Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Un candidat polyamoureux pour 2012 !

Politique
#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 21h31

A la première lecture que j'ai eu de Françoise SIMPERE (le Guide des amours plurielles), j'ai fait un lien entre son engagement "militant" pour la cause polyamoureuse et le combat conduit par Pierre-Joseph PROUDHON qui se qualifiait lui même d'anarchiste. Le mouvement anarchiste proudhonien s'inscrit dans les mouvements mutualistes de la révolution industrielle, accompagnant les mouvements travailleurs (premier international). Dans son travail, Proudhon avait fini par mettre en évidence les paradoxes les plus élémentaires de notre système comme le fait que la liberté était elle même, la cause des inégalités (Système des contradiction économiques - 1846).

A la relecture des différents topics déposés sur "notre" site (on finit par se l'approprier), je constate que beaucoup de réflexions, de remarques, de témoignages reprennent cette idée. Je suis polyamoureux, donc libre de "pluraliser" mes amours. Mais cette pluralité génère des inégalités entre mon groupe social et ceux, majoritaires qui font d'autres choix. Cela ouvre le porte à la marginalisation et l'exclusion.

Là, cela devient très intéressant. Les polyamoureux, "minorité de la "terra incognita" qu'est l'amour" sont aussi des "sans papier du love" (Le Love est un territoire que je viens d'inventer - je suis géographe). Pour faire simple : être polyamoureux en France aujourd'hui est un acte citoyen (nous sommes constitués en société civile) et notre mouvement peut, pour finir le raisonnement, être un mouvement libérateur.

Notre histoire polyamoureuse devient donc une fiction qui peut nous conduire faire un futur encore à imaginer : une politique au sens noble du terme.

Epilogue : qui sera le candidat des polyamoureux en 2012 ? A vous !

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 21h35

Pour le trouver, t'as déjà pensé à une boussole et une carte? Je sais, t'as déjà essayé, mais je n'ai rien d'autre à proposer.

Le bonsoir, immortel ;-)

#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 21h39

Vas revoir le profil d'immortel ... nous sommes deux ! A qui crois-tu parler ?

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 21h43

A vous deux, c'est très clair... Si vous vous présentez ainsi, mais que le coup d'après, c'est un géographe à double personnalité, pas besoin de préciser pour qui est la carte et pour qui la boussole ^^

#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 21h46

Ne perd pas le nord. Ce topic est très sérieux. Sur la discussion "Un candidat polyamoureux pour 2012 !" c'est "lui" qui parle. sur la discussion "Une morale Polyamoureuse" c'est "elle".

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 21h49

Alors il va falloir penser à vous dédoubler, sinon je vais continuer mes facéties et tu vas être trèèèès fâché. Ca doit être facile, vous êtes sûrement tous les deux devant le clavier en alternant la frappe.

C'est embêtant d'être à ce point fusionnels! S'il faut chaque fois demander à qui on a affaire, je sens que ça va être amusant ^^

#
Profil

LittleJohn

le lundi 02 janvier 2012 à 21h50

Euh, les immortels, ça vous dirait pas de créer un second compte ? Il faut dé-fusionner ! :P

Et pis, tiens, tant qu'on y est, Popol, t'aurais pas envie de créer un compte, aussi, ce qui éviterait les faux Popol ?

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 21h53

Oh nooooon... je tiens trop à ne pas pouvoir corriger mes fautes d’orthographe, de syntaxe, pas plus que je ne souhaite pouvoir édulcorer mes réponses après coup, question d'honnêteté intellectuelle.

De toute façon, mon icône et celui du braquemardeux fou n'étaient pas de la même couleur, j'avais précisé rien que pour assurer mes arrières... ^^

#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 21h58

1 - nous avons deux claviers et deux ordinateurs. 2 - je ne suis pas d'accord avec l'idée de créer deux comptes, le polyamour est une histoire que nous avons construit ensemble. 3 - je n'envisage pas non plus de faire chambre à part.

Mais ma question est : avez-vous une conscience politique polyamoureuse ?

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 22h02

Pourquoi faire?

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 22h04

Au fait, LittleJohn, est-il possible que deux personnes différentes puissent intervenir dans la même minute sur le même profil avec deux IP différentes?

Si c'est le cas, fâââ, j'ai deux trois bons gags à proposer... ^^

#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 22h08

Réponse à "Pourquoi faire". Parce que le polyamour s'inscrit comme mouvement de société (réponse à une demande sociale). Et que cette demande peut attendre légitimement une réponse politique (on parlera de gouvernance). Et que 2012 me semble être justement une échéance politique importante. voilà "pourquoi faire" !

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 22h10

Oh là là. C'est ambitieux dis donc. Et à 4 mois des élections... c'est pas bouclé, le délai de pose de candidature? ^^

#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 22h17

Non rassure toi cela n'a aucune ambition. Mais, fort est de constater que tout débat de société à sa place dans la construction d'une "politique". Aujourd'hui, on ne peut pas dire que le modèle de développement Humain (Cf. IDH) que notre système valorise, participe à l'épanouissement des individus (croissance, économie prédatrice ...). On doit donc se risquer à avoir des idées. ... pas sot non ?

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 22h20

Loin d'être sot en effet.

C'est même pour ça qu'on en a déjà pas mal discuté sur d'autres fils sus la rubrique "Politique"

/discussions/Politique/

Qu'en penses-tu?

#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 22h27

J'ai lu ces topics. Tu a raison de souligner que le fond est le même. En m'amusant d'une politique polyamoureuse je ne prend pas le risque d'un militantisme intolérant qui imposerait un modèle. En revanche, rapprocher l'idée du polyamour et celui de l'anarchisme me semble des plus pertinent. Lyonnais d'histoire, j'ai surement du trop trainer à "la plume noire".

#

Popol (invité)

le lundi 02 janvier 2012 à 22h32

Aïe aïe... je vais risquer mes fesses... mais l'anarchisme pour moi, c'est le contraire de la chose politique publique... avoir un représentant de ce tonneau, c'est quand même rentrer dans le moule politique...

(Hééé les zautres, vous venez causer, ou bien quoi]

#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 22h42

Rappelle moi le l'étymologie du mot "politique" ? L'anarchisme c'est une "politique" d'autogestion de la cité par ces membres. Pour faire simple l'anarchiste est apolitique, comme le polyamoureux est anti-conventionnel voir anti-moraliste (Cf topic : "Une morale polyamoureuse").

#
Profil

Mysterhill

le lundi 02 janvier 2012 à 22h43

Je trouve que cette question est d'actualité sous l'eclairage du nouvel ordre moral hongrois. Les references l'eglise chretienne à m'inquiètent.
Le norme , le couple homme - femme semble la seule forme acceptable. Et le sort de ce qui ne rentre pas dans la norme parait bien sombre, on promet la prison aux SDF. Je doute que le polyamour trouve grace aux yeux d'un tel gouvernement. En cas de chasse aux sorcières, l'adresse IP dont parle Popol identifie surement chacun d'entre nous. elle devient une signature exploitable.
Impossible en france ?
Je voudrais le croire, mais l'ordre moral a toujours ses adeptes. Par exemple, les detracteurs en france de la notion de genre n'ont pas baissé les bras. Même si la presse n'en parle plus, des petitions et des actions sont en preparation sur ce sujet.

Desolé de ce serieux soudain, il faut juste rester vigilant. Je veux plutot transmettre un message d'optimisme et souhaiter une bonne annee à tous ...

#
Profil

Dakhla

le lundi 02 janvier 2012 à 22h53

Tu n'as pas tord. Et plus les temps sont compliqués et marqués par les crises, plus un resserrement sur des valeurs dures mais sûres se crée car elles sont rassurantes. C'est l'obscurantisme. Cependant, comme on me l'a récemment rappeler : il n'est de bonheur sans liberté ni de liberté sans courage. Merci cependant pour tes judicieux conseils de prudence. Meilleurs voeux 2012.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion