Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Pourquoi j'ai renoncé à un polyamoureux

#

(compte clôturé)

le mardi 19 janvier 2010 à 13h20

Siestacorta
Pour rebondir sur clem (elle kiffe, je suis sûr)

Je kiffe, c'est sûr. Saute pas trop fort... :-)

#

Drya (invité)

le mardi 19 janvier 2010 à 16h35

"Pour rebondir sur clem (elle kiffe, je suis sûr), je dirai que parler de ton poly désiré en thérapie, ici, à des potes ou même à un moine shinto de passage en ville..."

C'est ce qu'on appelle la polythérapie, j'ai bon? :D

Sinon, pour: "La liberté du poly, c'est mouvant, mais c'est pas une contrainte d'inconstructibilité (oulah, ça en fait des syllabes). "
je suis pas sûre de bien comprendre, mais la "contrainte d'inconstructibilité", je suis clairement dedans: en dehors du fait que le PA est définitivement pas la tasse de thé de mon don juan, comme la seule chose qu'il veuille c'est remplacer mon compagnon, fonder une famille avec moi, c'est limite s'il avait pas déjà choisi la date du mariage et la maison qu'on allait acheter, tout ça alors que je n'ai fait que lui dire depuis le début que je ne quitterai pas mon compagnon... Donc on est vraiment dans une impossibilité de construire quoi que ce soit sur cette base, et il n'en changera pas.
Ou bien j'ai compris quelquechose de travers à ta prose?...

#
Profil

Siestacorta

le mardi 19 janvier 2010 à 17h52

Je suis pas sûr !
Je dis que le PA n'est pas toujours inconstructible.
Mais parfois, oui, comme dans l'exemple que tu me cites.

Disons qu'il y a des polyamours qui engendrent un mode de vie peu compatible avec l'idée de fonder un foyer. On peut dire qu'il y a une forte inconstructibilité. Ou une constructibilité insuffisante.
(souvent, "construire dans la relation" et investir dans l'immobilier et la couche pampers, c'est lié, dans la tête des gens. Pas toujours, souvent. Je reste dans cette perspective pour cet échange)

Inversement, certains polys aspirent autant que les monos à fonder un foyer.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

Drya (invité)

le mardi 19 janvier 2010 à 18h44

oki, maintenant je comprends ce que tu voulais dire, dsl. "La liberté que se donne le poly ne l'empêche pas forcément de vouloir construire des projets, même si ça complique parfois les choses..." Je crois que je vais aller me coucher, vous me faîtes trop réfléchir à cette heure tardive ^^ (comment ça il est même pas 19h?)

#

Drya (invité)

le mardi 19 janvier 2010 à 18h46

PS: sans oublier "...du moment qu'ils sont d'accord.", ce qui me semble parfois difficile à accorder, par ex dans mon cas (enfin, je ne suis pas (encore?) poly dans les faits...)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion