Et la capote ? - Polyamour.info

Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Et la capote ?

Sexualités
#
Profil

ln095

le samedi 13 août 2011 à 05h44

Je sais bien que c'est peut-être prendre les choses par le petit bout de la lorgnette, mais il me semble bien que cet aspect très basique du polyamour n'a pas beaucoup été abordé ici.

Dans une histoire monogame standard (dites-moi si je me trompe), il est courant d'abandonner la capote au bout de quelques temps, une fois que chacun s'est assuré d'être "clean", que l'on a admis l'excusivité et une certaine installation dans la durée.
L'attitude, toujours standard, quand on fait en entorse en contrat (aventure, liaison, adultère) c'est alors de mettre une capote pour se protéger soi, et son conjoint(e) d'un éventuel virus qui passerait par là.

Je pense, j'imagine, que beaucoup de polyamoureux conservent plus ou moins ce modèle, ne se protégeant pas avec leur relation "primaire" et se protégeant avec leur(s) autre(s) relations(s).

Mais les puristes du polyamour réfutent la notion de relation "primaire" et de relation"satellite", mettant toutes les relations sur un pied d'égalité. Imaginons un schéma théorique, simple et mathématique, ou tout le monde aurait 2 relations à parfaite égalité et sans protection, c'est un boulevard pour toutes les MST de la création ! Alors capote pour tout le monde, et tout le tps ??? du coup le sexe libre devient sexe sous célophane !
Comment vous en sortez-vous les poly?

Dernière hypothèse (assez rarement vécue pour le moment si j'en crois ce que je lis ici): des polyamoureux décident faire un bébé. On choisit le papa à l'avance et on se protège avec l'autre amoureux? On ne se protège pas et on laisse la nature choisir?

#
Profil

Polypoli

le samedi 13 août 2011 à 08h08

Dans le milieu aéronautique il se dit:
"Il n'y a pas de bons pilotes...il n'y a que de vieux pilotes"
PolyAmour et prise de risque.....
Je risque ma vie tous les jours, consciemment ou pas, en conduisant ma bagnole, en mangeant des produits industriels dont je ne connais pas la composition, en respirant un air pollué, en étant soumis à une agression permanente de microbes, en buvant de l'alcool, en fumant etc..etc..
Je passe ma vie à essayer de passer de l'autre côté le plus tard possible,bref en tentant de contrôler ces risques.
Chaque jour je survis....mais mon heure viendra.
Il y prise de risque extrême à partager sans latex l'intimité physique avec une autre personne....
En installant une capote entre moi et l'autre je nous rappelle les risques de maladie,de danger et de mort...que nous représentons l'un pour l'autre.
Alors dans le cadre d'une relation Amoureuse, quand la capote disparait nous acceptons ces risques ...consciemment ou pas...
En Amour le risque "zéro" n'existe pas...ni en mono ni en poly...
Tant qu'a prendre des risques dans le cadre de relations physiques autant les prendre avec un (des) partenaire(s) d'une extrême valeur....

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 13 août 2011 à 10h53

On en a beaucoup parlé, mais ça date un peu : /discussion/-he-/Prevention-mst-ist/ (428 messages !)

#

Popol (invité)

le samedi 13 août 2011 à 11h31

Par le petit bout
Par le petit bout
Par le petit bout de-la-qué-quetteuh

S'cuzez, l'humeur est à la gaudriole chez nous en ce moment :-)

#
Profil

LuLutine

le samedi 13 août 2011 à 19h24

ln095
il me semble bien que cet aspect très basique du polyamour n'a pas beaucoup été abordé ici.

Même observation qu'inso : en effet le sujet n'est pas récent, raison pour laquelle, je suppose, tu ne l'as pas trouvé, mais on en a déjà beaucoup parlé ! ;)

#

sansimportance (invité)

le dimanche 14 août 2011 à 21h46

J ai quitté le poly amour un peu pour cette raison:
j explique;
tant qu on etait dans un cercle restreint et "sur" ca pouvait aller
Depuis que mon cheri a basculé vers d autres horizons plus riches eb emotions disons que je
prefere la securité.
Le poly amour certes mais le poly cul non.
Les amis de son amie n etant pas forcement les miens je ne peut pas etre sure de leur respect vis a vis de la vie d autrui.
De plus ce nouvel engouement pour les boites echangistes et les plages du meme nom me font douter de tout.
Je ne suis pas amere quand a leurs choix mais moi je choisis la vie!

#
Profil

LittleJohn

le dimanche 14 août 2011 à 21h57

T'aurais aussi pu choisir d'utiliser des préservatifs avec ton "chéri", non ?

#

sansimportance (invité)

le dimanche 14 août 2011 à 22h14

J aurai pu mais lui ne peut pas!!!!!
j avais confiance en lui mais la le cercle est trop grand!!!!

#
Profil

LittleJohn

le dimanche 14 août 2011 à 22h17

Bah le problème n'est donc pas le polyamour, ni même le libertinage, mais lui !

#

sansimportance (invité)

le dimanche 14 août 2011 à 22h40

Eh oui!!!!!
On peut etre poly et respectueux!
D ailleurs il a quitté lui aussi ce site!!!
Et bien avant moi.
Comme quoi on peut y croire a fond et tomber de tres haut!
Meme pas pas mal!

#
Profil

amantparisien

le mardi 16 août 2011 à 14h39

Ayant une femme "mono", pour moi le choix est simple :
Nature avec elle. Et SAFE avec les autres...

Juste un petit rappel en passant :
le SIDA n'est pas le seul risque.....
Il y a l'herpes, les champignons (candidoses), les papilloma virus (souvent vus comme banaux, a tort), l'hepatique C,...pour ne citer que les plus mechants...

Et tout çà, sacrément coriace, c'est a dire sans traitement veritable.....
Dans ce cas, je m'abstiens... j'ai eu la chance d'avoir des contacts tres sinceres qui m'ont averti a temps du risque...

Pensez y... je sais, çà dépoétise...

#

guillaume68 (invité)

le mardi 29 mai 2012 à 22h44

Ma copine ne couche qu'avec un autre homme, qui est un ami à moi. Il y a des risques mais ils n'utilisent pas de préservatifs. Même pas la première fois qu'ils ont couchés ensemble, la question ne s'est pas posée, ils se connaissent et ma copine souhaite que cela soit complètement naturel pour la simple raison qu'elle souhaite avoir l'odeur encore longtemps après l'acte de l'homme avec qui elle l'a eu.

#
Profil

Lunar

le mercredi 30 mai 2012 à 22h36

Ma sexualité s'est construite entre le soucis des MST et celui de ne pas procréer. Ce qui m'est «  naturel », c'est justement de mettre des capotes lors de pénétrations…

En tout cas, Guillaume, je trouve qu'a minima, il faut se soucier des personnes avec qui on a des pratiques à risques. Ta copine ne peut exiger de cet ami qu'il n'ait de relation qu'avec elle, il me semble. Donc son refus d'avoir des rapports protégés te met en danger… Je trouve ça inquiétant vis-à-vis de votre relation.

#
Profil

Alys

le mercredi 30 mai 2012 à 23h03

Je ne vais pas répéter ce que viens d'écrire Lunar, mais je tiens tout de même à soutenir fortement ses propos. Histoire de bien insister dessus au cas où tu penserais qu'il aurait tord...

La capote, c'est la survie et une marque de respect pour ses partenaires.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

Popol (invité)

le jeudi 31 mai 2012 à 05h33

Pas forcément, si elle sert juste de barrière mentale pour ne pas s'interroger plus sur le sujet.

Ca règle pas tout, tout comme l'abstinence ne règle pas le problème de l'alcoolisme.

J'ai retrouvé la discussion où quelqu'un qui bossait dans la prévention des risques confiait que ce n'était pas si simple de prôner les prévention des risques, tout en vivant plutôt la réduction des risques.

Ici: /discussion/-eB-/Se-proteger-le-refrain-a-la-mode-...

#
Profil

mHysterie

le jeudi 31 mai 2012 à 13h43

Pour être honnête, je suis assez perturbée que vous ne distinguiez pas plus les pratiques où vous vous protégez de celles où ne vous vous protégez pas. Lunar parle de se protéger pour les pénétrations (et visiblement, dans le contexte, on pense surtout à la pénétration vaginale fécondante et on peut penser à la sodomie très sensible niveau MST) mais que faites-vous de la fellation ? C'est une pénétration.

Alys parle de respect pour ses partenaires : elle dit que le respect c'est de se protéger. (Je réitère ma question alors : pour quelles pratiques ?). Dans quelle mesure je manque de respect à mes partenaires si je choisis de ne pas utiliser de capotes que ce soit pour la réception mais aussi pour le don de pratiques bucco-génitales ?
On ne peut pas mettre au même niveau de risque toutes les pratiques...

Du coup, ce n'est pas comme ça que je définirais le respect. Le respect, c'est surtout d'être au courant de la réalité des pratiques de protection (ou non) de chacun de ses partenaires, il me semble et de faire en fonction ça.

Si ta copine, Guillaume, choisis de ne protéger aucun de ses rapports, elle te met en danger et alors, cela devrait être difficile d'accepter, à présent, de partager de la sexualité avec elle. Toi, tu ne peux pas agir sur sa façon de se protéger avec ses autres partenaires. Par contre, tu peux agir sur ta façon de te protéger avec elle. Si elle choisit de ne plus se protéger avec lui, toi tu pourrais peut-être choisir de te protéger avec elle, si tu as conscience des risques que représentent les MST. Si elle ne veut toujours pas se protéger avec toi, soit tu te plis à ses désirs, soit tu refuses certaines prises de risques avec elle (par exemple en évitant les pénétrations vaginales et anales non protégées, sans avoir fait de tests de MST 3 à 6 mois après les prises de risques).

#
Profil

Junon

le jeudi 31 mai 2012 à 17h54

Justement une question qui occupe mes réflexions en ce moment...je planche là-dessus.
Mais pour l'instant, c'est assez simple pour moi: pas de préservatif avec mon amoureux "historique", préservatif avec mon autre amoureux et tout autre partenaire. Ceci pour les pénétrations, non pour les pratiques bucco génitales.
Ce qui n'est pas évident, c'est de se défaire de l'envie de rapports non protégés dans une relation amoureuse importante, pour le symbole comme pour la sensation. Question qui doit être discutée avec son partenaire mais également avec les autres partenaires proches de celui/celle-ci, je crois.

#
Profil

Alys

le jeudi 31 mai 2012 à 22h04

(C'fou comme je me sens bête par ici. Je ne dois plus être habituée aux forums...)

Bon, développons donc les choses. Il y a au final pas mal à dire sur le sujet.

J'entends beaucoup parler du VIH, et à raison, mais n'oublions pas qu'il s'agit tout de même de l'une des IST dont il est le plus facile de se protéger : quasi pas contagieuse par voie bucco-génitale et une capote suffit, sauf accident, à empêcher la contamination par voie anale et vaginale. Bon, ça c'est fait.

Mais les autres IST ? Ces chères petites bêbêtes aux doux noms de blennorragie, d'herpès, d'hépatite, de chlamydia, de syphilis, etc ? Toutes ne sont pas "ultra graves", bien dépistées elles se soignent...

...mais elles sont toutes chiantes et être atteint d'une IST, en dehors des aspects purement sanitaires, a très souvent des conséquences parfois lourdes sur la vie affective et sexuelle (je vous passe les détails, sauf si vous le demandez gentiment).

Et il se trouve que certaines (comme la syphilis, youhou ! ou l'herpès, qui est chronique, youhou!²) sont contagieuses par simple contact bucco-génital. Donc bon, la capote seulement pour la pénétration anale et vaginale ? Je ne suis pas d'accord... Alors, oui, ça pose des questions du genre : comment on se protège pour un cunni ? est-ce que ça vaut vraiment le coup une fellation avec une capote ? etc, etc.

Je ne suis pas pour une protection systématique lors des fellations et cunnilingus. C'est aussi bien sûr une question de confiance en ses partenaires, en leur capacité à connaître leur propre corps et donc à détecter les premiers signes d'infections, avec en plus des dépistages réguliers (tous les 6 mois ?) pour les cas d'IST asymptomatiques.

Alors, oui, respect que d'utiliser une capote en cas de pratique à risque, même s'il est vrai que les niveaux de risques ne sont pas tout le temps équivalents. Et à mon sens, donner ou recevoir une fellation sans capote n'est pas toujours une "conduite à risque" : tout dépend du partenaire et de la relation établie.

Je ne sais pas si je suis très claire... tant de mots pour dire si peu au final, tout ça parce que ce foutu topic m'empêchait de dormir !

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

lam

le vendredi 01 juin 2012 à 10h10

ln095
du coup le sexe libre devient sexe sous célophane !

En fait pour moi c'est exactement ça. Je me sens pas libre sans latex! C'est plutot qu'il n'y en ait pas qui me limite.
Alors sur la question des rapports buccaux génitaux non protégés, j'évite en général mais ca m'arrive parfois quand même. Mais toujours une protection pour les pénétrations qui mettent en jeu une verge ou un sextoy partagé/partageable.
Sinon je trouve que ma vie serait plus simple si les gants en latex étaient trouvables plus facilement et moins chers. y'a pas que les capotes même si elles sont customisables à différentes utilisations. hétéronormalité quand tu nous tiens...

#
Profil

Alys

le vendredi 01 juin 2012 à 10h28

lam
Sinon je trouve que ma vie serait plus simple si les gants en latex étaient trouvables plus facilement et moins chers.

Diantre, que ça serait bien oui ! Tu as des pistes pour en trouver, déjà ? Je t'avoue que je me suis déjà posé la question mais j'ai pour l'instant pas cherché de réponse...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion