Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Être honnête dès le départ ? quelle limite ?

Jalousie
#

CoolKaf (invité)

le mercredi 04 mai 2016 à 20h03

Bonjour à tous
j'essaye de lire avec attention les discussions mais je ne lis pas tout !!!
(au moins je suis honnête dès le départ, mais ça n'est pas mon sujet)

Voilà la situation je vis depuis 2 ans une aventure polyamoureuse (non officielle) avec une autre femme que la mère de mes enfants avec qui je vis.
Cette amoureuse Y m'a demandé de ne jamais parler d'elle.
Soit j'accepte.

Par ailleurs, pour éviter d'entrainer des personnes exclusives dans une aventure polyamoureuse, lorsque je sens le début d'une histoire avec une personne, j'essaye de faire en sorte qu'elle sache le plus rapidement possible, afin d'éviter les malentendus, les mensonges et au final des douleurs...
Bref, j'ai fait le choix de la bienveillance de prévenir que j'étais polyamoureux.

Ainsi, j'ai rencontré une personne X qui est amie avec mon amoureuse du moment. aussi, je lui ai dit que j'étais polyamoureux... puis, quelque temps plus tard, alors qu'il ne s'était rien passé entre nous, elle me demande si "je sors avec Y".

Bien évidemment, elles sont amies, nous allons nous retrouver ensemble à un moment ou un autre, d'autant que nous faisons tous les 3 la même activité sportive.
Vous imaginez la suite. Je lui dis évidemment que "oui, je sors avec Y ".

Je me dis alors qu'il fallait que je prévienne Y que j'ai dit à X que je sortais avec elle, mais j'attends qu'elle me le demande !
Je lui ai dit hier et là c'est le scandale...
J'ai rompu la confiance, j'ai rompu l'engagement, j'ai pas respecté l'anonymat qu'elle m'a demandé.
je me fais incendier, alors que je n'ai parlé que de moi et de ce que je vivais pour une certaine recherche de complicité et non d'installation de mensonge (j'y arrive pas).

Bref, de l'honnêteté et de la bienveillance, oui, mais la limite est compliquée à cerner...

Et vous comment vivez vous ce genre de situations ?
merci de vos témoignages ou remarque !
à bientot

CoolKaf

#
Profil

gdf

le mercredi 04 mai 2016 à 21h20

Ah, si c'est secret, c'est secret...mais des fois, ne pas répondre est équivalent à admettre. Souvent je dis "si c'était le cas, je ne te le dirais pas" (pas forcément à propos de polyamour d'ailleurs).

La seule option safe, c'est de ne pas parler du tout de polyamour aux gens qui risquent de connaître des amoureux qui veulent garder le secret. Compliqué, et pas très cohérent pour un concept qui défend la transparence :(

#
Profil

LuLutine

le mercredi 04 mai 2016 à 23h50

Il est arrivé qu'un ami me questionne sur les personnes que je fréquentais...

"Mais alors tu sors avec un tel, un tel et un tel ? C'est ça, y en a trois ?"

Or il y avait un quatrième...mais ce dernier m'avait demandé l'anonymat.

Je n'ai pas aimé mentir, mais j'ai dit "Oui c'est ça".

Le respect de l'anonymat passait avant.

J'espère ne plus jamais avoir à le refaire...

Maintenant, si une personne pose la question plus directement en nommant la personne, je pense aussi que comme gdf je m'arrangerais pour ne pas répondre, si demande d'anonymat il y a.

Que la personne qui pose la question soit "ami.e", "amoureux.se" etc.

Je repense à une autre possibilité, répondre par une question :

"- Tu sors avec un.e.tel.le ?
- Qu'est-ce qui te fait penser ça ?"

Avec le ton qui va bien pour faire comprendre qu'on souhaite rester discret sur (une partie de) sa vie intime.

Le polyamour implique l'honnêteté sur le fait qu'on peut entretenir plusieurs relations intimes ; il n'oblige aucunement à communiquer sur l'identité des (éventuelles) personnes concernées !

#
Profil

Lagentda

le vendredi 06 mai 2016 à 02h49

Jolie question délicate que tu nous poses, Coolkaf...
En lisant les réponses de gdf et Lulutine, je trouve quand même des pistes intéressantes. Face à une question fermée aussi délicate que "X à Y : est-ce que tu sors avec Z?", délicate parce qu'au moment où on te la pose, tu ne sais pas exactement tous les tenants et aboutissants des relations entre X et Z, il est peut-être plus sage de répondre par une question, qui te permet de mieux comprendre les attentes en terme de vérité dite de X (ou de Z) : il faut savoir quelle vérité ils veulent savoir, et faire savoir aux autres. Finalement, ça fait partie des choses qu'on doit déconstruire/construire avec le polyamour : l'illusion de la transparence totale au sein du couple et vis-à-vis de l'extérieur... Sincérité, oui. Transparence, règles à fixer (et à faire évoluer) selon le confort de chacun, donc discuter.
On marche sur des oeufs, forcément quand on est pris au dépourvu.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Evavita

le vendredi 06 mai 2016 à 10h05

Bonjour,

Je répond en rapide.
Après réflexion voilà ce que je pense que je répondrai à l'avenir si une telle situation se présentait et à partir du moment où j'ai dit à Y que je ne parlerai pas d'elle (parce que c'est pas dit que je m'engage à ça).

"Je sors avec plusieurs personnes, certaines relations veulent rester discrètes et d'autre non. Si on joue au devinettes et que tu tombes sur les bonnes personnes je vais devoir te mentir. Souhaites-tu à la place que je te donne le nom des relations dont je suis en droit de te parler?" Ça a l'avantage de ne pas se retrouver à mentir tout en préservant Y. Je me suis dit que c'était peut-être mentir par omission mais en fait, même pas vu que j'ai prévenu que je ne parlerai pas de tout le monde.
Et si il y a personne d'autre que X et Y dans ma vie ça me permettra en plus de faire un trait d'humour :
- Ok d'accord, quelles sont les relations que tu as dont tu peux me parler?
- Il y a toi. *tirage de langue, clin d’œil, tout ça*

Et ensuite je serai allé voir Y pour lui en faire part, que je n'avais pas pensé au cas de figure où X me poserait une telle question et que vu le contexte cela me met mal à l'aise et que je veux bien qu'elle considères la possibilité de mettre X au courant.

#

CoolKaf (invité)

le lundi 09 mai 2016 à 17h17

Bonjour à tous et merci pour vos retour qui m'ont été très utiles.

Voici finalement la situation qui a bien évoluée en 1 semaine.
- Y (Anna) voulait l'anonymat, parce que justement, elle savait que je voyais X (Isa) et elle ne voulait pas que précisément cette personne sache notre relation. Pourquoi ? parce qu'elle avait eu déjà entre son conjoint (Mat) et Isa une histoire compliquée. Mais ça je n'étais pas au courant.
- j'apprends justement que Mat sort avec Isa (depuis 2 ans) mais que Anna ne le sait pas.

Finalement, comme j'ai révélé à Isa ma relation avec Anna (mon non-respect d'anonymat), qu'Isa a dit à Mat que j'étais au courant, du coup Mat a été obligé de révéler à Anna sa relation avec Isa!
Ce qui a eu pour effet un double coup de massue pour la pauvre Anna, mais qui a eut pour avantage de débloquer une situation merdique de non-dit et tabous qui pourrissaient les relations :

- Mat et Anna se cherchant en tant que couple avaient un contrat qui a explosé vivant sur du mensonge avec un discours de pseudo liberté
- Anna et moi : relation chaotique à cause des antécédents (moi comme subissant) relation basée sur des non-dits, des sujets tabous... bref pas clean
- Mat et Isa : relation chaotique aussi (Isa comme subissante) idem pour la culture des non-dits

par contre, Isa et moi : relation naissante, plutôt honnête et nettement plus ouverte et libre

maintenant tout est à plat, les non-dits sont levés, reste plus qu'à reconstruire sur ce champs de ruines !

Aussi, je suis prêt à assumer mes responsabilités pour mon manquement à sa demande, mais je ne regrette absolument pas d'avoir fait ça. Je regrette juste que ça l'ait blessée et pour cela, je lui ai demandé qu'elle me pardonne (pas encore fait).

A ce jour je n'ai pas de nouvelles d'Anna, je n'en ai que par Mat qui est "passé à table" et m'a tout raconté par SMS. J'ai enfin compris pourquoi j'ai vécu 9 mois d'enfer à ne pas vivre ma relation avec Anna et à me sentir coupable d'être accro, alors qu'elle ne faisait qu'éviter de faire avec moi ce qu'elle ne voulait pas que son mec fasse avec Isa!

Je vois Isa mais je ne sors pas avec elle. Par contre, j'ai une relation beaucoup plus saine, je m'en rends bien compte.

Personnellement, je suis contre la culture de l'anonymat ou du non-dit, sauf si ça représente un danger ou un risque pour la personne, et pas simplement sur une question d'égo. J'aime les relations ouvertes ou l'on peut se dire quand ça va et quand ça va pas, pourquoi ça va pourquoi ça va pas, sans pour autant raconter l'intimité. on peut parler de ce qu'on ressent de ce qu'on vit avec son amoureux, même si ça concerne une autre personne. c'est pas pour ça qu'on "balance" ou qu'on dévoile aux 4 vents l'intimité. C'est ça ma règle

Pour finir, je citerait Brassens :

Manquant à la pudeur la plus élémentaire, Dois-je, pour les besoins d' la caus' publicitaire,
Divulguer avec qui, et dans quell' position Je plonge dans le stupre et la fornication ?
Si je publi' des noms, combien de Pénélopes, Passeront illico pour de fieffé's salopes,
Combien de bons amis me r'gard'ront de travers, Combien je recevrai de coups de revolver !

et vous ?
;)

Bonne journée CoolKaf

#
Profil

Evavita

le lundi 09 mai 2016 à 19h35

CoolKaf
Personnellement, je suis contre la culture de l'anonymat ou du non-dit, sauf si ça représente un danger ou un risque pour la personne, et pas simplement sur une question d'égo. J'aime les relations ouvertes ou l'on peut se dire quand ça va et quand ça va pas, pourquoi ça va pourquoi ça va pas, sans pour autant raconter l'intimité. on peut parler de ce qu'on ressent de ce qu'on vit avec son amoureux, même si ça concerne une autre personne. c'est pas pour ça qu'on "balance" ou qu'on dévoile aux 4 vents l'intimité. C'est ça ma règle

Du moment que cette "règle" est assumée de ta part auprès de tout tes partenaires et qu'ielles sont ok avec ça tout va bien. Après il y a un revers à la médaille. Si par exemple j'avais un partenaire comme toi avec ce genre de règle, je choisirait probablement de ne pas sortir avec et si il me prenait de quand même le faire; je ne lui ferai part de rien pour ne pas le voir divulguer, je suppose que je ne serai pas la seule à réagir comme ça. D'un autre côté je pense que c'est mieux que t'assumes ce côté là chez toi comme ça ça fait le tri entre les personnes à qui ça va aller et à qui ça n'ira pas.

"sans pour autant raconter l'intimité". Une petite remarque quand même, l'intimité est selon moi une valeur très subjective. Je pense que le curseur de chaque personne est différent là dessus et que ça risque d'être compliqué si au lieu de demander à l'autre où est son curseur, tu décrètes à sa place ce qui relève de l'intimité ou pas.

Un exemple comme ça. Si quelqu'un postait un témoignage ici me rendant identifiable dans ce témoignage (en utilisant mon prénom par exemple) sans avoir demandé mon accord préalable, je pense que ça passerait très mais alors très très mal. J'en connais pas mal qui réagiraient comme moi d'ailleurs. Et évidemment tu trouveras d'autre personnes qui ne verront pas où est le problème. Mon sentiment de ce que je peux en entendre autour de moi est que le cas 1 est plus représenté que le cas 2 mais j'ai aucun chiffre à avancer.

"et vous ?"
Tu l'auras compris, j'ai tendance à considérer que c'est à l'autre de définir ce qui relève de l'intimité pour elle/lui et à moi de le respecter et j’attends de mon entourage qu'ils en fasse de même. En début de relation ça demande me demande du boulot vu que je ne sait pas trop ce qui va ou pas à l'autre. Mais avec le temps et en se connaissant mieux ça devient bien plus simple et ça me fait immensément plaisir qu'ielles puissent me voir comme quelqu'un de fiable.
Quand moi même j'ai quelque chose à dire que je ne veux pas voir sortir, j'essaye au maximum de dire à la personne que je vais lui dire quelque chose qu'elle doit garder pour elle avant de dire de quoi il s'agit. Comme ça elle peut me dire qu'elle ne veut pas que je luis fasse part d'un truc dont elle ne pourra pas parler. Faire les choses avec l'accord des autres quand ça les concerne, ça fait partie intégrante de mon éthique.

#

CoolKaf (invité)

le mardi 10 mai 2016 à 00h38

Bonsoir
je suis assez d'accord avec tout ça!

j'évoque là surtout l'idée qu'il ne s'agit en aucun cas de faire de la publicité d'une relation "hors norme". Mais parfois simplement lors d'une confidence avec une personne de confiance, je peux avoir à évoquer ce que je vis, ce que je ressens dans une relation.
Par exemple, si je vis un moment difficile avec Isa, que ça me rend désagréable, je pense que je pourrais partager cette difficulté avec Anna, qui pourrait à ce moment là mieux me comprendre et mieux comprendre mes réactions.

Bien évidemment, il faut qu'Anna ait envie d'entendre. Si elle ne le souhaite pas, je ne lui impose pas. Je réponds a ses questions si elle en a...

Dans le cas présent, il y avait des choses cachées, j'avais cette intuition par les comportements inhabituels et soudains d'Anna. Et malgré les questions que j'ai posé, je n'ai pas eu de réponses me permettant de comprendre. J'avais l'intuition qu'il était nécessaire de jouer carte sur table et tout le monde a joué carte sur table. Et bien évidemment tout le monde tombe des nus et c'est bien sur Anna qui tombe du plus haut et qui se fait le plus mal.

La teneur de nos relations intimes (2 à 2) n'est pas partagée, n'est pas évoquée, mais les jeux sont clairs pour rétablir de nouveaux "contrats" en tenant compte de cette réalité mise au grand jour.

Je pense aussi qu'une grande part du jeu des limites de ce qu'il est possible de dire est une certaine lucidité sur les liens entre les personnes. La possibilité qu'ils ont de se rencontrer est aussi un facteur important.
exple : Je ne me sens pas aussi limité si je parle avec un cousin d'Australie que si je parle avec la soeur de son homme !

Comme tu dis aussi, c'est le temps et la confiance qui détermine cela, et on ne peut pas vivre bien et longtemps avec une personne qui nous met "en danger". C'est presqu'une évidence !

Bonne nuit !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion