Polyamour.info

Acajou

Acajou

94 (France)

Participation aux discussions

Discussion : C'est terrible ce polyamour

Profil

Acajou

le vendredi 26 avril 2019 à 22h19

Isabellaa
Désolée de le dire ici mais pour moi ça vision du polyamour même si il se le défini comme dans le préambule du site. C est une utopie.
Il ne peut et se rend compte qu il ne peut plus gérer.
Si j' étais juste une bonne amie avec qui il couche de temps en temps , nous n en serions pas là.

Son autre amoureuse est bipolaire. La aussi est la difficulté de notre relation.
Maintenant s'il souhaite rester avec elle a mes dépends. Tant pis pour lui
Et de toute façon objectivement leur couple est foutu.
Mais ça il le voit mais en a peur.

Mais tu as raison, il essaie de résoudre une équation impossible. Une relation mono-poly, sans polyacceptation, avec amour et sans souffrance.
Vos attentes sont trop divergentes, et le compromis, bien que ça soit la moins pire des solutions, me semble difficile à accepter.

Là pour moi tu est condamnée à souffrir, être amoureuse dans une situation difficilement gérable, ça demandera du boulot. Après il y a des chemins peut-être plus faciles que d'autres, et des moments difficiles à passer.. Le mieux que je puisse te conseiller c'est de prévoir différents scénarios, et ce que tu ferais dans chacun.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : C'est terrible ce polyamour

Profil

Acajou

le vendredi 26 avril 2019 à 21h49

Isabellaa
Je pense que c est pour le manipuler ni plus ni moins.
De toute façon on parle a un enfant que quand on est sur de partir pas pour lui dire peut être !

Tu sais les enfants des fois, on a beau leur dire les choses une fois qu'on est sûrs, ben en attendant ils voient les doutes. Tout dépend aussi de comment les enfants vivent les choses, ça peut se voir quand ils vivent mal une situation, s'ils deviennent tristes ou silencieux, ou agités..

Sinon je le trouve influençable ton homme de ce que tu en dis. Il a l'air d'attendre qu'une autre personne décide à sa place, donc si elle lui impose, il va peut-être céder. Néanmoins si son choix est d'être poly, leur histoire risque de ne rien donner.. Des fois je me dis qu'il est juste complètement perdu..

Mais sinon, je rejoint Heveanly, on a beau le dire depuis le début du post que tu as l'air de t'oublier, et il y a une confusion entre ce que tu considères comme de l'amour à ne pas vouloir le faire souffrir, et à la fois des souffrances à toi, des attentes de respect et de considération. Tout se mélange entre ce que tu fais pour toi et ce que tu fais pour l'autre.

Voir dans le contexte

Discussion : C'est terrible ce polyamour

Profil

Acajou

le vendredi 26 avril 2019 à 18h56

J'ai l'impression que tu te reproches d'avoir un truc à dire et que tu culpabilises beaucoup pour lui et qu'on ne te rend pas vraiment l'ascenseur.

Sinon pour les enfants ça dépend, elle leur a dit quoi ?
Car à titre personnel je préfère la transparence, les non-dits c'est pas forcément bon, mais le truc c'est que je ne pense pas qu'elle soit très objective sur la situation, et si c'est utiliser les gamins dans une situation de couple c'est pas bon. Tout dépend de la discussion qu'il y a eu..

Voir dans le contexte

Discussion : C'est terrible ce polyamour

Profil

Acajou

le vendredi 26 avril 2019 à 16h00

J'ai pas tout suivi mais j'ai l'impression qu'Isabella semblait céder plus facilement que la 2e amoureuse. Voir un poil polyacceptante, en comparaison (c'est mon impression).

Donc, toujours si j'ai bien compris les hypothèses, il me semble que lui lui cédera mais peut-être pas en suivant ses choix d'avoir plusieurs relations (pas très honnêtement mais bon c'est une autre question), mais en obéissant à la 2e amoureuse qui impose davantage ses besoins. Du coup un choix imposé risque de ne pas tenir sur la durée.

Je recommanderais à Isabella, même si j'ai l'impression de ne pas la sentir à l'aise avec la compétition, de prendre les devant, et de demander des nouvelles. Que ça ne soit pas elle la dernière des pigeonnes dans l'histoire. Et je suis d'accord avec ce que dit HeavenlyCreature, au moins s'informer, parler, même s'il ne sait pas exactement quelle décision prendre.

La 2e amoureuse a du tout faire comme chantages possibles pour empêcher qu'il parle à Isabella, c'est gros comme une maison.

Et de toute façon, dans des relations mono-poly, la recette miracle n'existe pas, il y aura des tensions, s'il n'y a pas de changement d'acceptation, ça sera toujours conflictuel.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : « Être féministe et en relation avec un mec cis »

Profil

Acajou

le dimanche 21 avril 2019 à 15h54

Lili-Lutine
«  Les hommes ont grandi avec des certitudes qui sont de plus en plus remises en question. Il va falloir qu'ils s'y fassent. Et surtout, qu'ils participent. Parce que tout le monde a à y gagner, bon sang. Alors, messieurs, prenez le train en marche au lieu de tirer sur la sonnette d'arrêt d'urgence en hurlant à la rame que ce n'est pas le bon horaire ni la bonne destination. Ce n'est pas vous qui conduisez. » Moi j'aime beaucoup cet article :-D <3

Tu prendras le train toute seule, ou en tout cas sans moi. Je préfère faire le chemin à pied, même s’il est pourri.

Tu véhicules le patriarcat, à défendre la passivité et la castration du désir, surtout pour les femmes. Il y aura toujours des mecs irrécupérables, on s’en sortira jamais. Après il y a aussi des trucs bien que tu écris ou partages, quand tu parles d’expériences plus personnelles et que tu n’est plus dans les généralités.

J’ai eu une éducation suffisamment castratrice comme ça, un puritanisme toxique, et c’est ça que la majorité des féministes victimaires ne veulent pas comprendre, qu’elles font aussi partie du problème.

Et moi je préfère être seul que de subir ça encore, j’ai suffisamment de quoi m’occuper sans les femmes, et tant pis pour celles qui sont dans le train, elles ont qu’à s’intéresser un peu à moi, sortir de leurs préjugés sur les hommes, au lieu de passer leur temps à critiquer. Moi je ne monte pas dans le train.

Voir dans le contexte

Discussion : « Être féministe et en relation avec un mec cis »

Profil

Acajou

le mercredi 17 avril 2019 à 19h48

artichaut
tous les scores, je ne sais pas
mais oui, je le fais trop souvent (comme ici sur ce fil)
j'essaie de me soigner

T'as été traumatisé par la masculinité. On dirait que tu te reproches absolument tout (et aux autres hommes aussi) ce que les femmes peuvent vivre. Alors je comprends tes combats mais essaye de faire ça de manière fun et joyeuse, au lieu d'être aussi rationnel, car on dirait que ça te déconnecte du contact humain, chépa, j'ai l'impression que t'es plus là..

T'as peur de la sentence du jugement dernier pour patriarquisme ?

Voir dans le contexte

Discussion : « Être féministe et en relation avec un mec cis »

Profil

Acajou

le mercredi 17 avril 2019 à 13h27

Pour ce qui est de parler à la place des concernées, @artichaut, je crois que tu bats tous les scores

Voir dans le contexte

Discussion : Sans nouvelle

Profil

Acajou

le dimanche 09 septembre 2018 à 19h03

@bonheur
Tu sais quand je vois l'histoire de mon ex, c'était milieu familial instable, divorce des parents, conflits, tabous du à la religion, vécu d'abandon, dépression nerveuse, séjour en hôpital psy, etc...

Et souvent les gens qui ont souffert comme ça font aussi subir aux autres ce qu'ils ont vécu, même si tu n'es pas sa famille, il est vrai qu'il peut vivre comme une injustice le fait qu'il ait souffert plus que les autres, même si bon, il y a des limites tout de même.
Dis toi que tout ce qu'il te fait, c'est probablement des trucs qu'il a vécus lui-même, dont il a souffert. Tellement la haine qu'il porte est immense, etc..

Moi j'ai tendance à beaucoup trop me protéger, je ne m'abandonne plus comme ça aux autres, et du coup je me prive de pas mal de choses aussi, mais bon, c'est comme ça, je me suis endurci. C'est une autre manière de vivre les choses. J'aimerais quand même m'ouvrir davantage car je me sens un peu isolé en fait...

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Sans nouvelle

Profil

Acajou

le samedi 08 septembre 2018 à 22h56

bonheur
Acajou. Que dire. Sans te nommer en juillet, je lui avais parlé qu'aujourd'hui tu voulais pouvoir t'exprimer sur une fin éventuelle dès le début d'une relation. Sa réaction première avait été d'indiquer que quand on se met en lien avec quelqu'un, ce n'est pas pour prévoir une fin, même si rien n'est éternel.

Ne pas pouvoir établir de lien affectif stable ? En tout cas, ceux qu'ils avaient eu jusqu'à présent étaient chaotiques.

Je me souviens que j'avais réagi de manière assez brutale avec toi lors de cette dernière discussion, j'ai tendance à avoir des coups de colère et après je culpabilise.. Je suis un peu désolé, ça a touché un truc vraiment sensible.

Mais en tout cas je trouve que si y'a pas de fin prévue, le minimum est de prendre en considération, de prévenir, etc. Jamais je mets un plan comme ça du jour au lendemain.

Plus exactement moi j'ai besoin de savoir s'il y a une fin, un but, etc, pour savoir quel niveau d'investissement je mettrais dans la relation (et que tout ça soit explicite). C'est juste pour me protéger de ne pas donner et me faire avoir après.

Maintenant du coup quand j'ai une personne qui ne prévoit rien, dans le doute, je me méfie, je fais des trucs mais je reste sur mes gardes, pour ne pas tomber de haut.
Là tu as chuté dur, de haut, tu as l'air sacrément blessée et je le comprends, j'ai encore du mal avec cet ex dont je te parle (qui croyait trop aux contes de fée, au truc parfait...donc éternellement déçue..).

Parce que dernièrement j'ai eu une séparation aussi, mais elle n'a pas été douloureuse, ça a été clair, honnête, bon pas idéal comme tout échec, mais ça va. L'idée c'est que ça soit clean quoi.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Sans nouvelle

Profil

Acajou

le vendredi 07 septembre 2018 à 01h47

C'est triste comme histoire. Personnellement je prendrais mal le fait d'avoir aucune information. Mais probablement qu'il a voulu se défaire d'attaches familiales, au vu de ce que tu dis. Des fois quand la famille empoisonne trop..
Après c'est ma vision des choses..

J'ai très mal vécu une rupture il y a 8 ans pour les mêmes raisons, elle a tout fait pour disparaître. Donc non c'est pas vraiment cul cul la praline, c'est sérieux.
J'ai fini par comprendre que cette personne ne pouvait établir de lien affectif stable.

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin de conseil. Enceinte du deuxième, mari qui semble perdu,polyamour ou infidelité

Profil

Acajou

le mercredi 30 mai 2018 à 21h35

Je crois que ce qui me choque le plus c'est le manque de transparence de sa part, il y a un moment que j'aurais pété les plombs dans cette situation, pour qu'il soit plus clair sur ce qu'il pense et ressent..
Peut-être il pense que c'est mal vu, ou il a peur de dire les choses explicitement, question d'éducation, de culture ou autres..

Voir dans le contexte

Discussion : Draguer alors qu'il me sait mariée

Profil

Acajou

le mercredi 16 mai 2018 à 18h36

Tu te fourvoies peut-être un peu sur les capacités des enfants..

Voir dans le contexte

Discussion : Draguer alors qu'il me sait mariée

Profil

Acajou

le mercredi 16 mai 2018 à 17h14

bidibidibidi
je ne veux pas qu'ils aient l'impression qu'on se saigne pour eux (ce qui, pourtant, sera le cas, soyons honnêtes).

En phase de séduction ou de début, je leur cacherai, tout comme je cache ça à absolument tout le monde. Ca ne concerne que moi.

Ils s'en rendront compte, je t'assure.
Au risque que pendant des années ils croient que leurs parents ne les aiment pas autant que ce qu'ils imaginaient..

Mon père a fait la même erreur, et j'en ai souffert.
Notamment quand il nous a caché pendant 14 ans qu'il a essayé de se suicider, ou plutôt se sacrifier pour notre avenir matériel, quand j'avais un peu moins de 10 ans... Et le fait qu'il ne le dise pas a complètement perturbé les repères affectifs que j'avais de mon père.

Après tu peux ne pas tout dire si tu penses maîtriser le truc, mais des choses comme ça, qui ont un impact émotionnel, c'est une connerie de les cacher, surtout quand ça impacte l'enfant directement. Moi ça m'aurait fait mal s'il était vraiment mort, et mes craintes quand à son suicide ont perduré jusqu'à ce qu'il me dise tout ça...
Et quand je l'ai appris, j'en ai pleuré à m'en tordre de douleur.
Tu ne peux pas imaginer à quel point les non dits peuvent bousiller une relation. Ça allait mieux quand j'ai su les choses, je t 'assure.

Tu t'es douté que tes enfants pouvaient t'aimer et qu'ils n'ont pas forcément envie que tu te saignes ? Les aider, les accompagner oui, mais le minimum c'est de te respecter toi-même. J'ai envie de dire à mon père "Charité bien ordonnée commence par soi-même".

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureux et vierge

Profil

Acajou

le mercredi 16 mai 2018 à 14h00

calinou696
Elle simulait.

;)

Tu casses tout le mythe !
Moi qui croyait que javais assuré..

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureux et vierge

Profil

Acajou

le mercredi 16 mai 2018 à 00h49

Ma 1e fois c'était en gang bang dans un club libertin. J'avais 19 ans (aujourd'hui 31). Je ne suis pas arrivé à jouir, malgré la durée, mais elle a pris son pied comme pas permis. Il y avait une dizaine de mecs autour qui regardaient.

Voir dans le contexte

Discussion : Draguer alors qu'il me sait mariée

Profil

Acajou

le mardi 15 mai 2018 à 23h32

Piumy
comment il peut prendre le fait qu'une femme mariée se rapproche de lui.

Moi j'en rêve tout court. Et si elle a un doute, elle m'attache..

bonheur
C'est important qu'il sache que maman ne trompe pas papa et qu'un autre schéma affectif peut exister.

Je regrette ce que tu as mal vécu de ton enfance. Les bons parents ne sont pas de ce monde.

Voilà c'est ça qui est important. Quand on ne leur dit pas les choses, ils s'imaginent des trucs, à côté de la plaque souvent, ils voient ça d'un regard extérieur, celui de la société souvent..

Merci, c'est un peu ce que j'essaie d'expliquer à mes parents !
Des fois j'aimerais juste que ma mère reconnaisse qu'elle a un problème.

Voir dans le contexte

Discussion : Draguer alors qu'il me sait mariée

Profil

Acajou

le mardi 15 mai 2018 à 19h44

Piumy
Raison supplémentaire: les enfants de cet homme doivent déjà gérer la séparation de leurs parents alors coller du polyamour là dedans, bof! Pour moi il est hors de question d’avoir des gestes devant les enfants, comme il pratique la garde alternée, ce serait facile de se voir sans eux.

Parce que tu crois que c'est mieux pour ses enfants d'imaginer leur père seul, et en train de souffrir ?
Le polyamour c'est une maladie ?

Les enfants ont besoin de repères affectifs, de voir qu'il est possible de s'aimer, d'avoir des gestes de tendresse, d'affections les uns envers les autres. Et envers eux aussi, l'attention d'un adulte supplémentaire n'est jamais négative, tant que ça reste dans le cadre de leurs besoins.

bidibidibidi
on ne parle pas d'argent avec ses enfants sauf à ce qu'ils demandent explicitement (et même dans ce cas, on pourrait ne pas vouloir en parler).

T'as été traumatisé par les maths ?
C'est dangereux les petits chiffres qui donnent une valeur marchande au travail ?
Tu sais qu'à l'école ils ont des équations à résoudre avec entre autres des problèmes d'argent ?

A 10 ans moi, en allant au supermarché, et dans un pays d'Afrique, c'est moi qui expliquait à ma mère que des fois il fallait réfléchir aux dépenses, ça évitait à mon père de gueuler en rentrant..
Et même dès mes 7-8 ans, je m'intéressait à tout un tas de trucs scientifiques, alors il y avait un truc traumatisant à comprendre l'existence d'une monnaie dans une société ?

Voir dans le contexte

Discussion : Draguer alors qu'il me sait mariée

Profil

Acajou

le mardi 15 mai 2018 à 18h30

Piumy
Bonheur: tu as parlé à tes enfants quand ils avaient 15 ans, il me semble que c'est le bon âge aussi pour avoir une discussion en ce sens, pas avant. En fait, ça dépend surtout des enfants et des questions qu'ils se posent. Pour l'instant, on leur dit que papa/maman va dormir chez un.e ami.e et ça leur suffit. Quand ils poseront plus de question, on s'adaptera, un peu comme le Père Noêl, ça ne sert à rien de mentir quand l'enfant commence à comprendre ! :P

Il y a des fois je me demande dans quel monde les parents vivent...

A 10 ans moi j'avais mes premiers amours (et déceptions surtout), c'était le cas d'une bonne partie de mes camarades. A 9 ans j'ai été violé.. A 14 ans je regardais du porno (et aujourd'hui c'est même bien avant..).

Donc quand je repense que mes parents avaient peur de m'expliquer comment on faisait les enfants, voulaient me cacher des trucs "pour ne pas me traumatiser", ça me fait bien rire, ils étaient à des années lumières d'imaginer ce que je pouvais comprendre..

Tes enfants le vivent bien, mais méfie-toi, il y a des tas de trucs que les enfants ne disent pas, sous leurs airs bieenn sages qui ne font pas de bêtises :) , et qui leur retombe dessus plus tard parce que les parents les infantilisent et qu'ils ne leur ont pas appris à parler.

Voir dans le contexte

Discussion : Rupture initiée par le mėtamour monogame

Profil

Acajou

le lundi 14 mai 2018 à 19h50

Diam98
Alors ça rentre dans quelle catégorie?

Pour moi ça rentre dans la case "j'ai envie de remettre en question les normes sociales.."

Ouais je considère que la mononormativité a été particulièrement au détriment des femmes, il y a un truc sexiste comme quoi elles sont déconsidérées quand elles ont de multiples relations (alors que les hommes c'est l'inverse), donc je n'ai pas personnellement beaucoup de scrupules à aller contre les injonctions d'exclusivité et de jalousie envers les femmes.

Voir dans le contexte

Discussion : Draguer alors qu'il me sait mariée

Profil

Acajou

le lundi 14 mai 2018 à 08h37

artichaut
Bon je vais pas polémiquer, c'est à chacun.e de voir et savoir. Et puis y'a les autres raisons (plus pertinentes à mon sens) évoquées par Piumy.

Mais j'avoue, que cette phrase, m'a (comme dirait bidi) "un poil choqué"…

Les enfants comprennent (et devine) bien plus qu'on le croit souvent. Et de surcroît, en matière de polyamour j'aurais tendance à penser qu'ils sont bien plus ouverts que nous… tant je pense que l'on naît poly, et que c'est la société qui nous fait devenir mono.

Et puis les secrets ne protègent personne, ça crée juste des traumas familiaux qui se transmettent ensuite de générations en générations… mais bon bref…

+1 000 000

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion