Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureux qui s'ignore ?

Témoignage
#
Profil

dutyFree

le vendredi 13 mai 2016 à 22h36

Bonjour/soir à tous !

J'ai (enfin) sauté le pas et me voici sur ce site. J'ai découvert le concept de polyamour il y a seulement quelques mois alors veuillez excuser par avance mes "maladresses" sur le sujet.

J'ai 32 ans et je suis en couple, sans enfants, avec ma copine depuis 7 ans. Nous nous aimons, Nous avons vécu des hauts et des bas, notamment dûs à l'éloignement géographique.
J'ai déjà vécu une relation similaire qui a duré 4 ans. J'ai fini par tromper mon ex et lui avouer, ce qui mit fin à notre histoire.

Concernant ma copine actuelle, je ne me posais aucune question, notre relation était exclusive, évidente... jusqu'à ce que je rencontre ma seconde amoureuse il y a quelques mois.

Au départ, je ne pensais pas entrer dans une nouvelle relation, mais nous nous entendions si bien, puis nous sommes devenus complices, séducteurs et enfin amants. J'ai été assez troublé de la vitesse à laquelle j'ai eu besoin de la voir, la sentir, la toucher. Elle compte beaucoup pour moi et je ne suis pas sûr qu'elle sache à quel point. Nous partageons peu de temps ensemble du fait de nos professions respectives et de sa vie de famille, mais savons apprécier chaque instant.

Le hic dans tout ça, c'est que je suis en réalité redevenu infidèle vis à vis de ma 1ère amoureuse, alors que la seconde est polyamoureuse et donc de fait, pleinement honnête avec ses compagnons.

Aujourd'hui, je tiens à mes 2 relations, j'adore les moments de complicité, même fugaces, que je passe avec mon amante, et suis heureux de retrouver ma copine chaque weekend. Je sais que la tromper est mal, je ne l'ai pas fait pour la blesser, et j'en suis à un point ou j'aimerais être transparent avec elle.

Comment pourrais-je lui exprimer ce que je ressens sans la perdre ?
Je ne ressens pas (plus ?) de culpabilité, mais je ne me vois pas lui mentir si elle me demande si elle est toujours la seule à mes yeux.
Je ne me considère pas (encore) comme polyamoureux, mais j'aimerais votre opinion sur cette situation, ai-je une chance de conserver ma copine ?

Par avance merci pour votre aide :)

#
Profil

gdf

le samedi 14 mai 2016 à 13h08

DutyFree
Comment pourrais-je lui exprimer ce que je ressens sans la perdre ?
Je ne ressens pas (plus ?) de culpabilité, mais je ne me vois pas lui mentir si elle me demande si elle est toujours la seule à mes yeux.
Je ne me considère pas (encore) comme polyamoureux, mais j'aimerais votre opinion sur cette situation, ai-je une chance de conserver ma copine ?

Il n'y a pas de recette miracle pour parler de polyamour avec son partenaire sans le perdre.
Une condition de réussite c'est d'en parler AVANT de l'avoir trompé, mais bon, comme toujours ou presque, le mal est fait. C'est quand même fou qu'il soit plus facile de tromper son conjoint que de lui parler, ça en dit beaucoup sur la qualité de communication dans notre civilisation, mais je m'éloigne du sujet.
Quelques questions à se poser avant d'aller aborder le sujet :
- es-tu prêt a renoncer à ta seconde amoureuse pour la première ?
- es-tu prêt à jurer exclusivité à la première si elle refuse le concept de polyamour ?
- au contraire, si elle accepte, es-tu prêt à lui laisser la même liberté que tu lui demandes ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Evavita

le samedi 14 mai 2016 à 20h20

Salut.
Il y a un fil un peu similaire ici en ce moment : /discussion/-blC-/Decouverte-du-polyamour/#msg-824...

Ça n'annule évidemment pas ton propre fil :)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 20 mai 2016 à 02h53

dutyFree
ai-je une chance de conserver ma copine ?

Euh, c'est pas un objet, hein.

Que ta relation soit exclusive ou non, poly ou non, rien n'est jamais garanti.

Chaque situation est unique.

Seul l'avenir répondra à ta question.

(En espérant que ta phrase était juste une facilité de formulation et que tu considères bien "ta copine" comme une personne indépendante, différente de toi qui a le droit de vivre pour elle-même etc.)

#
Profil

dutyFree

le jeudi 26 mai 2016 à 19h46

@LuLutine :

LuLutine
(En espérant que ta phrase était juste une facilité de formulation et que tu considères bien "ta copine" comme une personne indépendante, différente de toi qui a le droit de vivre pour elle-même etc.)

Cela va de soi, en disant "conserver ma copine", c'est plus un abus de langage pour dire "conserver la relation que nous avons construit" et la faire évoluer.

@gdf :

gdf
Quelques questions à se poser avant d'aller aborder le sujet :
- es-tu prêt a renoncer à ta seconde amoureuse pour la première ?

> Je pense aimer réellement l'une comme l'autre...ce serait difficile mais je pense que oui.

- es-tu prêt à jurer exclusivité à la première si elle refuse le concept de polyamour ?

> Il est vrai que nous n'avons jamais clairement parlé d'exclusivité. Si elle me le demandait je le ferais.
- au contraire, si elle accepte, es-tu prêt à lui laisser la même liberté que tu lui demandes ?

> j'y ai beaucoup réfléchi, elle a récemment rencontré un homme avec qui elle s'entend bien. j'en ai éprouvé un peu de jalousie, car ils passent beaucoup de temps ensemble, et j'imagine, deviennent complices. Mais c'est aussi ce que je fais avec ma seconde amoureuse alors il n'y a rien à lui reprocher. Je crois être prêt à ce qu'elle aussi puisse s'épanouir avec quelqu'un d'autre.

Je ne sais pas par contre si nous pourrions nous raconter ce que chacun fait avec l'autre.
En tout cas merci pour vos réponses, vous m'aidez réellement à y voir un peu moins flou (ou un peu plus clair) :)

#
Profil

gdf

le jeudi 26 mai 2016 à 21h51

dutyfree
Je ne sais pas par contre si nous pourrions nous raconter ce que chacun fait avec l'autre.

Ca n'a rien d'obligatoire. La transparence à ses limites. Dire qu'il y a quelqu'un, ca peut suffire. Dire qu'on passe la soirée avec lui, ca peut suffire. Dire qu'on passe la soirée et qu'on a bien pensé à prendre des capotes, ça peut suffire.
Je m'arrête là, si je continue à aller dans les détails, il faudra classifier la conversation dans "adultes" :)
Chacun dit ce qu'il a envie. L'autre peut poser des questions, mais on est pas obligé d'y répondre. On peut dire simplement "je préfère ne pas en parler".

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion