Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Tantrisme et polyamour

Sexualités
#
Profil

yellow

le vendredi 17 février 2012 à 17h07

Bonjour,
Ne m'étant pas retrouvée (du tout, du tout!!) dans le libertinage, je me suis rendue compte que finalement ce que je recherchais c'était le plaisir pour le plaisir, des sens, de l'amour avec un A qui passe par le corps, l'amour de l'amour ou quelque chose comme ça. En ayant butiné avec des notions de tantrisme qui m'ont bouleversée, je me demandais si chez les polyamoureux il n'y avait pas cette attente-là: l'amour du corps et de l'autre, détaché des fantasmes libertins qui agitent tout ce beau monde en quête de Q, toujours plus de Q.. Loin des fantasmes pour plus de "vraie" relation, il me semblait que le tantrisme et les polyamoureux faisaient se rapprochaient dans l'idée, et les actes...

Des réactions à cela?
Bises à tous

#
Profil

LuLutine

le vendredi 17 février 2012 à 18h17

J'avoue ne pas être spécialiste du tantrisme, du coup j'ai du mal à répondre...

Ce qui est sûr, c'est que je te rejoins sur le fait que "le cul pour le cul" ne m'intéresse pas.

Ce qui compte pour moi c'est la relation que je développe avec les gens, sur plusieurs plans de communication et de partage, et pas seulement sur un plan purement "physique".

#
Profil

yellow

le samedi 18 février 2012 à 13h11

Je te remercie Lulutine pour cette réponse.
Je suis étonnée qu'il n'y ait pas sur ce forum plus d'adeptes que cela (aucun pour le moment) de cette pratique. peut-être parce que c'est instinctif chez les polyamoureux et qu'il n'y a pas besoin d'aller chercher une autre étiquette que celle là...
Bon, je repars avec mon tantra alors ;)

Bises à tous

#

Popol (invité)

le samedi 18 février 2012 à 14h57

Ca fait peut-être beaucoup d'étiquettes et de préjugés positifs sur les polyamoureux tout ensemble pour qu'ils s'y retrouvent... ;-)

Le tantrisme m'évoque un peu trop de rituels pour laisser libre cours à la sensualité.

#

Benjamin-L (invité)

le samedi 18 février 2012 à 15h12

Le tantrisme m'évoque d'abord quelques personnes en particulier qui sont tout, sauf bien dans leur peau (besoin d'adhérer et de faire adhérer à des systèmes universalisants, soit disant positifs pour leur bien-être et celui des autres, mais en fait sans amélioration pour eux, en plus de créer des contraintes pour les autres).
D'où une approche pleine d'a-priori pas super-positifs

#
Profil

polya3

le samedi 18 février 2012 à 16h09

Bonjour à toutes et tous...

Nouvelle ici je voulais juste donner mon avis concernant le début de cette discussion,
car en effet pour moi il y a confusion entre bcp de choses, dès le départ
Je suis polyamoureuse, et pour moi le libertinage est une approche de la sexualité, le tantrisme me semble être une manière de vivre sa sexualité, les deux me semblent différents, pas forcément opposables.
Pour ce qui est de la manière de vivre sa sexualité, l'approche tantrique est une approche intellectuelle (au sens psychique du terme) et physique intimement liés, suivant les régions dans le monde où elle est pratiquée, elle revêt des déclinaisons différentes (japon, inde, chine, tibet )
Elle permet avec peu d'apprentissage de libérer complètement les pulsions physiques au service de l'esprit, procurant une jouissance extrème du corps dans sa globalité
Les polyamoureux ne se "reconnaissent" pas dans telle ou telle pratique ou inclinaison, je crois que s'ils ont un point commun, c'est celui d'assumer pleinement leurs désirs sexuels, et d'en ressortir la substantifique moelle pour alimenter leur quotidien

en tout cas pour répondre à yellow, ton questionnement est parfaitement légitime et intéressant,
tu sembles être déjà quelqu'un qui aime les belles choses sur le plan sexuel, et les sensations fortes qui y sont associées, alors ne butine plus, déguste ton choix de vivre ta sexualité !!

bisoux ;-)

#
Profil

Lili-Lutine

le samedi 18 février 2012 à 17h16

Je suis trés intéressée par vos échanges , et j'en profite pour vous dire que je suis à la recherche depuis longtemps d'un enseignement au tantrisme , peut être que l'un d'entre vous aurez une adresse sérieuse à me conseiller ?
Polya3 je partage ton point de vue.
Bisousss à tous :-)

#

Popol (invité)

le samedi 18 février 2012 à 18h41

Les polyamoureux, "s'ils ont un point commun, c'est celui d'assumer pleinement leurs désirs sexuels, et d'en ressortir la substantifique moelle pour alimenter leur quotidien".

Pas que, pas que... Et pas tous, pas tous (il y des asexuels parmi nous)... Et "polyamour" me parle surtout d'amour.

#
Profil

lilitu

le dimanche 19 février 2012 à 02h49

@LiliLutine: Je ne suis pas branchée par les enseignements tantriques à l'occidentale et pour moi c'est un mode de vie qui va beaucoup plus loin que juste la sexualité. Par contre si ça t'intéresse, il y a quelques bouquins que j'aime bien:
- "Tantra" de Daniel Odier qui raconte son apprentissage auprès d'une tantrika. C'est un de mes bouquins préférés, et il donne une bonne idée générale de ce que peut être le tantra.
- "Le seul désir" et "Les crocodiles ne pensent pas" (j'aime beaucoup ce titre ;o) de Eric Baret et globalement tous ses bouquins et ses conférences.
- "Aghora, at the left hand of god" de Robert Svoboda, si tu parles anglais. C'est un américain qui raconte la vie de son maitre indien. Rien à voir avec le sexe, ou très peu, par contre on y trouve vraiment l'essence du tantra, et lus particulièrement des aghoris, ces sadhus indiens qui cherchent dépasser toutes leurs peurs, qu'elles soient liées à la sexualité, à la mort, à l'argent, au pouvoir...
- Et un film aussi, si tu parles espagnol. "No mires para abajo", d'Eliseo Subiela. Un chouette mélange de tantra et de surréalisme par un réalisateur argentin.

@yellow: Le tantra est une voie qui me parle beaucoup. Pas particulièrement au niveau de la sexualité, mais comme mode de vie. Pour moi ça consiste surtout à apprivoiser mes peurs, à essayer de vivre au maximum au moment présent, à comprendre comment fonctionne mon corps, à me libérer des règles préétablies qui ne me permettent pas d'explorer qui je suis. Je ne connais rien des pratiques sexuelles liées au tantra, car jusque là je n'ai pas trouvé de partenaire avec qui explorer ça. Et finalement je me dis que je n'ai pas forcément besoin de ce genre de cadre. Puisque le tantra pour moi c'est juste être vraiment là, regarder mes peurs quand elles émergent, jusqu'à acquérir une capacité à aimer de plus en plus les êtres qui croisent mon chemin... et vu comme ça, le libertinage peut aussi être une manière de pratiquer le tantra ;o)

#
Profil

yellow

le dimanche 19 février 2012 à 11h21

Merci beaucoup pour vos contributions au sujet...
Le tantra est une voie qui me parle beaucoup. Pas particulièrement au niveau de la sexualité, mais comme mode de vie. Pour moi ça consiste surtout à apprivoiser mes peurs, à essayer de vivre au maximum au moment présent, à comprendre comment fonctionne mon corps, à me libérer des règles préétablies qui ne me permettent pas d'explorer qui je suis.
J'aime beaucoup cette phrase de lilitu, c'est exactement ce que j'aurais voulu dire si c'était aussi clair dans ma tête ^^
Pour ma part j'aime les autres et la sexualité en est une des expressions privilégiées. Mais il y a aussi les codes que j'ai bien du mal à laisser de côté, parfois... J'ai souvent "éveillé" (pardon pour le côté prétentieux) les hommes que j'ai croisés à un amour plus vrai, plus simple, hors fantasmes.. Je me demandais donc si les PA étaient plus ouverts à cela. Je n'ai peut-être pas eu les partenaires les plus ouverts qui soient non plus..
Il me semble que dans le PA, il y a une recherche de soi, un cheminement puissant où l'on s'assume pleinement, où on revit. Je n'ai pas réussi à le pratiquer sans douleur pour les autres. mais encore une fois j'avais choisi très rigides, macho... Alors le cheminement, j'essaye d'y aller, d'y entrer, mais doucement, en ne me perdant pas. Pas facile. Mais tellement enthousiasmant..!

Une question pour Popol, s'il repasse par là: comment en arrive-t-on à être polyamoureux et asexuel? Il me semble que cette liberté du polyamour ouvre la porte aux plaisirs des sens et de l'âme, y a-t-il un but que je ne vois pas à s'en priver (en partie)?

Bisous à tous, encore merci ;)

#

Popol (invité)

le dimanche 19 février 2012 à 11h27

Polyamoureux et asexuel... ben faut demander à ceux qui le sont. Je sais juste qu'ils existent.

Le sexe n'est pas une source de joie et de bonheur pour tout le monde, je peux le concevoir; et si polyaimer est possible, le faire platoniquement, pourquoi pas...

#
Profil

yellow

le dimanche 19 février 2012 à 11h42

Ok, pourquoi pas...

#

Popol (invité)

le dimanche 19 février 2012 à 11h48

Je te casse un peu l'enthousiasme, là... :-)

J'ai aussi trouvé ça étonnant, mais si la réalité peut m'étonner, alors j'en redemande.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 19 février 2012 à 22h46

Moi, j'aime le sexe mais je n'ai pas non plus toujours envie de mes partenaires...alors, concevoir que quelqu'un soit en permanence dans cet état (amoureux mais sans désir sexuel), ça ne me choque pas outre mesure.

Dans les moments où je n'ai pas de désir physique pour quelqu'un, ça ne m'empêche pas d'être bien avec lui, et heureuse et épanouie quand même !

yellow
Je te remercie Lulutine pour cette réponse.
Je suis étonnée qu'il n'y ait pas sur ce forum plus d'adeptes que cela (aucun pour le moment) de cette pratique.

En fait, je n'ai jamais ressenti le besoin de m'intéresser au tantra, du coup je ne l'ai jamais pratiqué. Ca ne veut pas dire que ça ne m'intéresserait pas, mais je n'ai pas été amenée à essayer, et dans l'état actuel des choses, ça ne me manque pas.

#
Profil

yellow

le lundi 20 février 2012 à 00h32

Il ressort de tout ceci un équilibre ravissant (si je peux me permettre), où l'évolution personnelle, l'acceptation de soi et l'épanouissement sont au coeur, quelles que soient les pratiques variables (forcément, en fonction du contexte de chacun).
En tant que future ex débutante en PA, suis impressionnée par autant d'aplomb et de sérénité...
Alors, le tantrisme: porte d'entrée comme une autre vers l'authenticité (aïe, trop d'enthousiasme pour le coup?).
Merci à vous!

#

Popol (invité)

le lundi 20 février 2012 à 06h25

Pourquoi pas, du moment que ça fait faire du chemin. Mais comme pour toute doctrine, toute méthode censée ouvrir des portes, à un moment donné on peut s'en affranchir, garder certaines choses tout en sortant du cadre, pour asseoir sa propre philosophie.

#
Profil

Mysterhill

le samedi 25 février 2012 à 08h52

Merci Yellow,

yellow
Il ressort de tout ceci un équilibre ravissant (si je peux me permettre), où l'évolution personnelle, l'acceptation de soi et l'épanouissement sont au coeur, quelles que soient les pratiques variables (forcément, en fonction du contexte de chacun).
.....
Alors, le tantrisme : porte d'entrée comme une autre vers l'authenticité (aïe, trop d'enthousiasme pour le coup?).

ça me donne envie de decouvrir, pour enrichir ma propre philosophie ... Si quelqu'un a une bonne adresse en region lyonnaise et peut etre en MP pour respecter la charte ?

#
Profil

alexlehmann

le vendredi 31 août 2012 à 18h44

Bonjour Yellow,
Je pratique le tantra depuis peu et j'avoue que ta reflexion suscite en moi qque chose dans le sens ou le PA et le tantra peuvent se rejoindre... Mais, aucun rapport, vu que tu as l'air adepte du tantra, je me demandais si tu connaissais de bons stages ou de bons "guides"... Merci pour ta reponse (je voulais te mailer en prive pour pas deranger ici mais ca n'est pas possible)...
Merci pour ta reponse...
Alex

#

(compte clôturé)

le samedi 01 septembre 2012 à 12h16

Comme le Polyamour, j'ai trouvé dans le Tantra quelque chose que résonnait en moi depuis longtemps: la présence à ma partenaire, l'écoute sans préjugés, l'abandon aux sensations... Je suis en pleine expérimentation dans la matière, et je me réjouis de voir les résultats! :-D

Pour ceux qui veulent aussi tenter l'expérience en pratique, je connais une école à Neuchâtel, et il me semble qu'il y a aussi plusieurs adresses dans le Sud de la France. On pourrait aussi organiser un sous-groupe "Tantra" ou s'organiser pour aller ensemble à un cours...

à bientôt,
Marco

#
Profil

alexlehmann

le samedi 01 septembre 2012 à 14h02

Ca me semble etre une bonne idee :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion