Polyamour.info

dreetje

dreetje

Auvergne (France)

Participation aux discussions

Discussion : Questionnement personnel

Profil

dreetje

le mercredi 12 décembre 2012 à 20h40

J'arrive certainement beaucoup trop tard pour réagir, je voudrais juste dire que la réaction de votre compagne est certainement aussi fondé sur la peur de vous perdre.
En tout cas c'était ce que j'ai du travailler quand ma compagne m'a fait l'annonce d'être attiré par quelqu'un d'autre que moi...
Je pense que si nous prenons en compte dans notre communication la peur de l'autre avec écoute et sans jugement les discussions peuvent également s'ouvrir....La confirmation et re et re et reconfirmation de ma compagne qu'elle ne voulait pas me quitter/perdre m'a aidé à trouver un chemin polyamoureux et libre à moi. Vous pouvez choisir de rester fidèle à lui, tout en aimant le monde qui vous entoure, pour moi c'est un beau début du polyamour Etre libre d'aimer, personne ne peut vous interdire cela.
Je pense Sayah même si vous choissisez de continuer de façon monogame qu'il est important de chercher l'indépendance dans votre couple de trouver un chemin à soi.. C'est qu'en s'occupent de soi même que le couple peut être nourri à mes yeux...Tellement de couples fusionnels oublient d'exister en individu dans ce couple.
André

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Je suis sorti d’une passion indemne, vous devriez essayer.

Profil

dreetje

le mercredi 12 décembre 2012 à 20h04

Merci pour ces confidences et ce beau témoignage
A mes yeux votre témoignage est précieux parce que elle est dépourvu de tout jugement et surtout de tout égo.. La liberté de l'autre transpire jusqu'a dans vos témoignage pour ceux qui vous lisent, bravo!
Pour moi cette passion qui vous tombe dessus est inévitable. Le polyamour est un ouverture envers l'autre et à mon avis il est difficile, voir impossible de s'ouvrir partiellement. Beaucoup de personnes (moi inclus) se ferment derrière des murs de sécurité.. Le polyamour m'a ouvert à d'autres amoureuses mais m'a finalement ouvert a beaucoup plus que cela... C'est un histoire d'ouverture, comme une fleur... un bouquet haha....
En étant ouvert on est pas protegé ni des bonheurs ni des douleurs mais est-ce le but dans la vie de finir sans egratignure ou ayant vecu? Merci donc de nous aider a nous ouvrir un peu plus, de risquer un peu plus!
André

Voir dans le contexte

Discussion : Faire évoluer son couple, du standard "socialement reconnu" au PA... patience...

Profil

dreetje

le vendredi 25 février 2011 à 00h14

La conseil de Rip de laisser reposer le sujet est a mon sense très juste.
Ces idées polyamouristes ont besoin du temps pour atterrir, murir, approfondir.

Je me rappelle en avoir parlé avec ma compagne il y a au moins 3 ans. J'avais entendu une interview à la radio d'une polyamouriste (en Hollande). Son discours me plaisait et les idées, aussi. J'en ai parlé avec ma compagne, je lui ai dis que pour moi c'etait quelque chose de interessant/intrigant.

Il se trouve qu'elle est tombé amoureuse de quelqu'un 2,5 ans après, puis on a approffondis les idées. J'en suis ravi, et je suis sur que le temps a fait son travail!

On est tous tellement culturellement influencé par une seule et unique modèle de couple, un seule vision de l'amour, que s'en defaire est difficile et même violent.

Quelle tristesse "d'enfermer l'amour entre les murs du culturellement correct"......

Sur ce, bonne nuit....
André

Voir dans le contexte

Discussion : Respect du Lutin débutant envers sa compagne

Profil

dreetje

le jeudi 24 février 2011 à 00h50

Salut Selenia,

J'ai pas pris le temps de tout lire de ce que tu as ecrit, mais je me sentait coupable de ne plus donner de mes nouvelles.
Alors quelques reactions par rapport a ce que j'ai lu rapidement.
Je suis souvent dévoré par la jalousie, j'ai surtout du mal (comme toi il me semble) d'accepter que ma compagne fait ou voudrait faire des choses avec son amoureux, et non pas avec moi.
En ce moment son desir pour/de moi est en veille.... je sais que si elle se retrouve avec son amoureux, c'est loin d'être le cas. Comment ne pas se poser des questions. Et justement c'est la que se trouve a mon avis la vraie clef du Polyamory, accepter ou comprendre que chaque personne; chaque relation apporte, reveille, et revèle autre chose.

Encore une fois, ici c'est ma "raison" qui parle et moins mon ressenti. J'aime ma compagne, et même j'eprouve des desirs enormes pour elle, c'est difficile d'accepter que pour elle ce n'est pas pareil en ce moment. Nous en avons parlé un peu le weekend dernier.
J'ai un de ces envie de carresses, calins, contact, peau, chaleur. En fait c'est assez clair que de ce côté je suis frustré en ce moment. Comme j'ai déjà dit, je vis un histoire avec une amie avec qui je suis devenu très très proche, mais tout ceci sans autre contact que les deux bises en arrivant et en partant. En fait je m'entoure de femmes que je ne peux aimer autrement que avec l'esprit...... Un psy me dirait peut-être ce que ça veut dire.....lol.....

Une chose importante, que j'ai appris depuis nos débuts polyamoureuses c'est de ne pas être demandeur, de se laisser vivre/libre. C'est comme ça que l'on trouve de vraie moments de douceur ensemble, qui ne sont pas pour combler un besoin amour mais pour affirmer l'amour. C'est tellement plus sincere/purs.

Selenia, je sais pas si je te fait avancer beaucoup avec mes propres questions, en tout cas j'apprecie de te lire, et j'aime ta franchise sur ce forum!

Allez faut que je dorme,
André

Voir dans le contexte

Discussion : Chemin vers le polyamour depuis très peu de temps

Profil

dreetje

le samedi 29 janvier 2011 à 22h47

Depuis le début j'ai senti une ouverture d'esprit dans ce que tu écris Selenia.
Si tu commence à l'apercevoir toi même, et que tu commence à tendre vers ton amour a toi, a ce que tu pourrais vivre, a rêver, c'est magnifique!!!!

Chose qui te permettra aussi d'envisager la relation de ton homme avec plus de serenité.

Selenia
Sur le coup, j'ai eu très peur mais finalement ça me booste pour accepter ce poly amour.

Fait attention que tu utilise le polyamour pour des objectifs positifs, et non pas pour éloigner des dangers.
On ne peut pas forcer... booster... des sentiments aussi purs et honnêtes que le amour veritable!

J'aimerais developper, mais je ne sais trop comment. Tout ce que je veux dire c'est que le Polyamour ne vas faire que ton homme reste avec toi. C'est toi, ton amour pour lui, son amour pour toi qui vous lie. C'est cet amour qu'il faut cherir!

Allez je m'enfonce encore plus, faut mieux que j'aille dormir.
Bonne nuit!
André

Voir dans le contexte

Discussion : Chemin vers le polyamour depuis très peu de temps

Profil

dreetje

le mercredi 26 janvier 2011 à 22h08

Salut Lulutine,

Lulutine
J'ai un ami qui ne comprend pas ça (et aussi que s'il se sent mal quand il est seul ce n'est pas la faute des autres-qui-sont-méchants-qui-l'ont-laissé-tout-seul, accessoirement).
Dreetje, tu ne veux pas le lui expliquer :P ?

Non, je ne préfère pas expliquer a ton ami, je pense que par rapport a tout ce que tu ecris sur ce forum tu le fera bien mieux que moi.

Lulutine
Euh, je ne sais pas si tu parles d'un autre site ou d'une page de polyamour.info. En tous les cas, je pense que beaucoup de gens ici sont plutôt d'accord avec ton analyse ^^

En fait c'est Selenia qui a ecrit qu'elle avait cru comprendre que le mot jalousie était a bannir, c'est pour ça que j'ai réagi. Je suis content de savoir que je ne suis pas seul a penser ce que je pense.

In095
'en est une autre de rencontrer des gens, en chair et en os, de faire une véritable expérience humaine.

J'aimerais bien venir dans un de ces rencontres, je sais pas si je vais y arriver, j'habite en fin fond de l'auvergne, mais comme je voyage beaucoup peut-etre il y a moyen. J'aimerais beaucoup rencontrer des gens qui vivent le polyamour depuis quelques temps. Mais comme c'est des gens normaux, on ne les repère pas dans la rue!

Selenia, je croix que ta semaine est bien rempli d'activités parceque on ne te vois plus par ici. Passe du bon temps!

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Chemin vers le polyamour depuis très peu de temps

Profil

dreetje

le lundi 24 janvier 2011 à 22h42

Salut Selenia,

Se retrouver seul, ou seul avec tes enfants n'est pas simple.
Beaucoup de temps pour réfléchir, douter, avoir peur, être jalouse.
Nous avons un petit garçon et c'est vraie que la liberté qu'on peut s'accorder dans le couple ne compte pas pour la liberte de temps qu'on passe avec nos enfants. Je voyage beaucoup et du coup je ne vois notre garçon que le weekend. Ces weekends on est presque toujours a 3 ensemble tandis que j'aime beaucoup être avec lui tout seul. J'en profite donc quand ma compagne va voir son amoureux! C'est encore une histoire d'independance pour moi, "est ce que je peux être bien avec mon fils sans ma compagne?"
On s'est d'ailleurs rendu compte (ma compagne et moi) que du aux déplacements pour mon boulot on s'agrippait trop l'un a l'autre quand je suis a la maison. Maintenant on essaye de se donner des moments seul l'un a l'autre. Pas vouloir tout faire ensemble....Mais bon tout ce topo ne sert a rien parce que tu a déjà dit que vous faisait déjà des sorties séparées!

Je voulait te dire aussi que j'avais réagi un peu comme toi pour sortir plus et prévoir des choses. Vite je me suis rendu compte que je ne pouvait pas combler ou déplacer le mal-être avec des activités. J'ai eu envie de trouver toute suite une amoureuse, pour me réconforter peut-être. Mais apres un peu de temps et des bons conseils de Françoise j'ai pas fait des folies. Il y une chose qui n'est pas simple a écouter quand on a peur. C'est pourtant notre meilleur conseiller, "le temps!" Laisse toi le temps, réfléchi ou tu en est, c'est quoi ton amour pour lui, c'est quoi ta liberté, son liberté, que veut tu dans ta vie, quels sont tes limites, tout ces questions ont besoin de temps et de vécu pour trouver leurs réponses, prend le!
Tout ces questions on besoin d'etre reposé parce que elle sont dans une tout nouvelle contexte.
André

Pour moi la beauté du polyamour c'est de vivre sa vie tout en avancent sur plein de chemins. Des chemins communs puis de chemins qui s'eloignent pour se rejoindre un peu plus loin. Chacun est libre de choisir sa direction tant qu'on respecte l'autre et son chemin a lui...
C'est pas une définition, mais ma vision!

Ps J'ai lu sur une autre page que les polyamoristes doivent bannir le mot jalousie. Dans mon cas elle ma servi beaucoup a comprendre ou j'en étais. Certains réponses se trouvaient sous la couche de jalousie chez moi...Elle n'est donc pas a bannir mais a ressentir, comprendre, écouter.

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Chemin vers le polyamour depuis très peu de temps

Profil

dreetje

le mercredi 19 janvier 2011 à 22h37

Salut Selenia,

ça me touche beaucoup que tu as lu mon histoire et que tu dis que t'as l'impression que c'est toi qui parle dans mon texte, merci pour toute cette franchise.

Nous ne sommes loins d'être au bout de notre chemin. Pour tout te dire, aujourd'hui ma compagne ne vois vraiment pas souvent son amoureux, et moi je vis un histoire d'amitié très approfondie avec une amie, sans que nous pouvons parler d'une relation amoureuse, on s'est énormenent approché l'un de l'autre.

Pour te repondre a tes remarques.
Ce que j'ai compris avec ma compagne c'est que pendant que son histoire demarrait, c'était difficile pour elle de comprendre mes craintes parce qu'elle vivait autre chose.
Pour elle c'était clair qu'elle voulait rester avec moi. Du coup elle n'avait pas vraiment besoin de l'exprimer.
Moi j'avais peur de la perdre et je m'agrippait à elle. Je pense que pour ton ami ce doit être diffile de se mettre dans tes basquettes. N'empeche il devrait prendre en consideration tes peurs et les respecter/ecouter. On ne peut pas juste dire qu'il faut avoir confiance, desfois la confiance prend du temps avant de revenir...

L'histoire de se coucher tot et de se faire beau je l'ai vecu aussi, mais ça ma passé. Ma compagne rayonnait, et je me rendait compte que la personne qu'elle voyait lui rendait heureuse d'une autre façon que moi, une façon qui ne m'appartient pas.
J'ai profité de son rayonnement et je suis devenue très amoureux d'elle.

S'il te manque quand il n'est pas la ça veut dire que tu l'aime ou que tu as besoin de lui?

J'ai decouvert a quel point c'est important d'être indépendant dans un couple.
Chacun est responsable pour lui même d'abord avant de l'être pour le couple. Si on est dépendant de l'autre, si on a besoin de l'autre pour exister, ce sera difficile de s'autoriser à la liberté du polyamorie. Aussi contradictoire que ça puisse paraître une bonne dose d'égoisme est à mon avis parfait pour la réussite d'un couple.
Quand j'ai réussi un peu à me détacher, je commençait a recevoir son amour au lieu de le demander.

Tu lui a dit que il peut venir quand il en a besoin. Est-ce que tu préférerais pas qu'il vienne quand il a envie de venir chez toi.
Autorise toi a douter, et ne prends pas trop sur toi.

Bonne route et bonne courage,
André

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : La jalousie est causée par le désir de possession...

Profil

dreetje

le mardi 18 janvier 2011 à 22h57

Quand pensez vous.
C'est un phrase de M. Alexander S. Neill qui a ecrit le livre "Libres enfants de Summerhill"
En dessous il marque:
Si l'amour sexuel était une transcendance sincère du moi, l'homme se réjouirait de voir la femme qu'il aime embrasser un autre homme parce qu'il serait heureux de la savoir heureuse. La jalousie est causée par un mélange d'amour et de désir de posséder l'objet aimé.

Une description interessante et a mon sens assez juste...

André

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Chemin vers le polyamour depuis très peu de temps

Profil

dreetje

le mardi 18 janvier 2011 à 17h47

Salut Jason,

Pour moi le Polyamour ne peut pas être un projet mais seulement un chemin.
C'est un état d'esprit, un façon de voir les choses, une philosophie.

J'était dans ton situation il y a env. 6 mois, sauf que ma compagne avait eu le courage de m'avouer son envie d'aller vers quelqu'un, avant d'y aller. Je ne me sentait pas de le lui interdire.
Ça a été difficile pour moi, et ce forum ma donné plein d'axe de réflexions.

Si vous parlez, si vous êtes bien ensemble, si vous est ouverts l'un vers l'autre et si vous vous respectez, ça peut marcher.

Pendant 3-4 mois nous avions parlé que de ça, c'était intéressant de parler et d'approfondir ce qui est réellement l'amour pour nous.
C'est un approche ou l'individu a son importance, avant d'être bien à deux (et surtout si on est plus) il faut savoir ou on est tout seul.

Tu parle aussi d'un sorte de contrat, nous aussi nous avons parlé des choses. J'ai aimé parler des choses que nous voulions préserver au lieu de parler de choses à interdire....

C'est une belle aventure qui faut la peine d'être vécu! Bonne route!
Depuis je me suis beaucoup approché d'autres personnes, plus proche que je n'aurait jamais été sans le polyamour.
Aller vers les gens qu'on aime, ce ne serait pas ça un belle raison de vivre?

André

ps excuses pour mes fautes de Français.

voici mon histoire d'il y quelques temps.....

/discussion/-iq-/Par-ou-commencer-comment-lacher-p...

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : [Podcast] "Il n'y a pas d'âge pour aimer", Émission "Parler d'amour", France Inter, 38', 2010

Profil

dreetje

le mardi 20 juillet 2010 à 21h58

Voir dans le contexte

Discussion : [Podcast] "Il n'y a pas d'âge pour aimer", Émission "Parler d'amour", France Inter, 38', 2010

Profil

dreetje

le mardi 20 juillet 2010 à 21h51

Bonjour a tous,
Allez vite sur le podcast de l'émission "Parler D'amour" de France Inter, il y a une magnifique témoignage d'une femme d'un certain âge qui raconte son Histoire d'amour passionnelle avec un homme marié.
!
C'est l'emission du 11 juillet qu'il faut telecharcher. Dans quelques jours ce podcast vas disparaitre!

Bonne ecoute a tous!

Message modifié par son auteur il y a 12 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Par ou commencer, comment lâcher prise...

Profil

dreetje

le lundi 07 juin 2010 à 23h42

Merci Lulutine, j'ai changé mon profil, on verra si Michto me contacte....et en quelle langue il vas me parler....

Voir dans le contexte

Discussion : Par ou commencer, comment lâcher prise...

Profil

dreetje

le lundi 07 juin 2010 à 23h39

Nous avons beaucoup discuté encore ma copine et moi. Ce weekend nous avons lors d'un rando fait un rencontre d'un homme sympathique. Nous en avons parlé aprés. Le fait de savoir que tout est possible, change totalement les rapports avec l'autre.
En fait notre conclusion était qu'en ayant un regard polyamouriste, on cherche dans les gens pour quelle raisons on pourrait les aimer, au lieu de chercher des raisons pour les repousser. Ceci change TOUT. C'est supèr !!!

Voir dans le contexte

Discussion : Par ou commencer, comment lâcher prise...

Profil

dreetje

le lundi 07 juin 2010 à 23h32

michto
Salut dreetje,

Tu me confirmes que tu habites aux Pays/Bas=

On vit des moments tres proches (naissance d´un enfant, reactions, envie de coller, ...).

Tu veux me contacter par MP pour qu'on en discute ?

Je me retrouve vachement dans ton discours, hormis le fait de s'etre ecarte recemment, nous nous avons toujours ete proche, et c'est uniquement ma reaction violente (pleurs, tristesse) qui fait qu'on s'est un peu eloigne

Salut Michto, oui je suis Hollandais, et non je n'habite pas aux Pays-Bas. Je suis effectivement en Auvergne. De temps en temps je viens en Hollande, t'aimerais que l'on se rencontre? Je ne sais pas ce que tu veux dire par MP?????
Je serais disponible (normalement) le jeudi soir 24 juin à Amsterdam. Reste a trouver comment se contacter sans mettre en public nos coördonées.

Voir dans le contexte

Discussion : Par ou commencer, comment lâcher prise...

Profil

dreetje

le lundi 26 avril 2010 à 23h58

Bonsoir tout le monde, je suis touché <3 par tout ces réactions et si vite en plus. J'ai démarré ce fil jeudi dernier.

Merci à Verdad pour ton compassion, et effectivement on passe par des hauts et des bas.
Des fois j'y crois vraiment et j'arrive même à trouver ça chouette, mais parfois pas beaucoup plus tard les doutes et craintes reprennent le dessus.
La description "renversement des certitudes" est très juste je trouve, même si je suis en train de me rendre compte que justement ces certitudes sont aussi le début de la fin. Quand il y a env. 3 semaines ma compagne à eu le courage de m'annoncer qu'une histoire se démarrait entre elle et son amour, je me suis rendu compte d’une éventuelle possibilité que nous ne resterons pas ensemble tout notre vie, tandis que j'en étais à peu près sur. Cette certitude fait que l'on fait moins d’efforts, petits gestes, attentions etc.
Aujourd'hui il y a cette nouvelle situation avec la présence d'un autre homme qui me fait devenir attentionné vers ma compagne, et on apprécie.
Clementine,
Merci pour tes conseils, et effectivement je trouve ça important de ne pas parler que des points positifs de cette situation. Ce n’est pas toujours facile comme je l’ai déjà décrit parce-que en général c’est moi l’homme qui « sait ». Je me sens un peu perdu, aussi face au fait que pour ma compagne tout est très clair dans sa tête. Elle veut rester avec moi et vivre cette histoire, en plus elle est sur son petit nuage qui l’aide bien à avoir le moral. Des fois je me sens seul, ma compagne elle m’a moi pour me parler, et en plus elle a son amoureux. C’est difficile de ne pas être jaloux de son plaisir à être amoureuse.
Il y a je pense un malentendu sur ce que j’ai écrit par rapport a mon envie de coller ma compagne contre moi et la repousser. En fait parce-que ces dernier temps ma compagne se sentait pas très bien, mes tentatives de l’approcher devenait de plus en plus maladroit et dépourvu de sincérité par ma peur d’être repoussé. Du coup mes intentions de l’approcher ne marchait plus, parce-que je m’impose un peu trop. Voila pourquoi mon titre de ce fil comment lâcher prise, parce-que ma compagne me fait comprendre que si nous devons nous approcher l’un de l’autre nous devons prendre un peu de distance aussi (je pense qu’elle a raison)
Le problème c’est que c’est difficile de faire ceci a ce moment avec cette autre homme qui est présent dans sa tête, je crois que j’ai envie de lui imposer mon présence du a ma peur.
Tout ça pour dire que j’ai du boulot sur moi.

Françoise, effectivement nous parlons des limites qu’il faudrait se donner, même si je me sens pas trop l’envie de lui interdire des choses. Je ne veux pas lui demander de ne pas l’appeler, même si j’ai du mal à l’entendre au téléphone avec lui (elle le fait dans une autre pièce et je n’entends pas ce qui se dit). Ceci me permet aussi de me rendre compte de la réalité de la chose.
Je me rends compte qu’effectivement c’est un procès qui prend du temps, et vas en prendre encore beaucoup.

Heureusement nous arrivons à parler, puis je me sens plus proche de ma copine que jamais pour le derniers 2 – 3 ans. Nous avons eu des câlins et des moments ensemble qui avait du sens, c’est énorme !!!!
L’idée de pouvoir aimer quelqu’un sans se donner de limites nous attire tout les deux. Je me rends compte que ceci change mon regard sur tout relation de ma vie. Aussi avec mes clients, autres amis, et gens qui m’entoure.
Avoir l’ouverture de donner tout son amour sans retenue est vraiment un grand changement de paradigme. Je me rends compte aussi sur les gens qui je rencontre que le retour n’est pas pareil. Bref, quelle dommage d’avoir un retenue pour quelque chose d’aussi beaux qui est l’amour!

Siestacorta, pour mes besoins de solitude je suis largement servi, je passe environ 4 heures par jour dans ma voiture, puis je dors tout seul à l’hôtel en moyenne 3 fois par semaine. De ce coté la je suis donc bien servi, et effectivement par rapport a ce qui m’arrive c’est agréable d’avoir ces moments de solitude pour réfléchir et faire le point sur soi même.

Allez ce post est déjà beaucoup trop long, je m’en excuse. Je voulais juste partager encore une chose par rapport a mes craintes au niveau du sexe. J’ai très peur de perdre l’intimité que nous avons tout le deux moi et ma compagne. J’ai peur de pas être à l’hauteur de l’autre gars et de plus satisfaire les besoins/envies de ma copine. Ensemble nous avons conclus (parce-que nous en avons parlé, même si la chose n’est pas encore arrivé entre ma compagne et son amoureux) que si le sexe que nous pouvons avoir ensemble est un témoignage de notre amour et non pas une prestation physique ou sexuelle, ce genre de « comparaison » n’a pas lieu d’être. Qu’en pensez vous et quels sont vos ressentis à ce sujet ?

Merci encore pour le sérieux de ce forum et mes excuses pour la longueur de ce message…

Voir dans le contexte

Discussion : Par ou commencer, comment lâcher prise...

Profil

dreetje

le jeudi 22 avril 2010 à 23h32

Bonjour tout le monde, merci pour ce forum, et merci pour l'honnêteté des discussions.
Je suis à l'aube de mon avonture polyamoureuse.
Ma compagne avec qui je suis depuis maintenant env. 12 ans est tombé amoureuse d'un autre homme. Nous vivions ensemble approximativement bien, même si nous nous étions éloignés l'un de l'autre.

Elle a tout suite su que cette histoire avec cet homme devait être vécue pour elle, et moi j'ai tout suite su que je ne lui demanderait pas de l'arrêter.
Il y déjà 2 - 3 ans j'avais écouté une longue interview d'une ambassadrice du polyamour en Hollande qui m'avait convaincu que ceci peut être une voix possible également.

Quand je lis les articles sur les différents sites, quand je refléchis à tout ce qui est dit, ça me semble tellement beaux et logique.
Après viennent sans aucun retenu mes sentiments, qui sont tout autre.
La raison me dit oui c'est génial, mais mes sentiments.....des fois c'est carrément fysique, quand je l'entends lui parler au téléphone j'ai presque mal au ventre....

C'est tellement difficile d'avoir confiance dans son couple quand je vois à quel point ma copine est heureuse avec son nouvelle histoire d'amour. C'est tellement difficile de ne pas mélanger ces deux histoires.

Ma réaction "d'instinct" est de m'agripper à elle, de lui demander des grandes déclarations d'amour pour moi, puis de la toucher, de la coller contre moi.
Naturellement l'effet contraire se produit, "je la repousse" .

Je me rends compte à quelle point il faut regarder les choses d'une autre façon. Mais comment et par ou commencer. J'ai envie de réussir parce-que avec ma copine déjà le weekend dernier j'ai senti un nouvel élan d'amour et aussi d'entente et de proximité. On en parle beaucoup.

Pour elle c'est difficile de voir que je suis perdu. D'habitude c'est moi la personne qui sait, qui fait, qui décide. Les équilibres ont changés et c'est une bonne chose, j'espère juste de ne pas me noyer dans mes recherches de chemin.

Dernièrement j'ai aimé ma copine d'une façon étouffante pour elle. (possession) La vie ne lui souriait pas beaucoup, puis l'arrivée d'un petit garçon dans notre vie a complètement accaparé le peu d'intimité qui nous restait.
Petit a petit elle a fermé ses portes pour mon amour. C'est difficile de voir que maintenant ces mêmes portes s'ouvrent en grand pour quelqu'un d'autre...Je suis convaincu que l'état de notre couple n'est pas la source de l'histoire d'amour qu'elle vit maintenant, je pense que même dans le cas ou tout allait très bien entre nous, ceci serait arrivé aussi!

Ce qui est agréable est de voir que ma copine s'ouvre à moi de nouveaux.

Ma copine me souhaite de vivre la même chose,et j'avoue que j'aimerais. Parcontre avant de commencer quoi que ce soit je me dois de me comprendre et savoir qui je suis dans cette nouvelle vie qui commence. Brèf on est pas sorti de l'auberge...

Enfin voila, quelques uns de mes triturations de pensées.

Si vous voulez réagir, je serais heureux de vous lire!!!

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion