Polyamour.info

PointG

PointG

()

Participation aux discussions

Discussion : Couples-mono bien établis qui découvrent le polyamour

Profil

PointG

le lundi 04 mai 2020 à 20h28

@TruthTreeOfLife23

Ma conjointe c'est oublié dans une situation qui ne lui convenait pas, à supporter plus qu'elle ne le pouvait, et finalement tout ça a conduit à du désamour.

Moi de mon côté je me suis perdu aussi en reniant mes besoins par peur d'abandon

Et finalement rien de bon pour notre couple n'en est ressorti de cette phase poly qui n'était qu'une façade à un désamour déjà implanté.

Finalement, en analysant le passé, nous aurions du plus nous pencher sur nos problèmes et mettre fin à notre relation , plutôt qu'ouvrir notre couple et nous faire plus souffrir.

Les besoins sont importants. Pour citer une youtubeuse, nous n'aimons pas une personne pour sa seule présence mais pour ce qu'elle nous apporte, pour les besoins qu'elle comble chez nous.https://youtu.be/txOG7bMuVTQ

Voir dans le contexte

Discussion : Revers de la compersion

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 23h08

Oui je comprends pourquoi tu parles d'injonctions
J'ai mal amené les choses
Je voulais conseiller une autre approche

Ok je n'utiliserais plus le mot manquement
Mais jai du mal à cerner le réel problème finalement ... La seule chose que je comprends est que ton compagnon éprouve de la compersion a ton égard lorsque tes relations se déroulent sans anicroches mais que dans des situations plus douloureuses, il éponge ta tristesse, le devient aussi, et toi tu culpabilises qu'il soit triste et en même temps tu sembles lui reprocher de ne pas te soutenir tout en disant que ça n'est pas a lui de te réconforter pour la tristesse causée par tes autres relations

Voir dans le contexte

Discussion : Revers de la compersion

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 21h31

@Caoline

Je ne voulais point avoir d'injonctions. J'essaye de comprendre ce qui se passe. Donc mea culpa si tu as perçu les choses de cette façon. Mais après libre a toi d'être méchante si cela peut te faire du bien

Tu parles de manquement de soutien de la part de ton compagnon suite a ta souffrance liée a l'absence de ton amoureux : quels sont donc les manquements de ton compagnon dans le soutien que tu attends ?

Voir dans le contexte

Discussion : Revers de la compersion

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 18h31

@artichaut merci pour ces précisions

@Caoline tu lui demandes de ne pas ignorer ta souffrance soit mais dans ce cas là trouvez une façon de faire qui lui empêche de la ressentir. Je maintiens que tu t'isoles lorsque tu te sens mal et que tu lui demandes de respecter ton isolement en lui expliquant que ça n'est pas contre lui mais que tu en as besoin et que tu reveindras vers lui lorsque tu te sentiras mieux. Et dans ces moments là faire de la méditation par exemple peut être une bonne chose.

Tu dis ne pas lui demander de te consoler, cf ton dernier post, mais tu sembles lui reprocher de ne rien faire pour te consoler, cf ton dernier post toujours. Je trouve cela légèrement contradictoire. Et a sa place je préférerais ne rien faire que mal faire et surtout me sentir inutile et impuissant face a la situation.

Voir dans le contexte

Discussion : Revers de la compersion

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 17h27

@Caoline bonjour

Si je comprends bien : tu es triste de ne plus voir ton amoureux (ce qui est compréhensible) mais ton compagnon capte ta souffrance, son empathie le rends triste pour toi et ça te fait culpabiliser, et tu lui demandes de te consoler de la tristesse que tu éprouves du fait du manque de ton amoureux.

Si c'est le cas, tu ne peux demander a ton compagnon de te consoler de l'absence d'un autre. Je pense que lorsque tu ressens de la tristesse a cause de l'absence de ton amoureux, tu devrais t'exiler dans une autre pièce pour ne pas imposer ta tristesse a ton compagnon. Et revenir vers lui lorsque tu vas mieux, pour que les câlins, les caresses qu'ils te donnent tu les perçoivent pour des gestes d'amour et de tendresse et non plus comme du réconfort manqué. Attention je ne dis pas que tu ne dois pas te cacher, et être triste dans le dos de ton compagnon, tu as le droit d'être triste, mais tu peux dire a ton compagnon, lui expliquer, que par moment ton amoureux te manque, que la tristesse que tu ressens n'est pas due a ton compagnon mais au manque, et qu'à certains moments, tu souhaites te recentrer sur toi même pour prendre seule en charge cette tristesse qui t'appartient.

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de votre avis Trouple

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 17h11

@DVT

Il faudrait que ton mari arrive a te parler de ses besoins. Il doit faire preuve de transparence a ton égard également. Car visiblement il semble effrayé. Sûrement a t il peur de perdre quelque chose de très important pour lui. Mais tu sembles réellement disposer a l'écouter. Et ce n'est qu'en affrontant ses peurs et ce qu'elles cachent que les choses pourront aller mieux.

Voir dans le contexte

Discussion : Couples-mono bien établis qui découvrent le polyamour

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 01h32

Je sais que ma réponse peut sembler un peu cash mais ce que vous vivez L et toi c'est malheureusement ce que ma partenaire et moi avons vécu.

Je sais que je n'ai pas été très à l'écout, je m'en suis rendu compte trop tard mais personne n'a le droit de vivre le manque d'honnêteté de son partenaire. Et l'honnêteté c'est pas seulement avouer des actions mais c'est aussi parler de toutes les inactions. De la souffrance que l'on ressent. Et a un moment si le partenaire n'entends pas faire le choix de partir au.lieu de se perdre, d'éprouver du ressenti puis du desamour
On a tous nos responsabilités mais il faut aussi savoir prendre son courage à 2 mains

Voir dans le contexte

Discussion : Couples-mono bien établis qui découvrent le polyamour

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 01h17

Bonsoir @TruthTreeOfLife23

(Pourquoi certain.e.s choisissent des pseudos compliqués à écrire ... ? Mdr)

Les précédents commentaires ont déjà presque tout dit. Mais je note que la situation est complexe. Alors pour L mais à mon sens encore plus pour toi.

9 ans à "s'oublier" c'est extrêmement long. Et pour des raisons sûrement nobles, la peur du regard des autres, la vie professionnelle, ... Je ne te féliciterais pour cela car à mon sens, dans ce ras le bol, tu as ta part de responsabilités, dans ta souffrance.

Mais on ne peut pas refaire le passé. Et libre a toi d'être heureuse maintenant. Mais pour cela il faut que tu apprennes à être honnête avec toi d'abord car sinon tu ne le seras jamais pleinement avec L. Oui je parle d'honnêteté avec toi même car la lecture de ton histoire, et notamment le fait que tu mettes, a contrecœur, ce mode de vie en sursis pour quelqu'un, même si c'est L, me laisse penser que de nouveau tu fais le choix de t'oublier ... et cela va te bouffer. Tu risques alors d'éprouver pour Le du ressenti plus que l'amour au fil du temps et L, malgré son manque d'écoute, ne mérite pas de devenir fautif de ta souffrance, de ton manque d'honnêteté et de ton manque de responsabilités.

Oui je parle de responsabilités car l'honnêteté que tu auras pour toi, si elle te fait voir que ce mode de vie est celui que tu veux, alors tu es en droit de dire stop à votre relation entre L et toi. Aussi triste que celui puisse paraître. Car vous avez le droit d'être tous les 2 heureux, séparés par exemple, plutôt qu'ensemble mais a demi heureux. Mais cette décision de dire stop en va de ta responsabilité par l'honnêteté que tu auras envers toi toi même. Et par la prise de responsabilité, tu seras aussi honnête avec L au lieu de lui laisser croire que la monogamie et l'exclusivité, que tu pourrais choisir a contrecœur, semble te combler de joie alors que pour toi il n'en ai rien et que tu te sens à moitié vivante, heureuse et que plus le temps passe et plus tu éprouves du ressenti face à ce L que "t'emprisonnes". Une prison qu'elle soit dorée ou non reste une prison

Voilà aussi ce qu'est la transparence dans le PA. C'est aussi de la transparence vis a vis de soi même.

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de votre avis Trouple

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 00h42

Bonsoir @DVT

Ta position n'est pas simple
Mais tu as eu le courage de te confier à ton mari sur les sentiments que tu éprouves pour l'ami de ton mari, sur tes besoins, ... Alors bravo

Après tu exposes les réactions de ton mari face a cette situation nouvelle pour lui. Mais avez vous déjà discuté de ce qu'il ressent ? Pourquoi il agit de la sorte ? Il semble avoir peur mais de quoi ?

Il doit aussi faire son introspection et poser ses besoins. Je parle de besoins, pas de conditions. L'amour ça n'est pas du chantage.

Et après vous prendrez les "mesures qui s'imposent" si je puis dire.

Mais je suis d'accord avec @Diomedia pour l'instant se lancer dans cette aventure, ce mode de vie est compliqué. Et vous risquez d'y perdre beaucoup

Voir dans le contexte

Discussion : Je ne suis pas polyamoureux mais...

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 00h25

Bonsoir @Polyelo

Je rejoins les sages paroles de @cactus
Le polyamour ça n'est pas rien, ça chamboule, ça perturbe. Mais si je peux donner un conseil issue de mon expérience de poly acceptant, c'est de ne te pas t'oublier

C'est un mode de vie complexe, où lorsque tu n'es pas l'investigateur, par moment, tu peux te sentir obligé, par amour, qui peut devier en dépendance par peur de perdre ton monde, tes croyances, de t'abandonner au profit de ton ou de ta partenaire.

Alors sache que tu as le droit de souffrir de cette situation, de te sentir mal. Écoutes toi, toujours. Apprends a te connaître, creuse tes ressentis. Fais toi confiance, car personne ne te connait mieux que toi moi même. Et surtout n'oublie jamais que tu as le droit de ne pas accepter. Tu ne dois rien a personne, aucun sacrifice de ton bonheur au profit d'une autre personne.

Je ne te dis pas ça pour te faire peur. Mais c'est une réalité de sentiments, de ressentis, que la majorité des gens qui sont dans la situation de poly acceptant connaissent et que malheureusement j'ai connu et subit. Car dans ces moments nous avons peur car tout ce monde est inconnu.

Et si tu sens que tu n'es pas écouté, il se peut que malheureusement, cette histoire ne soit pas du polyamour mais une infidélité déguisée. Et tu es en droit de demander a ta partenaire d'être honnête avec toi. Car elle aussi a un devoir d'introspection à réaliser.

J'espère que vous trouverez votre mode de fonctionnement. Mais mon conseil le plus important, ne t'oublie jamais et n'ai pas honte de ne pas accepter. C'est que cette voie n'est pas encore faite pour toi, pas pour l'instant. Chacun évolue à sa façon. Rien n'est immuable. Ne te met jamais la pression pour réussir où tu ne te sens pas prêt

Voir dans le contexte

Discussion : Sentiments étranges...

Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 00h03

Bonsoir @Mektoub1969

Parler de polyamour à ce stade est complexe
En effet, ta conjointe ne connait pas encore le futur partenaire de vos ébats.

Vous pourrez parler de polyamour après. Et déjà éventuellement parler de ce sujet ensemble. Car si je comprends bien l'histoire, tu es le seul à penser à cela, au fait que ta partenaire puisse développer des sentiments amoureux pour un autre homme.

Le polyamour c'est une histoire à plusieurs, d'où le préfixe poly d'ailleurs. Mais à ce stade, nous ne connaissons pas les pensées de ta partenaire sur ce sujet.

Tente cette expérience à 3. Et reviens après en parler avec nous. Avec le temps. Les échanges entre lui et elle éventuellement. Mais honnêtement là c'est trop tôt pour parler de polyamour alors que cela ressemble plus a une pratique sexuelle "classique"

Voir dans le contexte

Discussion : Je me demande si je suis limerent

Profil

PointG

le jeudi 30 avril 2020 à 04h49

Je suis assez d'accord avec @Intermittent

Les phases que tu décris me font penser a ce que j'ai vécu et ressenti. Mais bien loin de la limerence et des ravages qu'elle peut causer. Et je ne pense pas que tu sois dans ce cas de figure. Dépendance affective, forte, plus que probable.

Je sais que c'est plus facile a dire qu'à faire mais laisse la respirez. Parce que tu deviens étouffant. Sans le vouloir et tu vas tuer a petit feu ta relation. Crois en mon expérience ...

Après par moment cette peur que tu ressens, d'être abandonné, peut être ton instinct qui te parle et qui te dit que oui c'est le desamour qui parle. Car par moment il se peut que ce que tu redoutes, qu'elle s'en aille, par forcément physiquement, mais psychologiquement, soit réel. Et souvent cet éloignement passe par des détails, une implication dans le couple qui décroit au fur et à mesure.

Donc si tu penses vivre cet éloignement, demande lui d'être sincère avec toi, car la dépendance affective couplée a la sensation de perdre l'être aimé, va être plus douloureuse que d'affronter la réalité d'une relation finie et dont l'ouverture est une façade pour faire illusion.

Voir dans le contexte

Discussion : Je me demande si je suis limerent

Profil

PointG

le mardi 28 avril 2020 à 09h25

Bonjour @Polyelo

Si j'ai bien compris le principe, la limerence c'est le fait, selon la perception que tu te fais d'une réciprocité émotionnelle, de ressentir de l'euphorie ou un profond désespoir

Ai je bien compris ?

Voir dans le contexte

Discussion : Fluctuation du désir

Profil

PointG

le mercredi 25 septembre 2019 à 19h36

Je me répète sûrement mais quand le désir disparaît la 1ère chose à chercher ça n'est pas de résoudre le problème mais de chercher pourquoi il a disparu. Car si la raison profonde de la parte de désir perdure alors toutes les tentatives pour le raviver ne seront que de malheureuses rustines.

Un désir qui disparaît ça n'est pas anodin et souvent ça ne disparaît pas sans raisons profondes.
Ca peut être lié à un désamour mais là c'est autre sujet.
Par contre un désir qui disparaît alors de l'amour est présent, que tout le monde est en bonne santé, avec un travail, etc, mais qu'il renaît ailleurs avec un.e autre, il est temps de ranger son égo au placard et de faire une introspection de soi, de son couple, pour trouver la source de ce changement.

Et oui il faut alors savoir se remettre en question et dans ces moments là faire réellement preuve d'empathie car il se peut que les partenaires ne partagent plus la même vision de la sexualité.

Une baisse ou perte de libido ça n'est pas une fin en soi dans la mesure où le couple se pose les bonnes questions. Et c'est en se posant les bonnes questions, en écoutant l'autre, que les solutions apparaissent.

Voir dans le contexte

Discussion : Fluctuation du désir

Profil

PointG

le vendredi 20 septembre 2019 à 13h54

@Mark

Merci pour ce rappel du sujet initial lol.

Du peu de mon expérience personnelle et des lectures que j'ai pu faire, je pense que le désir s'éteint surtout par manque de communication. Parce qu'à un moment l'un des partenaires ou les 2, ne prend/prennent pas le temps de s'écouter et de faire part de leur.s changement.s à l'autre.

Pourquoi ? Par pudeur, peur de blesser, de dégoûter, par routine, ...
Je pense que, dès que cette baisse n'est pas liée à un désamour, cela relève surtout d'un manque de confiance en l'autre. Et si dans communiquer il y a NIQUER c'est pas pour rien lol

Je le vois avec mon épouse, pas de désamour, mais une autre vision. Une vision non communiquée. Et quand je demande pourquoi, ça donne par fatalité, résignation. Comme s'il n'y avait pas de confiance dans la capacité de l'autre de pouvoir évoluer, comprendre.

Je dirais que la baisse de libido c'est un problème de couple dans certains cas (je ne parle pas de la maladie, burn out, ...) et que chaque partenaire a son part de "responsabilités"

Voir dans le contexte

Discussion : Fluctuation du désir

Profil

PointG

le jeudi 19 septembre 2019 à 16h39

@bonheur

Ou badoo ^^

@Gsync

Oui il faut mettre son égo de côté pour pouvoir COMMUNIQUER avec BIENVEILLANCE !
La libido qui disparaît, qui s'amenuise dans un couple, que l'on soit dans une situation polyamoureuse ou non, n'est que la partie immergée de l'iceberg "problème"
Il est alors à mon sens, s'il n'y a pas de désamour bien entendu, que chacun fasse son introspection pour trouver l'origine de cette baisse/disparition ...
En cas de désamour la question est vite résolue lol. Mais si l'amour est toujours présent et que chaque partenaire a la volonté d'être épanoui sexuellement ensemble, alors il faut faire un travail d'investigation : qu'est ce qui a changé entre nous ? quelle vision avons nous de la sexualité ? etc etc
Ca n'est pas forcément un exercice simple car cela peut supposer de devoir se remettre en question mais si le respect, la bienveillance sont présents alors les réponses montrent le nouveau chémin à suivre

Voir dans le contexte

Discussion : Mono en déconstruction

Profil

PointG

le jeudi 19 septembre 2019 à 01h36

Bonsoir,

Pour ceux qui se demandent comment je vais, voici des réponses parlantes concernant mon histoire /discussion/-cda-/Fluctuation-du-desir/

Voir dans le contexte

Discussion : Fluctuation du désir

Profil

PointG

le mercredi 18 septembre 2019 à 20h01

@bidibidibidi

Quand il n'y a pas de tierce personne souvent ce genre de problème peut facilement se résorber et au final on arrive à se concentrer sur le reste.

Mais là c'est une situation différente que vis @Nonconform
Pour l'avoir vécu et le vivre encore, c'est très dur de voir sa partenaire de vie se réveiller avec un autre que toi.
Mais c'est la toute que la communication devient importante et peut prendre un sens particulier
On peut soit être totalement réfractaire au changement pour diverses raisons (cela ne correspond pas à nos valeurs, par incapacité à se remettre en cause, ...) soit on arrive à outrepasser la douleur de l'égo et on accepte le changement mais on se demandant ce qui a induit ce changement. Et lorsque l'on arrive à trouver ensemble le pourquoi du comment alors il ne reste plus qu'à se réinventer ensemble.

Le changement peut être merveilleux pour peu que chacun y mette du sien et que l'on se soutienne et se guide dans cette nouvelle voie !

Voir dans le contexte

Discussion : Fluctuation du désir

Profil

PointG

le mercredi 18 septembre 2019 à 19h27

@Nonconform

Comme je comprends tout ce que tu traverses !
En effet je suis passé par là et j'ai eu un soutien des plus important (mille fois merci @Mark) qui m'a permis de voir plus clair sur tout ça.

Au fil des échanges, du temps qui passe on se rend compte, que les choses ne changent pas entre les partenaires de la relation principale, dans les projets de couple, dans la tendresse, ... (enfin normalement)

Mais oui parfois le désir s'amenuise. Et là cela devient un sujet complexe !
Au début, tu doutes de toi, de tes capacités, l'égo en prends un coup et c'est douloureux
Et un jour, à force de réflexion, tu mets le doigt sur le problème de fond. Avec mon épouse, ce problème vient seulement d'être détecté : sa vision de la sexualité a changé ! Enfin on sait sur quoi travailler ! Et alors là la pression descend d'un coup. Parce que la vision change mais en fait c'est génial : montre moi, apprends moi, guide moi dans ta nouvelle sexualité.

Au final faites de l'investigation. Chercher ensemble, dans de la communication non violente, le pourquoi, du comment. Car il y a forcément un avant et un après ! et surtout dites vous bien que si vous faites le choix de rester ensemble, ce qui se passe actuellement est la fin d'un cycle mais que rien ne vous empêche de bâtir ensemble quelque chose de nouveau.

Je vous souhaite d'arriver à trouver votre voie. Ca n'est pas un cheminement facile. Mais une fois que l'on est en mesure de passer outre la souffrance de l'égo, alors tout devient possible et les questionnements empreints d'une grande lucidité/clairvoyance.

Voir dans le contexte

Discussion : Mono en déconstruction

Profil

PointG

le lundi 22 juillet 2019 à 08h11

@ourscalin

Merci pour ton témoignage qui donne de l'espoir :)

En ce moment les choses sont redevenues apaisées entre nous. Le dialogue a été rouvert et nous échangeons beaucoup avec bienveillance.
Son stérilet hormonal n'aide en rien à ce que son désir soit présent, ni sa relation qui n'est pas aussi épanouissante que celle qu'elle voudrait : d'ailleurs en parlant de ce dernier point, dans quelle mesure suis je en droit de taper du point sur la table, parce que sa relation affecte notre couple ?

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion