Polyamour.info

Evavita

Evavita

Paris (France)

Participation aux discussions

Discussion : Tenter les cafés poly à Marseille ?

Profil

Evavita

le samedi 18 mars 2017 à 12h56

Oh oui!

Un café organisé à Marseille par EllaMalice et Lili, ça s'annonce bien!

Voir dans le contexte

Discussion : Un jeu de dettes et de contre-dettes ?

Profil

Evavita

le lundi 03 octobre 2016 à 09h46

Coucou.
Je fais remonter ce fil parce que vos réflexions sur les avis donnés dans l'article donné en lien (sachant qu'on le trouve sur Google en tapant "polyamour dette") m'intéresserait beaucoup.

Voir dans le contexte

Discussion : [TW Propos homophobes, violents...] Questionnements d'hommes cisgenre, et des autres

Profil

Evavita

le mercredi 28 septembre 2016 à 23h42

Je rejoins ce qui a été dit sur la multiplicité des manières dont un.e féministe choisira de militer.
Pour te répondre EDK, j'avais entendu une définition de ce qu'était le féminisme qui me plait bien. Et je crois qu'elle pourrait avoir la prétention d'être une base commune à tout les féminismes : le féminisme c'est le fait de "penser que les êtres humains devraient tous être égaux et que les femmes sont des être humains."

Maintenant, je ne suis pas dans l'optique que les ateliers en non mixité soient là dans le but de "militer" en faveur de quoi que ce soit. Ils sont juste là pour offrir un espace pour parler de polyamour dans un contexte qui est sécurisant pour les personnes qui y participent.
Si il avait été décidé qu'un tel événement n'était pas intéressant à organiser, ça aurait fait un événement poly par mois en moins, c'est tout. A mon sens, on n'a pas créé un événement pour priver une catégorie de personne de ce dernier, mais pour offrir quelque chose qui n'existait pas par ailleurs à des personnes que ça pourrait intéresser.

Voir dans le contexte

Discussion : Y aurait-il un jeune poly partant?

Profil

Evavita

le mercredi 28 septembre 2016 à 23h07

A part une discussion sur le groupe FB concernant radio campus Bruxelles datant du 11 novembre, je n'ai rien vu concernant une émission sur radio campus. Aurais-tu un lien amenant à cette discussion?
Sinon, en ce qui me concerne, tu peux partager ce fil à la journaliste dont il est question. Merci d'avoir fait le lien.

Voir dans le contexte

Discussion : Y aurait-il un jeune poly partant?

Profil

Evavita

le mercredi 28 septembre 2016 à 17h30

Je me considère jeune poly (- 30 ans) mais d'après ce que je comprends, tu cherches quelqu'un avec pas beaucoup de bouteille donc je ne dois pas correspondre au critère.
Si néanmoins je me trompe, je suis partante donc n'hésites pas.

Voir dans le contexte

Discussion : [TW Propos homophobes, violents...] Questionnements d'hommes cisgenre, et des autres

Profil

Evavita

le mardi 27 septembre 2016 à 17h07

Eeeee, si par un "vrai échange" tu veux parler de cette discussion dans lesquelles s'accumulent des appels à la violences, des propos homophobes ainsi que des propos qui viennent légitimer la culture du viol et le victime-blaming (accuser les victimes en français), je dirais que malheureusement je ne trouve pas ça rare du tout!
Je pars du principe que tu as de bonnes intentions EDK mais en ce qui me concerne je ne veux pas du tout repasser par là.
Tu donnes une définition mais tu ne précises pas à quoi, du coups je pense que tu auras peu d'échos.

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour ou polygamie ?

Profil

Evavita

le mardi 27 septembre 2016 à 16h20

Bonjour SP69.

Je vais reprendre un peu ce qui a été dit mais en essayant de structurer le tout.

Il y a de multiple manière de vivre le polyamour la base étant que :
* Le fait de ne pas être exclusif dans ses relations
* Le fait que son/sa/ses partenaire(s) soi(en)t au conscient et en accord avec le fait qu'on n'est pas exclusif (c'est la différence avec un adultère)
* Le fait qu'on est nous même à l'aise avec l'idée que notre/nos partenaire(s) soit non exclusifs aussi.

Ce qui est très différents d'une relation polyamoureuse à une autre c'est la nature des relations et leurs structure. Ca peut être un "couple" qui est d'accord sur du "papillonnage affectif" du moment que les autres partenaires sont conscients de ce fonctionnement. Et ça peut aussi être sous la forme d'une famille multiple ou comme certain l'appellent, une polyfamille. En fait ce n'est pas là dessus que va se faire la différence entre polyamour et polygamie. Et en plus des deux exemples cités il y a un vaste nombre de construction relationnelles en fonction de la volonté de chacun.e qui seront considérées comme polyamoureuses du moment que ça rentre dans la définition de base (grossièrement donnée selon mes mots

La différence entre les deux termes comme ça été dit au dessus, c'est que la polygamie tel qu'on l'entend en France laisse sous entendre qu'il s'agit d'une construction (serte familiale) hétéro-normé avec soit un homme qui a plusieurs compagnes ou une femme avec plusieurs compagnons qui n'ont pas le "droit" d'avoir eux même d'autres relations.

Voir dans le contexte

Discussion : En couple avec une fille polyamoureuse : je le vis très mal, comment faire ?

Profil

Evavita

le jeudi 01 septembre 2016 à 23h21

C'est pas un grand secret mais les émotions c'est très communicatif (je m'autorise la généralité sur ce coups-ci parce que c'est un fait démontré) et tu as su identifier toi même que ton ami t'avait communiqué ses peurs.

Ceci étant dit, moi ça m'a l'air d'avoir servi de "déclencheur" et pas d'être la cause directe de tes craintes.

De ce que j'en comprends, c'est allé très vite pour toi. La supposition que je fais c'est qu'au début, tu t'es retrouvé "happé" par le référentiel (son point de vue) de ta copine puis par ceux découverts sur ce site et enfin par celui de ton ami. Comme ce ne sont pas tes référentiels mais ceux d'autres dans lesquels tu t'invites involontairement, et bien c'est fragile parce que ce n'est pas à toi. Je pense que c'était une très bonne chose, de voir les avis et les pensées des uns et des autres.
Mais j'ai maintenant la sensation que ce dont tu as besoin c'est de trouver ton propre avis, ton propre référentiel, ce faisant tu seras plus à même de le porter et il sera moins sujet à flancher quand il sera confronté à la critique. Sans nul doute, plus facile à dire qu'à faire.

Voir dans le contexte

Discussion : [TW Propos homophobes, violents...] Questionnements d'hommes cisgenre, et des autres

Profil

Evavita

le mercredi 31 août 2016 à 23h57

* Une précision : NON, je ne considère pas qu'un homme cis ne peut pas être poly. Si je croyais cela, j'étendrais ce cadre aux goûters poly parisiens que j'organise depuis quelque temps déjà et ce n'est pas du tout au programme.

* Une analogie. Prenons une maladie qui a une cause et des symptômes. Disons par exemple que quand une femme fait la constations qu'au quotidien elle se fait emmerder par des hommes dans l'espace public quand elle est seule, la cause; et le fait qu'il en résulte que cette femme se retrouve à avoir une attitude fermée quand elle est seule dans l'espace public (ne souri pas, ne répond pas quand on lui dit bonjour, fait gaffe à ne pas croiser les regards etc), l'un des symptômes.

Oui je peux dire : "mais tout les hommes ne sont pas des emmerdeurs alors pourquoi elle se ferme avec tout les hommes, c'est excluant et discriminant. Et c'est pas juste, moi qui n'ai jamais emmerdé les femmes, c'est moi qui paie pour les autres" et me focaliser sur les symptômes au lieu de la cause. Ou je peux me dire, non mais attends, si je combats la cause alors il n'y aura plus de symptômes (idée lumineuse quand tu nous tient).

Pour moi les espaces en non mixité c'est pareil. Les privilèges offerts aux hommes cis dans notre société sont la cause, et les espaces de non mixité choisie l'un des symptômes.
Que ça vous révolte, c'est merveilleux! Que vous vous en preniez au symptôme plutôt qu'à la cause, c'est selon moi dommage, et le gaspillage d'une belle énergie qui pourrait servir à combattre la cause.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Atelier polyamour ouvert à tou-te-s hormis aux hommes cisgenres (Paris)

Profil

Evavita

le mercredi 31 août 2016 à 09h14

Hésitez pas à me faire part en amont si il y a un sujet que vous souhaitez aborder en particulier. Cela permet aussi à ceux qui nous lisent de réfléchir au sujet et de vous offrir des réponses/réflexions plus complètes.

A samedi.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Atelier polyamour ouvert à tou-te-s sauf hommes cisgenres

Profil

Evavita

le lundi 29 août 2016 à 22h52

Coucou,

Merci Winter et Albaboun d'avoir l'énergie là où moi je me suis contentée d'un : "si tu ne sais pas, vas te renseigner".
Question que ça ne passe pas inaperçu l'événement est là : /evenement/-oJ-/Atelier-polyamour-ouvert-a-tou-te-...
et là : https://www.facebook.com/events/1737695793148465/?...

A samedi :)

Voir dans le contexte

Discussion : Atelier polyamour ouvert à tou-te-s sauf hommes cisgenres

Profil

Evavita

le dimanche 28 août 2016 à 23h35

L'événement aura bien lieu à la même date et à la même heure : Je suis en train de le créer.
A samedi :)

Voir dans le contexte

Discussion : En mai 2016 à Avignon « grand we poly fais ce qui te plaît » ☺

Profil

Evavita

le vendredi 20 mai 2016 à 09h43

Merci pour ce week-end!

Le mistral nous a pas lâché mais cela n'a rien changé.
Je me suis détendu, j'ai revu des têtes connues, j'ai bien mangé et surtout j'ai rit encore et encore. Quand j'y repense je souri bêtement sans m'en rendre compte. Je crois que je suis amoureuse des week-ends poly d'Avignon.

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureux qui s'ignore ?

Profil

Evavita

le samedi 14 mai 2016 à 20h20

Salut.
Il y a un fil un peu similaire ici en ce moment : /discussion/-blC-/Decouverte-du-polyamour/#msg-824...

Ça n'annule évidemment pas ton propre fil :)

Voir dans le contexte

Discussion : Découverte du polyamour

Profil

Evavita

le vendredi 13 mai 2016 à 12h56

Salut Rosannahh,

Niveau honnêteté ce que je vais dire peut être discutable. A un instant T, tu as décidé de le tromper, c'est un choix de ta part. A mon sens, prendre cette décision c'est faire le choix de cacher quelque chose à ton compagnon qui le concernait et prendre à charge le fait qu'il ne le découvre pas.
La question qui se pose aujourd'hui c'est : est-ce que c'est maintenant à lui d'assumer la souffrance de ton mensonge quand tu vas aller tout lui raconter? Ne serait-ce pas prendre plus à ta charge que de vouloir tout reprendre "à zéro" à partir du moment où tu as envie d'une relation plus honnête? Concrètement, ne serait-il pas mieux de mettre une pause avec ton autre amoureux, de prendre le temps d'amener le sujet "théorique" du polyamour afin de voir ce qu'il en pense (sans la pression de : je t'ai trompé et maintenant je te laisses le choix entre accepter cette tromperie afin qu'elle soit assumé ou te barrer)?

Un bon départ dans ta réflexion me semblerait donc être : Dire la vérité à ton compagnon, pour qui le fais tu? Pour lui ou pour toi?

Voir dans le contexte

Discussion : En mai 2016 à Avignon « grand we poly fais ce qui te plaît » ☺

Profil

Evavita

le vendredi 13 mai 2016 à 12h44

On démarré de Paris cette nuit sommes arrivés à Avignon ce matin. On est en avance et fatigués mais comme ça on pourra profiter pleinement du pique-nique demain :)

Pour l'instant je songe à faire pour demain un tzaziki fait maison car de mémoire tu avais aimé ça la dernière fois Lili_Lutine ;)

Voir dans le contexte

Discussion : Être honnête dès le départ ? quelle limite ?

Profil

Evavita

le lundi 09 mai 2016 à 19h35

CoolKaf
Personnellement, je suis contre la culture de l'anonymat ou du non-dit, sauf si ça représente un danger ou un risque pour la personne, et pas simplement sur une question d'égo. J'aime les relations ouvertes ou l'on peut se dire quand ça va et quand ça va pas, pourquoi ça va pourquoi ça va pas, sans pour autant raconter l'intimité. on peut parler de ce qu'on ressent de ce qu'on vit avec son amoureux, même si ça concerne une autre personne. c'est pas pour ça qu'on "balance" ou qu'on dévoile aux 4 vents l'intimité. C'est ça ma règle

Du moment que cette "règle" est assumée de ta part auprès de tout tes partenaires et qu'ielles sont ok avec ça tout va bien. Après il y a un revers à la médaille. Si par exemple j'avais un partenaire comme toi avec ce genre de règle, je choisirait probablement de ne pas sortir avec et si il me prenait de quand même le faire; je ne lui ferai part de rien pour ne pas le voir divulguer, je suppose que je ne serai pas la seule à réagir comme ça. D'un autre côté je pense que c'est mieux que t'assumes ce côté là chez toi comme ça ça fait le tri entre les personnes à qui ça va aller et à qui ça n'ira pas.

"sans pour autant raconter l'intimité". Une petite remarque quand même, l'intimité est selon moi une valeur très subjective. Je pense que le curseur de chaque personne est différent là dessus et que ça risque d'être compliqué si au lieu de demander à l'autre où est son curseur, tu décrètes à sa place ce qui relève de l'intimité ou pas.

Un exemple comme ça. Si quelqu'un postait un témoignage ici me rendant identifiable dans ce témoignage (en utilisant mon prénom par exemple) sans avoir demandé mon accord préalable, je pense que ça passerait très mais alors très très mal. J'en connais pas mal qui réagiraient comme moi d'ailleurs. Et évidemment tu trouveras d'autre personnes qui ne verront pas où est le problème. Mon sentiment de ce que je peux en entendre autour de moi est que le cas 1 est plus représenté que le cas 2 mais j'ai aucun chiffre à avancer.

"et vous ?"
Tu l'auras compris, j'ai tendance à considérer que c'est à l'autre de définir ce qui relève de l'intimité pour elle/lui et à moi de le respecter et j’attends de mon entourage qu'ils en fasse de même. En début de relation ça demande me demande du boulot vu que je ne sait pas trop ce qui va ou pas à l'autre. Mais avec le temps et en se connaissant mieux ça devient bien plus simple et ça me fait immensément plaisir qu'ielles puissent me voir comme quelqu'un de fiable.
Quand moi même j'ai quelque chose à dire que je ne veux pas voir sortir, j'essaye au maximum de dire à la personne que je vais lui dire quelque chose qu'elle doit garder pour elle avant de dire de quoi il s'agit. Comme ça elle peut me dire qu'elle ne veut pas que je luis fasse part d'un truc dont elle ne pourra pas parler. Faire les choses avec l'accord des autres quand ça les concerne, ça fait partie intégrante de mon éthique.

Voir dans le contexte

Discussion : Être honnête dès le départ ? quelle limite ?

Profil

Evavita

le vendredi 06 mai 2016 à 10h05

Bonjour,

Je répond en rapide.
Après réflexion voilà ce que je pense que je répondrai à l'avenir si une telle situation se présentait et à partir du moment où j'ai dit à Y que je ne parlerai pas d'elle (parce que c'est pas dit que je m'engage à ça).

"Je sors avec plusieurs personnes, certaines relations veulent rester discrètes et d'autre non. Si on joue au devinettes et que tu tombes sur les bonnes personnes je vais devoir te mentir. Souhaites-tu à la place que je te donne le nom des relations dont je suis en droit de te parler?" Ça a l'avantage de ne pas se retrouver à mentir tout en préservant Y. Je me suis dit que c'était peut-être mentir par omission mais en fait, même pas vu que j'ai prévenu que je ne parlerai pas de tout le monde.
Et si il y a personne d'autre que X et Y dans ma vie ça me permettra en plus de faire un trait d'humour :
- Ok d'accord, quelles sont les relations que tu as dont tu peux me parler?
- Il y a toi. *tirage de langue, clin d’œil, tout ça*

Et ensuite je serai allé voir Y pour lui en faire part, que je n'avais pas pensé au cas de figure où X me poserait une telle question et que vu le contexte cela me met mal à l'aise et que je veux bien qu'elle considères la possibilité de mettre X au courant.

Voir dans le contexte

Discussion : Tantrisme

Profil

Evavita

le mardi 26 avril 2016 à 13h03

Bonjour Minelli,

Je n'ai pas relu le fil mais peut-être trouveras-tu quelque chose ici : /discussion/-wh-/Tantrisme-et-polyamour/

Voir dans le contexte

Discussion : Atelier découverte du polyamour - CIUP

Profil

Evavita

le mardi 26 avril 2016 à 10h41

Knackibaul
Désolée, je ne vois vos messages que maintenant car je n'ai pas reçu, cette fois, d'email me prévenant

A ma connaissance on a un e-mail quand on reçoit un mp (et encore tu peux le désactiver) mais pas quand il y a une participation un fil que tu as crée donc je dirais que c'est normal.

On dirait que tu as pu modifier le titre de l'événement, merci c'est plus simple quand je veux repérer ton fil.

A ce soir :)

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion