Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Rupture initiée par le mėtamour monogame

Jalousie
#
Profil

Papilio.Montrouzieri

le mercredi 09 mai 2018 à 02h41

Bonjour à tous,

Tous vos avis m'intéressent vivement..Merci par avance !

Je suis polyamoureuse depuis toujours, mais je n'ai vraiment assumé que très récemment.
39 ans, en couple depuis mes 15 ans avec mon mari, j'ai vécu de délicieux moments avec un homme durant un mois. Au départ, sur une relation "cachée" pour apprendre à se connaitre, et aborder le polyamour avec un homme ne connaissant absolument pas le sujet, en couple, marié depuis de nombreuses années.
Lui, c'est très vite déclaré amoureux, moi j'étais très touchée par un tel élan passionnel et me laissait peu à peu aller à cette découverte intense de l'autre.

Mon mari, mon couple "racine", ma vie est vivante et m'épanouie.
Mon nouvel amoureux m'apportait une bel plénitude.

Après ce mois, j'ai informé mon mari et lui sa femme de notre relation.
Nous avions déjà évoqué le sujet avec mon mari, il a été très respectueux, un peu apeuré au départ avec une crainte de désinvestissement de ma part de notre vie de famille, puis très à l'écoute de la tournure qu'allait prendre notre nouvelle vie.

Pour lui, le mois qui a suivi était très complexe, sa femme était anéantie, ne souhaitait pas communiquer avec moi et souhaitait une relation exclusive avec lui.
Il ne voulait pas interrompre notre relation et aimait toujours beaucoup sa femme.
Au bout d'un mois, de plusieurs scène de jalousie, malgré une distance physique prise, nous avons décider d'interrompre notre histoire à la demande de sa femme, elle souffrait trop.

Pour ma part, cette vision de l'amour possessif et exclusif est tellement en dehors de mes conceptions que j'ai été un peu dans l'incompréhension.
Je suis triste malgré mon choix de ne pas prolonger le partage dans ces conditions.
J'aurais peut être dû en parler tout de suite à mon mari et lui sa femme.. C'était juste tout nouveau, et puis nous avons été un pris de court par nos émotions, envie de se connaitre avant de démarrer plus sérieusement les choses... Bref, à part avec vous et votre bienveillance, je n'ai pas beaucoup d'interlocuteur sur ce sujet si souvent sujet de polémique.

Belle journée à tous,

#
Profil

artichaut

le mercredi 09 mai 2018 à 03h33

Bienvenue Diam98.

Difficile de savoir ce qui est la meilleure façon de faire… mais une relation "cachée" (donc adultère, donc mensongère…) c'est pas le meilleur démarrage qui soit à une ouverture poly (où la sincérité et l'éthique sont sensée être de mise, et surtout être le garant de la cohésion d'ensemble). En ce sens la réaction de sa femme, est assez "logique".

Moi je dirais que vous avez bien fait de mettre un terme à cette relation adultère.

Ensuite tu dis des choses différentes :
Titre : Sa femme a imposé un arrêt de notre relation
Texte : nous avons décider d'interrompre notre histoire à la demande de sa femme, elle souffrait trop
Texte : mon choix de ne pas prolonger le partage
C'est pas tout à fait la même chose ! Et ça dénote des ressentis différent (ou variable).

Peut-être que sa femme changera d'avis un jour envers toi (ou envers d'autres femmes, car la première essuie parfois les plâtres…).

#
Profil

Papilio.Montrouzieri

le mercredi 09 mai 2018 à 03h55

Bonjour Artichaud,

Merci de ta réponse, tu as raison sur le fait de l’honnêteté de départ, à la différence près que tout le monde n'a pas toujours eu d'expérience poly-amoureuse.
nous avons mal débuté très certainement.. Mais, ce n'était pas de l'adultère classique, au vu du fait que nous avons informé nos conjoints, afin de vivre pleinement cette relation avec le respect de nos engagements respectifs. De plus, nous étions vraiment sur une découverte globale de l'autre et non pas uniquement sexuel, des sentiments amoureux partagés et intenses.
C'est vrai que c'est un exercice en soi de partager cela en quelques phrases, lignes.. J'ai l'impression d'une forte maladresse d'expression..

Concernant les choses différentes, elles ne le sont pas vraiment...
1- sa femme lui a demandé de mettre fin à la relation
2-nous en avons discuté et opté pour cette solution
3-cette décision finale était pour ma part plus qu'une évidence.
Mais tu as raison je suis un peu perdue, triste de devoir faire le deuil d'une relation prometteuse et tellement stimulante.
Je me sentais prête à donner, innover, créer, vivre quelques choses d'équilibrant entre deux familles où le cercle vertueux aurait eu toute sa place.

vision utopique?

#
Profil

bonheur

le mercredi 09 mai 2018 à 07h16

Bonjour diam98. J'ai peu de temps, mais minimiser un adultère au lieu au contraire de le regarder en face,... Réfléchir déjà au passé avant toute projection me parait essentiel.

#
Profil

artichaut

le mercredi 09 mai 2018 à 12h58

Oui, je rejoins bonheur. Il faut essayer de se mettre un peu à la place de cette femme. Elle semble parler de souffrance là où tu parles de choses délicieuses.

Apprendre avoir été trompée, n'est pas chose facile. C'est un modèle et une confiance qui s'écroule. Elle veut regagner cette confiance, et demande des actes. Il semblerait même qu'elle ai essayé d'accepter la situation pendant près d'un mois.
As-tu de l'empathie pour sa souffrance ? Le titre laisse penser qu'assez peu.

Peut-être a-telle besoin d'entendre, qu'on ne lui impose pas les choses, qu'elle à son mot à dire (imposer un arrêt, peut aussi être une manière de tester cela), que ce n'est pas de sa faute, que c'est vous qui avez merdé, pas elle. Peut-être aussi qu'elle demande des actes, car elle n'a pas les mots qu'elle voudrait entendre.

C'est pas ici qu'on va te dire que l'amour possessif et exclusif est merveilleux. Pour autant quand ce sont tes seuls repères affectifs, tu ne peux pas les faire sauter du jour au lendemain.
Tu dis être "polyamoureuse depuis toujours". C'est donc facile pour toi. En plus tu as la chance d'avoir un mari très ouvert. Mais il faut que tu ai conscience que pour elle c'est… difficile.

Si tu veux que ça marche avec cet homme, le chemin va être long et difficile. Il va te falloir beaucoup de patience et d'empathie. Et être prête à reconnaître et admettre tes erreurs.
Le polyamour n'a pas vocation à briser les couples existants.

Néanmoins quand même, je te/vous félicite pour la démarche d'avoir voulu en informer rapidement vos conjoints respectifs. C'est la preuve que vous êtes dans la volonté de bien faire.
Il faut juste peut-être aller encore un peu plus loin dans cette volonté (= pas juste en informer les parties, mais chercher à les comprendre, et à les prendre en compte).
Oui je sais, c'est agacant, d'être celles et ceux qui ne sont pas dans la norme, qui subissons déjà cette norme envahissante quotidiennement, et en plus de devoir faire tout le travail et prendre sur soi pour le confort des normé.e.s.

Mais as-t-on d'autre choix ?

(Et si ça ne marche pas avec cet homme, tourne toi vers des polyamoureux, ce sera plus simple.)

#
Profil

Papilio.Montrouzieri

le mercredi 09 mai 2018 à 21h35

Bonjour bonheur et artichaut,

Merci de vos réponses éclairantes.

À l'avenir, il semble nécessaire AVANT de débuter toute relation d'en informer les partenaires de vie d'origine.
J'ai également minimisé le ressenti de son épouse, c'est également vrai. Je n'arrive pas à être empathique sur cette situation, les sentiments que tu me décris m'aide à comprendre.... j'aurais aimé échanger avec elle, sans doute aurait elle été virulente voir agressive mais l'expression de sa probable colère m'aurait aidé à comprendre sa souffrance. Pour moi, je ne lui avais rien ôté, pris, substitué...
Cet homme appartient à lui même, à personne d'autre. Durant tout le mois où nous vivions notre aventure, nous parlions de la nécessité de nourrir nos couples racines, d'en prendre soin, de prioriser leurs besoins, de les aimer.

Le titre est certainement mal choisi, il fait référence à une situation douloureuse d'arrêt d'une relation amoureuse par une tierce personne.

Je suis amoureuse d'une personne, ( enfin de deux;-)pas d'une situation polyamoureuse.
J'ai du mal à me projeter sur une éventuelle autre relation pour le moment.

Merci encore de vos échanges et conseils bien avisés.

#
Profil

artichaut

le mercredi 09 mai 2018 à 23h30

Diam98
il semble nécessaire AVANT de débuter toute relation d'en informer les partenaires de vie d'origine

Ça c'est la théorie, oui.
En informer les partenaires, et encore une fois pas juste informer, mais discuter ensemble des modalités, et prendre en compte tout le monde.
C'est pas "je fais ça et je t'en informe", ce serait plutôt "il y a ça qui arrive, comment fait on ensemble, pour se faire le moins de mal possible, et partager le plus de bonheur possible". Être en relation, a fortiori multiple, c'est accepter une certaines inter-relation.

Donc la théorie, ce serait en parler AVANT (et pendant) et demander (et redemander régulièrement), c'est quoi les modalités qui conviennent à chacun.e et voir comment les concilier.

Après il y a la pratique. On fait pas toujours ce qu'il y a de mieux. On découvre, oui aussi. On expérimente des choses. On est pris de court par nos émotions. On n'ose pas en parler avant de démarrer plus sérieusement les choses. On ne veut pas casser la magie. On veut égoïstement vivre notre histoire sans se soucier des dommages collatéraux, etc.
Mais du coup, quand ça arrive, c'est bien de le reconnaître, de l'assumer, et de prendre en compte justement, après-coup, les dommages collatéraux.

Perso j'ai pratiqué la non-exclusivité égoïste ("je fais ce que je veux de mon corps, je n'ai de compte à rendre à personne"), avant de devenir poly véritablement.
Aujourd'hui j'ai besoin que les choses soient discutées, pesées, testées, rediscutées et ainsi de suite. J'ai besoin aussi de rencontrer les protagonistes (oui c'est énervant que sa femme refuse de te rencontrer… en même temps si tu n'es pas du tout empathique, ça aurait risqué d'être explosif comme rencontre, où chacun.e reste sur ses positions et rien n'avance).

Tu es amoureuse de lui qui est amoureux d'elle. Cela pourrait de donner envie de vouloir aussi son bonheur à elle. ("aussi", ne voulant pas dire "à la place" du tien).

Peut-être que ton mari a son mot à dire aussi. Peut-être qu'elle accepterais de le rencontrer lui, plutôt que toi (dans un premier temps), car il est dans le même cas de figure qu'elle. (D'ailleurs pour savoir ce qu'elle peut ressentir elle, n'hésites pas à demander à ton mari, il est possible qu'il en ai une vision plus juste que la tienne).

Vous êtes 4 dans le même bateau.
D'une manière ou d'une autre, si tout le monde veut rester sur le bateau, il va falloir apprendre à naviguer ensemble.

#
Profil

Papilio.Montrouzieri

le jeudi 10 mai 2018 à 06h46

Bonjour artichaut,

Encore une fois tu es dans le vrai, merci de ton retour d'expérience, c'est exactement ça...

Elle ne souhaite pas non plus communiquer avec mon mari.

Mon homme a quand à lui un autre regard sur notre histoire puisque nous avons déjà parlé du sujet à de multiples reprises. Je ne mettais pas encore le mot de "polyamour", c'est tout.
Je me sentais juste, hors norme, anormale dans ma vision libre de la sexualité, et n'assumait, ni ne concrétisait mon orientation.
Il me dit m'aimer dans ma globalité, comme ça aussi, Bien qu'il soit monogame.
C'est un homme extraordinaire d'attention, d'écoute, d'Amour et de bienveillance.

Pour mon nouvel(ex?) amoureux et sa femme, c'est du nouveau ces concepts libérés.

Pour l'instant, je me fais absente, le temps qu'ils reconstituent leur couple. Mais je ne conçois pas une reprise de relation sans son accord à elle, et ça c'est vraiment pas gagné. Surtout avec ce refus ferme ( pour l'instant) de communiquer.
Il me reste de beaux souvenirs et une belle frustration.
Peut être un peu de colère de n'être plus que spectatrice et non plus actrice, dans cette histoire.

Je suis malgré tout tellement reconnaissante, de me sentir moins seule par l'intermédiaire de vos messages.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

artichaut

le jeudi 10 mai 2018 à 12h26

Peut-être ton "nouvel(ex?) amoureux" pourrais, lui aussi, venir témoigner ici. C'est lui qui est au cœur de la tempête.
(L'idéal serait que ce soit sa femme qui vienne ici, mais pas sûr qu'elle soit prête à ça, et cela doit venir d'elle).

Et puis verrait il.s/elle d'un bon œil, que tu soit venu raconter votre histoire ici... ? Là encore les ressentis et les susceptibilité sont variables…

Remarque : s'il (ou elle) venait ici, il peut éventuellement lire ton fil (à toi d'estimer si c'est souhaitable ou non), mais dans tous les cas, s'il veut témoigner ou poser des questions, par expérience, mieux vaut qu'il crée un nouveau fil de discussion (idem pour elle).

#
Profil

Papilio.Montrouzieri

le jeudi 10 mai 2018 à 13h31

Je crois qu'ils ne verraient, effectivement, pas d'un bon oeil, ni l'un, ni l'autre ce besoin de communication sur le sujet. Certe celui ci est très personnel, mais ne pourrions nous pas ressortir plus enrichi par l' expression des ressentis des uns et des autres?

Ceci n'étant qu'un avis personnel. Au vu de la situation, vous n'aurez, très certainement qu'un avis unique. Vous m'envoyer confuse.

Cela étant dit, ces échanges m'ont permis d'avancer ma réflexion et je vous en remercie, Artichaut.

#
Profil

artichaut

le jeudi 10 mai 2018 à 15h07

Tant de personnes en effet, considèrent le relationnel comme du domaine de l'intime ou du secret.
Les féministes disent « Le privé est politique ». Certaines étendent ça à « L'intime est politique ». Mais c'est loin d'être une vision partagée !

Diam98
Je crois qu'ils ne verraient, effectivement, pas d'un bon oeil, ni l'un, ni l'autre ce besoin de communication sur le sujet.

J'espère que tu a anonymisé ton témoignage alors (sinon il est encore temps de le faire) = modifier certains petits détails anecdotiques qui ne change rien à notre compréhension de la situation.

PS : vu que je te tutoie, tu peux me tutoyer hein… enfin tu fais comme tu veux… (et tu peux dire si ça te dérange que je te tutoie, moi sur ce forum je tutoie tout le monde)

#
Profil

Acajou

le jeudi 10 mai 2018 à 21h56

Moi je pense qu'il faudrait présenter carrément ton mari et la femme de ton (ex)-amoureux, pas juste qu'ils se parlent pour se rassurer, nan vraiment, comme ça elle n'aura pas de raisons d'être délaissée, elle aura ton mari juste pour elle. Bon ça changera un peu..

Parce que si ça se trouve comme ça elle a peur, mais en le voyant, il va peut-être lui taper dans l'oeil et tout sera réglé :)

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

Papilio.Montrouzieri

le vendredi 11 mai 2018 à 07h24

C'est vrai ça aurait pu être une bonne idée...

Ils se connaissent depuis quelques années, visiblement, ils n'ont pas vu les choses sous cet angle.

Mais, les relations interpersonnelles sont elles si simple, Acajou?

Je n'en sais rien, je m'interroge.
Pour ma part, j'ai bien l'impression qu'elles sont passionnantes mais bien intrigantes.

#
Profil

Acajou

le vendredi 11 mai 2018 à 16h29

Dans la mesure où elle "impose" un arrêt de la relation, tu est légitime "d'imposer" la continuation.
Parce que là bon c'est déséquilibré, il y a un compromis à trouver..

#
Profil

Minora

le vendredi 11 mai 2018 à 16h38

Je serais curieuse de savoir comment on peut "imposer" la continuation d'une relation...

#
Profil

bonheur

le vendredi 11 mai 2018 à 16h48

Le titre est trompeur et devrait être modifié par Diam98

#
Profil

Papilio.Montrouzieri

le vendredi 11 mai 2018 à 21h09

Il semblerait que je ne puisse plus le changer.

Avant, les avis pertinents d'artichaut, c'était bien mon ressenti.
Je comprend qu'il s'agissait certainement plus d'une façon pour elle, d'une condition sinėquanone pour reconstruire son couple et retrouver la confiance perdu vis à vis de son mari.

J'étais juste frustrée et triste de la tournure des événements pour ce que je considérais pour de la possessivité basique.

#
Profil

Acajou

le vendredi 11 mai 2018 à 22h52

Minora
Je serais curieuse de savoir comment on peut "imposer" la continuation d'une relation...

De la même manière que l'arrêt a été imposé.

Personnellement je n'accepterais pas. Une relation ce sont des compromis.

Qu'elle veuille reconstruire son couple ça se comprend, mais à ce moment là qu'elle se questionne sur ce qu'elle fait ou ne fait pas avec lui, et pas sur ce qu'il fait ailleurs.
Ce n'est pas parce que leur couple est redevenu exclusif que leurs problèmes seront forcément réglés..

#
Profil

Polyamour.info

le lundi 14 mai 2018 à 01h04

À la demande de Diam98 le titre

Sa femme a imposé un arrêt de notre relation

a été changé en


Rupture initiée par le mėtamour monogame

#
Profil

Papilio.Montrouzieri

le lundi 14 mai 2018 à 03h43

Merci Artichaut, pour la modification
Vos échanges m'ont permis de préciser un peu plus le sujet.

Etre polyamoureuse, n'est pas chose facile. Je découvre concrètement les règles implicites au bon déroulement de ces aventures hors normes, intenses et riches en échanges relationnels sincères ou vécus, tout du moins, le plus honnêtement et respectueusement possible de l'autre, des autres..

Je passe par beaucoup d'émotions différentes mais chacune d'elles m'ont permis de me connaitre mieux, à travers l'autre, son conjoint, mon conjoint, j'ai finalement beaucoup appris de moi-même.
Par l'intermédiaire de ce forum, vous m'avez aussi enrichi de vos expériences. Merci.

Mon aventure de vie est en pause, ou en arrêt, l'avenir nous le dira, je n'ai pas envie de reprendre une autre tout de suite (j'y ai laissé beaucoup d'énergie pour alimenter et nourrir les différentes relations directes ou indirectes en plus de mon quotidien familial et professionnel).

Je continuerais à vous lire avec intérêt, au plaisir,
Belle journée à vous tous <3

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion