Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Images mentales fantasmatiques et féminisme

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 15h12

OK.

Juste là, j'ai envie de pondérer. On sait pas si c'est peut-être juste le fait qu'une deuxième personne et presque simultanément une troisième, viennent redire la même chose, donc appuyer la première voix.

3 personnes qui disent la même chose, c'est une unicité qui a plus de poids. Faudrait qu'on puisse observer la même chose sur 99 autres situations pareilles et cent autres inverses (un homme qui s'exprime d'abord, puis deux autres) et aussi une femme, puis deux autres femmes et aussi un homme puis deux femmes...

Mais en effet, c'est suspect.

Un autre truc: moi je me demande si cette dame, au lieu de "parlementer", d' "essayer de les faire interrompre", avait fait acte d'autorité, elle n'aurait pas obtenu également en 5' ce que toi tu as obtenu en, simplement, "redisant".

Je pense que les femmes sont moins habituées à faire acte d'autorité: ça aussi, ça s'apprend. Une histoire de conviction intime, qu'on a autant de poids décisionnel qu'un homme. J'en connais qui m'ont avoué que c'est la peur (modérée, mais qui pèse quand même) de passer pour une chieuse qui les retient dans ce genre de circonstances. Les insultes minables du genre "Elle a ses règles ou quoi?" renvoient immanquablement à une espèce de déficience naturelle à gérer les situations épineuses, puisque faute de s'exprimer avec autant d'assurance, elles sont plus dans des habitudes acquises en matière de communication, telles que la négociation, l' "essai de faire comprendre que"; puis le léger pétage de plomb quand elles n'arrivent pas à se faire entendre autrement!

Alors que se carrer dans ses godasses de responsable pour faire arrêter ce qui se passe sans autre justification que "Ici et maintenant, c'est moi qui décide, parce que ma fonction m'y autorise", c'est se référer à une fonction plus qu'à un genre.

Je me dis, parfois, que les filles devraient se laisser pousser les poils au cul, juste ça (pendant que les gars expérimentent l'épilation!). C'est beaucoup de travail en vue, pour se débarrasser des messages subliminaux reçus incessamment, et conditionnant les filles à la conciliation plutôt que l'assertivité: ce sont des habitudes acquises à travers l'éducation de base, subtilement différente souvent pour filles et garçons.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

PolyEric

le dimanche 27 mars 2011 à 18h30

Janis
....L'ennemi est moins voyant.
....établir un nuancier entre les oppressions des uns et des autres
....les hommes....les femmes
.... les oppressions psychiques sont un peu moins urgentes à attaquer.

Je ne parlais pas de l'oppression des hommes par les femmes pour vous faire réagir, mais pour vous faire réfléchir sur le fait que l'on pouvait voir de l'oppression partout. Mais bon, votre réaction m'arrange. Comme ça je peux montrer à quel point le fait de ressortir des discours vus et revus sans jamais êtres corrigés, n'aboutit à rien de positif, mais seulement à monter les uns contres les autres.

L'ennemi ici, c'est la généralisation.En mettant tous les hommes dans le même panier, on empêche certains hommes de se sortir du lot et de montrer le chemin. On lui remet la tête dans la panier sous prétexte que d'autres ont fait je ne sais quoi. Je suis désolé, mais l'avenir de l'homme "bien" n'est pas de s'auto flageller pour des crimes que d'autres ont commis.

Outre le fait que la généralisation à tout va est un procédé utilisé par les discours racistes, et que j'aurais honte à votre place d'utilisé un tel procédé, il me parait clair que ce procédé est contre productif. Il recule la date de l'évolution humaine. Vouloir bien faire ne signifie pas que l'on fait bien. Soulever la rancoeur sous prétexte d'exactitude scientifique (en faisant des erreurs de raisonnement grossières) n'est pas une bonne façon de propager l'amour.

Les véhicules ne sont pas tous des "...", pourtant, ils écrasent chaque jour des dizaines voir des centaines de femmes.

Pour ma part, je pense que les femmes écrasent chaque jour des dizaines d'hommes, mais ne sont pas pour autant toutes des "...". Je sais faire la différence, moi (quoique, j'avoue que j'ai du mal tellement il y en a, mais j'essaye autant que je peux de rester respectueux vis à vis des femmes qui sortent du lot pour les encourager).

Les oppressions psychiques sont les plus urgentes à attaquer parce qu'elles sont à la source des oppressions physiques. Certes, il faut prévenir les aspects physiques du problème pour protéger les personnes en faiblesse, de la même manière qu'on essaye de prévenir les crimes, mais ne s'attaquer qu'aux conséquences de la misère relationnelle, en rajoutant au passage une petite couche pour se défouler, est au mieux un acte de mauvaise gestion, au pire une perversion.

Janis
....effectivement on aurait moins peur dans le métro la nuit si les hommes ne sentaient pas depuis l'enfance que tout de même c'est mal vu d'avoir une bite qui fonctionne et de vouloir s'en servir avec quelqu'un d'autre que l'amuuuuuur de sa vie.

Une lueur d'intelligence et de finesse dans un océan de défoulement.

Je me dois toutefois, puisque nous sommes sur un site de polyamour, de dire que se servir de sa bite avec plusieurs amours de sa vie est encore plus mal vu.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

PolyEric

le dimanche 27 mars 2011 à 18h46

ladymarlene
C'est plutôt très bien vu pour les hommes et très mal pour une femme qui se tape tous les mecs qui bougent.....

Je suis assez d'accord sur le fait que la société considère très mal pour une femme de "...", quoique ça s'améliore nettement, notamment par le biais (un peu foireux à mon avis) du libertinage. Au début, les femmes sont poussées par les hommes sur cette voie, donc c'est qu'ils ne le considèrent pas si mal que ça. C'est ce genre de fait qu'il faudrait analyser mieux pour voir vraiment ce que pense les hommes. Et il faudrait aussi analyser mieux le comportement des femmes dans ces situations ou la difficulté est plus grandes pour les hommes, et ou la femme prend de l'avance en laissant son homme sur le carreau, aboutissant à une séparation. Il me semble qu'il y a un manque de maturité des femmes par rapport à la compréhension des hommes.

La ou je ne suis pas d'accord, c'est quand tu dis que c'est bien vu pour les hommes. En tant qu'homme, je peux te dire que ce n'est pas vrai si l'amour s'en mêle. Ce n'est admis qu'en l'absence d'amour, ce qui est une aliénation grave de l'homme, contrairement aux apparences. La encore, une analyse plus poussée des stéréotypes que véhiculent les femmes, ne vous ferait pas de mal.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 18h46

Si ça peut te faire plaisir de voir en moi une vilaine méchante haineuse, après tout qu'est-ce que ça peut me faire ?
Je crois que j'ai été claire dans ce que j'ai écrit, et que j'ai essayé justement de pondérer tout ça. Si tu veux lire une ligne sur deux et me faire des procès d'intention... Mais je me demande quand même qui de nous deux est le plus prompt à raccourcir la pensée de l'autre.

Bref, comme on dit vulgairement, ça m'en touche une sans faire vibrer l'autre...

#
Profil

PolyEric

le dimanche 27 mars 2011 à 18h49

Encore une fois, je ne parle pas que de toi.
Je parle à toi (et aussi aux autres), mais pas uniquement de toi.
Ce qu'il faut considéré, ici, c'est le contenu du raisonnement et pas monter sur ces grands chevaux pour un mot un peu trop extrême. Si tu veux, j'enlève ce mot, et j'en met un autre, mais c'est toujours le même raisonnement.

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 18h51

Tiens, c'est assez amusant cette technique qui consiste à citer une personne, à l'attaquer dans ses propos tout à fait explicitement puis à lui dire que mais voyons, bien entendu qu'on ne parle pas que d'elle...

Amusant, oui. Ha ha ha ha ha (+)

#
Profil

PolyEric

le dimanche 27 mars 2011 à 18h53

Je ne t'attaque pas, j'essaye d'expliquer quelque chose qui peut être utile.
Oui, je confirme, je ne parle pas que de toi. J'ai un avis global sur la question, qui dépasse le cadre de mon dialogue avec toi. Je profite juste de ce que tu dit pour ajouter ma part de réflexion. Et tu as aussi le droit de ne pas me considérer comme un vilain petit canard qui t'attaque avec son petit bec. Et tu as aussi le droit d'avancer des arguments (qui ne parlent pas que de moi).

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Boucledoux

le dimanche 27 mars 2011 à 19h09

Je me disais aussi que ça faisait presque 3 pages que la discussion était intéressante et respectueuse alors qu'on avait prononcé le mot affreux de féminisme et que c'était très étonnant.

Merci Eric49 de ne jamais nous décevoir...

remarque évidemment l'avantage c'est que tu illustres en direct ce que je disais un peu plus haut sans vouloir viser personne explicitement...

Boucledoux
Je suis juste parfois un peu chatouilleux sur la manière de le dire parce que cette idée (juste et indispensable amha) est aussi souvent détournée pour justifier un discours de négation de la domination masculine (et hum... parfois jusque dans ces pages...).

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 19h13

Bon alors moi j ai une question qui me travaille depuis hier:
Qui comme moi en tant que femme reve d avoir un sexe ,l espace de quelques heures ?
Me faire sucer juste pour voir?
Qui peut me dire si les sensations sont differentes des notres?
J attend !!!!!!!

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 19h25

Boucledoux

Merci Eric49 de ne jamais nous décevoir...

Cocktail habituel pour obtenir de l'attention: tronquer les propos, dire juste ce qu'il faut de niais pour que chacun pense être LA personne qui va donner le déclic à l'impétrant - un aspect particulièrement subtil du triangle de Karpman.

Je veux dire, faire ce qu'il faut pour exciter la fibre salvatrice du forumeur moyen, jusqu'à ce que chacun capte la vanité du rôle ainsi dévolu.

Grosso modo, 20 fois utilisé ici, 19 fois le même résultat avec 19 personnes différentes: faut bien trouver quelqu'un avec qui se sentir en phase, pour obéir à la règle de l'exception!

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 19h35

capucine
Bon alors moi j ai une question qui me travaille depuis hier :
Qui comme moi en tant que femme reve d avoir un sexe ,l espace de quelques heures ?
Me faire sucer juste pour voir ?
Qui peut me dire si les sensations sont differentes des notres ?
J attend !!!!!! !

Tiresias, pour autant qu'il se soit fait sucer comme homme et comme femme.
Pas moyen de lui causer: au mieux il est mort, au pire, c'est un mythe.

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 20h20

Wazza, une question?
Le verre d eau tu le voit a moitié plein ou a moitié vide?
Non parce que tu risque un jour de voir atterrir une des deux moitiés
en plein dans ta tete!

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 20h22

:-)

#
Profil

ladymarlene

le dimanche 27 mars 2011 à 20h38

Boucledoux
oui plein, tout le temps... A commencer par la légitimité de la prise de parole, ce qui rejoint ce que tu disais plus haut...

Un exemple de boulot récent là dessus : il y avait des travaux par des entreprises extérieures à notre étage il y a 2 3 mois et les types étaient en train de faire une grosse boulette. Une collègue, chef de service, intervient, parlemente, discute, essaie de leur faire interrompre le boulot dans l'attente d'un responsable. Ca dure une heure, finalement elle doit se tirer pour une réunion, elle me fait appeler pour que je prenne le relais. J'arrive, chef de service aussi, exactement le même grade dans la boutique, même genre de fonction... mais pas même genre de genre... J'ai redit en gros ce qu'elle venait d'expliquer depuis une heure et en 5 mn les types ont arrêté le chantier et attendu que quelqu'un arrive pour trancher. Et ce n'était pas des salauds, des particulièrement mysogines, ou je ne sais quoi... juste complétement inconsciemment l'intégration des poids différents de la parole d'une nana et d'un mec...

Je peux pas dire que ça m'étonne étant donné le nombre de fois où les garagistes/assureurs/réparateurs de télé vous prennent pour une bille juste parce que vous êtes une femme et que forcément, vous n'y connaissez rien....

Ceci dit, je suis tombée une fois sur un intervenant darty particulièrement paritaire (ça se dit ?). Problème de machine, il était odieux et condescendant avec moi. Je lui passe mon mari avec qui il s'est montré... tout aussi odieux et condescendant.
Par contre, pour ce qui est du maquillage et de l'épilation, pas sure du tout que ça change quelque chose. Je connais des dits "métrosexuels" tout aussi voir plus machos que n'importe quel fan du PSG de base.

#
Profil

ladymarlene

le dimanche 27 mars 2011 à 20h44

Eric49, tu vas quand même avoir beaucoup, mais beaucoup de mal à me convaincre que les hommes sont aussi persécutés que les femmes. Trouve moi un seul homme qui se prend des mains aux fesses ou des propos graveleux à tout bout de champ et je te paie le champagne.
Ce sont les mêmes arguments que "les femmes nous castrent depuis qu'elles se sont libérées..."
Excuse moi mais ce n'est ni nouveau ni original.
En plus, j'adore les hommes même si j'aime bien les femmes aussi et je ne me sens pas du tout visée par les accusations de "défoulement généralisé."
Parano, quand tu nous tiens... on dirait du Zemmour.

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 21h01

ladymarlene

Par contre, pour ce qui est du maquillage et de l'épilation, pas sure du tout que ça change quelque chose. Je connais des dits "métrosexuels" tout aussi voir plus machos que n'importe quel fan du PSG de base.

Ah ça va pas vacciner le monde, hein. On fait pas boire un âne qui n'a pas soif.

Mais ça provoque chez ceux qui souhaitent expérimenter le changement de perspective genré une petite mise en insécurité et un décalage intéressant.

Le truc du bouclier perdu avec l'épilation par exemple... ben ça me rappelle ce que me disait une amie à ce sujet: qu'elle se sentait, du coup, donner un signal d'ouverture à des tentatives de séduction de la part de mecs qui ne s'intéressaient pas autrement à elle auparavant.

Quand on lance à une fille "Hé, t'as du poil aux pattes", c'est pour sous-entendre qu'elle est lesbienne. La démarche de tenter de se mettre dans la peau de l'autre genre va au-delà, dans le fantasmatique au sujet du genre en question.

#
Profil

PolyEric

le dimanche 27 mars 2011 à 22h29

ladymarlene
Eric49, tu vas quand même avoir beaucoup, mais beaucoup de mal à me convaincre que les hommes sont aussi persécutés que les femmes.

Je n'ai jamais essayé de dire cela, et encore moins de te convaincre.
Ma position, est qu'il faut d'emblée avoir un discours égalitaire.
Je ne comprend pas cet acharnement contre "les hommes" et je le trouve gravement contre productif, pour l'intérêt de la femme elle-même.
Il faut traiter les hommes comme les femmes, je ne suis pas coupable parce que je suis un homme, non, désolé. Et les femmes ne sont pas innocentes parce qu'elles sont des femmes. Non désolé.

C'est contre productif votre façon de parler de ce sujet. Ca ne sert à rien à part raviver les rancoeurs enfouies. Si ce sujet fâche, ce n'est pas parce que vos arguments sont faux. C'est que vous abordez le sujet de façon injuste pour ceux qui font des efforts réels pour rester juste. Vous ramenez sans cesse le sujet dans le sens du vilain et du gentil. Et bien sûr vous êtes les seuls à décider qui sont les gentils et qui sont les méchants.

ladymarlene
Ce sont les mêmes arguments que "les femmes nous castrent depuis qu'elles se sont libérées..."

Non, non, ce n'est pas du tout ma position.

Je dis plutôt "les femmes se croient obligées de nous castrer pour se libérer". Hors cette castration ne mène qu'à une souffrance généralisée des deux côtés de la barre. J'aurais nettement préféré, un truc du style "depuis que les femmes sont libérées, on peut enfin faire l'amour librement". Là, j'aurais trouvé que le féminisme était le nirvana de l'évolution humaine.

J'en profite pour faire un petit écart concernant la castration des hommes par certaines femmes : elle se comprend comme un cri dans le style moi je souffre donc toi aussi tu dois souffrir, ou de façon plus prononcée, comme, je souffre à cause de toi donc tu vas payer (ce qui pour le coup est à la fois très injuste et très violent)

Mon avis est que la libération de la femme ne consiste pas à tomber dans les mêmes impasses, et à faire les mêmes conneries que les hommes. Si c'est ça le féminisme, alors là excusez moi, mais il ne fera pas le bonheur de l'humanité.

Je préfère de loin le polyamour qui me parait beaucoup plus égalitaire que le féminisme.

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 22h43

Eric-49
Je ne comprend pas cet acharnement contre "les hommes" et je le trouve gravement contre productif, pour l'intérêt de la femme elle-même.
Il faut traiter les hommes comme les femmes, je ne suis pas coupable parce que je suis un homme, non, désolé. Et les femmes ne sont pas innocentes parce qu'elles sont des femmes. Non désolé.

Le problème c'est que c'est ce que tu aimerais nous faire dire, mais que ce n'est pas du tout ce qu'on dit. C'est toi qui traduis par du "gentilles femmes contre méchants hommes". Tu déformes ce qui a été écrit sur ce fil, tu rebondis sur ce que tu crois lire mais qui n'est pas écrit et encore moins pensé.

Pour ma part j'arrête cet échange parce que je ne sais pas si c'est de la mauvaise foi ou de l'aveuglement de ta part, mais je sens qu'aucune communication n'est possible avec toi sur ce sujet ; tu as des réflexes pavloviens de hargne à la seule vision du mot "féminisme", et je n'ai ni la disponibilité ni l'énergie d'essayer de les démonter. Et puis à vrai dire c'est pas mon problème.

Dommage, ciao, bye-bye et bonne discussion aux courageux qui restent sur ce fil.

#
Profil

Boucledoux

le dimanche 27 mars 2011 à 22h44

oui tu as déjà dit et redit tout ça.... et pété plusieurs discussions intéressantes en le répétant au marteau piqueur...

et tu ne te dis jamais en voyant une discussion qui se passe bien, qui est respectueuse et ou les gens ont l'air d'avancer tranquillement mais qui ne part pas sur tes bases à toi que tu as aussi le droit de fermer ta grande gueule et d'aller discuter ailleurs ?

dommage...

:-(

#

(compte clôturé)

le dimanche 27 mars 2011 à 22h53

Message modéré pour la raison suivante : Merci de rester dans le sujet du fil..

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion