Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Revers de la compersion

#
Profil

PointG

le dimanche 03 mai 2020 à 21h08

Oui je comprends pourquoi tu parles d'injonctions
J'ai mal amené les choses
Je voulais conseiller une autre approche

Ok je n'utiliserais plus le mot manquement
Mais jai du mal à cerner le réel problème finalement ... La seule chose que je comprends est que ton compagnon éprouve de la compersion a ton égard lorsque tes relations se déroulent sans anicroches mais que dans des situations plus douloureuses, il éponge ta tristesse, le devient aussi, et toi tu culpabilises qu'il soit triste et en même temps tu sembles lui reprocher de ne pas te soutenir tout en disant que ça n'est pas a lui de te réconforter pour la tristesse causée par tes autres relations

#
Profil

bodhicitta

le dimanche 03 mai 2020 à 21h33

Ce qui me fait réagir moi c'est ton dernier paragraphe, où tu parles de sa "non communication" tu dis même le mot "mutisme" je trouve ça très dangereux...
Je ne pense pas qu'il cherche à t'aider, voir au contraire... J'ai peur qu'il réagisse ainsi pour te déstabiliser, faire perdre confiance en toi...
La communication c'est la clefs, si tu es face à un mur... C'est d'instinct des réponses négatives que tu "t'autofais" ce qui en rajoute au mal-être.
Désolée d'être un peu négative pour une fois mais je parle d'expérience, négative, qui c'est aussi traduite ainsi, mutisme, il pouvait passer 1 heure sans parler, sans répondre, réagir...

#
Profil

Caoline

le lundi 04 mai 2020 à 10h53

@bodhicitta

bodhicitta
Ce qui me fait réagir moi c'est ton dernier paragraphe, où tu parles de sa "non communication" tu dis même le mot "mutisme" je trouve ça très dangereux...
Je ne pense pas qu'il cherche à t'aider, voir au contraire... J'ai peur qu'il réagisse ainsi pour te déstabiliser, faire perdre confiance en toi...
La communication c'est la clefs, si tu es face à un mur... C'est d'instinct des réponses négatives que tu "t'autofais" ce qui en rajoute au mal-être.
Désolée d'être un peu négative pour une fois mais je parle d'expérience, négative, qui c'est aussi traduite ainsi, mutisme, il pouvait passer 1 heure sans parler, sans répondre, réagir...

Alors comment dire, ce n'est pas le top une relation avec quelqu'un qui communique aussi difficilement, c'est sûr. Mais ça fait quand même plus de 29 ans que nous avons une belle relation dont 10 ans de polyamour effectif donc je ne suis pas plus inquiète que ça, en fait même pas du tout même si je ne renonce pas à améliorer notre communication. Si je parle de mutisme c’est lors de mes "moments de crises", à froid exprimer ses ressentis verbalement est difficile pour lui mais avec beaucoup d'écoute et de patience, parfois en passant par de propositions qu'il confirme ou infirme voir dont je lis les confirmations ou infirmations dans ses réactions corporelles, je parviens toujours à savoir.

Si j'ai lancé ce sujet c'est parce que je me suis interrogée sur le lien éventuel entre l'excès d'empathie et la compersion naturelle.

J'ai continué à y réfléchir depuis et à en discuter avec lui et des ami.e.s. et ma réflexion a évoluée.
D'une part, il est bien possible qu'il y ai un lien, mais celui ci n'est pas obligatoire puisque j'ai aussi un excès d'empathie avec mes proches et ma compersion n'est pas aussi évidente que la sienne, j'ai besoin d'être rassurée sur certains points pour la ressentir.
D'autre part son mutisme n'est pas uniquement lié à son excès de compersion, même si celui ci est réel mais à un sentiment d'incapacité à me soutenir d'une quelconque façon alors que depuis que je lui ai redis, pour la énième fois, je ne sais pas pourquoi il ne l'intègre pas, ce qu'il peut faire, il le fait et ça m'aide beaucoup.

#
Profil

bodhicitta

le lundi 04 mai 2020 à 14h41

Ok, désolée d'avoir pu être trop catégorique dans ma réaction, c'était vraiment une réaction épidermique
. Et maintenant c'est quelque chose, un signe, que je surveillerai tjs... (Histoire perso)

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Caoline

le lundi 04 mai 2020 à 17h50

bodhicitta
Ok, désolée d'avoir pu être trop catégorique dans ma réaction, c'était vraiment une réaction épidermique. Et maintenant c'est quelque chose, un signe, que je surveillerai tjs... (Histoire perso)

@bodhicitta
Aucun souci, je pars du principe que dans le doute il vaut mieux dire.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion