Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Acceptation du partage !

#

(compte clôturé)

le mardi 16 août 2011 à 14h02

Bonjour à tous,
d'abord merci pour tous vos témoignages très intérressants ! Ensuite, il vient de se produire une évolution que je n'attendais pas si tôt !! Une grande discussion avec mon épouse à eu lieu ces derniers jours en me disant qu'elle avait compris ce que je vivais (d'être polyamoureux) et qu'elle l'acceptait sous certaines conditions qui sont trop longues à énumérées ici mais la plus importante est le dialogue, c'est à dire qu'elle veut savoir quand je la voit, pas de savoir ce qu'on y fait mais elle ne veut plus de mensonges !!!
Que je suis content qu'elle est chercher à comprendre d'elle même car moi je n'arrivais plus à lui expliquer ce que je ressentais. Nous avons franchit un grand pas !

#
Profil

Elo

le mercredi 17 août 2011 à 16h09

Bonjour Fred, bonjour tout le monde,
j'erre sur le site un peu paumée, mais tout ce que je vois me rassure au moins sur un point : je ne suis pas la seule dans mon cas !
J’aimerais avoir la même chance que toi, j'ai parlé à mon "officiel" du polyamour, c'est inconcevable pour lui !
Il comprend que je ne puisse contrôler mes sentiments, mais refuse que je puisse avoir des relations "charnelles" avec un autre que lui, qu'un autre puisse aussi me donner du bonheur et surtout... du plaisir ! Il veut bien que je continue à voir mon "amoureux", mais sans franchir la ligne rouge... pas facile ! donc pour le moment j'ai choisis l'option "on communique mais on ne se rencontre pas" : ça limite les situations à risques... mais c'est super frustrant !
De plus il reconnaît que j'ai changé en mieux depuis que j'avais rencontré cette personne... il me préfère comme ça... mais m'ampute de l'essence même de cette relation ! moi qui ne suit pas exclusive ni jalouse par nature, j'avoue avoir beaucoup de mal à me mettre à sa place... HELP !

#

(compte clôturé)

le lundi 22 août 2011 à 14h11

Bonjour Elo, pas facile en effet vraiment pas facile ! Malheureusement l'acceptation ne peut venir que de ton conjoint, pour ma part j'ai eu beau lui expliquer, je pense qu'elle n'a compris ce que je vivais qu'en le lisant elle même sur des livres et des sites internet. C'est comme ça qu'elle à réussit a comprendre et accepter mais en fixant aussi ses conditions (plus de mensonge, .....) elle ne veut pas savoir ce qu'on fait mais elle veut savoir quand on ce voit et bien sur, je ne dois pas mal réagir si une situation simillaire lui arrivait à elle, c'est logique !! Tu ne pourras rester longtemps dans la frustration, moi je n'ai pas pu, tout mon environnement s'éffritait ! depuis qu'elle accepte j'essaie de reconstruire tout autour de moi. Pas facile non plus !!
Bon courage et n'hésite pas à me recontacter !
Bisous.

#

(compte clôturé)

le mercredi 02 novembre 2011 à 11h34

Bonjour,
je vous donne des petites nouvelles de ma vie. Après ma discussion avec mon épouse sur ma vie, mes sentiments, .. peux de choses ce sont passées. Nous sommes partis tout les deux en vacances en Corse, une semaine merveilleuse et très harmonieuse. De retour chez nous, le travail, la fatigue, les enfants bref le train train quotidien. J'essaie de lui faire des surprises de temps en temps, soirée spéctacle, resto,.... que tout les deux et elle apprécie. Je ne veux pas me séparer non plus de ma polyamoureuse qui me manque térriblement puisque nous ne nous sommes pas revue depuis fin juin, seulement quelques sms. Elle me manque beaucoup !!!! Ma femme m'ayant dit qu'elle acceptait notre relation mais qu'elle ne voulait plus de mensonge, pourquoi ai-je si peur de sa réaction si je lui dit "cherie, ce soir je vais diner avec ....". Ou "ce soir je vais à Paris au Bubble café à une rencontre Polyamoureuse". Il est vrai que j'ai beaucoup de mal a aborder le sujet en discussion simple avec mon épouse. Pourquoi ? Je ne sais pas d'autant que mon épouse est d'ésprit ouvert et que le dialogue est très facile avec elle. Mais c'est moi sur ce coup là qui est beaucoup de mal ! Comment démarrer la conversation ? Donnez moi quelques infos s'il vous plait, si vous en avez ?
Merci.

#
Profil

cade

le samedi 05 novembre 2011 à 16h28

j ' ai pas envie de mettre mon officiel au courant de mon polyamour .
Je veux juste dire qu' il faut prendre conscience de ses besoins et oser les vivre . je ne me sens jamais aussi vivante que dans l' amour et celui qui me comble n' est pas l' officiel !
Le " reconnu" lui me comble pour ce que nous avons construits ensemble une famille .Pour la complicité d' idées mais ce n' est pas parce que je n' ai plus d' envies sexuelles avec luique je ne l' aime plus . Alors mon respect pour lui rentre dans le fait de me taire .

#

(compte clôturé)

le samedi 05 novembre 2011 à 21h18

Bonsoir,

Fred, il y a des similitudes dans nos histoires.
Je suis heureuse que vous ayez pu avancer dans vos réflexions. Mais prends garde que la frustration ne vienne pas prendre la place de l'amour et du respect que tu as pour ton épouse.
Je suis polyamoureuse dans l’âme (j'ai découvert ce terme depuis peu) et frustrée au possible. Mariée depuis 13 ans avec un homme adorable, j'ai été attirée par d'autres hommes, tres attirée et je me suis interdit de franchir le pas (sexuellement). Par contre je pense avoir trompé mon mari en pensée, en fantasme, souvent. Cela a crée dans notre couple des tensions sans que je puisse en identifier la cause car je sentais bien que je laissais passer des très belles histoires, mais je l'avais promis devant monsieur le maire alors.... J'ai fait une dépression, j'ai eu des gros soucis professionnels, relationnels, j'ai perdu mes amis... alors que j'étais autrefois une personnes joyeuse, avec pleins d'amis, j'adorais inviter et m'amuser.
Il y a quelques semaines nous avons rencontré avec mon époux deux personnes polyamoureuses. Comme un électrochoc j'ai compris ce qui m'arrivait, et j'ai cessé de culpabiliser. A cette soirée j'ai "sympathisé" avec cet homme polyamoureux. Nous avons eu envie de nous revoir. Une belle histoire en perspective. J'en ai parlé à mon époux qui n'adhère pas du tout au concept du polyamour. Nous parlons beaucoup, énormément, des que les enfants s'absentent et les semaines passent. Je suis terriblement frustrée de laisser encore passer une histoire, alors que je ne crois plus être cette horrible épouse qui ose être attirée par d'autres hommes.
Je ne sais pas ou nous allons mais je ne ferai pas d'autre dépression.
Ton épouse Fred semble "d'accord" sur le principe. Si tu veux revoir ton amie, il faudra bien que tu lui dises à un moment ou un autre. Il n'y a pas 10 façons de le faire. Moi je lui annoncerais quelques jours avant en la rassurant. Elle a du remarquer chez toi ton changement d'humeur, de comportement avec et sans ton amoureuse. Elle (ton épouse) comprendra que tu ne l'aimes pas moins, au contraire non ? Effectivement la cohabitation poly et mono n'est vraiment pas facile. Je crois, pour ma part, que je vais chercher une amoureuse à mon mari ;-))
Prends soin de toi et courage.

#

(compte clôturé)

le mercredi 09 novembre 2011 à 16h52

Merci Lolicity. Effectivement, je suis en pleine frustration !!! Frustration de ne pouvoir vivre pleinement cette seconde très belle histoire pleine d'émotions.
J'ai aussi éffectivement un profond respect pour mon épouse qui de plus m'a offert deux magnifiques filles. Notre vie est assez belle et réussie, nous bossons tous les deux, une maison qui nous prends du temps mais qui deviens très agréable, une bande d'amis très soudée mais cette frustration de ne pouvoir vivre cette histoire polyamoureuse pleinement car je ne veux pas faire souffrir mon épouse qui comprends cette situation mais qui a encore du mal a l'accepter pleinement. Donc c'est moi qui souffre et ma polyamoureuse parce que nous ne nous sommes pas vu depuis mai, juste quelques sms.
Le dialogue est plus que nécessaire je pense dans cette situation, mais il n'est pas facile a engager.
Merci à toi pour ton soutien et prends soin de toi aussi.

#

(compte clôturé)

le lundi 28 novembre 2011 à 22h56

Petites nouvelles de moi,
Beaucoup de choses ont changées. Tout d'abord, beaucoup de dialogue avec ma femme ont permis pour elle de comprendre et d'accepter ce que je vis. En contre partie, elle m'a demander d'accepter ce que elle, elle avait envie, elle à décider d'écouter ses envies, ses désirs et surtout de les assouvirs. Nous nous sommes mis d'accord sur le faite de s'autoriser comme une liberté mutuelle et consentie e, se disant tout (quand, ou, avec qui) pas forcément tous les détails piquants mais au moins d'être franc l'un envers l'autre et pour le moment, notre à retrouver une joie de vivre et une harmonie sexuelle parfaite.
Elle à son "sexfriend", j'ai ma polyamoureuse.
Seul petite ombre a ce beau tableau, ma polyamoureuse est dans une situation maritale au plus mal. Elle est sur le point de divorcer car son mari le traite comme une moins que rien mais ne souhaite pas partir car elle à deux enfants en bas ages et un boulot qui ne lui permet pas de vivre correctement et elle risque de perdre la garde de ses enfants.
Donc biensur, elle n'est pas dans une position saine pour profiter pleinement de notre histoire. Résultat : je n'ai plus de nouvelles d'elle depuis 1 semaine au moins et je suis très inquiet. Elle ne reponds plus à mes sms ni email. Je ne sais pas comment elle va. C'est quand même dommage, au moment au l'acceptation du partage par mon épouse arrive, c'est ma polyamoureuse qui me lache ou qui s'éloigne.
Je tant a penser que mes deux histoires ne sont vraiment pas faite pour être vécus ensemble. Je suis a nouveau triste et j'attends désèspéremment des nouvelles de ma polyamoureuse.
A bientôt

#

(compte clôturé)

le vendredi 09 décembre 2011 à 14h37

Bonjour Fred, comment ça va ?

As-tu eu des nouvelles de ton amoureuse ?

fred
C'est quand même dommage, au moment au l'acceptation du partage par mon épouse arrive, c'est ma polyamoureuse qui me lache ou qui s'éloigne.

Sur ce point je te dirais, que c'est certainement frustrant d'avoir mis tant d'énergie à "convertir" ton épouse pour finalement "perdre" ton amoureuse. Mais il n'y a pas de lien entre ces deux événements donc la seule chose que j'ai envie de te dire c'est "accepte ce qui est".

Bisous

#

cheplu (invité)

le vendredi 23 décembre 2011 à 00h22

bonjour, pensez vous qu'il soit possible de vivre plus ou moins "sereinement" deux amours sans que l'"officiel" soit au courant? en effet, je pense que si je disais à mon mari que j'aime AUSSi quelqu'un d'autre, il me quitterait. ...

#
Profil

LuLutine

le vendredi 23 décembre 2011 à 00h39

cheplu
bonjour, pensez vous qu'il soit possible de vivre plus ou moins "sereinement" deux amours sans que l'"officiel" soit au courant ?

Je dirais que ça dépend de ton rapport au mensonge.

Pour ma part, je déteste le mensonge, l'hypocrisie, et je ne jure que par l'honnêteté. Donc je le vivrais très mal. Enfin, en fait je ne le vivrais pas, puisque je commencerais par dire la vérité à tout le monde et le plus tôt possible.

Mais en supposant (pure hypothèse de travail) que je me retrouve dans une situation où je cache l'existence d'autres relations à un amoureux, je pense que je ne le vivrais pas sereinement ; parce que je me sentirais coupable de faire à quelqu'un que j'aime ce que je ne supporte pas qu'on me fasse (mentir).

Pour mettre un poids de l'autre côté de la balance, j'ai connu quelqu'un qui au contraire de moi ne jurait que par l'hypocrisie, le mensonge et le "dis aux autres uniquement ce que tu penses qu'ils veulent entendre".
[Etonnamment, notre amitié s'est terminée le jour où j'ai découvert sa vraie personnalité.]
A mon avis, cette personne ne vivrait pas trop mal le fait de cacher une relation à une autre. (Par contre ce genre de personne vit très mal le fait d'être découverte...ce qui arrive plus souvent qu'on ne le pense.)

#

(compte clôturé)

le vendredi 23 décembre 2011 à 00h45

Cheplu, comment vis tu actuellement la situation ?

#

cheplu (invité)

le vendredi 23 décembre 2011 à 00h46

justement : je vis aussi très mal le fait de mentir. mais je ne PEUX pas lui dire la vérité (à mon mari) sous peine de le perdre. Donc je suis coincée : soit je vis mon deuxième amour cachée, soit je romps avec mon deuxième amour (ou avec le premier mais ma vie s'effondre), soit je dis tout et je perds mon premier amour c'est à dire mon mari

#
Profil

LuLutine

le vendredi 23 décembre 2011 à 01h14

Cheplu, je crois que tu as résumé la plupart des solutions qui s'offrent à toi.

Cela étant dit, c'est peut-être un peu exagéré de préjuger de la réaction de ton mari. Peut-être qu'en lui disant la vérité, tu aurais finalement des surprises ? Bien sûr ça ne veut pas dire qu'il faut le faire sans conscience des risques que tu évoques (le perdre, divorcer avec tout ce que ça implique, etc.).

Dans cette idée, je vois une solution intermédiaire : tu mets en standby ta seconde relation quelques mois, et tu commences à parler du polyamour à ton mari. Avec le temps sa position peut évoluer. Au bout d'un moment, même si sa position ne bouge pas, tu peux lui dire que tu es tombée amoureuse d'un autre (évidemment ça implique de mentir en prétendant qu'il ne s'est rien passé, moi je ne le ferais pas, mais c'est un choix intermédiaire entre le mensonge total et l'aveu total). Tu verras bien si c'est vraiment insurmontable pour lui ou pas ; et tu auras peut-être aussi une meilleure idée du meilleur choix pour toi.

#

cheplu (invité)

le vendredi 23 décembre 2011 à 11h13

bonjour et merci pour vos réponses.
je sais déjà ce que pense mon mari car plusieurs discussions m'ont permis de le connaitre de ce point de vue là. Tout d'abord j'ai eu une "aventure " (je déteste ce mot) avec un autre homme il y a une dizaine d'années (comme je le raconte dans un autre post "j'aime deux hommes- du mal à gérer" ou un truc comme ca) et je lui ai dit à l'époque. Sa réaction a été très violente et nous avons failli nous séparer. Pourtant je pense maintenant a posteriori que je l'aimais encore et que j'étais aussi tombée en amour pour l'autre homme. Une attirance physique et intellectuelle (nous parlions beaucoup). Cette aventure a été très courte et j'étais jeune donc je me suis dit que c'était juste une "bêtise". Mais par la suite j'ai périodiquement été attirée par d'autres hommes sans qu'il se soit rien passé. Une connaissance a parlé une fois de "polyamour" (sans employer ce mot) devant mon mari et sa position a été très tranchée et très claire. Aujourd'hui, alors que nous vivons cette espèce de crise que j'ai un peu provoquée parce que j'étais perdue (et parce que certaines choses n'allaient pas entre nous qui me faisaient douter de mon amour), il me renvoie souvent à la figure cette aventure qui a eu lieu il ya dix ans.!! ALors imaginez si j'évoque le fait d'etre amoureux de deux personnes.!
J'ai essayé aussi de lui dire de facon detournée : je lui ai dit que j'avais été "attirée" par quelqu'un d'autre. Je lui ai parlé une fois du fait d'etre amoureux de plusieurs personnes (sans lui dire que je l'étais mais en lui disant que ca me semblait quelque chose de possible... en prenant l'exemple de l'amour qu'on peut éprouver pour nos deux enfants, exemple un peu naif mais qui a le mérite d'etre "soft"). Sa réaction a été chaque fois catégorique! Il m'a même une fois dit que j'étais "sale" si je pensais comme ca... Je crois que sa vision de l'amour est très exclusive, très "pure" (pour lui), transparence totale et tout le bataclan. Je pense que je pensais comme lui avant.
Parfois j'ai la conviction profonde que c'est possible d'aimer deux hommes en meme temps, mais d'autres fois je me demande si ce n'est pas une manière de se "dédouaner", de s'oter soi-meme la culpabilité (qui reste, pourtant). Je n'ai pas d'éducation religieuse. Je vis surtout très mal la sensation d'etre "déloyale" avec mon mari, et également les doutes que cela provoque chez moi quant à mon amour pour lui.

Excusez moi de m'etre épanchée mais cela fait des mois et des mois que je garde tout ca pour moi (et mon psy et quelques amis), que j'en souffre beaucoup.

Comme je l'ai dit, je me sens "coincée".

Lulutine, la solution de "mettre en standbye" la seconde relation est celle que nous avons décidé d'adopter avec mon "deuxième amour". C'est quelqu'un de très compréhensif, qui de plus est dans une période de sa vie où il ne peut pas s'engager donc il semble ne pas souffrir du type de relation que nous avons (il considère cette relation sous un angle "bonus" (je ne trouve pas de meilleur terme) qui lui apporte beaucoup de choses et voilà). J'avais auparavant essayé de "couper" définitivement mais ca me faisiat trop mal. Le fait de juste mettre en standbye va peut etre m'aider à me rapprocher de mon mari sans pour autant trop souffrir d'une séparation de l'autre coté. Mais à long terme? encore une fois, je ne crois pas pouvoir en parler librement à mon mari un jour....

#

cheplu (invité)

le vendredi 23 décembre 2011 à 11h17

ps : (désolée, ca rallonge encore). Pour préciser la position de mon mari : pour lui c'est meme inimaginable d'etre "attiré" par quelqu'un d'autre. (pourtant je sais pertinemment que ca lui est arrivé! mais il n'en parlera jamais, il ne le reconnaitra jamais, pour lui il l'a evacué vite) Il considère qu'on peut controler ces choses là, agir pour ne pas rechercher la compagnie de la personne etc. Et donc, il considère que meme juste etre attiré par quelqu'un me rend coupable (!) (!!!!)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 23 décembre 2011 à 19h04

Si tu te sens mieux en continuant à fréquenter ton amant de façon "seulement" amicale, je ne vois pas ce que ton mari pourrait avoir à redire.

#

cheplu (invité)

le vendredi 23 décembre 2011 à 22h23

non je ne peux pas le voir de facon "seulement amicale". J'ai essayé mais... ce n'est pas possible. Je ne résiste pas longtemps.
Quand je parlais de mettre en standbye ca voulait dire qu'on se parle moins, qu'on se téléphone moins, le moins possible sans pour autant s'interdire de se demander et se donner des nouvelles (j'ai craqué au bout de deux semaines la drnière fois).
L'idée est de voir si je peux me rapprocher de mon mari, et rétablir une relation meilleure (après la "crise" que j'ai provoquée) mais à long terme, c'est l'inconnu total. Je ne sais pas du tout où je vais.

#
Profil

Didix

le vendredi 23 décembre 2011 à 22h49

Pendant un an j'ai essayé de gérer seule une relation naissante à ma femme... C'est à devenir dingue : absence à répétition, vagues à l'âme... Et puis une fois que j'ai compris que je ne pouvais dissimuler mon PA, que je devais vivre tel que je suis par rapport à cette nouveauté j'ai tout balancé... Depuis je me sens mieux et ma femme, pourtant a priori strict sur les principes judeochrétien (sans être croyante !), a compris, préférant cette vérité aux cauchemars du mensonge. Du coup son ouverture m'a en doublon fait également beaucoup de bien. Je sais désormais que je peux compter sur elle et que des ouvertures sont possibles. Moralité : quelle que soit l'état pour le quel on est fait il ne faut pas essayer de se faire rentrer dans une autre boite, dans la boite du devoir-être-comme-il-faut-qu'on-soit-d'après-les-Autres.

#

cheplu (invité)

le samedi 24 décembre 2011 à 00h35

oui, je comprends tout ca. En effet je souffre de ne pas accepter finalement un état de fait. Mais franchement je ne crois pas que mon mari serait compréhensif.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion