Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nous n'existons pas !

#
Profil

Siestacorta

le samedi 31 août 2013 à 14h14

Le couple n'est pas une maladie, mais il peut souffrir de névroses, et des limites de la communication des personnes concernées.

Cela dit, ce n'est pas un savoir qu'un conseiller vend (vous avez mal là mais ça vous en connaissez pas le nom latin, hein ?), mais un savoir faire sur la parole et sur les relations.

#
Profil

Green-Man-Outside

le dimanche 01 septembre 2013 à 18h21

Annabelle
rien que le terme "conseillère conjugale" me dérange fortement, qui pourrait prétendre pouvoir "conseiller" qui que ce soit en matière de relation ?

C'est déjà se mettre dans une posture particulière, qui supposerait que la personne saurait mieux que vous ce qui est bon pour vous.

Posture de pouvoir. Rapport faussé à mes yeux.

Je suis toujours très sceptique et prudente face aux "conseillers" "thérapeutes" et autres "coachs". Particulièrement lorsqu'il s'agit de la complexité d'une relation de couple.

Ce qui n'exclut pas de consulter un professionnel pour se faire accompagner et faire tiers comme ça a été dit plus haut. Mais en prenant soin de choisir un professionnel qui se positionne autrement que comme un "thérapeute" de couple. Le couple n'est pas une maladie !

Un thérapeute de couple ne guérit pas le couple, mais les problèmes que traverse le couple. Donc oui, le couple n'est pas une maladie. Quoique... :-D

Pour le reste, les accompagnants ont justement vocation à accompagner. Ni à faire à la place de leurs clients/patients, ni à imposer une vérité. Quoiqu'il y a quand même des réalités en termes de savoir (psychologique, social) auxquelles tout le monde n'a pas nécessairement accès, hélas. Par exemple, quand je vois l'intérêt de lire Berne et le peu de gens (psys y compris!) qui le connaissent... J'ai même vu un forum (et pour surdoués diagnostiqués, rigolez pas) qualifier l'Analyse Transactionnelle de dérive sectaire... Ouch...

On ne peut nier que la spécialisation coach/psy/consultant/conseiller, quand elle est cherchée par des gens intègres et honnêtes, implique quand même un brin de connaissance. La pratique après, consiste surtout à être un tiers qui renvoie la balle pour permettre au client/patient d'avance par lui-même, et non de lui asséner des vérités toutes faites.

En gros je suis d'accord avec LuLutine quoi. ;)

Bref, MetaZet, tu vas pouvoir supprimer le poste "conseillère conjugale" de ton budget. Ou en trouver une compétente, tout simplement. :-D

#
Profil

Anarchamory

le dimanche 01 septembre 2013 à 19h01

Green-Man-Outside
Bref, MetaZet, tu vas pouvoir supprimer le poste "conseillère conjugale" de ton budget. Ou en trouver une compétente, tout simplement. :-D

Plus besoin de conseillère conjugale puisque bientôt plus d'épouse, et ça ça va sacrément alléger mon budget aussi ! :P

(et j'ai pris une sage résolution : je ne me marierai plus, plus jamais, c'est fini !)

#
Profil

Green-Man-Outside

le dimanche 01 septembre 2013 à 19h02

J'avoue, supprimer le poste "épouse" c'est pas mal non plus. :-D

#

(compte clôturé)

le dimanche 01 septembre 2013 à 19h16

Pour ma part, la vie de couple n'a pas du mauvais mais je comprends qu'après une expérience négative, on soit "refroidi". Et mm qd l'expérience est positive, j'aurais tendance à être pour l'abolition du mariage tel qu'il est perçu actuellement dans notre société française. Car c'est la notion de mariage, je pense, qui est à repenser et à adapter à notre époque. De plus, le coût excessif du divorce (n'étant pas ds ce cas je ne fais que me rendre compte par rapport aux "on dit") me semble un "marché du désamour" : tout est bon pour faire du pognon et plus les ex-époux se font la guerre, plus ça rapporte : belle fin d'histoire...

#
Profil

LuLutine

le dimanche 01 septembre 2013 à 20h15

MetaZet
Plus besoin de conseillère conjugale puisque bientôt plus d'épouse, et ça ça va sacrément alléger mon budget aussi ! :P

Que tu crois !
Et les 3000 euros mensuels de prestation compensatoire :P ?
(Comment ça j'ai mis un zéro en trop :P ?)

MetaZet
(et j'ai pris une sage résolution : je ne me marierai plus, plus jamais, c'est fini !)

Même pas avec moi ^^ ? :P

#
Profil

coquelicot

le dimanche 01 septembre 2013 à 20h20

Même pas avec moi??

#
Profil

LuLutine

le dimanche 01 septembre 2013 à 20h25

coquelicot
Même pas avec moi? ?

Ben non, y a déjà moi !
Faudrait d'abord qu'ils autorisent la polygamie :P !

#
Profil

Anarchamory

le dimanche 01 septembre 2013 à 23h29

LuLutine
Que tu crois !
Et les 3000 euros mensuels de prestation compensatoire :P ?
(Comment ça j'ai mis un zéro en trop :P ?)

A ce tarif là, il va falloir que je vende des prestations sexuelles :P
(ça serait con ça, une "bonne" catho qui contraint son ex-mari à se prostituer pour pouvoir payer sa prestation compensatoire...)

LuLutine
MetaZet
(et j'ai pris une sage résolution  : je ne me marierai plus, plus jamais, c'est fini !)


Même pas avec moi ^^ ? :P

J'ai beaucoup de sympathie pour toi mais je ne me sens pas amoureux ^^

coquelicot
Même pas avec moi? ?

Le bain de minuit c'était pas des fiançailles, hein :P

LuLutine
Ben non, y a déjà moi !

T'insistes en plus ! :P Je sais bien que tu ne cesses de soupirer douloureusement depuis que tu m'as rencontré et que tous tes rêves les plus torrides me mettent en scène... mais bon, il va bien falloir te faire une raison... ;-)

LuLutine
Faudrait d'abord qu'ils autorisent la polygamie :P !

En fait c'est surtout les mariages civil et religieux qui me posent problème. A la limite, je veux bien d'un mariage libre.
Du coup : on peut toujours faire une teuf, par exemple à la grange car y'a la place, et appeler ça un mariage entre nous 3 ! :P Ensuite on rédige notre contrat "queerplatoniquement" en deux points :
- les droits : chacun(e) fera exactement ce qu'il voudra avec son corps et ses biens ;
- les devoirs : chacun(e) respectera le droit précédent chez les deux autres.
Ça c'est du contrat de mariage dont je veux bien ! :D

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Annabelle

le lundi 02 septembre 2013 à 00h12

perso lorsque j'ai eu à consulter avec mon mari, la personne qui nous a suivis ne s'est jamais présentée comme quelqu'un qui allait "guérir les problèmes de notre couple".
Et nous ne recherchions pas cela d'ailleurs. Nous recherchions un tiers pour nous aider à communiquer parce que le passage difficile que nous traversions ne nous permettait plus d'y parvenir sereinement sans se faire du mal. Le but était de ne pas nous déchirer quelle que soit l'issue de notre couple. Tous les paramètres de notre vie à deux ont pu être mis à plat.
Et ce parce que la pro en question a accueilli notre parole, notre histoire, en envisageant toutes les possibilités avec nous. Y compris pourquoi pas vivre chacun des relations extérieures tout en préservant notre foyer. On a tout envisagé, dans l'ouverture la plus totale. Pour finir par se rendre compte que nous ne souhaitions plus être un couple. Et construire notre séparation dans le respect, et l'affection que nous avons toujours l'un pour l'autre, pas à pas avec la même attention, et en prenant le temps de réfléchir (dans l'intérêt de notre enfant aussi), sans précipitation, ni passages à l'acte. Quand nous avons pu retrouver notre capacité à échanger constructivement sans la psy, nous avons continué notre bonhomme de chemin sans elle.
Mais jamais au grand jamais elle n'a porté de jugement sur quoi que ce soit. Ni "guéri" quoi que ce soit non plus...

#
Profil

LuLutine

le lundi 02 septembre 2013 à 00h30

MetaZet
Du coup : on peut toujours faire une teuf, par exemple à la grange car y'a la place, et appeler ça un mariage entre nous 3 ! :P Ensuite on rédige notre contrat "queerplatoniquement" en deux points :
- les droits : chacun(e) fera exactement ce qu'il voudra avec son corps et ses biens ;
- les devoirs : chacun(e) respectera le droit précédent chez les deux autres.
Ça c'est du contrat de mariage dont je veux bien ! :D

Yeeeah !
J'ai changé d'avis, moi qui ne voulais pas me marier (parce que je plaisantais tout-à-l'heure, mais t'avais compris hein !) !

Je veux me marier avec tout le monde maintenant !!! :P

#
Profil

LuLutine

le lundi 02 septembre 2013 à 00h30

Annabelle
Mais jamais au grand jamais elle n'a porté de jugement sur quoi que ce soit. Ni "guéri" quoi que ce soit non plus...

(+) (+) (+)

#
Profil

Anarchamory

le lundi 02 septembre 2013 à 00h57

LuLutine
Yeeeah !
J'ai changé d'avis, moi qui ne voulais pas me marier (parce que je plaisantais tout-à-l'heure, mais t'avais compris hein !) !

Ouais tu dis ça pour pas perdre la face ;-) ;-)

LuLutine
Je veux me marier avec tout le monde maintenant !! ! :P

Oui, un mariage comme ça, même avec Marco j'en veux bien un ! (non Marco, ce ne sont pas des avances, même si c'est vrai que tu m'as procuré du plaisir ;-) )

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 02 septembre 2013 à 10h36

Annabelle
Mais jamais au grand jamais elle n'a porté de jugement sur quoi que ce soit. Ni "guéri" quoi que ce soit non plus...

(+) (+) (+)

Cette personne mérite le respect d'avoir fait son travail correctement. J'ai toujours dit que la seule personne qui pouvait me comprendre et prendre mes décision c'était moi-même... Je ne supporterai pas que l'on m'apporte des solutions toutes faites...

#
Profil

Annabelle

le lundi 02 septembre 2013 à 11h41

malheureusement les psys ou autres thérapeuthes capables de cela sont très très rares. Quelle que soit l'école de pensée, ça demande avant tout d'avoir d'abord fait un sacré bout de chemin sur soi-même, et une éthique irréprochable, la théorie est loin d'être suffisante, et peu de professionnels qui s'improvisent thérapeutes sont en réalité en capacité de manier finement tout ce qui peut se jouer entre, des patients, et eux-même...
Trouver un bon thérapeute, c'est un vrai parcours, il faut parfois en épuiser quelques uns avant de tomber sur le bon.
c'est ce que je voulais exprimer en parlant de mon scepticisme.
J'ai travaillé de longues années avec des psys et en ai pratiqué plusieurs personnellement aussi. D'expérience je peux dire que ce métier relève d'une certaine virtuosité, qui reste rare.
Un bon psy ça se cherche. Ca se trouve aussi, mais pas facilement...
D'entrée de jeu celui qui plaque sur votre vie des généralités : "peu de femmes acceptent ceci ou cela" est pour moi à exclure, car vous venez chez lui pour parler de vous de votre situation singulière, unique et pas de celle de "peu de femmes" ou de "la majorité des gens".

Sinon à part ça moi aussi je suis plutôt pour "le mariage pour personne" :-D

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

coquelicot

le lundi 02 septembre 2013 à 11h43

Que de beaux moments en perspective; je crois qu on tient la le theme de l annee prochaine: Multi mariage !

En fait c est simple comme technique: tu dis que tu veut pas te marier et la d un coup elles sont toutes a tes pieds et se battent presque pour toi!

Bin tu vois c est quand meme bien les femmes qui menent le jeux: tu leur souffle delicatement une idee a l oreille sans en avoir l air ensuite elles croient que c est elles qui l ont trouvee et la elles se trouvent geniales d e l avoir trouvee!
Sacré Metazet faut tout que je t explique!!

Par contre je te previens tout de suite : je ne veut ni enfants ni chiens ni chats!!!!!
Juste de l AMOUR

#
Profil

Len

le lundi 02 septembre 2013 à 12h33

Rhoo bo les chiens, les chats, les enfants c'est de l'amour.

J'ai eu les trois en même temps, maintenant il me reste chien et enfant, et je confirme c'est bien de l'amour mademoiselle coquelicot ! <3

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

coquelicot

le lundi 02 septembre 2013 à 12h45

Monsieur Len:
Bien sur que les enfants c'est de l'amour!
J'aurai du dire plus d enfants!
j en ai trois et mon âge c est trop tard.
D'ailleurs le dernier assiste déjà a toutes les rencontres poly .
Quand a mes chats c'est de l'amour juste au moment ou j amené la gamelle......

#

(compte clôturé)

le lundi 02 septembre 2013 à 13h00

A Annabelle : le problème lorsque l'on recherche un thérapeute c'est que le besoin est généralement pressant, alors chercher le bon et faire le tri... Il risque d'être trop tard.

Personnellement, je préfère faire le travail seul (ou avec mon conjoint ou la personne concernée) et là ma capacité à écrire m'aide beaucoup. Le hic, c'est que mon mari n'aime pas lire et qu'il ne comprend pas pourquoi je ne lui parle pas, tout simplement. Sauf que moi, dans ces cas, les mots se coincent dans ma gorge et que rien ne sort. Donc, on se débrouille avec une base d'écrit qui facilite ensuite le dialogue. Enfin, on essaie de faire au mieux, comme tout à chacun...

#
Profil

Annabelle

le lundi 02 septembre 2013 à 19h08

gcd68, justement c'est tout le problème de notre société de se laisser ronger à petit feu par ses souffrances intérieures et de vouloir trouver la solution miracle qui va tout résoudre d'un coup de baguette magique au moment où on en peut plus....mais ça c'est juste pas possible. Il n'est jamais trop tard pour apprendre enfin à écouter et entendre son moi profond.

Par contre je trouve ça très positif quand on a d'autres moyens que la psy pour cheminer, à chacun son truc en effet, et heureusement que tout le monde n'est pas obligé d'aller chez un psy.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion