Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Partir en week-end, ou en vacances avec un(e) amoureux(se) ... et les autres ?

Bases
#

(compte clôturé)

le jeudi 22 décembre 2011 à 19h32

Je me présente pour ceux qui ne me connaisse pas. Je suis avec un polyamoureux depuis un an et demi, celui-ci a deux autres amoureuses. Actuellement je n'ai pas d'autre amoureux.
Même si je ne vie pas avec lui, nous nous parlons et voyons très très régulièrement.

Avant de vous parler de moi, j'aimerais vous posez des questions.

j'aimerais savoir quand vous partez avec un(e) de vos amoureux(se) en we ou plus long, restez vous en contact pendant cette durée avec la ou les autres, ou coupez vous tout contact ? et pourquoi ces choix?

De plus, quels sont vos "contrats", même si j'aime pas ce mot, sur les appelles des autres amoureux(se) durant vos vacances ?

merci

#

Mezrahi (invité)

le jeudi 22 décembre 2011 à 19h49

Comme pour le reste de la famille des deux côtés: appel seulement en cas d'urgence/coup dur, et pas d'échanges de SMS en ma présence. Respect!

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 décembre 2011 à 19h58

Je comprends, cela ne me dérange plus vais je dire (j'ai évolué sur ce point là) que mon amoureux reste en contact avec ses amoureuses par sms, ou même les appeler, si c pas devant moi et si je m'en rends pas compte.
Et si ton amoureux(se) part avec un(e) autre, vous restez en contact sms ou pas du tout.

#

Mezrahi (invité)

le jeudi 22 décembre 2011 à 20h06

Ce serait OK pour moi de rendre la pareille, mais ce n'est pas moi qui vais faire la loi... j’aurais quand même tendance à me dire que mon partenaire n'est pas disponible, par respect pour leurs moments ensemble.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 22 décembre 2011 à 20h40

Question intéressante. Ce temps passé ensemble est-il tellement spécial qu'il justifie de couper les ponts avec tout le monde, systématiquement ? Les contacts avec sa famille, ses amis sont-ils tolérés ou pas ? Et s'ils le sont, en quoi sont-ils si différents des contacts avec son amoureux(se) ?

Je conçoit que les interruptions de ce temps passé ensemble doivent rester raisonnable en temps et en fréquence, mais pas plus que si vous viviez ensemble et que vous partiez en weekend. (c'est mon point de vue).

#
Profil

Didix

le jeudi 22 décembre 2011 à 20h42

J'avais ouvert un post sur le thème "le polyamour dans les faits", mais il n'a pas bien fonctionné. Pourtant la question du pratique dans ce rapport pluriel aux autres est fondamental, il faudrait la traiter, méthodiquement.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 décembre 2011 à 20h53

Didix
Pourtant la question du pratique dans ce rapport pluriel aux autres est fondamental, il faudrait la traiter, méthodiquement.

Ou pas ! sans vouloir te vexé Dixit. je ne recherche pas du méthodique mais du vécu. Et en ce qui me concerne je suis assez brouillon ;).

#

Mezrahi (invité)

le jeudi 22 décembre 2011 à 21h08

Il s'agit de comparer les manières de faire et les ressentis.

A part ça, je me donne le droit de lâcher du lest sur un "contrat", ou de manifester si tout d'un coup je ne me sens plus dans l'alignement de ce que j'avais prévu.

#

Mez' (invité)

le jeudi 22 décembre 2011 à 21h12

En passant, je trouve toujours bizarre quand quelqu'un dit "vous devriez ou ne devriez pas", pour terminer par "mais c'est mon point de vue"... juste pour te taquiner , LittleJohn ^^

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 décembre 2011 à 21h25

Littlejohn, merci d'élargir la question. Il est vrai que quand je pars deux jours avec mon amoureux, j'ai pas envie qu'il passe des heures au tel avec sa famille, ses amis.... On se prends un we en amoureux, un moment pour nous ailleurs, c'est plutôt rare.

Après, quand on pars ensemble pour un temps plus long, je ne pense pas que cela me dérangerais. C'est vrai que j'ai pas d'exemple concret de la situation, car nos dernières vacances étaient un peu éloignées pour les coups de tel ;D.

J'ai énormément changé de position depuis le début de ma relation. Mais, j'ai du mal si une de ses amoureuse appelle alors qu'elle sait qu'on est ensemble, comme dit Meshari ,par respect pour nos moments ensemble.En ce qui me concerne, je n'appelle pas.
Après, je comprends qu'ils restent en contact, s'appellent, si ce n'est pas en ma présence, et que je ne sais pas quand ils s'appellent. c'est ma limite. Et en même temps,
je comprends très bien que chacun à envie d'avoir des nouvelles de l'autre, que l'autre manque.

Car de mon côté quand je suis celle qui reste, quand c'est le silence total, c'est comme une rupture du quotidien non désiré, c'est pas toujours facile.
Je pense d'ailleurs que c'est plus difficile pour celui qui reste que pour celui qui est partie.

Mais j'aimerais bien savoir comment vous, couples polyamoureux vous fonctionnez / à tout ça ?

Même si quand je l'écris les choses ont l'air claire, je me pose pas mal de questions et parfois le vécu des autres aide à y répondre ou à ouvrir un chemin de reflexion.
Merci.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 22 décembre 2011 à 21h34

Mez'
En passant, je trouve toujours bizarre quand quelqu'un dit "vous devriez ou ne devriez pas", pour terminer par "mais c'est mon point de vue"... juste pour te taquiner , LittleJohn ^^

Juste pour être sûr, où as-tu lu un quelconque "devriez" ???

#

Mez' (invité)

le jeudi 22 décembre 2011 à 21h38

Pas en ces termes... mais ta formulation met le doute concernant, oh, un soupçon de prescription...

"Je conçoit que les interruptions de ce temps passé ensemble doivent rester raisonnable en temps et en fréquence, mais pas plus que si vous viviez ensemble et que vous partiez en weekend. (c'est mon point de vue). "

#
Profil

Junon

le jeudi 22 décembre 2011 à 21h48

Pas de restriction de mon côté...évidemment, nos moments ensemble sont assez rares donc je n'apprécierais pas un appel démesurément long mais sinon pas de souci.
Et je respecte au mieux les demandes de chacun en ce qui concerne le véto ou non d'appels de la part de mon autre amoureux (demandes très minimes, ils sont formidables <3 )
Pour l'instant, ça roule :-)

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

Popol (invité)

le jeudi 22 décembre 2011 à 23h14

LittleJohn, si c'est un moment particulier parce qu'on décide de partir ensemble quelque part de précis pendant un temps privilégié à deux, ça se démarque justement du quotidien, et peut avoir d'autres règles momentanées.

Personnellement, je ne crains pas de passer pour quelqu'un qui "marque".

Pss, un p'tit pissou à droite, pss, un p'it pissou à gauche.

C'est OK pour moi de manifester ainsi à quelqu'un que je tiens à notre bulle.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 décembre 2011 à 23h31

Popol
LittleJohn, si c'est un moment particulier parce qu'on décide de partir ensemble quelque part de précis pendant un temps privilégié à deux, ça se démarque justement du quotidien, et peut avoir d'autres règles momentanées.

C'est OK pour moi de manifester ainsi à quelqu'un que je tiens à notre bulle.

Popol ,Et tout le monde est au courant dans ce cas là ? c'est à dire ceux qui partent et ceux qui restent ? ou pas ?

#

Popol (invité)

le jeudi 22 décembre 2011 à 23h36

Ah, au minimum... parce que si ce n'est pas clair, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même de ne pas l'avoir été!

J'essaie de me respecter aussi dans l'histoire, quelle que soit l'image que je donne de moi. C'est plus logique comme ça que d'avoir l'air que ça ne me fait rien, pour ensuite tirer la gueule et faire dans le passif-agressif.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 22 décembre 2011 à 23h54

LittleJohn
Je conçoit que les interruptions de ce temps passé ensemble doivent rester raisonnable en temps et en fréquence, mais pas plus que si vous viviez ensemble et que vous partiez en weekend. (c'est mon point de vue).

Ben je crois que je n'aurais pas dit beaucoup mieux, +1.

Qu'un amoureux échange des messages avec d'autres personnes ou les appelle, alors que nous étions en week-end ou vacances ensemble, ça m'est arrivé très souvent. Bien sûr la plupart du temps je ne savais pas si le message était destiné à une amoureuse (sauf les fois où cela m'a été dit explicitement, ce qui est arrivé plusieurs fois sans poser aucun souci).

Junon
Pas de restriction de mon côté...évidemment, nos moments ensemble sont assez rares donc je n'apprécierais pas un appel démesurément long mais sinon pas de souci.

C'est pareil pour moi. J'ai rarement l'occasion de passer plus de quelques heures avec un amoureux, donc un appel démesurément long lors d'un week-end ou de vacances en amoureux, oui ça m'emm....ait un peu ;)

Soit dit en passant, ce qui m'emm... beaucoup plus qu'un amoureux qui contacte d'autres personnes alors qu'on a décidé de passer quelques jours ensemble (ce qui me paraît parfaitement naturel, toute sa vie ne s'arrête pas parce que je suis avec lui, et heureusement), ce serait qu'un amoureux soit avec moi physiquement mais ait la tête ailleurs parce qu'il pense à une autre (ou à autre chose tout simplement), même s'il n'envoie aucun message.
Bon, évidemment s'il a la tête ailleurs et qu'en plus il est rivé à son téléphone, c'est le pire combo possible...(le fait de passer du temps à communiquer avec d'autres alors qu'on n'est pas fichu de partager réellement du temps avec la personne à côté de soi, ça accentue le problème mais ce n'est pas la source du problème).

Pour ma part lorsque je passe quelques jours avec un amoureux, je me consacre presque à 100% à lui et mon portable est souvent éteint ou sur silencieux (comme lorsque je travaille ou que je suis avec des amis en fait), je ne risque donc pas d'être dérangée inopinément par un message ou un coup de fil.

[Bon en fait c'est le principe des vacances : si je décidais de partir deux semaines toute seule, je ne regarderais pas mon portable très souvent non plus....ben dans ma tête c'est un peu la même chose quand je prévois des vacances ou un week-end avec un amoureux.]

S'il y a un moment où je suis seule (on fait chacun quelque chose de son côté, l'autre est sous sa douche, etc.), je regarde parfois mes messages et éventuellement j'en envoie. Mais ça ne me vient même pas à l'esprit de communiquer de mon propre chef avec un amoureux au moment même où je me consacre à un autre. (Tout comme ça ne me vient pas à l'esprit de passer trop de coups de fil lorsque je suis au boulot ou avec des amis, c'est déplacé dans le premier cas, impoli dans le second.)

Enfin, lorsque nous ne sommes pas ensemble, et sauf urgence, je n'appelle jamais un amoureux lorsque je sais qu'il est avec quelqu'un. Cela dit, on ne se rend pas forcément de comptes sur nos activités respectives, donc je ne sais pas toujours si mes amoureux sont avec quelqu'un ou pas à tel moment.
Du coup si j'ai envie d'appeler (c'est rare, j'utilise plutôt les mails et les sms, moins intrusifs) ou d'envoyer un message, et que je ne sais pas ce qu'ils font, je les contacte quand même. Mes amoureux sont bien capables de gérer les choses de leur côté (prendre mon appel ou pas, répondre au message tout de suite ou dans quelques heures, etc.).

#

(compte clôturé)

le vendredi 23 décembre 2011 à 00h08

Lulutine, comment vive tes amoureux qui restent, ta décision de "silence radio" ;) ?

#
Profil

LuLutine

le vendredi 23 décembre 2011 à 00h13

lisea.a
Lulutine, comment vive tes amoureux qui restent, ta décision de "silence radio" ;) ?

Ce n'est pas plus une décision de silence radio que quand je travaille (environ 8 heures par jour en semaine), dors (environ 8 heures aussi), suis avec un ou des amis (de temps en temps), ou suis occupée à autre chose (une bonne partie du temps restant).

C'est ma façon de fonctionner. Sauf lorsque je n'ai rien à faire de spécial (ce qui est assez rare), je ne suis pas pendue à mes moyens de communication (téléphone, courriel etc.). Donc je ne suis pas dans leur tête (c'est donc plutôt à eux qu'il faudrait poser la question de savoir comment ils le vivent), mais s'ils le vivent mal, alors ça veut dire qu'ils vivent mal que j'aille au boulot, que je dorme, que je fasse des activités sans eux - en gros que j'aie une vie. Si c'est le cas, je pense qu'on n'est pas sortis de l'auberge... ;)

#

(compte clôturé)

le vendredi 23 décembre 2011 à 00h41

oui et non ;) Cela dépend en effet le temps que tu passes avec eux au quotidien, à votre relation au quotidien... S'il y a pas de différence pour toi tant mieux, comme tu le dis c'est ta façon de fonctionner.

j'ai une vie aussi, mon amoureux à une vie aussi ;p et pourtant même si on ne se voit pas, on s'appelle, on s'envois des sms, on reste en contact. Je ne passe jamais une semaine sans lui parler.Et bien moi cela me ferais drôlement bizarre, s'il partais une semaine avec une de ses amoureuses, et tout un coup plus rien. Et pourtant je respect le moment qu'il prennent à deux.

Après la difficultés dans le polyamour c'est de satisfaire tout le monde, si ça doit l'être. Entre ceux qui veulent 'la bulle', pas de contact avec les autres amoureux(se) et ceux qui restent et veulent des petits messages. ça devient compliquer...;p

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion