Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Trente-quatre minutes pour tomber en amour

#
Profil

ERIC_48

le vendredi 12 février 2010 à 12h59

Drya : Même si la personne avait l'intention d'interférer ça se discuterait. Personnellement, j'ai tendance à protéger les couples contre mes envies et je me retiens, mais je me demande souvent si c'est bien de se retenir. Ca suppose en effet que l'on fait du mal, ou que l'on cherche à en faire, ce qui est loin d'être prouvé. Peut-être même qu'en agissant ainsi, je fais plus de mal qu'en me laissant aller. Le couple est bien capable de choisir s'il me rejete ou pas, je n'ai pas à décider pour lui (pour eux, ou pour chacun d'eux). Peut-être aussi que j'ai peur de m'en prendre une. Enfin, on sort du sujet. Quoiqu'on reste dans la notion de peur, mais cette notion était hors sujet aussi, donc...

#
Profil

Drya

le vendredi 12 février 2010 à 13h34

Je comprends bien que l'interférence n'a pas besoin d'être volontaire pour être problématique. Je voulais juste appuyer la constatation de Rosalie que la logique des barrières (= manifestation de la peur) largement constatée vient confirmer que tout le monde sait intuitivement que c'est très facile de tomber amoureux (34 min, quand le courant passe, c'est presque long!), sinon pourquoi mettre des barrières? (construire une relation est une autre paire de manches par contre...)
La peur n'est pas hors sujet je pense.
Le problème, c'est que ces barrières inhibent beaucoup les relations (et du coup à la longue les personnalités), qui sinon seraient naturelles et on serait tous heureux et on aurait beaucoup d'enfants...

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 12 février 2010 à 13h52

Drya
la logique des barrières (= manifestation de la peur) largement constatée vient confirmer que tout le monde sait intuitivement que c'est très facile de tomber amoureux (34 min, quand le courant passe, c'est presque long!), sinon pourquoi mettre des barrières?

Oui, mais je crois que pour beaucoup de gens, savoir intuitivement que c'esf facile s'oppose à "je sais ce que je fais, je tombe amoureux et c'est un truc important dans ma vie que je ne fais pas n'importe comment, que je désire au fond".

Bref, notre intuition d'un amour dangereusement possible à chaque rencontre s'oppose à notre perception d'un libre-arbitre affectif.

Peut-être parce qu'on met tellement de chose dans le lien affectif qu'on attend dans l'amour qu'on accepte pas qu'il se tisse de lui-même facilement (et est bien plus élastique que notre vision de nous-même).

#
Profil

Drya

le vendredi 12 février 2010 à 14h16

C'est ce que je comprends aussi. Ce qui m'attriste c'est qu'autour de moi tout le monde vit dans l'objectif de SE protéger, donc j'y suis nécessairement confrontée, je suis face à des murs, que je vois les choses différemment ou non. Les moulins à vents...

#
Profil

Romy

le vendredi 19 février 2010 à 20h17

Drya, on est face à des murs parce que la majorité des gens n'est pas constamant à réfléchir sur l'amour comme nous. J'en passe du temps à réfléchir sur l'amour!!! Ils se mettent à y penser lorsqu'ils deviennent amoureux, ou lorsque leur amoureux les quitte, et là, c'est une réflexion voilée, pas trop objective, une réflexion non voulue, par nécessité.

#
Profil

Siestacorta

le samedi 20 février 2010 à 02h24

Pas mal vu, ça.
Notre état (choix ou nature...) de différence amoureuse nous pousse à la réflexion, quand celle-ci est accidentelle chez beaucoup de gens, puisque les moments où ça va pas comme prévu sont plus rares... (je paraphrase...)
J'avoue que je n'y avais pas vraiment songé.

Ca veut d'ailleurs pas dire qu'à force de réfléchir on fera mieux, mais au moins ça explique un peu factuellement pourquoi on a l'air de se prendre si souvent la tête.

#
Profil

lutevain

le samedi 20 février 2010 à 10h47

Clementine
… car je ne suis pas une fille reposante, mouhâh ^^

ça nous l'avions compris !!! :-D … et il faut pouvoir tenir le choc !

Mais que d'ennui avec une fille "reposante" ! :-(

#
Profil

ERIC_48

le samedi 20 février 2010 à 15h52

Pas de cet avis, bien sûr

#
Profil

ERIC_48

le samedi 20 février 2010 à 15h53

Rosalie
J'en passe du temps à réfléchir sur l'amour!!!

A qui le dit tu !
Peut-être qu'il faudrait agir aussi, mais avant d'agir, il faut réfléchir, et hop, nous y revoilà !
Décidément, on y réfléchira toute notre vie

#

(compte clôturé)

le samedi 20 février 2010 à 16h04

ERIC_48
Pas de cet avis, bien sûr

Y'en a qui doivent aimer se fatiguer, alors... :-P

#
Profil

Alygator427

le dimanche 28 février 2010 à 21h47

beuh !!
Il me faut un peu plus de temps pour m'en rendre compte !!
seulement trois ans pour le premier dont deux ou on ne s'était plus du tout revu
puis ensuite environs dix mois pour un autre ...
et enfin quelque temps après une relation,
wé je sais j'allais pas loin, on était à chaque fois dans la même classe, mais bon !! la d'un coup je me sens ... en retard de quelques décennies à peine
mais bon, j'ai l'habitude, je crois

#
Profil

LuLutine

le lundi 01 mars 2010 à 14h16

A part pour une personne pour qui j'ai eu ce qu'on appelle un coup de foudre, je suis toujours tombée amoureuse d'amis/collègues que je fréquentais depuis au moins un an.

C'est juste qu'un jour, pour une raison ou une autre, je les ai regardés différemment, et lorsque c'était réciproque, le "courant" (comme on dit) est passé...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion