Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je suis jalouse

#

clairobscure (invité)

le samedi 26 novembre 2011 à 16h10

@reiko,
je ne comprend pas trop ce que ça signifie et ce que ça implique quand tu dis "et ainsi laisser une mauvaise place au mental et à l'égo qui prennent alors le contrôle de la vie alors qu'ils ne devraient être que des outils d'aide à la navigation de la vie... "
Tu peux définir "pur amour", "mental" et "ego" dans ton contexte, et ce qu'est selon toi une "mauvaise place". Ca paraît évident, mais ça l'est souvent bien moins qu'on pense.
Merci :)

@Ilis,
On dirait que ton hervé a fait pas mal de chemin dans ses réflexions, et c'est vrai qu'il est essentiel pour toi de définir ce que tu attends d'une relation, ce qui te semble nécessaire, au moins à ce jour, et ce sur quoi tu peux accepter des compromis ou ce qui est moins urgent. Prend le temps de prendre du recul sur les (ré)actions des autres et sur les tiennes, réagir toujours au quart de tour quand on est déstabilisé me semble toujours source d'erreurs dans ce qu'on cherche à faire au fond. Bon courage :)

#
Profil

Ilis

le samedi 26 novembre 2011 à 17h21

clairobscure
@reiko,

je ne comprend pas trop ce que ça signifie et ce que ça implique quand tu dis "et ainsi laisser une mauvaise place au mental et à l'égo qui prennent alors le contrôle de la vie alors qu'ils ne devraient être que des outils d'aide à la navigation de la vie... "

Tu peux définir "pur amour", "mental" et "ego" dans ton contexte, et ce qu'est selon toi une "mauvaise place". Ca paraît évident, mais ça l'est souvent bien moins qu'on pense.

Merci :)

@Ilis,

On dirait que ton hervé a fait pas mal de chemin dans ses réflexions, et c'est vrai qu'il est essentiel pour toi de définir ce que tu attends d'une relation, ce qui te semble nécessaire, au moins à ce jour, et ce sur quoi tu peux accepter des compromis ou ce qui est moins urgent. Prend le temps de prendre du recul sur les (ré)actions des autres et sur les tiennes, réagir toujours au quart de tour quand on est déstabilisé me semble toujours source d'erreurs dans ce qu'on cherche à faire au fond. Bon courage :)

Hervé est une personne positive dans ma vie, il est du genre à ne pas ce laisser guider par l'émotion,mais plus par la réflexion.
Je ne sais pas ce que je veux d'une relation. De l'amour,mais à quel prix? J'ai fait les frais d'un pervers narcissique, j'ai pas trop développé ce qui était moi-même
Oui, je veux qu'on m'aime,mais si je m'aime pas moi-même?
Mohamed, l'officiel que je n'ai pas vue depuis sept à écrit sur son mur facebook un truc que je trouve très Juste; J'attends de faire amplement connaissance avec moi-même, avant de parler de moi.

Je ne me connais pas suffisamment bien. Je refuse dans ce cas de parler de ceux que je ne connais pas assez.
Je ne veux pas vivre une relation sous le même toit.. j'ai une tendance à m'enflammé vite et à perdre souvent les pédales. @reiki le début de ta phrase j'adhère, c'est la suite que j'accroche pas et plus, à la médiation, je préfère la psychologie et les conseil sage des autres. mais merci.

#
Profil

Ilis

le samedi 26 novembre 2011 à 18h12

En fumant une cigarette, j'ai pensé que je m'embrasse très vite pour tout et m importe qui..une sorte de vide affectif à combler..:/

#
Profil

Boucledoux

le samedi 26 novembre 2011 à 18h13

Ilis
En fumant une cigarette, j'ai pensé que je m'embrasse très vite

joli :) <3

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Ilis

le samedi 26 novembre 2011 à 18h14

sans prendre le temps de connaitre la personne vraiment..j'ai cette phrase en tête;" ne demandons pas à l'amour des choses qu'il ne peut nous donner, l'amour est intelligent."

#
Profil

lilitu

le samedi 26 novembre 2011 à 21h53

Ilis, j'aime bien comment tu dis "je m'embrasse", au lieu de "je m'embrase"... peut-être le début d'une réponse? :-)

Sinon, plus le bois est dense, moins il brûle vite. Devenir dense, c'est pas mal.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 26 novembre 2011 à 23h36

@ilis
Pur amour, (mes)estime de soi, relâchement de l'ego...c'est bien joli tout ça et la trouille alors, la bonne vielle trouille; celle qui noue les tripes en s'accrochant à tout mais surtout à rien, qui construit des rivaux plus beaux plus intelligents plus aimants plus forts en brouette thailandaise...
Dans une prise de conscience recente, je l'ai replacé plus haut que je ne l'aurai cru dans les facteurs à risque de declenchement de "scenario jaloux". J'ai cru un temps que je n'etais pas doué en jalousie: premiere erreur, j'ai cru ensuite que je ne m'aimais pas assez: deuxieme erreur .
je le mentionne parce que ce truc (la peur) s'auto entretient largement et qu'une bonne prevention commence peut etre par un reperage precoce de qui l'amorce et de ce qui la neutralise.
Oui mais docteur, refouler la peur, n'est-ce pas précisément créer les conditions de sa prospérité future, de son retour à la puissance 10?
Reperer, evaluer n'est pas refouler, je crois.
La peur elle meme refoule beaucoup de choses, à commencer par la réalité immédiate. Lors de cette prise de conscience (sur la trouille), je marchais et je m'agacais de ne pas profiter du beau temps (exceptionnel pour la saison dans ma contree), de ma bonne santé , de la bonne journée qui s'annoncait et des visages souriants que je croisais. dans ce mouvement, presque de colere mais aussi d'envie je renouais avec le réel, c'etait bon. Pas la victoire definitive, mais pas non plus l'equivalent mental de la posture roulé en boule au fond d'une tranchée en attendant de voir si un obus envoyé par mon cerveau allait me tomber dessus. Je reussissais à "embras(s)er" autre chose que ma peur et mon imagination mais sans les haïr et les refouler non plus.
Tigre_trouillard

#
Profil

Ilis

le dimanche 27 novembre 2011 à 20h27

J'ai du mal à neutralisé et désarmorcé ça me prend comme une crise d'angoisse.. faut que j'apprenne à m'aimer et à ne pas vouloir attiré le regard de Lionel en entrant dans la sur enchère ,genre je vais faire mieux pour qu'il me préfère.. nul mais c'est ce que j'ai ressenti..punaise de travail de fond

#
Profil

CoffeePint

le mardi 29 novembre 2011 à 23h42

Je voulais juste apporter une ptite précision par rapport à la première page, je ne sais pas si ça a été évoqué, par rapport aux psy.

Les psychologues c'est en effet cher. Et c'est beaucoup pour des "bobos à l'âme", sans vouloir nullement amoindrir le mal.

Par contre, les psychiatres sont eux des médecins, qui agissent sur les pathologies mentales, dont par exemple la depression, et l'angoisse.
Moi, je vois un psychiatre. J'ai demandé à mon médecin traitant avant, en qui j'avais confiance de m'envoyer vers quelqu'un qu'elle connaissai, de bien. C'est ce qu'elle a fait.
Et comme c'est un médecin, (il faut lui demander par contre, mais c'est pas infaisable) tu peux être totalement prise en charge juste par la sécu (comme moi par exemple).
Un psychiatre va travailler sur des angoisses, tes peurs, ta depression si t'en as une, te faire creuser au fond de toi pour chercher ce qui va pas et affronter tes peurs.
C'est comme si tes peurs était une énorme bestiole avec machoire garnie de crocs et que t'étais comme tétanisée devant elle. Ce qui est normal hein. Mais à un moment donné, il faut que tu prennes conscience, que t'ai le déclic que si tu reste là, elle va te bouffer. Si tu parviens à fuir, je te le dis direct, elle court plus vite que toi, elle te bouffera aussi, et par derrière en plus.
Si tu l'affronte. Bah t'as des chances de perdre, mais quitte à se faire bouffer, autant te battre en ayant une chance de gagner et avancer, l'esprit plus tranquille.
Voilà ce qu'un psychiatre peut t'aider à faire. Par contre, avec ou sans psy, attends-toi à ce que ça soit pas pour tout de suite. Ca se fait pas du jour au lendemain, expulser ses angoisses, pas de poudre verte pour ça. Mais saches une chose en plus de tout ça : il n'y a aucune honte dans le fait d'aller voir un psy. Tu te guéris des autres pathologies, il en existe qui affecte les neurones, c'est normal d'essayer de se soigner, sur tous les domaines.
Maintenant, tu as ce qu'il faut savoir sur les psy, illys, il va te rester le plus gros et difficile à faire si tu pense que ça peut être un moyen à essayer pour aller mieux : pousser sa porte (au psy). Mais c'est pas impossible.

Enfin, tiens, un ptit lien que je refile souvent ( bit.ly/Ll47B ) qui "explique" pas trop mal ce que je viens te dire, sur la tétanie et le reste (genre s'effacer, reculer devant son angoisse et la laisser t'envahir, etc). Cette vidéo m'a même aidé en fait à un moment. Et puis Vivaldi, ça fait toujours son ptit effet sur nos neurones. ^^

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Ilis

le jeudi 01 décembre 2011 à 11h11

CoffeePint
Je voulais juste apporter une ptite précision par rapport à la première page, je ne sais pas si ça a été évoqué, par rapport aux psy.

Les psychologues c'est en effet cher. Et c'est beaucoup pour des "bobos à l'âme", sans vouloir nullement amoindrir le mal.

Par contre, les psychiatres sont eux des médecins, qui agissent sur les pathologies mentales, dont par exemple la depression, et l'angoisse.

Moi, je vois un psychiatre. J'ai demandé à mon médecin traitant avant, en qui j'avais confiance de m'envoyer vers quelqu'un qu'elle connaissai, de bien. C'est ce qu'elle a fait.

Et comme c'est un médecin, (il faut lui demander par contre, mais c'est pas infaisable) tu peux être totalement prise en charge juste par la sécu (comme moi par exemple).

Un psychiatre va travailler sur des angoisses, tes peurs, ta depression si t'en as une, te faire creuser au fond de toi pour chercher ce qui va pas et affronter tes peurs.

C'est comme si tes peurs était une énorme bestiole avec machoire garnie de crocs et que t'étais comme tétanisée devant elle. Ce qui est normal hein. Mais à un moment donné, il faut que tu prennes conscience, que t'ai le déclic que si tu reste là, elle va te bouffer. Si tu parviens à fuir, je te le dis direct, elle court plus vite que toi, elle te bouffera aussi, et par derrière en plus.

Si tu l'affronte. Bah t'as des chances de perdre, mais quitte à se faire bouffer, autant te battre en ayant une chance de gagner et avancer, l'esprit plus tranquille.

Voilà ce qu'un psychiatre peut t'aider à faire. Par contre, avec ou sans psy, attends-toi à ce que ça soit pas pour tout de suite. Ca se fait pas du jour au lendemain, expulser ses angoisses, pas de poudre verte pour ça. Mais saches une chose en plus de tout ça : il n'y a aucune honte dans le fait d'aller voir un psy. Tu te guéris des autres pathologies, il en existe qui affecte les neurones, c'est normal d'essayer de se soigner, sur tous les domaines.

Maintenant, tu as ce qu'il faut savoir sur les psy, illys, il va te rester le plus gros et difficile à faire si tu pense que ça peut être un moyen à essayer pour aller mieux : pousser sa porte (au psy). Mais c'est pas impossible.

Enfin, tiens, un ptit lien que je refile souvent ( bit.ly/Ll47B ) qui "explique" pas trop mal ce que je viens te dire, sur la tétanie et le reste (genre s'effacer, reculer devant son angoisse et la laisser t'envahir, etc). Cette vidéo m'a même aidé en fait à un moment. Et puis Vivaldi, ça fait toujours son ptit effet sur nos neurones. ^^

Message modifié par son auteur hier à 23h.

Je me sent pas dépressive,mais fragile.. je crois que de toute façon je vais pousser la porte d'un psy,mais pas d'un psychiatre quitte à claqué 60 E par mois!

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 02 décembre 2011 à 08h26

CoffeePint
Je voulais juste apporter une ptite précision par rapport à la première page, je ne sais pas si ça a été évoqué, par rapport aux psy.

Hugh Coffee.

J'ai tenté en MP mah tou as soûrement trop de boites pour les relever touttis.

Rebelote :
Ton psychiatre / thérapeute à toi, il est dans quel quartier ? Il prend les gens
à la CMU ? C'est long comment pour un premier rendez-vous ?

C'est assez urgent, là, j'encaisse plutôt durement...
Pas de quoi m'envoyer l'ambulance, mais vite, quand même, avant que je commence à trouver les télénovelas émouvantes et imprévisibles...

#
Profil

CoffeePint

le dimanche 04 décembre 2011 à 03h19

Atta mais Ruby c'était vachement émouvant! ^^
(Quelle bitcherie Ruby va-t-elle faire aujourd'hui, han han han, suspense insoutenable!)

#
Profil

martingale

le vendredi 09 décembre 2011 à 11h29

un petit bémol aux propos de coffee. La différence de prise en charge thérapeutique des affections mentales par un psychiatre ou un psychologue ne réside pas dans la gravité du symptôme mais dans le traitement médicamenteux.
Un Psychiatre est en effet un médecin. Sa qualité de médecin lui permet de prescrire des médicaments qui, rappelons-le, ne soignent pas mais atténuent le symptôme. Il s'appuie parallèlement sur la psychothérapie pour traiter. Un Psychiatre est donc un Medecin Psychologue et/ou Psychanalyste. Pour la prise en charge d'une psychothérapie c'est à la "discrétion" du Psychiatre et la sécurité sociale peut avoir son mot à dire.
Après la vraie question c'est de trouver SON thérapeute.

#

(compte clôturé)

le dimanche 28 avril 2013 à 14h16

Je l'ai été je ne le suis plus et j'en suis à 100 % sur et cela que depuis deux semaine.

#
Profil

Lapossibilteduneile

le vendredi 03 mai 2013 à 15h03

Bonjour !

Je pense qu'il doit être très difficile de prendre soins de soit et de soigner sa jalousie dans une relation polyamoureuse.
Ce terrain t'expose déjà à l'avance aux plus difficiles conditions face à ta jalousie.
Dans quelles mesures serais tu capable de prendre du recul vis à vis de lui ?
Son polyamour n'est pas une excuse pour ignorer ta souffrance.
Il pourrait faire l'effort d'être plus discret (twitter ?) si il tenait vraiment à toi.
Polyamour ne rime pas avec égoisme.

Si tu penses qu'il ne fait pas tous pour te préserver, qu'il occulte simplement ton problème en considérant que ce n'est pas le sien... Alors ce n'est pas de l'amour.

Et ce sera à toi d'être capable de te protéger de lui.

#
Profil

Lapossibilteduneile

le vendredi 03 mai 2013 à 15h06

Pardon j'avais pas vu qu'il c'était écoulé autant de temps depuis le premier post...

#
Profil

Ilis

le lundi 30 septembre 2013 à 00h58

Merci,je repasse...

CoffeePint
Je voulais juste apporter une ptite précision par rapport à la première page, je ne sais pas si ça a été évoqué, par rapport aux psy.

Les psychologues c'est en effet cher. Et c'est beaucoup pour des "bobos à l'âme", sans vouloir nullement amoindrir le mal.

Par contre, les psychiatres sont eux des médecins, qui agissent sur les pathologies mentales, dont par exemple la depression, et l'angoisse.

Moi, je vois un psychiatre. J'ai demandé à mon médecin traitant avant, en qui j'avais confiance de m'envoyer vers quelqu'un qu'elle connaissai, de bien. C'est ce qu'elle a fait.

Et comme c'est un médecin, (il faut lui demander par contre, mais c'est pas infaisable) tu peux être totalement prise en charge juste par la sécu (comme moi par exemple).

Un psychiatre va travailler sur des angoisses, tes peurs, ta depression si t'en as une, te faire creuser au fond de toi pour chercher ce qui va pas et affronter tes peurs.

C'est comme si tes peurs était une énorme bestiole avec machoire garnie de crocs et que t'étais comme tétanisée devant elle. Ce qui est normal hein. Mais à un moment donné, il faut que tu prennes conscience, que t'ai le déclic que si tu reste là, elle va te bouffer. Si tu parviens à fuir, je te le dis direct, elle court plus vite que toi, elle te bouffera aussi, et par derrière en plus.

Si tu l'affronte. Bah t'as des chances de perdre, mais quitte à se faire bouffer, autant te battre en ayant une chance de gagner et avancer, l'esprit plus tranquille.

Voilà ce qu'un psychiatre peut t'aider à faire. Par contre, avec ou sans psy, attends-toi à ce que ça soit pas pour tout de suite. Ca se fait pas du jour au lendemain, expulser ses angoisses, pas de poudre verte pour ça. Mais saches une chose en plus de tout ça : il n'y a aucune honte dans le fait d'aller voir un psy. Tu te guéris des autres pathologies, il en existe qui affecte les neurones, c'est normal d'essayer de se soigner, sur tous les domaines.

Maintenant, tu as ce qu'il faut savoir sur les psy, illys, il va te rester le plus gros et difficile à faire si tu pense que ça peut être un moyen à essayer pour aller mieux : pousser sa porte (au psy). Mais c'est pas impossible.

Enfin, tiens, un ptit lien que je refile souvent ( bit.ly/Ll47B ) qui "explique" pas trop mal ce que je viens te dire, sur la tétanie et le reste (genre s'effacer, reculer devant son angoisse et la laisser t'envahir, etc). Cette vidéo m'a même aidé en fait à un moment. Et puis Vivaldi, ça fait toujours son ptit effet sur nos neurones. ^^


Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Apsophos

le lundi 30 septembre 2013 à 02h59

martingale
Un Psychiatre est donc un Medecin Psychologue et/ou Psychanalyste.

Ou un médecin ni psychologue ni psychanalyste.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion