Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Lettres d'amour - ouvertes

#

Haha (invité)

le vendredi 09 juillet 2021 à 09h56

Je t’aime tellement. Mais je suis fatiguée. Donc j’ai décidé de t’oublier. Je t’aime de tout mon être. Je te souhaite plein de bonheur.

#

Soldat (invité)

le vendredi 09 juillet 2021 à 15h52

General,
Tu es la première pensée que j'ai le matin. Tu es la dernière pensée que j'ai avant de dormir.
On s'est quitté brutalement, et les quelques échanges écrits qui ont suivis ne m'ont pas suffit.
J'étais enragé, et j'ai prétendu que ça allait mieux, mais ce n'est pas le cas. La relation qui a suivi n'a pas marché, car je reste cassé.

Comment on a pu se faire autant de mal ? Comment quelques jours ont suffit pour que tout parte en ruine ?
Comment as tu pu imaginer que je te considère comme une marchandise ? Comment ai je pu avoir un comportement qui ai laissé entendre ça ? Comment ai-je pu la perdre ?

Ces réponses que je n'aurais jamais, alors que les questions s'additionnent...
Je n'arrive pas à te haïr. Les événements malheureux qui ont menés à la fin n'arrivent pas à surpasser les bons souvenirs que j'ai de toi. On était différents, mais complètementaires. Un travail d'équipe.
Je ne m'en remettrai jamais, de cette 'impression que le destin est écrit par une ironie acide.
Tu me manques et je t'aime encore, je suis désolé de ne plus pouvoir te le dire.
Mon seul souhait est que on se recroise un jour, aucun de nous ne dira rien, mais en se regardant, on saura et on comprendra que on a réussi à être heureux.
Signé celui qui fût ta ptite tchoin

#

Lion (invité)

le vendredi 16 juillet 2021 à 16h53

Mon cœur je t’aime. Tu manques trop à ma vie. Tu es ma plus belle moitié, ma meilleure personne au monde. Je t’attends et je serai toujours à toi. Sois heureux et viens moi le jour venu. Je suis à toi tout comme tu es à moi. Je t’aime mon amour.

#
Profil

Caoline

le dimanche 18 juillet 2021 à 03h06

Je viens d'écrire ses quelques rimes pour mon amour en transition des relations plurielles cachées au polyamour et j'ai eu envie de les partager ici pour rappeler le thème du site, que j'ai bien du mal à trouver dans les derniers posts.

Opter pour la sincérité,
N'est pas toujours facilité,
A court terme, ça peut même,
Créer de sérieux dilemmes.

Mais l'assurance d'amour vrai,
D'être aimé tel que l'on est,
Et de ne plus faire souffrir,
Demain et dans l'avenir.

La transition est difficile,
Vers une vie plus facile,
Mais elle vaut vraiment le coup,
Pour un avenir plus doux.

Un avenir où l'on sait,
Que les partages seront vrais,
Car chacun.e en liberté,
On choisira de s'aimer.

#

Toublier (invité)

le dimanche 25 juillet 2021 à 01h27

Coucou. Par ceci je décide de t’oublier. Te souhaitant tout ce qu’il y a de plus beau dans tout ce qui te concerne. Bon vent mon cher. Cela a été très sympa de te connaître.

#

Liloup (invité)

le vendredi 30 juillet 2021 à 23h37

Tu es tellement chanceux et béni d’être aime autant que je t’aime. Si seulement tu sais à quel point. Je t’aime tellement.

#

Rosiers (invité)

le mardi 10 août 2021 à 06h21

Je t’ai aimé avant même de t’avoir connu. Mon âme a su dès notre première rencontre que tu es sa part manquante. Peux-tu le ressentir? Tu es celui qui manque à ma vie. Je t’aime tellement. Pourtant tu es tellement distant. Tu es si silencieux. Et cela me tue. J’ai envoyé de te crier tout mon amour, mais cela te ferait sûrement peur. Alors je me tais. Attendant le destin qui arrangera tout. J’y crois fermement, un jour on saura. Rien est du au hasard. Tout a été déjà écrit. Un jour, si mon intuition n’était pas bonne, je le saurais. Et s’il était exacte, on sera ensemble pour l’éternité. Je ne t’attendais pas, je ne te cherchasses pas. Tu es venu à moi naturellement. Parce que c’était écrit. Jusqu’où irions nous ensemble? Mon cœur s’est attaché au rêve de parcourir un bout de chemin avec toi. Un jour, soit ce rêve se brisera, soit il se réalisera. Dans tous les cas, mon être t’aimera éternellement car tu es ma moitié. Il est impossible que je vive sans toi car tu es en moi. Tu fais partie de ce que je suis avant que je fusse. Je t’aime mon amour. Éternellement.

#

Yacha (invité)

le mercredi 29 septembre 2021 à 23h20

Ma maison est une cheminée,
Sous mes yeux noyés d'alcool,
Tu danses ma belle, toujours plus belle,
Où es-tu partie ?

Toi cette nuit qui est la tienne,
Me laissant seul, rongé par mes vieux démons,
Toi ma sorcière, ma princesse, ma reine, mon amour,
Je suis seul noyé dans ma vermine,

Et tes pas de danse se noient dans mes yeux,
Où es-tu vieille sorcière ?
Je veux entendre ta langue perfide,
Que mes oreilles se déchirent de ta haine,
Je veux entendre ta langue loyale,
Que mes oreilles t'aiment.

Il est dit que seuls les vrais amis montent aux sommets,
Que seuls les vrais aimants remontent en tombant

Ma maison est une cheminée

Ce soir je bois, replongeant dans les limbes de la mélancolie,
Je suis seul et je sens le sapin,
Toi dont je suis l'esclave, tu as creusé mon tombeau,
Et mon sang respire les liqueurs du passé

Il n'est pas d'amour sans mort,
Celle des vieillards qui se quittent trop tôt,
Celle de ceux qui ont un trop plein,
Et qui se lèvent, droits sur le champs de bataille,

Après la lecture d'une lettre,
Le petit point rougit qui pisse le sang,
Ce soir je t'aime
Et mes émotions s'envolent,

A jamais dans ma maison en cheminée

Les pas s'égrènent sur le chemin,
La neige est un festin qui fond au printemps,
Où es-tu partie, toi dont je fus l'esclave ?

Ma maison brûle et je suis seul,
Mais je resterai droit face à la mitraille,

Des batailles, j'en suis sorti vainqueur,
Mais la guerre est une vilaine ennemie,

Elle s'abat dans les champs,
Les feux embrasent les sapins,
Et des enfants mangent avec les loups,

Je ne gagnerai pas la guerre,
Je suis cet homme droit dans la mitraille,
Et je sens la sapin.

Toi ma belle,
N'écoute pas les sirènes des ivrognes,
Quelques paroles chantées en l'air,
Déjà ils se consument dans l'encens des villes.

Je suis le monarque des clowns,
Appelez-moi César,

Les sirènes embrassent les pieds
Dans l'herbe brûlée de juin,
Les pieds en avant,
Puant le mauvais vin,

Je pars rejoindre mon dernier sommet,
Entends-tu mon amie ?
Entends-tu le dernier pas du voleur
Caché dans l'ombre des forêts ?

Ma maison est une cheminée
Et je suis droit dans la mitraille.

#

Tahal (invité)

le vendredi 19 novembre 2021 à 16h41

Oh Dieu, aide moi. Enlève le de mon cœur. Efface son souvenir de ma vie. Je t’en supplie Père Éternel guéris moi de cet amour non réciproque. Prends soin de moi car je n’en peux plus. Mon cœur saigne. Mon être est en agonies. Je coule. J’ai besoin de toi o Dieu de mon cœur. Enlève moi de cette gouffre. Prends moi sous tes ailes. Et couve moi de ta Bonté. Merci Seigneur. J’ai tellement foi en Toi. Tu es mon Tout.

#
Profil

unanonymeducoin

le mercredi 01 décembre 2021 à 15h27

Une bouffée de chaleur, un intense plaisir,
Dans ton coeur se font soudainement ressentir.
Surprise, tu te rends compte tout doucement
Que ma main enfouie dans tes cheveux, entreprend.

Une peur t'envahit. Ne sommes-nous pas amis ?
Ces caresses jolies… N'est-ce pas interdit ?
Non ! Si comme moi tu y trouve une inédite
fougue, rendue folle par la nuit électrique.

Si des questions se posent se sera plus tard
Et si le rêve doit s'éteindre demain, las !
Nous saurons bien nous sourire sans plus d'écart.

Alors envolons nous en fermant nos paupières :
Cette nuit nous sommes seuls. Ô amie, aime moi !
Brisons cette frontière qui n'existe guère.

L'Amie aimée - AB

#

Talus1990 (invité)

le samedi 15 janvier 2022 à 19h18

Père Éternel. Je l’aime encore. Aide moi, je te prie. Je souffre. Délivre moi mon Dieu, mon Sauveur. En toi, je repose toute ma confiance. J’ai foi en ta bonté infinie et en ton amour inconditionnel pour moi et pour tous tes petits enfants. Je t’aime Père.

#
Profil

Civodul

le mardi 18 janvier 2022 à 10h56

Je serais délivré d’un vieil amour,
Désormais
Toutes les femmes sont belles,
Ma chemise est neuve,
Je serais lavé,
Je serais rasé,
Ce serait la paix
Le printemps serait là,
Le soleil brillerait
Je serais sorti dans la rue
Les gens sont bien,
Moi aussi, je suis bien.

Orhan Veli

#

Moncoeur (invité)

le dimanche 20 février 2022 à 22h47

Mon amour, mon cœur, tu me manques tellement. J’ai envie de te connaître. J’ai envie de t’aimer tel que tu es sans la moindre condition. J’ai envie qu’on s’appartienne pour le reste de nos vies. Tu es celui que j’attendais depuis toujours. Aime moi. Prends moi sous tes ailes. Place moi dans ton coeur pour le reste de ma vie. Chéris moi. Fais de moi ton essentiel, ta femme, la mère de tes enfants. Entoure moi de toutes tes douceurs. Enlance moi de toute ton affection. Aime moi autant que je t’aime. Fais moi la cour. Embrasse moi. Marions nos vies. Faisons l’amour. Faisons des bébés. Fondons une famille, la notre. Soyons heureux pour ce que nous sommes, pour l’amour que l’on a l’un pour l’autre. On est tellement chanceux de s’être connu. Tellement béni de connexion le véritable amour. Je t’aime tellement mon amour. Je t’aimerais toute ma vie ici-bas et au delà. Tu me manques tellement.

#
Profil

lau93

le lundi 21 février 2022 à 00h02

Comme l'a dit @Caoline plus haut les lettres ici postées semblent peu portées vers la polyamorie...
Je partage donc celle que j'envoie ce soir à mon aimé, tandis qu'il est avec ma métamour et parce que j'ai envie de lui dire que je désire le suivre dans son chemin vers les amours plurielles et que je le remercie de m'offrir la possibilité de grandir avec lui

Tu as mis mon cœur dans ton cœur,
Ton cœur si grand,
Ton cœur si doux,
Si plein d’amour
Qui s’expand, tel l’univers,
Et m’entraine vers la lumière.
Tu as pris ma main dans la tienne,
Ta main si chaude,
Ta main si tendre,
Si ferme et sûre,
Qui promet le soutien
Et m’entraine vers le chemin.
Tu as greffé des ailes à mes ailes,
Pour mieux voler,
Pour mieux aimer :
Comme le goéland Jonathan
Tu soutiens mon vol malhabile,
Tu consoles mon âme indécise.
Était il écrit que je t’aimerais
Quoi qu’il advienne ?
Était-il écrit que je t’aimerais
Et qu’elle vienne ?
Était-il écrit que mes sentiments
Seraient les mêmes ?
Que ni cris ni larmes ou ressentiments
Ne seraient emblèmes ?
J’ai choisi de te suivre sur le chemin
Tracé par ceux dont l’âme ne se laisse enfermer
J’ai choisi de poursuivre, lâchant ta main,
Et de découvrir où me porteront mes ailes.

#

Toutestdit (invité)

le lundi 21 février 2022 à 08h42

Je t’aime Liam.

#

Monsieur (invité)

le mardi 22 février 2022 à 19h30

Mon amour, je t’aime. Tu me manques tellement.

#
Profil

coquelicot

le mardi 22 février 2022 à 20h55

Je ne sait pas ne plus aimer
Je ne sait pas vous oublier
Je ne sait pas y renoncer
Je ne sait pas melLamenter

Je sait juste que chaque amour reste une lumiere plus ou moins forte plus ou moins lumineuse mais qui ne s éteindra jamais'.
Vous m avez égratignee, je ne vous ai pas épargnés
Vous m'avez quittee, oubliee, peu importe
Je vous aime, différemment mais je vous aime durablement..... Enfin presque tous.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#

Tumemanques (invité)

le jeudi 24 février 2022 à 08h16

Il me manque tellement. Que je l’aime.

#
Profil

bonheur

le samedi 26 février 2022 à 12h35

Je laisse envahir et traverser
La légèreté de l'instant, ancré.

@Oui, le coeur qui expand
@coquelicot, durablement, éternellement

#

CaroleAnne (invité)

le lundi 04 avril 2022 à 21h26

Comment dire. Les mots ne peuvent pas tout résumer. Comment se fait il que tu me manques autant? Tu es ma place de sécurité, tu es mon arche. Auprès de toi, je peux me sentir protégée et chérie. Adorée, choyée. Dieu de ma vie, mon père céleste, Tu sais que je l’aime. Tellement. Prends soin de lui. Je t’en supplie. Il est précieux à mes yeux. Prends soin de moi aussi. Je souffre car je l’aime et il me manque. Prends soin de mon cœur, car je ne peux pas le faire moi-même. Je suis incapable et je coule. Seigneur, ce manque je l’ai déjà senti avant. Pourtant, mon mariage avec Dimitri n’a pas duré. Il n’était pas une bonne personne. Il n’a pas pris soin de mon cœur. Liam saura-t-il le faire? Toi seul mon berger le connais. J’ai confiance en toi. Tu prendras soin de moi comme Tu l’as toujours fait depuis l’éternité. Je t’aime Père. Et j’aime aussi Liam. Bénis cet amour. Enlace moi dans ton immense gentillesse et bonté à mon égard. Je ne peux rien sans toi. J’ai besoin de toi mon Dieu car je souffre. Tu sais ce qui est bon pour moi. Liam l’est-il ? Je suis persuadée que oui. Car notre rencontre n’a pas été du au hasard. Que je ressens tellement de tendresse à son égard. Je sais que Tu prendras soin de moi à travers lui. Merci pour cet amour.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion