Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Que faire? Cloisonner? Leur proposer de se rencontrer?

#
Profil

Green-Man-Outside

le mardi 03 juin 2014 à 23h34

JulienPoly
Pour ce qui est de mes émotions et de mes sentiments, j'ai l'impressiom d'en être assez conscient. Après j'ai peut-être tendamce à minimiser mes craintes dans certaines situation.

Ok, merci pour le retour. Juste en passant : il y a une différence entre être conscient (intellectuellement) de ses émotions et y être connecté sans analyse, uniquement dans la "présence à soi".

Bon, il y a des posts qui sont un peu trop longs sur ce fil pour que je m'y implique vraiment, mais je voudrais relever un détail qui m'a attrapé l'oeil :

JulienPoly
Et je ressens bien qu'elle évite l'intimité dans ce jeu. On en reviens donc à cette histoire d'intimité et de pudeur : dans ce dévoilement, dans la proximité psychologique accrue de la tierce personne intime, elle a un réflexe de soudainement se "rabiller", et s'écarter, s'isoler, voire laisser la place à l'autre. J'utilise volontairement cette comparaison physique car lors de la soirée libertine qu'elle avait organisée et où elle nous a poussés dans les bras l'un de l'autre avec son amie Georgette, c'est plus ou moins ce qui s'est passé physiquement : d'abord le jeu a debouché sur une situation où Fernande et moi sommes passés à l'acte en s'exibant à Georgette, puis plus tard quand Ferande était rassasiée elle m'a envoyée vers Georgette qui désirait alors passer à l'acte avec moi. Quand nous avons commancés Fernande s'est drapée dans une serviette et est allée dans la salle de bain pour que son amie Georgette ne se sente pas timide. Et aussi pour ne pas regarder.

En terme d'analyse transactionnelle l'intimité n'est pas synonyme de sexualité. Il peut bien sûr y avoir de l'intimité dans la sexualité, tout dépend comment on pratique, mais en l'occurrence la sexualité appartient plus à la catégorie "activité" (au sens AT).

Pour citer la définition de l'intimité donné dans un des ouvrages de ma bibliothèque :
"C'est une expérience de rencontre pleine et directe avec soi-même et avec autrui. L'intimité débouche souvent sur le silence, les paroles apparaissant alors comme superflues. L'intimité est souvent ressentie comme une expérience extrêmement dangereuse car elle repose sur l'absence de défense et la confiance."

Tu remarqueras que ça ne colle pas nécessairement à la définition d'une partouze, ni à celle de la sexualité one-to-one vécue par certaines personnes. ;)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 04 juin 2014 à 00h12

J'ai jamais eu de probléme pour expliquer et faire comprendre à mes chéris qu'il ne sont pas les seuls avec qui je vie une relation amoureuse et que je ne crois pas au relations exclusives.

JulienPoly
Par contre je crève d'envie de vivre des relations totalement décloisonnées et transparentes, de courir nu dans les prairies vertes... Mais bon ça, c'est du fantasme. Et donc je me suis fixé des règles de pudeur où par défaut je n'évoque pas nominativement avec qui je suis impliqué

Si tu veux vivre des relation transparente commence par l'étre, ça aidera p t etre.
Personnellement je pense que ce qu'on imagine est tjs pire que la réalité. Si tes autres amoureuses sont inconnues, dépersonnalisées, au point de ne jamais avoir de nom, les amoureuses de l'instant ne peuvent que se les imaginer, imaginer votre lien, votre relation.
De plus moi je parle à mes chéris des autres chéris pour que ce ne soit pas abstrait pour eux mais bel et bien concret. Il se rendent plus compte de la réalité. Si quand j'en parle je sens une gène de la part de l'un ou l'autre ça veut dire pour moi qu'il y a quelque chose dont il faut qu'on parle, qu'on s'explique. Donc je trouve ça très utile de parler d'autres chéris, ça me permet aussi de mieux savoir (sentir) ce que mes chéris ressentent la situation. Comme les choses évoluent, peuvent s'envenimer, j'hésite pas à parler "assez souvent" d'autres chéris. Bon j'en parle pas si j'ai rien à dire, et pas pendant 3h, mais un peu au moins.
Tu peux aussi préserver ta pudeur, t'es pas obliger de rentrer dans les détailles

JulienPoly
Quand la connexion n'arrive pas à se creuser en profondeur, la relation s'étiole naturellement.

Personnellement c'est une (la plus) belle preuve de complicité, de connexion, de pouvoir parler de tout avec mes chéris, et qu'on puisse parler ensemble d'un autres chéris (si il y a des trucs à dire).

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

invité (invité)

le mercredi 04 juin 2014 à 08h32

Je pense que ce qui pose particulièrement problème dans le cas de Julien, c'est le fait de cumuler polyamour et nomadisme/absence de volonté de créer une relation de couple, et ce, de surcroît avec des personnes assez jeunes pour se poser justement la question de la "construction" amoureuse . Accepter quelqu'un de polyamoureux ou d'absent ce n'est pas forcément facile ; les deux à la fois me semble très difficile. Dans le cas de Fernande, il est apparu que dans le peu de temps où elle pouvait "profiter" ;-) de Julien, il y avait effectivement "conflit de ressource". Je pense qu'elle aurait pu trouver difficile de le "partager" y compris avec un "ami", parent, etc, mais l'intégration des codes sociaux l'y aurait aidée, et elle ne se serait sans doute pas sentie mise en "concurrence" de la même manière car l'autre personne ne se serait de manière nette pas située sur le même plan qu'elle (et c'est là que cela rejoint peut-être un peu les propos de Siesta sur le fait de formuler clairement la différence dans le ressenti envers les relations). Le problème de la rencontre dans le même "espace-temps" se pose donc à mon sens avec plus d'acuité pour Julien que pour d'autres poly en raison de la discontinuité/limitation dans le temps que son mode de vie impose. Dans ce cas précis en effet il apparaît difficile de décloisonner sauf avec des personnes rompues au partage amoureux...

#
Profil

Olympio

le mercredi 04 juin 2014 à 12h56

JulienPoly
BOOM !

Argh ! J'arrive trop tard ! En lisant ton 1er post j'ai tout de suite pressenti la suite :(
On ne chamboule pas impunément l'image qu'elles ont de leur relation avec toi, car c'est cette image qu'elles aiment. Elles risquent fort de ne plus y trouver leur compte si tu changes la nature de la relation sur laquelle elles s'étaient projetées.
Tu peux essayer (qui ne tente rien n'a rien) mais bon, à tes risques et périls et en général çà se termine mal.
Hydrogène + Oxygène sont bien tous deux. Tu les mélanges et boum ! tu obtiens l'eau de tes larmes.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 04 juin 2014 à 13h40

invité
Accepter quelqu'un de polyamoureux ou d'absent ce n'est pas forcément facile ; les deux à la fois me semble très difficile.

Quand à moi je pense qu'on ne peut differencier les 2. Si on accepte l'autre en tant que polyamoureux, on accepte que l'autre sera absent, qu'il reste libre et indépendant. Je pense qu'en tant que polyamoureux on est plus souvent seul, ou du moins bien dans notre solitude.
Si on accepte que l'autre est absent, on prend ce qu'il y a de bon, de possible, quand c'est le cas. Quelqu'en soient les raisons de cette impossibilité je pense.
Carpe diem

invité
l'intégration des codes sociaux l'y aurait aidée, et elle ne se serait sans doute pas sentie mise en "concurrence" de la même manière car l'autre personne ne se serait de manière nette pas située sur le même plan qu'elle (et c'est là que cela rejoint peut-être un peu les propos de Siesta sur le fait de formuler clairement la différence dans le ressenti envers les relations).

Encore une fois pour "effacer" les codes sociaux dans une relation avec moi, il m'est trés facile et utile de parler de mes autres relations.
Pour vous rejoindre aussi avec Siesta ça aide aussi à formuler clairement la différence entre les relations.Par exemple quand je raconte à J que je suis allée camper et pécher au bord de la rivière avec mon ours chéri et que c'était vachement chouette. Ca lui rappelle l'existence d'un autre chéri, mais ça lui montre aussi la différence qu'il y a entre les 2 relations, et les choses que j'aime faire avec l'un et l'autre, car Jérôme étant plus urbain c'est plutot aller à des concerts ou dans le genre que j'aime faire avec lui. Vu qu'il aimerait pas trop camper (limite sous la pluie) il ne peut m'apporter ce plaisir (avec plaisir pour lui) et vis versa trainer en ville c'est pas le truc à mon ours, il est content que je vive ça si j'en ai envie, et "avec un autre" devient un détaille

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

JulienPoly

le lundi 09 juin 2014 à 10h12

Finalement Lucie a désiré passer les 2 premiers jours de ses vacances seule.

Fernande m'a recontacté et avant de prendre l'avion m'a demandé qu'on se voit le jour de son arrivée.

Tout s'est très bien passé. J'ai retrouvé Lucie le lendemain au soir. Là encore tout s'est bien passé.

Les deux retrouvailles étaient si fortes d'émotions :)

Lucie aime bien passer du temps en solo, donc elle est partie le 8 au soir seule sur une ile. J'espère qu'elle a l'occasion de faire de belles rencontres et de bien fêter ses vacances. À son retour le 14 elle veut venir me retrouver dans la ville où j'habite. Je lui ai dit que j'ai à la fois envie d'aller sur l'île avec elle et qu'en même temps je suis content qu'elle se sente assez à l'aise pour me dire qu'elle a envie de passer si temps seule pendant ses vacances, ce que je comprends tout à fait pour moi même apprécier de passer du temps seul.

J'ai donc l'occasion de passer du temps avec Fernande, et son amie Georgette :)

Tout se goupille bien finalement! Pas de remcontre mais c'est bien d'avoir décloisonné un peu.

Merci pour votre aide.

Sur le sujet de la pudeur il y a un message de Fernande qui résume bien son ressenti. On en a reparlé ensuite. Je le traduirai ici quand je le retrouve.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bodhicitta

le lundi 09 juin 2014 à 18h11

JulienPoly
Tout se goupille bien finalement ! Pas de remcontre mais c'est bien d'avoir décloisonné un peu.

<3 super extra chouette! <3
(+) (+) (+)

#

(compte clôturé)

le lundi 09 juin 2014 à 19h25

JulienPoly
Les deux retrouvailles étaient si fortes d'émotions :)

Faire preuve de vérité, aide à consolider les liens, même si parfois ça les "met en danger". Heureuse pour toi :-D (+)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion