Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je me sens anéanti ...

Témoignage
#
Profil

Cmoi31

le dimanche 07 novembre 2021 à 01h01

Bonsoir à tous,

Je vis un changement que je ne parviens pas à gérer ... Si vous avez un peu de temps voici mon histoire.

J'ai rencontré mon épouse il y a bientôt 9 ans. A l'époque j'étais en couple et elle était mariée de son côté. Son mariage était difficile et elle a cherché, avant notre rencontre, à se faire des amis afin de sortir d'un quotidien douloureux.
Elle a fait la rencontre d'un homme, Jo, qui était lui aussi marié mais le désir a pris le dessus et ils sont tombés amoureux. Cependant, étant peu disponible, elle s'est sentie délaissée et c'est dans ce contexte que nous nous sommes rencontrés sur un site en ligne. Nous avons passé des heures à se découvrir, a parler de nos vies, de nous envies et de nous peines. Un week-end j'ai du m'absenter sans nouvelles de sa part, le plus long weekend de ma vie. Je me sentais perdu sans ses mots, sa voix, sa présence même si elle n'était que virtuelle.

À mon retour, je lui ai parlé de tout cela et elle m'a inviter à la rejoindre. Au premier regard je suis tombé littéralement amoureux d'elle, elle était la plus belle personne que je n'avais jamais rencontré ... Que ce soit physiquement, humainement ou mentalement ... Après qu'elle m'ait ouvert la porte on s'est directement embrassé, je me retrouvais dans ses yeux et elle dans les miens ... Un véritable coup de foudre mutuel. Je suis ainsi venu chez elle chaque jour pendant plusieurs semaines jusqu'à ce que j'arrive à lui prendre un appartement à côté de chez moi et a la faire quitter son quotidien de privation et de violences.

Étant moi même en couple j'ai entretenue une double vie pendant quelques mois ce qui a permis à Jo de revenir dans sa vie et nous avons entamés un triangle amoureux ou elle partagealt son cœur entre nous 2. Je savais tout de leur histoire, elle se confiait à moi mais lui n'était au courant de rien. J'aimais la voir heureuse de ce double amour, de cette folie qu'elle avait à nous "aimer" l'un après l'autre mais je souffrais énormément de la peur de la perdre dans ses bras a lui. J'ai fini par me séparer de mon ex compagne alors que lui ne pouvait s'y résoudre et j'ai emporté son cœur.

Étant tout les deux libres d'avancer dans une vie de couple nous nous sommes installés ensemble, nous nous sommes mariés puis un petit ange est arrivé malgré le fait qu'elle gardait contact avec lui. Il avait été important pour elle et leur séparation n'était jamais définitive ce qui me détruisait par moment. Il suffisait que quelque chose n'aille pas entre nous pour qu'elle se tourne vers lui ... Et puis après 3 ans cela a cessé et je me suis enfin senti devenir son homme.

Cependant les mois passant je l'ai senti se refermer comme si un vide s'était accaparé une partie de son cœur. Que ce soit pendant nos moments câlins ou même au travers de notre vie au quotidien, elle n'avait plus cette folie, ces envies, ces besoins qui faisait d'elle un être différent... Alors je lui ai proposé de trouver un "ami+" quelqu'un qui serait spécial avec qui elle pourrait avoir des moments à elle, elle que je retrouverai pour l'aimer encore plus fort après son départ ... Mes seules conditions étaient qu'elle me dise tout et qu'elle protège son cœur.

Nous en avons discuter encore et encore, j'étais persuadé que c'est cela qui manquait à son bonheur mais pour elle le modèle du couple était finalement à 2. Nous avons eut des expériences libertines pour tester mais cela ne lui apportait rien ... Pas de feeling, pas d'amour en plus, pas de plaisir d'être avec une autre ...

Et puis, il y a 10 jours elle a fait le connaissance d'un homme pour lequel elle me dit avoir un debut de sentiment dès le lendemain... J'ai pensé qu'il pourrait être cet ami spécial et j'en étais ravi pour elle même si vivre cela me faisait peur ... Mais ce soir ... Tout a basculé, elle vient de m'avouer qu'elle était tombé vraiment amoureuse de lui, qu'elle se sent polyamoureuse même si notre histoire primera toujours du fait de ce que nous avons vécus et construit ensemble ... Malgré tout ça c'est la douche froide pour moi et je me sens anéanti.

J'étais prêt à laisser une place à quelqu'un pour quelques moments mais elle lui a complètement ouvert son cœur ... Elle me dit que c'est un amour différent, un amour en plus mais en regardant leurs échanges, qu'elle m'a fait lire, elle parle avec lui de la même manière qu'avec moi, avec les mêmes mots, les mêmes attentions ... Si nous n'
étions pas mariés j'aurais l'impression qu'il est l'homme de sa vie ...

J'ai confiance en elle, on a traversé tant de chose pour en arriver là, mais rien n'y fait et j'ai peur de la perdre ... je cherche à ouvrir le dialogue, à comprendre, à lui demander de me rassurer mais je n'ai que des "tu es lourd", "c'est toi qui m'en avait parlé toutes ces années" , "les sentiments ça ne se contrôlent pas" et un "je vous aime tout les deux"....

Lui est au courant de la situation, il a accepté d'être le second homme de sa vie ... Mais si demain son amour pour lui devenait plus fort, est-ce que ce serait moi qui deviendrait l'ami + ... ?

Je l'aime de tout mon cœur et de toute mon âme, elle est mon âme sœur mais ce soir je ne sais plus si je suis la sienne ... J'ai l'impression d'être passé dans un mixeur, sans réussir à recoller les morceaux à la sortie ... J'essaie de la faire parler pour la comprendre et pour me rassurer mais cela ne fait que l'éloigner un peu plus de moi car je dois "assumer" cette liberté que je lui ai concédée.

Et voilà ... j'ai peur de voir son amour, notre amour se dilapider, devenir un plus et de finir par rester juste là à la regarder vivre avec lui le grand amour que j'ai perdu.... Je voulais l'aider à être plus heureuse mais comment ne pas être malheureux de voir la femme de sa vie de dire je t'aime à un autre ...

Je suis preneur de tout ce que vous pourriez me dire pour m'aider à dépasser tout ça et m'aider à vivre le plus naturellement possible ce double amour ... Sans en souffrir ... Car pour le moment ce n'est pas gagné ...

#
Profil

bonheur

le dimanche 07 novembre 2021 à 10h01

Bonjour Cmoi31,

J'ai beaucoup de difficultés à lire des histoires où l'on offre une liberté pour le bonheur et où l'on souffre de cette même liberté. L'amour libre n'existe pas. En amour, il y a toujours une part de dépendance et si ce n'est pas le cas, l'impact est quasi toujours présent. Il n'y a pas à concéder une liberté. C'est très différent que de respecter la liberté ou de discuter d'un consensus afin de trouver un équilibre commun.

"Je veux bien que tu ailles t'offrir des petits plaisirs ailleurs, à condition que tu n'aimes que moi". Ce n'est pas possible. Ce n'est pas juste, non plus. Elle s'épanouie en ouvrant son coeur, tu aimes cet épanouissement, sauf que non. Cette idée d'ami+ est tienne. Ce n'est pas la sienne.

Aimer et aimer... n'a rien d'extraordinaire. Si je prends un comparatif, lorsque je vais en rando, j'aime observer les arbres, et aussi les oiseaux, et aussi les poissons... Tous ces être de la nature me fascinent, me plaisent, me séduisent... Le lendemain, je fais la même rando et cet arbre-là, que j'avais déjà vu hier, attire en plus mon attention, alors je m'arrête, je le regarde attentivement... Pourquoi cet arbre ? J'ignore. C'est bien ainsi. Si la semaine d'après, je change de rando, je serai fasciné par un autre arbre, complètement différent... Est-ce pour autant que je perds ma fascination pour le premier arbre ? Celui-ci est-il moins beau, moins atypique ? Evidemment non.

Ce qui te dérange peut-être, c'est le fait que tu es conçu ta vie sentimentale sur la base d'un mode séquentiel : si on aime une nouvelle personne, on quitte l'ancienne. L'amour c'est en couple et en dehors du couple, il n'y a pas d'amour possible. L'âme sœur ?

Ton attitude partait d'une bonne intention et c'est tout à ton honneur. Laisse là choisir son bonheur. N'aspire pas à le chercher pour elle. Elle est adulte. Soit présent si elle se plante, si elle souffre. Ne construit pas à sa place. Se sentir impliqué et communiquer est suffisant.

C'est mon ressenti de ce dimanche matin, en te lisant. Je suis peut-être complètement à côté de la plaque. Si c'est le cas, désolée.

#

Aamon (invité)

le dimanche 07 novembre 2021 à 12h10

Elle semble très égoïste et toi très dépendant d'elle.

Tu la met sur un piédestal et elle en profite peut importe si cela te fait souffrir ou non.

Regarde en seulement 10 jours, sa nouvelle relation se trouve au même niveau que le votre, elle parle déjà de "deuxième homme de sa vie", le qualifie avec les mêmes mots d'amour que toi.

Respecte toi, respecte tes limites, ta douleur. Ce n'est pas elle qui le fera et ton anéantissement ne fera que grandir jusqu'à ce que tu craque

#

Nthl (invité)

le dimanche 07 novembre 2021 à 12h56

«  j'ai emporté son cœur.(..).. Et puis après 3 ans cela a cessé et je me suis enfin senti devenir son homme. »

Je me permets de te citer, car ces possessifs d’amour romantique, personnellement, me font tiquer.

Elle se sent polyamoureuse dis-tu, et tu as peur de la perdre.
Or nous ne nous possédons pas les uns les autres, de mon point de vue.
La perte que tu pourrais affronter est celle des illusions entretenues par tout ce langage amoureux qui relève de la construction et de la norme.

Quand mon époux s’est découvert poly et m’a proposé cette orientation relationnelle, je ne l’ai pas perdu, mais j’ai perdu les illusions-avec lesquelles nous avons été biberonnes.
C’est cela qu’on peut chercher à anéantir et non soi-même.

Tu trouveras plein de fils et de propositions de lectures sur ce site. Mais je lui jette pas la première pierre, s’il te plaît.
Bon courage

#
Profil

Cmoi31

le dimanche 07 novembre 2021 à 13h14

Bonjour,

Merci d'avoir pris le temps de répondre.

Effectivement comme tu le dis si bien, nthl je me rends compte que ce sentiment d'être à l'autre est une illusion. Et pourtant des que je ne la vois pas, des que je ne sens pas sa présence, je me sens vide. Comme vidé de mon énergie, comme si mon cœur vivait en elle.

Je ne cherche pas à la changer, je voudrais respecter ce choix de vie, ce besoin qu'elle ressent de liberté amoureuse. C'est juste difficile de se sentir insuffisant à son bonheur...

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Diomedea

le dimanche 07 novembre 2021 à 13h37

Bonjour @Cmoi31
"C'est juste difficile de se sentir insuffisant à son bonheur..."
Personne ne peut être réellement suffisant au bonheur d'une autre! Et une personne aimante ne l'attendrait pas.
Par contre, tu es réellement responsable du tien, non ?
Bonne route🙂

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Cmoi31

le dimanche 07 novembre 2021 à 14h52

Bonjour Diomedea,

Ça fait bien longtemps que je vis en total dépendance affective.

Je n'ai jamais eut envie de plus qu'elle. Elle suffit à mon bonheur, c'est mon amie, mon amour, ma confidente, mon amante ... À côté, je n'ai pas d'amis, j'en ai pas ressenti le besoin et si quelque chose n'allait pas jamais discuter sur un tchat ou sur un forum pour chercher des réponses.

Mon seul bonheur est de la voir heureuse elle et notre mini nous.

Mais je découvre cette situation et je me sens tellement perdu et submergé de sentiments contradictoires. Dans cette situation Être heureux pour elle veut il forcément dire être malheureux pour moi ...

Je ne sais pas, je ne sais plus ... Je lui ai exprimé mes peurs et doutes à accepter tout ceci et cela fait plusieurs heures qu'elle refuse de me parler, qu'elle a besoin d'être seule et de réfléchir ...

Je l'aime au point que je me sens dilué en elle et c'est comme si subitement je devais me demander ce que je faisais là et justifier mon droit de l'aimer et celui d'avoir peur ...

#
Profil

lau93

le dimanche 07 novembre 2021 à 22h41

Bonsoir @Cmoi31
Tu exprimes en effet des peurs très intenses qui semblent liées à l'intensité de ta dépendance affective à ta femme. Je comprends ce sentiment de perdre pied devant la perte de nos illusions: se défaire de l'idée de pouvoir être l'unique, la source de tout ses bonheurs, comme tu sembles penser qu'elle est la source des tiens. Et pourtant tu dis comme elle été en capacité de tomber très vite amoureuse de toi, comme toi d'elle , donc tu sais que l'amour qu'elle se découvre pour cet autre peut être aussi réel. L'important n'est il pas qu'elle te garde aussi son amour? La seule chose qui me dérange ce sont les mots que tu rapportes " tu es lourd" : peut-être que ses capacité de réassurances sont limitées , qu'elle souhaite que tu trouve tes propres ressources? Je trouve plus facile de se rassurer en vivant la permanence de l'amour malgré les nouvelles rencontres. ça reste un chemin pas si facile surtout si tu as conscience d’être à ce point dépendant d'elle: cela pourrait être une première piste de travail sur toi? J'ai été aidée pour ma part en lisant ou écoutant des personnes parler des modalités d'attachement, en comprenant ce qui dans ma construction m'avait amenée a me dire que je ne pouvais vivre sans avoir ce regard posé uniquement dans ma direction sous peine d'avoir l'impression de disparaitre. Tu pourrais demander l'aide d'un professionnel?
Plein de courage, laisse lui aussi le temps de comprendre ce qui lui arrive de son coté?
Bonne soirée
L

#
Profil

Topper

le lundi 08 novembre 2021 à 15h22

Bonjour @Cmoi31, il y a pas mal de choses en opposition dans ton discours. Cette façon de voir l'amour avec des concepts très monogames, romantiques et idéalisés ne concordent pas vraiment avec ce qu'implique le polyamour.

J'ai le sentiment que tu vois la non-monogamie comme un à-côté secondaire, mais qu'au fond de toi tu n'as pas déconstruit la monogamie. Tu es passé d'un mariage, à un adultère, à un autre mariage. Tu as donc deux modes de vie radicalement différents qui sont en confrontation. D'ailleurs, j'ai bien noté que lorsque tu parles de l'autre homme, tu parles d'un "ami+" ou "ami spécial", pas du tout d'un amoureux potentiel.

En outre, j'ai du mal à imaginer que l'on puisse garder des représentations aussi fortes que "j'ai emporté son coeur", "âme soeur" ou "homme de sa vie", tout en vivant bien les relations libres. Cela me semble assez curieux de pouvoir concilier les deux, mais pourquoi pas.

Cela mis de côté, vouloir que sa femme soit heureuse, et être malheureux qu'elle soit heureuse en disant je t'aime à quelqu'un d'autre, il y a pour moi un chemin qui n'a pas été fait.

Cette contradiction profonde, notamment dans ta volonté de l'inciter à vivre une autre histoire et cette souffrance que tu exprimes aujourd'hui est parlante. Il est possible que ta compagne fasse un rejet et peine à te rassurer car elle doit bien sentir que pour que tu puisses être complètement serein, il faudrait qu'elle mette un terme à cette nouvelle relation alors qu'elle en est tombée amoureuse. Personne n'aime l'ascenseur émotionnel et elle ne doit pas comprendre ce revirement de ta part.

Tu as un "problème" de dépendance affective et comme le propose @lau93, il peut être judicieux de travailler là dessus avec un psychologue. Ce travail peut se faire seul mais cela peut être moins efficace, plus long et éprouvant qu'avec un professionnel qui te donnera les bons outils pour avancer. J'ai mis "problème" entre guillemet car la dépendance affective n'est pas forcément un problème. Elle peut exister, on peut en avoir conscience, et la vivre sainement et sans souffrance.

Je pense que tu devrais te documenter sur le polyamour et ce que ça induit dans le rapport à l'autre, ne serait-ce que pour vraiment en saisir tous les implications et voir si c'est quelque chose qui pourrait te convenir au moins en théorie.

#
Profil

Cmoi31

le dimanche 21 novembre 2021 à 16h15

Bonjour à tous,

Le temps passe et j'avais besoin de me poser, de me chercher, de comprendre ses attentes comme les miennes ...

Merci a tous ceux qui m'ont répondu, qui ont apportés de l'eau a mon moulin et par qui j'ai pu comprendre certaines choses.

Entre temps nous avons vécu des crises, des hauts, des bas, des câlins fou ou elle me racontait ses ébats, des peurs, des doutes, des rires, des chansons pour moi, pour lui ... et même une demande de divorce ...

Comme vous pouvez le voir on est pas encore arrivé a une situation stable et mâture mais nous y travaillons ensemble. Elle communique plus, me fait partager un peu de cette autre vie, me demande de l'aider à choisir avec elle ses tenues pour une nuit avec cet autre ... Elle est aussi bcp plus caline avec moi mais parfois, bcp plus distante aussi. Rien ni semble ni clair ni figé.

Elle me dit qu'elle veut vivre cela le plus naturellement possible et qu'il n'y aura plus de retour en arrière possible mais comment le faire lorsque cette autre relation l'impacte et nous impacte en bien comme en mal ?

Je l'aime plus que tout et je me suis résolu au fait que cette dépendance affective était au final mon moteur de vie. Cependant en fonction de son humeur, du mien, de celui de cet autre j'ai l'impression qu'on danse à pas chassés et qu'il est difficile de synchroniser nos synergies pour aller véritablement en avant et que cette insécurité est la génératrice de ces crises que nous traversons.

Quoiqu'il en soit j'ai décidé de l'aimer comme elle est, j'ai compris qu'elle pouvait aimer et désirer un autre sans moins m'aimer ni moins me désirer. Que cet amoureux pouvait me compléter pour lui apporter ce qu'elle attendait de la vie ... Même si je me sens perdu ... Et que de mon côté je n'ai pas envie d'une autre dans la vie.

C'est difficile, je le vis plutôt mal mais je suis persuadé que j'apprendrai avec le temps ... Dans 2 semaines nous partons en weekend avec lui, elle dormira avec lui car ils ne peuvent être que rarement ensemble. Ce WE est à ma demande, j'ai besoin de les voir pour avancer et comprendre ... Besoin de voir comment elle sera avec lui, avec moi ... Est-ce que ça me détruira ou est-ce-que ça me sauvera ? Est-ce que la voir heureuse dans ses bras pour suffira, est-ce que je ne peux vivre qu'au travers de son bonheur ou ...?

J'en ai très peur mais j'ai besoin de le savoir ... Et s'ils ont acceptés c'est que quelque part chacun a besoin de réponse ...

Merci de m'avoir lu.
Bonne journée à tous

#
Profil

bonheur

le dimanche 21 novembre 2021 à 16h30

Tu disposes en tout cas d'une grande détermination @Cmoi31.

Je souhaite que l'amour et le bonheur qu'il procure devienne une évidence, pour vous trois (+) .

#

liberté (invité)

le dimanche 21 novembre 2021 à 17h23

C'est toujours apaisant de rencontrer chacun. J'espère que ce w-e te permettra de te rassurer. J'aurais tendance à comparer ma situation à la tienne mais comme je ne sais pas ce que tu vis/as vécu, je crains que mon témoignage soit entendu comme une proposition pour toi.
De manière générale, j'aurais du mal à prodiguer les conseils que tu demandes parce que chaque situation est différente, et le polyamour devrait, à mon sens, être naturel et assez peu réflexif.
Tu peux lire ça : /-cM-/Entretenir-une-relation-polyamoureuse-avec-u...

Pense que dans une relation polyamoureuse, chacun a sa place, chacun existe et peut être entendu. Les polyamoureux expérimentés s'affranchissent d'ailleurs des hiérarchies. Tu as le droit d'être entendu, elle a le droit d'être entendue, il a le droit d'être entendu. Plus vous communiquerez sur vos besoins respectifs, plus vous parviendrez à un consensus. Exprime à fond, sois clair dans tes demandes et pose tes limites. Tu ne peux pas être "le dindon de la farce", et dans le même temps tu dois veiller à ce que tes demandes ne soient pas biaisées. Si tu dis quelque chose, tu dois l'assumer pleinement.
Encore une fois, je ne sais pas qui tu es, mais la CNV (Communication non-violente) est un outil utile dans les relations en général, polyamoureuses en particulier.

#
Profil

Cmoi31

le lundi 22 novembre 2021 à 00h35

J'essaie de garder ma détermination à l'accompagner sur le chemin qu'elle a choisi même si parfois je navigue entre peurs, incompréhension et bonheur explosif ...

On a retrouvé l'intensité de nos câlins des premiers jours et en même temps je sais qu'elle vit des choses avec son "amoureux" que je ne pourrais pas lui offrir. Disons qu'elle représente tout pour moi et que je suis incapable d'assouvir certaines pratiques qu'elle apprécie parce que j'ai un respect incommensurable pour elle qui est a la fois mon épouse et la mère de notre enfant. Après je comprends que cela l'aide a rompre avec la monotonie qui peut s'installer dans un couple et au regard de ses sentiments avec lui, leur relation est tout autre.

Je reste celui qui la rassure, son pilier comme elle le dit et je lui apporte ce côté tendresse et douceur et lui, il lui apporte la folie et l'étincelle qui manquait par moment. A nous deux on est son socle en lui apportant une stabilité émotionnelle et sexuellement complète.

Ca reste difficile de se dire qu'elle ne me voit pas "complet" comme elle l'est pour moi. Mais si son bonheur a besoin de cela, si c'est ancré en elle alors je l'accepte par amour.

Ce soir c'est un peu difficile pour moi, je me sens assez mal de ne plus suffire à ses attentes mais je ne reste qu'un homme ... Cela passera ...

#
Profil

lau93

le mardi 23 novembre 2021 à 18h09

Son pilier, la tendresse , la douceur et l'acceptation de sa liberté de vivre cet autre amour: je trouve que tu suffis à déjà beaucoup d'attente! Ne te rabaisse pas, tu sembles avancer grand V, bon courage!
Lau

#

ErenJ (invité)

le mardi 23 novembre 2021 à 19h49

Cette dépendance fait vraiment peur et encore plus son acceptation.

En plus, on dirait une relation candauliste ou tu l'aide a s'habiller pour aller séduire son amant et ou elle te raconte leurs ébats.

Tu acceptes même qu'ils dorment ensemble lors du weekend commun , tu sera relégué sur le canapé en tenant la chandelle .

C'est quoi la prochaine étape ? Qu'il vienne chez toi dormir dans votre le pendant que tu sera dans la chambre d'amis ? Ou alors que tu assiste aux ébats sur un fauteuil dans une cage de chasteté ?

Bref réveil toi, la chute va te détruire complètement

#

Geraaldine (invité)

le mardi 23 novembre 2021 à 20h47

'J'essaie de garder ma détermination à l'accompagner sur le chemin qu'elle a choisi même si parfois je navigue entre peurs, incompréhension et bonheur explosif ...'

Comme tu le précises, c'est le chemin qu'ELLE a choisi, ce n'est pas le tien
T'oublier au seul fin de son bonheur n'est pas du polyamour.

#

liberté (invité)

le mercredi 24 novembre 2021 à 16h06

ErenJ et Geraldiine soulèvent un point important. Le polyamour est complètement consenti. C'est pas un sacrifice.

#
Profil

Cmoi31

le mercredi 24 novembre 2021 à 22h42

Bonsoir,

Je consent à ce besoin d'un autre, d'autres bras, d'autres émotions, ... Même si l'acceptation reste difficile car les peurs restent présentes ...

Je suis sur le chemin mais il est chaotique et encore bien long avant que je me sentes à l'aise avec cette situation.

Et pour répondre a Erenj, il ne s'agit pas d'une relation candauliste, je ne serai pas présent durant leur ébats mais qu'elle ne soit pas loin de moi ou qu'elle me raconte ce qu'elle vit et comment elle le vit à un effet apaisant. Je ne saurais l'expliquer mais en constatant que tout est différent entre eux par rapport à ce que nous vivions en tant que couple mono depuis 10 ans me conforte dans ce sentiment de ne pas perdre "ma" place.

Je sais que bcp vont crier pour le "ma" mais 10 ans c'est une période assez longue pour s'y référer et ce changement de vie s'est fait en 2 mois ...

Message modifié par son auteur il y a 10 jours.

#
Profil

bonheur

le jeudi 25 novembre 2021 à 08h25

@Cmoi31,

Bien au contraire ! "ma" est légitime. Ca ne fait aucun doute pour moi. Juste cette place est en mutation, en transformation, en adaptation...

Renseigne toi sur le deuil, car au final ton ancienne vie, il faut en faire le deuil. Pas la renier, ni l'ignorer, ni la minimiser, ni la dévaloriser, mais garder les souvenirs et aller de l'avant comme tu le peux/veux.

#
Profil

bonheur

le jeudi 25 novembre 2021 à 08h25

Le sacrifice signifie pour moi une victimisation. Je pense que le questionnement est là : suis-je victime ? Si oui, alors il faut quitter son bourreau. Si non, un travail est possible et un nouvel équilibre possible. Ce n'est pas parce que c'est difficile, que c'est "mauvais". Et dans le flou, le doute, et bien on peut venir s'exprimer ici. Faire la lumière, être accompagné. Et si on vient ici, plutôt que vers un prêtre ou un ami mono, c'est que l'on cherche à intégrer (percevoir si c'est possible, à minima) le polyamour de l'autre dans son existence.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion