Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyaffectif

Romantisme
#
Profil

bonheur

le vendredi 28 juin 2019 à 08h30

Je crois qu'en soi, intérieurement, nous le sommes tous. Il y a la vie officielle extérieure et notre petit monde intérieur.

Toutefois, à partir de quel moment peut-on se qualifier de polyaffectif ?

Est-ce à partir du moment où l'on accepte intérieurement le fait de ressentir des émotions, des sentiments amoureux ET à partir du moment où on communique volontairement avec au minimum la personne qui partage notre vie quotidienne (par amour) ? Est-ce à partir du moment où l'on ouvre la discussion avec la difficulté liée à sortir du commun qui veut que l'on qualifie d'amitié (puisque sans sexe) autrui, et que l'on ose l'expression "je t'aime ET je l'aime" ?

Placer de l'honnêteté, de la sincérité, de la vérité, de la franchise dans sa vie intérieure ET dans sa vie extérieure !

Je constate que parfois, il est tentant de se qualifier de ce que l'on ne désire pas être. Ca me déroute beaucoup !

#
Profil

bovary3

le vendredi 28 juin 2019 à 13h48

bonjour bonheur
tu poses publiquement une question que je voulais te poser depuis un moment...enfin mon interrogation est proche; la voici: il me semble: tu te qualifies, je crois de "polyaffective", j'ai repris ton néologisme en me déclarant pareillement sur ma présentation. Je poursuis finalement par 2 questions:
1. Est-ce que tu voudrais développer ce que tu entends par" polyaffective", si ce terme est toujours valable pour toi? Ou peut-être est-ce simplement, comme tu l'as écrit, que tu déclares à ton conjoint que tu l'aimes ET que tu en aimes un.e ou d’autres, sans préciser plus, à savoir que ton conjoint est ton amour "principal" , le terme est probablement mal choisi d'ailleurs.

2 Si je comprends bien, il n'est pas simple pour toi, de dire à un de tes aimé.es "secondaires", encore une fois le terme est probablement mal choisi , que tu le/la/les aimes, et si je comprends bien que ce n'est pas seulement d'amitié, il y a peut-être du désir, même si vous ne passez pas à l'acte.
Pour conclure ma petite dissertation :-) , je me moque de moi-même bien sûr!... il restera à définir ce qu'on entend par "aimer".

PS je me demande si je suis bien clair, de plus, l'écriture inclusive n'est pas très facile à lire en l’état de mes habitudes!

#
Profil

bonheur

le vendredi 28 juin 2019 à 14h32

@bovary3

Pour répondre succinctement. Une personne polyaffective a l'honnêteté, la franchise et la sincérité d'un polyamoureux... Dans mon cas, l'amour est AFFECTIF avant tout. Donc, voilà ma définition de l'amour, l'émotion et quand elle est répétée et que l'on se rapproche joliment d'une personne pour qui l'on ressent un coup de coeur, voir un réel coup de foudre, transformant en sentiments et en instants magiques...

Bref, le polyaffectif fait la démarche de dire clairement à toutes les personnes aimées qu'elle les aime ET qu'elle aime également des tierces personnes. Comme tout polyamoureux, cette personne fera la démarche d'annoncer sa situation pour ne pas obliger à une situation non définie.

Autrement dit, si j'aime en dehors de mon couple historique (c'est pas encore le bon mot, mais bon), et que la personne est réceptive également, et que l'on est dans une phase de rapprochement, je dis clairement à tout le monde afin qu'il n'y ai aucune mauvaise surprise. Les cancans je m'en balance, mon entourage sait qui je suis, sinon ce n'est pas dans mon entourage et je me fous de ce que l'on pense de moi.

Je ne répond aux questionnement sur le sexe, puisque l'amour à mes yeux n'engendre pas de sexe, parfois même pas de désir car amour=sexe me fait sortir de mes gonds. Je suis relativement multifacettes, mais en matière poly, seul l'amour émotionnel puis sentimental est retenu, dans mon cas.

En tout cas, poly = honnêteté, franchise, sincérité, authenticité et d'assumer clairement. Cela exclus non-dits (éventuellement ceux intérieurs non partagés qui n'impactent personne, et encore) et cachoteries... surtout à la personne avec laquelle on vit et que l'on dit aimer.

Aussi, mon chéri de vie vient lire sur ce forum à sa guise et connait mon pseudo. Il m'arrive d'organiser des évènements poly à la maison et de me déplacer, avec ou sans mon chéri, mais il sait toujours où je me rends et le contexte.

Donc, que tu te dises, polycurieux, je veux bien. Que tu te dises polysympathisant, je veux bien. Que tu te qualifies de polyamoureux ou polyaffectif, si ta femme ne sait rien, je ne suis pas d'accord.

Egalement, tu permets de parler de manipulation ou autres. As-tu étudier le sujet ? Ici, nous ne lisons souvent qu'une version de l'histoire, alors qu'elle concerne plusieurs personnes.

Sachant que tu es une personne qui n'assume pas ses idéaux face à ses proches, je me demande si tu ne devrais pas prendre des précautions dans tes propos.

Et tu vois, la description trompeuse de ton profil et quelques-unes de tes interventions me dérangent. Assume toi avant de dire aux autres qu'elles doivent le faire ou que leurs proches sont ceci ou cela.

Autrement, je participe à une rencontre poly à Besançon prochainement. Je serai heureuse que tu viennes, avec ta femme, bien sûr. Ainsi, tu pourrais comprendre qui je suis vraiment.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

bovary3

le vendredi 28 juin 2019 à 16h22

bonjour bonheur
merci de tes explications très claires,j'apprécie ta cohérence.

Pour ce qui me concerne personnellement, je te ferai une réponse en message privé, puisque ça ne concerne pas directement le sujet.

Je reconnais que pour les discussions, nous n'avons que le point de vue d’une seule personne, et que je peux se tromper complètement en évaluant la situation, ceci est vrai pour tous ceux qui répondent. Il me semble que c'est çà celui qui a ouvert le sujet de garder des réponses ce qu'il juge pertinent et d'oublier ce qui ne l'est pas. Je suis surpris que tu ressentes que j’aie jamais dit aux autres ce qu'ils devaient faire, je n'ai fait que des suggestions, en sachant bien qu'ils feront ce que bon leur semble .

#
Profil

bonheur

le vendredi 28 juin 2019 à 16h37

Tu dois tenir compte du fait, que pour beaucoup des intervenants, ils sont passés par là. Et crois moi, ça change la donne et la valeur des propos !

Donc, tout est vrai pour toute personne qui répond. Toutefois, la sensibilité ne peut être à l'identique. Il y a par exemple, dans mon cas, trop long à raconter, eu tout un chemin dont une période de brouillard dense, vraiment. La souffrance je la connais car je l'ai vécu, et mon chéri également, différemment. Cette démarche, que tu ne fais pas, tu ne peux même pas imaginer ce que cela transforme dans une vie.

Donne un avis de polycurieux, encore conformiste et non extrait de celui-ci, par choix (les raisons ne regardent que toi). Je ne nie pas que tu t'intéresses au sujet. Oui, tu as cette curiosité et bravo pour ça. Mais ce serait bien éventuellement de te poser les questions extérieures au sujet de discussions sur l'état d'esprit dégagé par le demandeur (par exemple).

Je dois retourner travailler. J'ai des horaires à la con et peu de temps actuellement. Si j'ai ouvert ce fil de discussion, c'est pour ne pas parasiter les autres, bien que j'avais malencontreusement commencé à le faire. Je ne suis pas parfaite.

J'ai une overdose d'activité actuellement. vivement mes vacances, sachant qu'il faudra que je fasse des démarches pendant ce temps. Je n'ai donc pas l'envie, et l'énergie non plus, d'épiloguer... mais je me devais de réagir. J'espère que tu le comprends.

#
Profil

bovary3

le vendredi 28 juin 2019 à 17h31

merci de m'avoir si rapidement répondu, j'apprécie d'autant que tes horaires sont très chargés, et aussi que tu me portes crédit de m’intéresser aux personnes qui s'expriment.
Quand tu auras la possibilité pourras -tu m'expliquer ce que tu entends par :

me "poser les questions extérieures au sujet de discussions sur l'état d'esprit dégagé par le demandeur (par exemple)".

je ne sais pas vraiment ce que tu veux dire, mais je suis prêt à tenir compte de tes conseils, en effet tu as bien plus d'expérience du polyamour que moi.

A bientôt j'espère

#
Profil

bonheur

le vendredi 28 juin 2019 à 21h13

@bovary : tu n'as aucune expérience en polyamour et tu ne sais pas ce que c'est (d'après ce que j'ai lu sur le forum et en mp).

Tu ignores ce qu'est une réelle discussion sur ce thème et d'être déconstruit afin de s'assumer. D'ailleurs tu ne t'assumes pas du tout.

Le jour où tu ne balanceras pas l'excuse bateau "je ne veux pas la faire souffrir inutilement", on pourra parler sérieusement. En attendant, je m'offusque que tu t'exprimes poly quoi que ce soit. Ce serait simplement mentir. Je n'aime pas les mensonges (d'où mon aptitude naturelle à être devenue poly).

Les personnes viennent ici avec aussi ce qui ne se lit pas : un contexte, un entourage. Toi-même indique que le tien est peu propice au simple débat intellectuel sur le polyamour. Et bien, tout compte dans une histoire, y compris toutes ces précisions que l'on ne connait pas, car le demandeur ne pense pas à le dire ou ne pense pas que c'est important.

En résumé, je n'ai pas le temps et ça me fatigue, ce genre de discussion que je me sens obligée d'aborder. Donc désormais, précise aux nouveaux que tu n'es pas poly et que tu comprends leur difficulté. Félicite ceux qui ont le courage que tu n'as pas. Ca oui ! Je n'aime pas dire à autrui qu'elle attitude adoptée, mais voilà celle que JE PENSE tu pourrais adopter.

Tu es plus vieux que moi, je n'ai pas de conseils à donner. Mais sincèrement, comme le disait ma grand-mère (un coucou en pensées) adorée : "balai devant ta porte avant de lorgner ce qui se passe sous le paillasson du voisin".

#
Profil

bovary3

le samedi 29 juin 2019 à 08h08

bonjour bonheur
c'est fait , tu pourras voir que j'ai précisé dans ma présentation, que je ne me considère pas comme polyamoureux, ce que je pensais avoir déjà indiqué implicitement.
Pour le reste, moi non plus je n'ai pas de temps à perdre avec des polémiques stériles.

#
Profil

bonheur

le samedi 29 juin 2019 à 08h42

Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir un amour de vie exclusif implique que l'on ne puisse être poly. Mon chéri est exclusif pour lui-même et pas moi. Mais c'est vrai, c'est stérile (ce qui relève de la polémique).

D'après ce que j'ai compris, avec ta femme, vous êtes dans un rapport de force et de chantage. Si tu as quelqu'un d'autre, elle rentre chez elle en Philippines... ce à quoi tu rétorques que c'est toi qui a le pognon. Du coup, tu fais dans son dos. Je n'aimerai pas vivre chez vous. Un peu la même ambiance que chez mes parents, sans doute. En tout cas, je ne peux m'empêcher de faire un lien... je déteste.

Par contre, on n'est obligé de rien. A mes yeux, le mariage est une erreur mais si besoin, il existe le divorce et des droits (en France). Perso, je suis pour l'abolition du mariage, mais ce n'est que mon opinion.

#
Profil

bonheur

le samedi 29 juin 2019 à 08h45

Tu désires (en mp je crois) avoir un aperçu de situations de polyaffectivité ? Je t'invite à lire ce lien, dont je n'ai pas envie de reparler :

/discussion/-bLK-/Sans-nouvelle/

#
Profil

bovary3

le dimanche 30 juin 2019 à 06h24

bonjour bonheur
j'ai lu le lien que tu m'as conseillé, mais je n'ai pas bien vu le rapport direct avec la polyaffectivité, puisqu'il s'agit essentiellement d'une disparition sans explication.
Sinon je te réponds plus tard en MP, quand je serai sûr de ce que je veux dire, ce que j'ai exprimer sur la relation avec mon épouse ne concerne pas ce sujet..

#
Profil

bonheur

le lundi 01 juillet 2019 à 13h16

Ben oui, la polyaffectivité peut mener à cette situation. Donc, moi j'y vois un lien important. Celui d'avoir eu le soutien de mon mari et de mes enfants en ce moment qui fut extrêmement difficile pour moi (disparition sans explication de mon amoureux). Passer sous parenthèse l'intrusion de la gendarmerie aurait été difficile, non ?

#
Profil

bovary3

le lundi 01 juillet 2019 à 13h30

En effet, là je comprends....On entend souvent parler de disparitions dans les médias, c'est une expérience très éprouvante, certainement!

#
Profil

bonheur

le lundi 01 juillet 2019 à 13h37

Oui, éprouvant ! Je ne le souhaite à personne. Tant que l'on n'a pas vécu, on ne peut même imaginer. Disparition inquiétante disent les médias, et ça porte bien cette appellation.

Et puis, ce manque de pouvoir. La loi est bizarre, protégeant le disparu plus que les personnes qui aiment (quelque soit la forme d'amour) ce même disparu. Autrement dit, on peut se faire des cheveux blancs éternellement.

Tu me demandais en mp, bovary3, de raconter. Ben là, c'était tout raconter.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion