Apsophos
Je crois qu'on appelle ça un café.

Hélas non : des personnes dites " monos " qui voudraient parler de leur vie intime dans un café classique pas spécialement ' bienveillant ' (ex. : le café du coin, bar PMU, etc.) risquent de rencontrer beaucoup d'incompréhensions, de préjugés, de bruits, de tables voisines moqueuses, voire d'insultes et de pains à la figure s'ils & elles osent exprimer des doutes sur leurs couples, s'illes parlent de mensonges, d'adultères, de désirs extérieurs, etc.

Dans un café " classique " , la norme veut que les jugements et les préjugés soient libres de t'éclater à la figure (ou pas), il n'y a pas de règles pré-définies de ' bienveillance ' .

Mais merci malgré tout à toi Apsophos pour ton humour ;) ,
et côté bières, je n'aime que les artisanales, avec un + si elles sont locales (+)
(celles du supermâché me semblent souvent fades, sans saveur, dignes de la multinationale "unilever" )

#
Profil

Kallista

le lundi 02 mars 2015 à 15h31

ScottBuckley
" - Elles & illes n'ont pas de 'cafés monos' pour exprimer librement leurs questions & problèmes personnels, tout simplement, " (ScottBuckley)

Hélas non : des personnes dites " monos " qui voudraient parler de leur vie intime dans un café classique pas spécialement ' bienveillant ' (ex. : le café du coin, bar PMU, etc.) risquent de rencontrer beaucoup d'incompréhensions, de préjugés, de bruits, de tables voisines moqueuses, voire d'insultes et de pains à la figure s'ils & elles osent exprimer des doutes sur leurs couples, s'illes parlent de mensonges, d'adultères, de désirs extérieurs, etc.

Dans un café " classique " , la norme veut que les jugements et les préjugés soient libres de t'éclater à la figure (ou pas), il n'y a pas de règles pré-définies de ' bienveillance ' .

Mais merci malgré tout à toi Apsophos pour ton humour ;) ,
et côté bières, je n'aime que les artisanales, avec un + si elles sont locales (+)
(celles du supermâché me semblent souvent fades, sans saveur, dignes de la multinationale "unilever" )

J'ai quand même le sentiment que les monos ont bien plus de "lieux de paroles" possibles que les poly.
C'est sur que débarquer dans un PMU et balancer tes problèmes de couple est risqué, mais cela que tu sois mono ou poly : ce n'est pas le but de l'enseigne, les gens que tu y croises ne s'y sont pas rendus dans le but de blablater autour de ta vie de couple.
Maintenant, des lieux prévus pour cela, il y en a, et ils sont souvent des lieux de dialogue plus favorables aux monos qu'aux polys. Que ce soit les forums sur le net, ou les rendez-vous à thèmes (sur le même principe que nos rdvs/café/goûters poly - oui, oui, ça se trouve aussi en mode mono !).
Sans même parler du fait que, ben ouais, autour de la machine à café au taff c'est quand même plus facile de dire "J'ai des soucis en ce moment avec mon conjoint" que "J'ai des soucis en ce moment avec meS conjointS".

Pour les règles prédéfinies de bienveillance, je les sens utiles côté poly justement parce qu'on est une minorité, qui aborde un sujet "inhabituel", et que face à ça même la personne la plus respectueuse du monde peut avoir quelques maladresses. Alors bien sur, des jugements chez les monos il y en a. Mais ils n'ont pas en plus le "handicap" de toucher à quelque chose que peu voient/connaissent/comprennent.

#
Profil

LuLutine

le lundi 02 mars 2015 à 19h07

Kallista
J'ai quand même le sentiment que les monos ont bien plus de "lieux de paroles" possibles que les poly.
C'est sur que débarquer dans un PMU et balancer tes problèmes de couple est risqué, mais cela que tu sois mono ou poly : ce n'est pas le but de l'enseigne, les gens que tu y croises ne s'y sont pas rendus dans le but de blablater autour de ta vie de couple.
Maintenant, des lieux prévus pour cela, il y en a, et ils sont souvent des lieux de dialogue plus favorables aux monos qu'aux polys. Que ce soit les forums sur le net, ou les rendez-vous à thèmes (sur le même principe que nos rdvs/café/goûters poly - oui, oui, ça se trouve aussi en mode mono !).
Sans même parler du fait que, ben ouais, autour de la machine à café au taff c'est quand même plus facile de dire "J'ai des soucis en ce moment avec mon conjoint" que "J'ai des soucis en ce moment avec meS conjointS".

Pour les règles prédéfinies de bienveillance, je les sens utiles côté poly justement parce qu'on est une minorité, qui aborde un sujet "inhabituel", et que face à ça même la personne la plus respectueuse du monde peut avoir quelques maladresses. Alors bien sur, des jugements chez les monos il y en a. Mais ils n'ont pas en plus le "handicap" de toucher à quelque chose que peu voient/connaissent/comprennent.

Je partage ton sentiment Kallista.

#

(compte clôturé)

le lundi 02 mars 2015 à 21h00

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Kallista

le lundi 02 mars 2015 à 21h26

Cabosse : je pense bien que la vie de mono est pas plus "facile"ou sécurisante que la vie de poly. :)
C'est pas une question de "qui c'est qui a les plus gros problèmes perso", finalement, mais plutôt de "y a t-il des gens prêts à entendre tes problèmes ?". Et là, bah, je vais me baser sur du perso mais j'avais plus de facilité à me confier quand j'étais encore dans un mode mono (et j'ai le sentiment que cette sensation est plutôt partagée parmi les polys). Et pourtant, mes confidents n'ont pas changé entre temps.
C'est d'autant plus flagrant sur le web, d'ailleurs..

Par contre, je suis pas d'accord sur le fait que les monos n'ont pas tendance à étaler leurs problèmes, ça dépend. Tout comme chez les polys, d'ailleurs. C'est plus une question de personnalité que de préférence exclusive, pour le coup.

LuLutine, tu me rassure, je me demandais, du coup...

#
Profil

Evavita

le lundi 02 mars 2015 à 23h51

Kallista
Par contre, je suis pas d'accord sur le fait que les monos n'ont pas tendance à étaler leurs problèmes, ça dépend. Tout comme chez les polys, d'ailleurs. C'est plus une question de personnalité que de préférence exclusive, pour le coup.

+1

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 03 mars 2015 à 17h59

Kallista
( ... )
C'est pas une question de "qui c'est qui a les plus gros problèmes perso", finalement, mais plutôt de "y a t-il des gens prêts à entendre tes problèmes ?".

Et là, bah, je vais me baser sur du perso mais j'avais plus de facilité à me confier quand j'étais encore dans un mode mono (et j'ai le sentiment que cette sensation est plutôt partagée parmi les polys). Et pourtant, mes confidents n'ont pas changé entre temps.
C'est d'autant plus flagrant sur le web, d'ailleurs..

Bonjour Kallista,
En me basant également sur du perso, de mémoire, c'est l'inverse :
> quand j'étais plutôt " mono " et que je commençais à me poser des questions qui sortaient du cadre ' classique ' ( " la jalousie c'est naturel " etc. ), c'est là que je ne trouvais pas où en parler, je veux dire des vrais lieux avec des vrais espaces de bienveillance (pas juste de la parole à déverser près de la machine à café) .

Et c'est suite à de nombreux cafés & rencontres polys depuis juin 2009 que désormais j'arrive à proposer & ouvrir depuis quelques années des discussions ici ou là sur ces sujets tabous que sont les relations intimes, singulières, voire plurielles & éthiques, par exemple .

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 13 mars 2015 à 11h46

En fait, il y a peu d'espaces IRL où parler sereinement des relations affectives et amoureuses et où on n'est pas dans le jugement. J'ai été dans des relations monos jusqu'à aujourd'hui et à part des psys (parfois pires que bien) ben pas évident. Car "ça relève du privé" , ça ne se dit pas et on fait tous comme si on savait quoi faire alors qu'on n'a pas les clés en mains, déjà des bases d'une réelle communication.
Bref, monos et polys je n evois pas trop la différence, pour moi c'est un continuum sur l'amour.

#
Profil

bonheur

le vendredi 13 mars 2015 à 23h09

Mono ou poly, nous sommes humains, et unique. En plus, nous évoluons... L'importance c'est d'agir en fonction de son soi intérieur, d'avoir appris à se connaitre, et de vivre ses liens (pas seulement amoureux) honnêtement. En tout cas, c'est l'important à mes yeux. Après, tous les champs des possibles sont ouverts.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion