Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nos plus beaux témoignages d’Amours de poly-heureux ☺

Témoignage
#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 04 septembre 2012 à 17h13

J’ai bien envie d’une discussion comme celle ci, celle qui donne l’envie d’avoir envie de le vivre, celle qui permettra peut être à certain de trouver là quelques souffles pour patienter le temps nécessaire, celle qui dira que OUI c’est possible !
Et aussi parce que souvent je donne ce site en exemple pour comprendre ce que je vis, et qu’à part les articles en page d’accueil je n’ai que rarement vu de jolis témoignages de tout l’amour reçu et partager ainsi en si bel harmonie et dans l’esprit polyamoureux. Il est important, c’est certains, dans ce forum d’exprimer ses doutes, ses peurs et ses incompréhensions, j’ai bénéficié un temps de vos bons mots quand je ne savais pas comment et pourquoi me sortir de relations peu satisfaisantes pour moi. Mais là ici , sur cette discussion précisément, parlons et racontons nos Amours , parlons de nos joies et de nos bonheurs conjugués , de tout ce qui nous pousse sans cesse à le vouloir , à le pouvoir aussi, mais surtout à le vivre ainsi . J’ai hâte de vous lire et je partagerai aussi très vite des bouts de tous mes bonheurs avec vous.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 05 septembre 2012 à 00h58

Je me permets de mettre des liens vers d'anciens fils (dont les sujets me semblent proches) :

/discussion/-kS-/Polyamoureuxse-heureuxse/

/discussion/-rt-/Polyamoureuse-heureuse/

Je ne sais plus s'il y en a d'autres....les "anciens", help ! :)

#
Profil

Alygator427

le jeudi 06 septembre 2012 à 12h08

/discussion/-fQ-/Anecdotes-plurielisantes-amoureus...

J'avais pensé à ce fil.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 07 septembre 2012 à 21h04

Oui, c'est pas exactement le sujet, mais certains messages sont en effet assez en phase avec le thème actuel :)

Bien vu !

#
Profil

Lili-Lutine

le lundi 17 septembre 2012 à 17h15

U

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Plusssdamour

le lundi 17 septembre 2012 à 17h27

C'est très beau ce que tu vis Lililutine, profite, ton bonheur fait plaisir à lire :-D

#

bibiche10 (invité)

le mardi 18 septembre 2012 à 16h29

bonjour à vous , je viens de lire votre histoire , je suis une femme de 41 ans , mariée et nous avons une amie en commun avc mon mari , nous sommes bi tttes les deux et nous partageons mon mari séparemment et tous les 3 parfois , je me sents pas si bien qu sa , je sents que mon mari va plus vers elle que vers moi , j en souffre en effet , tous les deux me disent qu ils m aiment mais j ai un doute , je le vie mal , est ce moi qui ai peur ? j aimerais comprendre , pourriez vous m aider , merci
Mon mari m ayant imposé le fait de la voir seul , j ai voulu donc prendre un amant avec qui partager amitiée , sorties et le reste aussi....... j adore les moments passés avec lui , et pour ma vie familiale j en suis boulversée , en fait je pense être perdu
J attends vite de vous lire et d essayer de comprendre

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 19 septembre 2012 à 01h59

Leur histoire est une histoire d'avenir, toujours passé. Ils avaient sans mot dire trouvé la bonne formule qui leur permettait de tout s'autoriser, puisqu'ils ne connaitraient jamais ce qui allait advenir d'eux et de leurs cultures,
Ils s'étaient rencontrés par hasard, un hasard qui ne laissait rien au hasard

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

clairon

le jeudi 20 septembre 2012 à 22h54

LiliLutine

Leur histoire est une histoire d'avenir, toujours passé. Ils avaient sans mot dire trouvé la bonne formule qui leur permettait de tout s'autoriser, puisqu'ils ne connaitraient jamais ce qui allait advenir d'eux et de leurs cultures,

:-D
j'aime beaucoup ce passage...

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

coquelicot

le dimanche 07 octobre 2012 à 10h09

Un fil qui ne bouge pas beaucoup!!!!!
Alors ou sont les poly heureux?

Apres mure reflexion je me permet de dire ceci;

J ai écouté hier les "vieux sages"
J ' ai longuement reflechi et maintenant je sait ou je vais
Je fonce je vis et je vais la ou mon coeur me guide.

Lililutine: dans la vie il y a une multitude de grains de sable qui peuvent gripper les rouages

mais tu npeut trouver la plage tres belle si tu choisis de t assoir dessus.

Ils sont la bien presents ;ils font partie de la plage; moi je suis "au dessus" et je ne veut voir que la beauté du paysage. '( c est a peu pres le texte original)

#

(compte clôturé)

le mercredi 10 octobre 2012 à 11h56

Un incroyable amour,

Bien souvent ils peuvent démarrer un mot, une lettre, une conversation par ces mots doux à l’oreille et à la pensée, sans mesurer toujours l’abîme qu’ils peuvent ouvrir. Effectivement, comment peuvent-ils dirent ce qui est incroyable, comment peuvent-ils ressentir quelque chose qu’ils ne pourraient pas croire, comment s’émouvoir si ils ne tiennent pas pour vrai ce qu’ils vivent ?
La chose est complexe. Ils ne sont pas sûr de pouvoir l’analyser totalement tellement ils sont démunis devant leur absence d’expérience de ce phénomène. S’ils s’en réfèrent aux autres, ils entendent souvent la même chose, deux amoureux qui n’en croient pas leurs yeux, deux convives qui n’en croient pas leur goût et d’autres encore, mais ils ont pris quelques longueurs d’avance sur ces amoureux-là, sur ces convives, sur tous ceux à qui advient quelque chose qu’ils n’attendaient pas. Ils connaissent le sentiment amoureux, Ils le connaissent bien même, ils l’ont cultivé pendant longtemps avec de nombreux partenaires, de différentes façons, en passant d’un rapport amoureux habituel fondé sur le commerce ou le rapport de force jusqu’au rapport équitable laissant la part belle aux deux personnalités, aux deux histoires en présence, aux deux envies multiformes et changeantes. Ils connaissent ce volontarisme sentimental qui fabrique en même temps qu’il construit le lien si doux qui ligote deux aimés.
Alors ?
Alors ils se disent « je t’aime, je nous aime, nous nous aimons ». Ce qu’ils vivent est inscrit entièrement dans ce passage du « je t’aime » rempli de soleil au « nous nous aimons » rempli de questions. Ils parlent de ce qu’ils vivent égoïstement, mais ils ont très envie de parler d'eux ou du "nous" tellement ils croient que c’est identique.
Ils vivent une histoire qui s’articule sur du temps, dans de l’espace, dans l’imaginaire, nourrie de pensée et d’idées, de mots et d’une parole, matérialisée par des envies et des gestes, des actes et des corps, une histoire qui est inscrite dans leur désir depuis toujours. Ils disent bien leur désir et pas leurs envies. Leur désir est ce qui les rend vivants au sens propre, leur désir est leur pulsion de vie, celle qui fait circuler leur sang, celle qui distribue leur alimentation dans leurs cellules, celle qui fait battre leur cerveau au rythme de leur cœur.
Les espaces sont multiples, on va parler de villes distantes, on va parler de rues où ils se promènent, d’appartements où ils se réfugient ; on va aussi parler de pièces, de cuisines, de salles de bains, on va parler d’endroits encore plus précis, de lits, de fauteuils, de vasques de douche. On va parler de leurs amours distantes elles aussi, présentes et absentes en même temps, ces belles amours qui colorent le présent, comme un climat enveloppe de son soleil ou de sa fraîcheur la nature qui s’épanouit. À chaque endroit correspond un temps, différent, qui s’étire parfois ou se raccourcit, un temps qui s’écoule dans des échanges qui ont tous la même fonction : mettre en présence deux acteurs qui se sont choisis, avec leurs histoires différentes, encore que…, avec leur besoins différents, encore que…, avec leur même façon de concevoir un bonheur amoureux qui est constitué d’offrandes à donner autant qu’à recevoir, de liberté autant que de responsabilité, de sollicitude autant que d’insouciance.
La chose extraordinaire est que les ajustements nécessaires pour que deux êtres puissent seulement se parler, seulement se toucher, seulement éprouver dans leur chair le goût de l’autre, tous ces ajustements ne sont plus là des compromis ou des négociations mais des empilages, des additions, des échafaudages, les envies de l’un complètent les envies de l’autre, les mots de l’un finissent les phrases de l’autre, la liberté de l’un libère l’autre.
La deuxième chose extraordinaire est qu’ils ne sont pas naïvement béats. Tous les amoureux peuvent dire qu’ils se comprennent à demi-mot. Mais pas eux. Eux on besoin de mots, de beaucoup de mots. Tous les amoureux disent qu’ils se nourrissent d’amour et d’eau fraîche. Mais pas eux. Eux on besoin de nourriture solide et enivrante, de beaucoup de nourriture. Tous les amoureux disent que leurs caresses sont bien meilleures que tout le reste. Mais pas eux. Ils inscrivent leurs caresses dans un continuum et elles sont la concrétion de tout leur parcours, entièrement délicieuses et parfois même leur font-elles perdre conscience, mais elles ont un sens, elles ne sont pas que l’exploration de pratiques sexuelles plus ou moins riches.
Voilà ce qui est incroyable. L’histoire qu’ils vivent se nourrit d’elle-même, en générant assez d’énergie pour ne jamais faiblir, grandissant au gré de leurs aptitudes.
Le maître mot est là : l’aptitude. Leur amour est la rencontre de deux capacités à le vivre, maintenant et là. Il est la conséquence d’une progression lente sur les chemins escarpés de la vie, il est le fruit d’un regard clair sur l’avenir et sur un idéal de vie, constitué il y a longtemps et qui n’a jamais dévié. Il est le signe qu’ils s’approchent sûrement d’une sérénité qu’ils poursuivent patiemment depuis longtemps.
Incroyable aussi le fait qu’ils s’accordent aussi parfaitement -c’est ce qui permet cette construction-, qu’ils imbriquent aussi facilement leurs envies, spirituelles autant que charnelles, comme si d’avancer rigoureusement vers la réalisation de soi produisait les mêmes attentes, quelles que soient les incidences de parcours, ou les différences de projets personnels.
Il faudrait parler de chaque geste aussi, de chaque regard, de chaque morsure, de chaque succion, de chaque baiser, de chaque mot. Il faudrait parler de chaque idée retenue, de chaque mot tu, de chaque peur, de chaque question pour prendre la mesure de la plénitude de cette action, de ce mouvement qui est tout entier dans chaque instant et chaque lieu où se meuvent les acteurs de cette histoire.
Ce n’est pas possible. On ne peut pas tout regarder ou analyser sans prendre le risque de ne pas tout vivre. Alors ils vivent cette évolution de leurs vies rapprochées, ils vivent ce mythe nouveau de l’amour qui s’enfante sans cesse et ils s’étourdissent de sa beauté et de l’enthousiasme qu’il crée.
Et ils prennent de plein fouet les questions qui sont des peurs déguisées, en sachant qu’il est normal d’avoir peur de ce merveilleux inconnu, parce qu'ils ne savent pas où cela les entraîne.
Tout ce qu’ils peuvent savoir, c’est qu’ils sont heureux
C’est assez incroyable!

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 10 octobre 2012 à 14h36

Merci pour le partage.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 10 octobre 2012 à 16h02

Est-ce un miracle l’Amour ?
5 mots reçus d’une jeune femme que je connais à peine et qui me suggère de les méditer pour poursuivre nos échanges épistolaires où nous nous parlons d’Amours, ceux qui nous ont construites chacune, ceux qui étonnamment ne nous ont jamais détruites, ceux d’aujourd’hui qui nous embellissent et nous questionnent sans cesse.

Est-ce un miracle l’Amour ?
J’ai envie de te dire chère amie que je les aime beaucoup tes mots reçu soudainement hier au soir dans ma boite mail, ils sont tout simples et tout neufs pour moi, ils sont tous porteurs d’espérances. Ils étaient les bienvenues ce soir là où quelques noirs pensées me troublaient, ils ont contribués à faire de ma nuit une belle et douce nuit toute magnifiquement auréolée de ton point d’interrogation.

Est-ce un miracle l’Amour ?
Oui, j’ai même envie de te le crier très fort, OUI ! Miracle de nos cœurs, miracle de nos courages, miracle de nos désirs et envies, miracle de nos jeunesses éternelles. Car comment te dire ce que j’éprouve en les lisant tes mots si bien rangés, si bien assortis et dans le bon ordre pour moi ? Ils ont cette douceur que je découvre en toi, cette couleur à laquelle tu aspires le plus en ce moment, ils ont cette odeur prégnante de tous les possibles qui te sont offerts.

Tous mes matins je les vis comme un miracle, je me reveille souvent en ayant cette puissante envie de continuer à aimer, je me sens vivre avec ce cœur qui bat encore fort pour tous ceux que j’aime, mes enfants, mes amours, mes amis, mes familles et tous ceux aussi qui un jour croise mon chemin un court instant.

Toutes mes journées, celles parfois plus compliquées comme celles parfois plus sereines, sont toujours toutes le miracle de mes courages, de mes efforts, de toutes mes patiences et de mes offrandes, tout comme les beaux mots, les belles actions et les gentilles paroles reçus. À chaque seconde, à chacune de mes pensées et à chacun de mes doutes et questionnements, comme à chaque partage ou à chaque échange, je vais toujours chercher à vouloir élucider ce grand mystère lumineux qui me tient le plus souvent droite et alerte et qui me rend disponible à l’autre, mais qui parfois arrive quand même à m’éteindre un peu quand je crois entrapercevoir son ténébreux mystère.

Oui c’est un miracle de le pouvoir encore après toutes nos tempêtes et toutes nos noyades, oui c’est un miracle d’y croire encore en sachant plus encore aujourd’hui ce que cela veut dire vraiment d’aimer ainsi plusieurs personnes, tout ce que cela implique pour soi et les autres. Toute l’énergie dont nous avons sans cesse le besoin, toutes nos délicates attentions distribuées avec soin, nous permettent bien là de parler de miracle quand nous touchons par moment ce pur bonheur partagé autour de nous et en nos présences.

C’est un miracle l’Amour !
Je crois bien que tu m’autoriseras à enlever ce petit point d’interrogation pour le remplacer maintenant par ce grand et majestueux point d’exclamation qui te diras bien fermement que moi, oui, maintenant et grâce à toi j’ai bien envie de le croire ainsi.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le mercredi 13 février 2013 à 21h21

Je crois bien que oui, l'amour est un miracle.
C'est le seul phénomène dynamique qui entraîne une aimantation croissante et dont l'entropie décroît.
Ça me va bien.

#
Profil

coquelicot

le jeudi 14 février 2013 à 10h04

Les miracles sont de l ordre du surnaturel

Je prefere plutot l "alchimie"
Celle qui se produit quand deux personnes sont en phase autant sexuelle que spirituelle.
Ca c est du lourd!

#
Profil

coquelicot

le jeudi 14 février 2013 à 11h03

Le plus beau des cadeaux:
La transparence totale!!
Le partage complet
Les projets ; la construction , l avenir!!

Bonne fete a tous les amoureux !

#
Profil

audren

le dimanche 17 février 2013 à 21h44

Mon témoignage est un peu trop vaste pour tenir dans un fil de discussion. Disons que quand ma femme s'est retrouvée polyamoureuse sans le vouloir (tandis qu'elle était la seule femme que j'aie connue jusque là, après 21 ans ensemble), ça a provoqué un enchaînement d'événements qui ont révolutionné notre couple.

En peu de mots, cela donne :
Acte I – Elle m’annonce qu’elle en aime un autre. Elle est heureuse et toujours amoureuse de moi, et puis je l’aime trop pour jouer au jaloux.

Acte II – On se dit que la fidélité, c’est notre amour et notre projet de couple, et que pour le reste chacun est libre. Pour comprendre ce qu’elle vit, je m’inscris sur gleeden. Après quelques belles rencontres, me voilà aussi sur un nuage.

Acte III – Un an plus tard, cette liberté dans la fidélité continue de me donner des ailes. Notre couple est plus mûr, plus libre, et plus amoureux. Comprenne qui pourra.

Mais pour dire tout ça, j'ai créé tout un blog (joliment écrit, joliment illustré, et joliment décomplexé). Si ça vous chante, rendez-vous sur lesfessesdelacremiere.wordpress.com

#
Profil

il-mago

le lundi 18 février 2013 à 00h38

Waouh, un vrai rayon de soleil.

Merci à Lili pour l'idée originale de ce fil et à toi, Audren, pour ce petit post.
Longue vie à ton (visiblement tout nouveau) blog.

#
Profil

tentacara

le dimanche 24 février 2013 à 12h32

Bonjour, tous!
Bon, je sais que j'enfonce des portes ouvertes, je viens rarement faire étalage ici de mes petits bonheurs, parce que 1-vous êtes souvent les premiers informés des grands, 2-on ne parle pas des trains qui arrivent à l'heure, 3-avec tous ceux qui galèrent avec leurs amours plurielles, je dois être un peu agaçante avec ma moquette en poil de licorne.
Cependant, il m'arrive en ce moment quelque chose d'assez rare pour être raconté : Mes deux amoureux, mes compagnons de chaque instant de ces dernières années, sont chacun de son côté en train de tomber solidement amoureux ailleurs.
Il se trouve que depuis 2 ans, entre ma grossesse et la naissance de notre fille, j'ai un peu mis de côté mes propres vols d'exploration. Quelques amitiés dérapantes par-ci par-là, quelques fêtes mélangeantes et mémorables, mais pas le temps de construire quelque chose d'autre que ma famille. Phase typique de nidification, donc, à laquelle mes hommes ont patiemment participé, brindille après brindille.
Pour moi, cela va aussi avec un net recul de la confiance que j'ai pu avoir en ma propre capacité de séduction (soyons juste, j'ai vraiment rien essayé de déclencher de ce côté là). A l'inverse des hommes qui ont gagné dans la sérénité d'une vie de famille épanouissante et stable quelques points supplémentaires de sex appeal (comme s'ils en avaient jamais manqué).
Bref, je suis là, à la maison, submergée de travail et de projets professionnels, et je les vois tomber amoureux quasi simultanément. Et ce qui aurait sans doute été un facteur d'insécurité et d'angoisse pour moi il y a quelques années se révèle en fait un des spectacles les plus heureux, les plus apaisants auxquels j'ai assisté.
Qu'ils sont beaux tous les deux, dans les espoirs incertains des amours naissantes, dans le bonheur d'un rendez-vous qui répond à leurs attentes, et lorsque forts qu'ils sont de la confiance qui nous lie, c'est aussi sur moi, tous les jours, que ce bonheur rejaillit.
Donc voilà, je découvre la compersion au carré. C'est une sensation très agréable que d'avoir envie d'ouvrir les bras à ceux qu'aiment ceux que j'aime. Je vous la souhaite.
Bisous

#
Profil

Lili-Lutine

le dimanche 24 février 2013 à 12h59

tentacara

Donc voilà, je découvre la compersion au carré. C'est une sensation très agréable que d'avoir envie d'ouvrir les bras à ceux qu'aiment ceux que j'aime. Je vous la souhaite.

Bisous

Oui c'est si beau à vivre et à ressentir , merci de tout coeur à toi pour ce partage :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion