Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dans les nuages

Romantisme
#
Profil

Clementiine

le jeudi 04 juillet 2019 à 10h02

Bonjour à toutes & à tous!

Je suis Clémentine, je vais sur mes 25 ans, et je viens de fêter mes 3 ans de relations!
J’ai lu plusieurs discussions sur ce forum qui m’ont beaucoup intéressé, mais aujourd’hui je viens plus pour des conseils, pour me libérer un peu..

Je vis depuis quelques moi de grosses remises en questions qui touche à toutes les thématiques principales : travail, études, lieu de vie, amitié, famille et pour finir.. Amour. Je pars donc travailler en alternance sur Paris dès la rentrée de septembre (reviens sur lyon tous les vendredis car école sur Lyon).

La relation que je vis avec mon compagnie a été magique, forte, intense dès le début… fusionnel, tactile, rempli de douceur, d’amour, de tendresse.. des discussions poussées, beaucoup de réflexions, des envies communes.. il est très scientifique et moi très «  artistique ».. on trouve une sorte d’équilibre qui se discute mais ou l’on fini toujours d’accord! Il est plus vieux donc des souhaits et des désirs qu’il a de suite mis sur le tapis.. fan d’enfants, de mariage, de maison de campagne.. tout cela m’a énormément fasciné dès le début.. C’est un homme amoureux, il donnerait sa vie pour moi, il vis pour mon bonheur, pour mes sourires.. il me veut dans sa vie au quotidien. Je suis la femme de sa vie, et il était jusqu’à présent l’homme de ma vie aussi.

Depuis quelques mois, c’est la tempête dans ma tête.. très peu de moment de calme d’apaisement, je suis toujours à réfléchir et aujourd’hui il ne me reste plus qu’un confluent intérieur.. celui de la relation que j’ai avec lui. Si je peux mettre des mots crus. J’ai l’impression de ne plus être amoureuse. J’ai énormément de tendresse, encore une envie tactile, l’envie d’échanger avec lui.. mais pour tout le reste je suis complètement perdu. D’un côté on partage tout, très complice, le bonheur d’être à ses côtés, tout le côté confort est magique, un homme qui me respect, veut mon bien… et de l’autre je cherche dans ses yeux ma flamme et je ne la sens plus..
Je vais voir une psychologue depuis 3 mois qui m’a énormément aidé et aujourd’hui elle en est arrivée à la conclusion que l’amour n’est plus présent de mon côté.. et dans le fond : j’ai envie d’y croire, j’ai envie de me battre pour rester à ses côtés, de l’aimer.

Tout est très paradoxale, ma mère me dis que l’on peut être avec quelqu’un sans être forcément amoureux mais par ce que l’on trouve toute la douceur, la bienveillance, la tendresse, l’affection.. que chaque passion peut disparaitre dans chaque relation futur… qu’il faut savoir se «  satisfaire »… et de l’autre côté je ne n’ai l’impression de ne plus rien sentir, mais je ne veux pas lâcher…

Nous partons en vacances dans 1 mois, durant trois semaines… je commence à ressentir de l’angoisse et la boule au ventre ces derniers temps.. comment les vacances vont se passer, les jours que je vis en ce moment sont assez compliquée.. je sais qu’il faut perte patiente, prendre le temps de bien réfléchir, de ne pas agir trop vite.. et puis que paris va définitivement répondre à ma question : si il me manque, je l’aime, si je me sens plus libre.. voilà c’est fini.

Je ne sais pas trop qu’elle réponse je cherche en vous parlant ici… peut être des expériences, peut être comment adoucir les jours avant paris.. je m’en veux de ne plus nous aimer, je me dis pourquoi , nous sommes si bien, si heureux (mais dans le fond c’est que pour moi ce n’est surement pas vrai..)
C’est terrible de vouloir aimer, de vouloir s’accrocher..

Juste envie d’un peu de calme et de douceur de profiter de la vie jusqu’à la fin des vacances à ses côtés.. mais évidemment la tête n’est pas qu’une lumière sur lequel on peut appuyer sur off…

Bell journée à tous, et merci pour votre lecture

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 04 juillet 2019 à 10h13

Bonjour Clémentine,

Je ferais attention à 2-3 petites choses qui à mes yeux posent problème.
Déjà, je définirai "amour". On peut aimer quelqu'un de bien des manières. Souvent, les relations changent avec le temps, la phase passionnelle des débuts se muant en quelque chose de plus tendre mais moins sexuel après quelques années. Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'amour, juste qu'il a changé.
Ensuite, des "tests" comme "S'il ne me manque pas, c'est que je ne l'aime plus" ne donnent jamais de résultats probants. Les sentiments ne sont pas aisément définissables. Sans oublier qu'ils varient dans le temps, tu peux avoir besoin d'air à un moment et redevenir collante quelques mois après.

Donc, pour moi, la première chose à faire, plutôt que des tests, c'est de réfléchir sur l'amour, ce que ça représente pour toi, est-ce-que c'est réaliste (parce que si amour signifie passion, alors ça ne dure jamais vraiment), et ensuite est-ce-qu'il y a vraiment une crise dans ton couple. S'il y a une crise dans ton couple, tu dois pouvoir la définir. Ne plus sentir la flamme, oui, mais pourquoi ? Les sentiments ne font pas leurs valises sans raison. Je me demande si, dans ses idées d'enfants et autre, tu ne t'es pas oubliée, suffisamment pour ne plus savoir aujourd'hui ce que tu veux, ce que tu recherches, ce que tu apprécies dans une relation.

Voili voila. Un peu de réflexion à ton moulin :-)

PS : La phase finale sera de lui en parler, mais d'abord, il faut que tu saches de quoi tu parles ;-)

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#

Lagriffeofficiel (invité)

le jeudi 04 juillet 2019 à 10h55

J’ai envie de dire si tu ne l’aime plus que tu ne ressens plus ce petit quelque chose, ne te force pas à l’aimer sa arrive et sa fait partie d’une vie amoureuse qu’on soit poly ou non d’ailleurs.
Puis j’ai envie de dire tu n’as que 25 ans (déjà 3 ans de relations) c’est déjà «  long » pour quelqu’un de ton âge et justement cette période 20-30 ans on change pas mal sur le plan psychologique t’es attentes ont probablement changé mais sa ne veut pas dire que tu as «  tord » ou raison.
Sa ma fait pensé a mon premier amour j’etais Encore très amoureux de cette fille, et je remarquai bien que quelque chose avait changé alors que nous continuons d’être plutôt complice et tout. Puis un jour je lui ai juste posé la question qui a du lui faire un déclic.

Tu m’aime encore ou tu crois m’aimer (de part notre paC commun etc), suite à sa elle m’a quitté se fut dure au début mais finalement je ne peux que lui dire merci aimer quelqu’un qui ne nous aime plus d’amour c très dure et encore plus si les deux restes proches.

#
Profil

artichaut

le jeudi 04 juillet 2019 à 11h09

Tout à fait d'accord avec @bidibidibidi. Et bienvenue ici Clémentine.

Tu semble t'être perdue, dissoute dans le couple, dans une certaine idée de l'amour (3 ans c'est la durée à peu près statistiquement démontrée de l'amour-passion).
Il y a plein de façon d'aimer.


Et lui aussi d'ailleurs semble s'être dissout dans le couple :

Clementiine
il donnerait sa vie pour moi, il vis pour mon bonheur, pour mes sourires

N'est-ce pas un tant soit peu excessif ?


Il s'agit de vous retrouver l'un·e l'autre, sans forcément renoncer à votre relation (pourquoi renoncer à quelques chose d'aussi doux ?)

Ne pas agir trop vite est une bonne idée.
En revanche, prendre le temps de parler va être nécessaire.
Parlez de votre relation, de ce qu'elle est au delà des cases, de ce que vous partagez, de ce qu'elle vous apporte et ne vous apporte pas.
Moi je n'attendrais pas la fin des vacances pour en parler…

Ton départ à Paris, après cette discussion, va être difficile pour lui. Il y a un risque qu'il se sente trahi (genre "tu avais tout prémédité, tu savais avant de décider de partir, et tu ne lui a rien dit"). Et +tu tarde à parler +le risque augmente.

Après comme dit @bidibidibidi, le +important c'est de savoir ce que tu veux toi.

#
Profil

artichaut

le jeudi 04 juillet 2019 à 11h48

…et puis j'ajouterais que le polyamour (puisque tu es sur un site sur ce sujet), on dit souvent que c'est "être capable d'aimer deux personnes en même temps", mais on oublie parfois qu'une des deux personnes, ce peut être soi-même.

Pour moi, le polyamour c'est (entre autre) être capable de s'aimer soi-même ET d'aimer une (ou plusieurs, peu importe) autre personne.

Et ce qui n'est pas poly (au sens de plusieurs), c'est ne s'aimer que soi-même, ou n'aimer que l'autre. Voilà ce qui, à mon sens, est profondément monogame : non seulement il ne faudrait aimer qu'une seule personne, mais en plus il faudrait s'oublier soi-même, au point de fusionner et ne former plus qu'un (cf le mythe tenace d'Aristophane).

Et perso, je vais plus loin (mais cela n'engage que moi) : un amour qui ne me fait pas m'aimer moi-même ne m'intéresse pas, un amour de soi qui ne nous fait pas aimer l'autre (les autres) ne m'intéresse pas.

Le poly(amour) c'est le contraire de un (pour citer le titre d'un livre de Erri de Luca, que j'aime bien).

#
Profil

Minora

le jeudi 04 juillet 2019 à 15h14

artichaut
Et ce qui n'est pas poly (au sens de plusieurs), c'est ne s'aimer que soi-même, ou n'aimer que l'autre. Voilà ce qui, à mon sens, est profondément monogame : non seulement il ne faudrait aimer qu'une seule personne, mais en plus il faudrait s'oublier soi-même, au point de fusionner et ne former plus qu'un (cf le mythe tenace d'Aristophane).

Et perso, je vais plus loin (mais cela n'engage que moi) : un amour qui ne me fait pas m'aimer moi-même ne m'intéresse pas, un amour de soi qui ne nous fait pas aimer l'autre (les autres) ne m'intéresse pas.

Je suis tellement d'accord avec tout ça!

Pour ce qui est de ta relation, elle semble en effet au minimum déséquilibrée, au moins momentanément. Je suis assez d'accord avec tout ce qui s'est dit, pose toi puis pose toi avec lui... il ne faut pas avoir peur de poursuivre différemment mais éventuellement aussi d'arrêter.

#
Profil

Clementiine

le lundi 08 juillet 2019 à 10h04

Bonjour à tous!
Tout d'abord merci d'avoir pris le temps de me répondre, et pour vos conseils, reflexions

Effectivement arriver à définir "l'amour" reste encore assez vague.. je pense que pour l'instant je veux ressentir constamment de la passion, et que c'est aussi très difficile de réaliser que la relation amoureuse est bien plus que celà. J'ai pourtant trouver au travers de mon compagnon plus qu'un amant, l'ami, le père, l'amoureux, cependant aujourd'hui je ressens un manque de cet amant.

J'ai déjà discuter avec lui, c'est assez sensible comme discussions, mais nous avons pu mettre au clair quelques incompatible :
- j'ai envie de voyage, de bouger, de flanner.. je ne pense pas forcément à la retraite, au mariage, aux enfants. Je suis quelqu'un de sérieuse et d'assidu, mais j'ai ce côté plutôt foufou du allons y.. essayons, tentons.. vivons! De plus j'aime beaucoup tout le côté culturel, faire des expo, des ciné, des concert, théâtre.. j'ai cette curiosité qui est très importante pour moi.
- De son côté il est assez adepte de la routine, du quotidien, il trouve son bonheur dedans, les voyages oui pendant les vacances, des balades oui les week ends.. la culture oui.. mais comme pour chaque chose il faut que J'initie et lui me suivra.. alors c'est agréable je sais qu'il me suivra et qu'il sera emballez par l'idée... mais disons que son côté un peu passif me tend un peu parfois, j'aimerai le reveiller dans le sens allez fais moi découvrir des choses.. surprend moi!

Je pense que c'est comme un manque non pas de "virilité" pour rentrer dans des clichés, mais un manque d'action, physiquement il est aussi à ma taille, fin.. du coup je ressens beaucoup plus l'envie de le protéger, de lui faire vivre de beaux moment, de lui offrir de la douceur.

J'ai l'impression que c'est mon compagnon de vie idéale, que j'arriverai à nous faire vivre de super choses aux travers des découverte, des moments agréables, que l'on peut avoir une famille vraiment sympa, que je peux compter sur lui. Mais effectivement c'est sur ce manque de "virilité" que je bute.. C'est celà qui est assez difficile à sentir, et à savoir... je sais que l'amour prend souvent des tournures différente, que cela peut etre une étape, que nous ne sommes pas à 100% sur la même longueur d'onde, mais après tout peut etre que c'est juste à moi d'accepter la chose. Et de l'autre côté comme dis lagriffe officiel je suis jeune, je ne dois pas me forcer à l'aimer.. mais après tout si avec chaque personne au bout de 3 ans je n'accepte pas cette "défusion"..

En ce qui concerne vos reflexion sur le polyamour et la monogamie je suis tout à fait d'accord avec vous. Je fais tout un travail pour essayer déjà de comprendre qui je suis, comment je fonctionne, j'ai fais un travail pour accepter les moments durs et les souvenirs. Aujourd'hui je prend plaisir à mes passions, à mes activités, je ne sens plus la peur de la solitude et j'ai envie d'aimer à 3. Ce que mon copain peut aussi avoir du mal à faire. Sa vie tourne autour de mon centre. Nous sommes donc en décalage, ou j'ai besoin de me trouver moi et j'aimerai qu'il est aussi son lui dans notre relation.

#
Profil

artichaut

le lundi 08 juillet 2019 à 20h34

Clementiine
je pense que pour l'instant je veux ressentir constamment de la passion, (…) cependant aujourd'hui je ressens un manque de cet amant.

juste redire peut-être que y'a une (très grosse) injonction à cette passion (= la seule et unique forme d'amour censée exister)

des fois ce qu'on croit chercher est là sous nos yeux…

d'autres fois on croit avoir besoin de quelque chose, et puis en fait, non, ce n'était qu'un injonction sociale… ou alors c'est autres chose, en fait, que l'on cherche… mais quoi ?

Clementiine
comme pour chaque chose il faut que J'initie et lui me suivra.. alors c'est agréable je sais qu'il me suivra et qu'il sera emballez par l'idée... mais disons que son côté un peu passif me tend un peu parfois, j'aimerai le reveiller dans le sens allez fais moi découvrir des choses.. surprend moi!

Je pense que c'est comme un manque non pas de "virilité" pour rentrer dans des clichés, mais un manque d'action,

Bon ben aussi, initier la relation, la faire exister, c'est très genrée dans notre société.
Certes le "virilisme" peut conduire à vouloir tout diriger, tout décider dans le couple (ou ailleurs).
Mais un autre "virilisme" incite aussi à laisser toute la charge relationnelle à l'autre.
Alors des fois, faut apprendre à quitter ces schémas-là, ces rôles-là, et chercher (ensemble) autre chose.
Comment partager vraiment (à tour de rôle, ou en même temps) les prises de décisions, la charge relationnelles, les incitations relationnelles, les propositions de sortie, etc, etc
Il n'y a aucune raison qu'une seule personne se tape tout le boulot.

Clementiine
physiquement il est aussi à ma taille, fin.. du coup je ressens beaucoup plus l'envie de le protéger, de lui faire vivre de beaux moment, de lui offrir de la douceur.

Je ne vois pas trop le rapport avec la taille. Mais c'est plutôt chouette de vouloir offrir de beaux moments et de la douceur… tant que tu ne te transforme pas en… sa maman.

Clementiine
c'est sur ce manque de "virilité" que je bute..

ou surcroît de "virilité", va savoir

en tout cas ce que nous dit le polyamour, c'est une seule personne ne peut pas tout t'apporter, du coup, ce qu'il n'y a pas chez lui, rien ne t'empêches d'aller le chercher ailleurs (et je ne parle pas que d'histoire d'amour ou de sexe, ça peut êtres des ami·e·s aussi, en fait peu importe, les noms et les formats)

Clementiine
Aujourd'hui je prend plaisir à mes passions, à mes activités, je ne sens plus la peur de la solitude et j'ai envie d'aimer à 3.

C'est quoi aimer à 3 ?
T'aimer toi, qu'il s'aime lui, et vous aimer l'un·e-l'autre ?

Clementiine
Ce que mon copain peut aussi avoir du mal à faire. Sa vie tourne autour de mon centre. Nous sommes donc en décalage, ou j'ai besoin de me trouver moi et j'aimerai qu'il est aussi son lui dans notre relation.

Bon après tu ne peux pas non plus décider pour lui.
Tant que tu ne te laisses pas enfermer dans sa logique à lui, et que tu peux aussi vivre ta logique à toi, il peut bien vivre différemment de toi, ce n'est pas forcément un problème.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion