Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Lexique] polyaimant/polyaimante, plutôt que polyamoureux/polyamoureuse ?

Politique
#
Profil

artichaut

le mardi 12 novembre 2019 à 10h40

Je me suis réveillé ce matin en me disant que je me sentais +polyaimant que polyamoureux.

Aimer plusieurs personnes (plutôt qu'être amoureux de plusieurs personnes) c'est de facto avoir envie de prendre soin d'elles, et les prendre en compte les unes par rapports aux autres. Là ou polyamoureux, au contraire, peut être prétexte à prolonger des travers monos (égoïsme, possessivité…), en les multipliants. Du moins c'est comme ça que ça me parle ce matin.

Et puis polyaimant·e s'utilise facilement en écriture inclusive. Parce que franchement polyamour.eux.euse ou polyamoureu.x.se c'est pas très seyant. Et puis avec "polyamoureux" le masculin se confond avec le pluriel (et tend à faire valoir le masculin comme norme) ce qui va à l'encontre des amours plurielles.


*
Une petite recherche sur le forum pour voir si d'autre avant moi l'ont suggeré. Voici ce que j'ai trouvé :

ladys #
Je propose polyaimant (…)
Tout le monde serait-il polyaimant? Je ne le pense absolument pas.
Certains ne savent aimer qu'eux-même (…)

Voilà, Polyaimant·e, c'est déjà aimer d'autre(s) personne(s) que soi-même.

Lulutine #
Polyaimant : j'aime plusieurs amis, cela suffit-il pour que je sois polyaimante ? ^^

Le moins qu'on puisse dire c'est que "polyaimant" prête à confusion...pour le coup, on pourrait dire que l'immense majorité des gens est polyaimante (ceux qui aiment plusieurs enfants, ceux qui aiment leur chien et leur grand-mère, etc), ce qui est moins sûr pour le fait d'avoir des sentiments amoureux pour plusieurs personnes.

Justement ça me plaît, que "tout le monde" puisse être "polyaimant". Renouer avec cet amour dont tout le monde est capable (et que la monogamie tend à empêcher dès que l'on passe dans le registre "amoureux").

avydia #
En tous les cas merci à PolyEric et à vous de nous offrir cet espace et le moyens de partager nos désirs d'un monde polyaimant!

Un monde polyaimant… c'est beau ça.

amorgen #
Curieusement je crois, et dans ma vie cela s'avère pour l'instant exact, qu'aimer au pluriel diminue le nombre de ruptures. Je m'explique.
Dans un monoamour les motifs de ruptures sont légion, en vrac incompatibilité pour la vie commune, perte de désir et envie d'aller voir ailleurs, projets de vie qui divergent etc. En polyaimant on découvre le nombre incroyable de facettes que prends l'amour et celui ci n'ayant pas un sujet unique et exclusif, il est moins difficile et moins douloureux de faire muter une relation pour qu'elle demeure enrichissante pour les deux parties.

"En polyaimant on découvre le nombre incroyable de facettes que prends l'amour" : Oui, voilà.


Et vous, ça vous parle ?

#
Profil

artichaut

le mardi 12 novembre 2019 à 11h06

Et puis…
- polyaimant me fait penser à "je donne de l'amour"
- polyamoureux à "je tombe amoureux"

#
Profil

Sophie72

le mardi 12 novembre 2019 à 11h49

Il n'y a pas une seule façon d'aimer alors pourquoi pas mais personnellement je me sens plus polyamoureuse car les fois où cela m'est arrivé j'ai vraiment eu cette période où la personne est présente dans mes pensées de manière journalière presque trop et puis le chagrin d'amour où je pleure, alors que pour les "amis" , ceux pourtant dont j'ai envie de prendre soin et pour lesquels je garde une place précieuse, je ne pleure pas quand tout s'arrête.

#
Profil

artichaut

le mardi 12 novembre 2019 à 12h11

…et je viens de retrouver que @Mark avait déjà utilisé ce terme (ici) et que j'avais déjà dit le trouver chouette ().

…comme quoi les bonnes idées, on (je) se les réapproprie sans même sans rendre compte !

#
Profil

Sif

le mardi 12 novembre 2019 à 15h02

Bonjour tout le monde !

Je trouve que le terme polyaimant me convient mieux que celui de polyamoureux, en tout cas à la vue des différences et réflexions que tu as présenté ici.

On peut l'appliquer à ses relations amicales comme amoureuse, sans pour autant garder le terme "amoureux" qui fais, je trouve, penser au schéma de monogamie standard, qui vit ensemble et fait l'amour par exemple. Je trouve qu'il fonctionne mieux parce qu'il dit qu'on poly-aime (notre façon d'être au monde qui nous entoure, quelque soit la nature de la relation) là où dans polyamoureux.se, la partie "amoureux.se" me fait penser qu'il y a plusieurs SUJETS d'amour, qu'il dit déjà que nous sommes dans plusieurs relations, ce qui n'est pas forcément le cas, vu que l'on peut-être poly et célibataire.

Merci pour le partage de la réflexion, artichaut !

#
Profil

Siestacorta

le mardi 12 novembre 2019 à 18h02

Sif
Bonjour tout le monde !
la partie "amoureux.se" me fait penser qu'il y a plusieurs SUJETS d'amour, qu'il dit déjà que nous sommes dans plusieurs relations, ce qui n'est pas forcément le cas, vu que l'on peut-être poly et célibataire.

Marrant... je réagis justement différemment à cette histoire de sujet.
Effectivement, on peut être poly et célibataire... Je préfère annoncer la restriction, quitte à ce que ce les monos se foutent de ma gueule ("oué en fait t'es mégalo / célib en chien..."), alors que justement, dire "polyamoureux" me permet de poser quand même qu'on parle de relations, pas juste de sentiments. Les gens qui poly-ressentent, c'est la grosse majorité des gens (sous les couches de répression, de déni, de confusion). Mais les gens qui se comportent en amoureux avec plusieurs personnes, ben, c'est vraiment senti.

Après, je crois que j'ai juste "enregistré" polyamour, polyamoureux, et passé assez de temps à expliquer pourquoi c'était un appel à la richesse d'options plutôt qu'à un cadre super facile à dessiner (ya qu'a voir le joyeux bordel de la carte des non-monogamies). J'ai peut-être du mal à faire avec une nomenclature qui rererebouge :-)

Pis, avec moins de bonne foi, polyaimant, ben tant pis, preum's pour le pôle positif, débrouillez-vous.

#
Profil

artichaut

le mardi 12 novembre 2019 à 18h24

Siestacorta
Les gens qui poly-ressentent, c'est la grosse majorité des gens (sous les couches de répression, de déni, de confusion)

Je pense que c'est aussi ça qui m'intéresse justement.

Siestacorta
J'ai peut-être du mal à faire avec une nomenclature qui rererebouge :-)

T'inquiètes, on va pas changer le nom du site pour autant !

Siestacorta
polyaimant, ben tant pis, preum's pour le pôle positif, débrouillez-vous.

Pas compris…

#
Profil

artichaut

le mardi 12 novembre 2019 à 18h26

Sif
qu'on poly-aime (notre façon d'être au monde qui nous entoure, quelque soit la nature de la relation)

Oui, tout à fait. C'est une manière d'être au monde.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 12 novembre 2019 à 18h39

aimant... pôles magnétiques... positifs, négatifs...

#
Profil

Sif

le mardi 12 novembre 2019 à 19h46

Siestacorta
Les gens qui poly-ressentent, c'est la grosse majorité des gens (sous les couches de répression, de déni, de confusion). Mais les gens qui se comportent en amoureux avec plusieurs personnes, ben, c'est vraiment senti.

Oui, c'est vrai. Mais c'est en ça que je trouve la distinction des termes intéressante. Si je prends mon cas par exemple, je me sens polyaimant (= comme la majorité, pour reprendre tes termes) avec la distinction qui est que je l'assume, le présente, en parle. Poly-acceptant, si le cadre relationnel me le permet. Mais pas polyamoureux, car je n'ai pas fait l'expérience de me comporter en amoureux avec plusieurs personnes et que je ne suis pas en relation actuellement.

Siestacorta
Pis, avec moins de bonne foi, polyaimant, ben tant pis, preum's pour le pôle positif, débrouillez-vous.

Ça c'est fort ! ^^

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

artichaut

le mardi 12 novembre 2019 à 20h59

Siestacorta
aimant... pôles magnétiques... positifs, négatifs...

Ah ! je me doutais que c'était une blague.

Eh bien, je l'ai toujours bien aimé ce double sens.
Ça me parle bien cette aimantation des êtres et des corps.

Sif
Poly-acceptant, si le cadre relationnel me le permet. Mais pas polyamoureux,

Ah ben chouette si ça permet d'inclure les dits "poly-acceptant·e·s" (ça fait justement partie de mes réflexions du moment).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion