Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour non désiré.

Besoin d'aide
#

Daki (invité)

le mercredi 27 octobre 2021 à 22h44

Bonjour à tous,

J'ai passé la journée a lire vos témoignages, mais j'ai eu le besoin de vous raconter mon histoire même si elle n'a rien d'exceptionnelle. Afin de recueillir vos avis et conseils.

Je suis en relation depuis bientôt 9 mois avec mon partenaire. Au début de notre relation, il m'a dit ne pas désirer de relation libre. Cela ne m'a pas poser de problème même si au fond de moi, je me suis interrogée sur le fait de revenir sur le sujet plus tard dans notre relation. En effet, avec mon ex, nous avions envisagé un couple libre qui à été avorté dans l'oeuf et depuis lors, je me demande dans quelle mesure ce type de relation pourrait ou non me convenir.

Seulement, 6 mois plus tard, mon conjoint est parti en vacances avec des amis. Il y a rencontrer une fille, elle même en polyamour et il m'a trompé avec elle (En disant à cette fille et a nos amis communs qui étaient présent que j'étais d'accord, qu'on était en couple libre).

L'annonce et découverte (car j'ai du gratter pour savoir le fin mot de l'histoire) a été très dur a encaisser pour moi. D'autant plus qu'il coche absolument toutes les cases de ce que je recherche dans une relation. Mais même pas 6 mois plus tard, il me fait cocue.

Apparemment, ils sont tombé amoureux durant cette semaine de vacance. J'ai évidement voulu tout rejeter en bloc, je me sentais en colère et bafouée, mais alors que je lui demandais de choisir, il m'a dit qu'il ne pouvais pas le faire. Que ses "besoins" relationnel avaient changés, qu'il avait changé et qu'il comprenait que ca ne puisse pas me convenir mais que dans ce cas notre relation était finie.

Je n'ai pas voulu accepter cette rupture alors que pour la 1ere fois dans ma vie, je suis avec un homme qui comble tout ce que je recherche dans une relation. J'ai donc accepté cette 2e liaison, a contre cœur et j'ai vécu 3 mois de relation de plus en plus destructrice pour moi.

Je m'explique:
J'ai été discuté avec la fille. Plusieurs fois. Et elle a été très agréable et empathique. Elle s'est excusée de cette situation. Elle a dit vouloir qu'on soit tous heureux et ne pas vouloir nuire a notre histoire. A chaque fois, les discutions que j'ai eu avec elle m'ont fait du bien. Mais j'avais du mal a me sentir légitime d'aller lui parler plus régulièrement.

Du coté de mon conjoint, il s'est rendu compte de son erreur suite a son infidélité, mais étant amoureux d'elle, il lui a été inconcevable de mettre fin a leur relation. Il a cependant tout fait pour me rassurer, il est prévenant, avenant, il était toujours joignable lors de leur "moment" afin de me rassurer. Mais durant nos disputes (il y en a eu évidement, car j'avais jamais voulu cette relation, je me suis sentie contrainte et forcée) il a eu des propos que j'ai trouver excessif:
1) il m'a fait comprendre que notre relation ne pouvait plus exister sans elle dans notre vie.
2) il m'a dit qu'elle était son "soleil" et que le forcer a rompre avec elle allait "l'éteindre" car moi je n'étais pas encore un soleil (J'ai entendu ici "tu es trop dépressive pour le moment" ce que j'ai trouver très hypocrite après m'avoir fait autant de peine).

Suite a cela, je me suis sentie démunie, triste, j'ai perdu confiance en moi, en lui, en nous.
Le fait d'étre contrainte dans cette relation m'a fait me sentir "sans valeur", que mes emotions n'avaient pas d'importance meme si je suis consciente qu'il y a mis tout ses efforts, il ne me parlait jamais d'elle, essayait de minimiser sa présence dans notre couple pour pas que cela m'étouffe. Mais dans ma tete, elle ne nous quitte pas un seul instant.

au fil du temps j'ai essayer d'accepter, je me suis renseignée sur le polyamour et j'ai essayer de le conscientisé sur les façon "étiques" de faire les choses. Il a fini par me dire que s'il fallait faire un choix, si je n'arrivais pas a accepter cette relation, il me choisirait car c'était nous en priorité, parce qu'il veut évoluer avec moi et construire avec moi. Mais je n'ai pas envie d'être là pour "la convenance" alors qu'il vit la fougue et le piment avec elle.

Et ce qui devait arrivé arriva, j'ai fini par péter un plomb (j'angoissais en permanence, j'ai aussi repris des médicaments pour gerer mes angoisses). et leur ai demander de rompre, ce qu'il a fait la semaine dernière. Evidement la fille m'en veut et je les ai fait tous les 2 souffrir.

Ce qui m'amène ici aujourd'hui, c'est que maintenant j'ai peur de ne pas satisfaire mon conjoint.
J'ai peur de ne pas le rendre heureux, de ne pas être "assez" meme si mes angoisses, elles sont diminuée a 50% et qu'il me semble avoir enfin de l'oxygène depuis 3 mois.

J'aurai vraiment aimer pouvoir parvenir a supporter cette relation, d'autant plus que je ne suis pas parfaite, j'ai déjà été infidèle par le passé et je sais qu'humainement, on peut tomber amoureux de plusieurs personnes et quand meme désirer rester avec son conjoint.
Mais j'ai du mal a mettre mes insécurités de coté. J'ai l'impression qu'il veut étre avec moi car il ne pourras jamais étre a 100% avec elle (elle est en couple depuis 13 ans et poly depuis 1 an). Le fait d'avoir été contrainte, de pas avoir eu mon mot a dire jusqu'a étre au plus mal pour étre entendue et respectée a été très dur et douloureux... Car il l'a vu et il dit s'en vouloir de m'avoir mise dans cet état, mais n'a pas agit en conséquence.

Je ne sais pas quoi faire
D'un coté j'ai envie de le rendre heureux, de l'autre je ne peux pas vivre ainsi, sous médicament pour accepter cette relation. J'ai l'impression de ne pas avoir fait suffisamment d'efforts, mais aussi de ne pas avoir été écoutée ni respectée.

Evidement, lui vivant ses sentiments maintenant, il a avait envie de cette relation maintenant et n'a égoïstement pas voulu (pu?) me laisser du temps et y aller par étapes.

Qu'en pensez vous et que pouvez vous me donner comme conseil?
Dois-je laisser couler étant donner qu'il m'a choisie et essayer de repartir a 0 et étre heureuse dans notre relation mono?
Dois-je lui permettre de passer encore du temps avec elle? Alors qu'ils ne l'espère plus?
Dois-je définir un cadre qui me respecte en lui permettant de la voir? sans savoir si j'y arriverai, et je pense que ce cadre sera trop étriqué pour ce qu'ils voulaient vivre.

Merci de m'avoir lue

#
Profil

lau93

le jeudi 28 octobre 2021 à 01h09

Bonsoir
Tu sembles avoir beaucoup de chagrin, je ne crois pas qu'il y ait de réponse parfaite à tes questions. Voici ce que je ressens en lisant ton récit: vous aviez un projet commun au départ mais les règles ont changé en cours de route sans que tu aies ton mot à dire. C'est une première difficulté. Ensuite te te sens blessée de ne pas être le "soleil" ou le "piment" de sa vie,et cela reste comme une épine dans votre relation bien qu'elle soit redevenue officiellement mono. Tu exprimes n'avoir pas été assez sécurisée pour accepter qu'il aime ailleurs malgré des conversations rassurantes avec ta métamour. Mais peut on être sécurisée si on a l'impression de ne pas "être assez"?
Tu dis qu'il coche toutes les cases d’une relation, mais il semble en cocher aussi d'autres qui te blessent. Si possible trouver la voie qui te permets de te sentir respectée par toi et par les autres dans tes choix. Pas facile.Je te souhaite plein de courage pour trouver ta réponse, et de beaux rêves cette nuit pour t'éclairer,
L

#
Profil

bonheur

le jeudi 28 octobre 2021 à 09h19

Bonjour Daki,

Je reprends ton titre : Le polyamour non désiré ? Par définition le polyamour ne s'impose pas, du moins pas dans la cachoterie et le manque de communication initiale.

Attention, couple libre et polyamour, ne sont pas identiques. J'y reviendrai si tu le désires.

Tu as une métamour épatante, je trouve. Un amoureux qui a mis la charrue avant les bœufs.

Ce sont des maladresses. Reste les conséquences de tout ceci.

Pour ce qui est du "soleil", sache que c'est intrinsèque à l'individu. En effet, certaines personnes rayonnent. C'est une singularité et ça fait du bien d'irradier et de se laisser irradier. Il est dangereux de se comparer à ces personnes. Il faut se laisser irradier à ton tour, peut-être. Je n'entends pas par là tomber amoureuse d'elle. Profiter juste du soleil qui fait du bien. La compétition, la rivalité sont des ennemis de situation polyamoureuse ou en phase de le devenir. Elle est elle, avec ses singularités. Tu es toi, tu as une beauté, d'ailleurs nous avons tous une beauté. Il te faut les trouver et je crois que les deux personnes qui peuvent t'accompagner dans ce cheminement et dans cette découverte, ce sont eux. J'aurai tendance à dire "laisse toi guider". Les résistances sont-elles toutes à entretenir ? C'est à toi à faire le tri.

#

Daki (invité)

le jeudi 28 octobre 2021 à 09h51

Merci a vous pour vos premières réponses.

@lau93: J'ai eu ce sentiment de ne pas être assez suite à ses propos.
Je peux entendre et comprendre qu'une seule personne ne peux pas nous combler a 100%. Que 2 personnes puisse etre complémentaire et nous apporter des choses différentes. Mais c'est difficile de ne pas se comparer quand il me fait comprendre que sans elle, il ne sera jamais heureux. Ce que je trouve puéril comme reflexion. On dirait un adolescent qui perd son 1er amour.

@bonheur:
Bonjour, je sais que polyamour et couple libre sont différent. Seulement pour moi les 2 se gravitent autour et sont meme des formes différentes d'un meme concept. On peut tomber amoureux d'un partenaire a force de le fréquenter, l'un mène parfois a l'autre.

Il faut savoir qu'elle vit a 5h de route, et qu'ils voulaient se voir que 1 week-end par mois.
je ne l'ai jamais rencontrée et si ca avait été le cas, ca n'aurait pas été avant longtemps.
C'est difficile d'accepter une personne qui ne reste qu'un "concept" dans une relation ou on a l'impression que tout n'est pas dit ni avoué. Ils m'ont dit qu'elle était asexuelle et qu'ils ne coucheraient plus ensemble, et au final, sa libido explose avec lui. un week-end, Ils m'ont dit que ca serait 1 nuit, finalement ils en ont passé 2, etc... A chaque fois, ils font beaucoup plus que ce qu'ils m'annoncent au départ et c'est très difficile a vivre.
Vous me direz, qu'ils couchent ensemble 1x de plus ou 1x de moins, cela ne change pas grand chose. Pareil pour une nuit de sommeil. Mais depuis le départ, j'ai ce sentiment qu'ils ne sont pas a 100% honnete avec moi et qu'ils arrondissent les angles pour faire passé la pilule....

Pour moi, les sentiments sont dangereux, car par amour, on va beaucoup plus loin que l'on est censé aller.
(1er exemple: il m'a imposé cette relation). J'ai beaucoup de mal a accepter qu'ils puissent étre amoureux et qu'ils entretiennent une 2e relation en parallèle de la notre.
Notre relation est jeune et ses fondations pas assez solides j'ai l'impression. J'ai envie de projet, de maison et d'enfant avec lui (et il me dit que lui aussi). Je n'arrive pas a comprendre comment les 2 puisse etre compatible

#

Lil (invité)

le lundi 01 novembre 2021 à 14h06

Bonjour,
Je crois que cette histoire est là pour t'apprendre aussi qqchose : accepte que ce qui doit advenir adviendra et que ce qui ne doit pas advenir n'adviendra pas. S'il est polyamoureux mais pas toi, tant pis, ce sera difficile mais faire des projets de vie et de bébé avec une personne qui n'a pas les mêmes projets de vie que toi est une erreur. Ressentir de l'angoisse tu sais c'est aussi ton corps qui te dit stop et qui te rappelle tes limites. Tout le monde ne peut pas être polyamoureux. Commencer une histoire sur une trahison et un mensonge ne sent pas bon pour la suite non plus - c'est mon avis, lié à mon expérience personnelle. J'ai voulu lui laisser une chance après ses mensonges mais même en ayant choisi le PA, il continuait à me mentir. Son profil ressemble bcp à mon ex. Dans le PA, on communique... On prend en compte les besoins de l'autre. Là, en l'occurrence il n'a pris que les siens. Ça sent la relation toxique avec un mâle blanc cis hétéro qui veut forcer sa compagne à accepter qu'il puisse avoir une autre relation (c'est mon ressenti et beaucoup de féministes, queers aussi dénoncent les abus avec ce genre de profil de mec...) Tu dis qu'il préfère te cacher des choses de peur de te blesser ? Il te met en position infantile... Tu es une adulte, tu as le droit de savoir et d'avoir la vérité et la transparence que l'on attend dans une relation polyamoureuse. Reprends confiance en toi, retrouve de l'estime et du respect pour toi et fais le bon choix pour toi.

#

Daki (invité)

le lundi 01 novembre 2021 à 15h50

@Lil

Merci pour ton retour sur mon histoire, cela a trouver échos en moi.

Il a beaucoup d'amis autour de lui qui sont queers ou polyamoureux. C'est quelques choses qui gravitent pas mal autour de nous et qui sur beaucoup d'aspects, peut paraître surprenant, déroutant et meme impossible pour nous.

Je pense qui a juste rencontrer LA personne changeant sa propre vision des choses et ses envies.

Mais je suis d'accord que tout cela a très mal démarrer et ça a entacher la confiance que j'avais en lui mais aussi en moi.

Je crois qu'il ne me ment plus (j'espère) mais qu'il omet des détails. Cela corresponds à son propre besoin de ne pas tout savoir (vu qu'on a essayer 2 mois et demi, j'ai moi même expérimenté 2-3 choses, comme été rencontrer une personne autour d'un cafe)
Du coup il reporte sur moi ses propres besoins, se disant que je n'ai pas besoin de savoir les détails (s'ils ont dormi 1 nuit ou plus ensemble sur un week-end de jeu de rôle) que ça ne fera que me faire plus de mal.

Sauf que je suis du même avis que toi, j'ai besoin de tout savoir, que ce soit transparent. Savoir si ça dépasse mes limites, savoir si ça va plus loin que prévu. Savoir si les règles du jeu ont encore changé ou non.
Pour refaire confiance j'ai besoin de cette transparence (peut être troo grande et invasive pour lui, je peux entendre qu'il aurait aimer préserver une part de jardin secret)

Je vais essayer de lire des documents, sur la compersion, voir si il y a des choses qui peuvent être mises en place pour aider.
Au moins j'aurai essayer avant de renoncer, en espérant qu'il y mette autant de bonne volontée que moi.
Je n'ai pas l'intention de juste me flageller pour le plaisir...

Merci

#
Profil

oceangris

le mercredi 03 novembre 2021 à 18h08

Bonjour
Ton histoire fait echo à la mienne... Mon témoignage n'est pas tres encourageant mais il n'est qu'un, d'autres auraient sans doute vécu les choses différemment.
Adultère, polyamour imposé, souffrance, apres 23 ans de vie commune. Il l'a quittée, car je suis partie. Nous avons repris notre histoire. Mais en réalité il n'a jamais renoncé à elle dans son coeur et dans sa tête. Quand je lui en parlais, il me disait qu'elle lui manquait, même au bout de 2 ans sans la voir. J'ai eu le sentiment d'avoir été seule a porter notre relation pendant 3 ans : à tenter de comprendre, à essayer d'accepter, à aller à des café poly, à lire ce forum, à tenter de reconstruire notre relation. Mais je n'ai pas réussi. J'ai vécu cela comme une véritable violence, j'ai été détruite par la manière dont tout cela s'est passé. Aujourd'hui leur relation a repris, parce que je lui ai dit de faire ce qu'il voulait. Des que je lui ai dit cela il a foncé tête baissée. Mais il ne m'en a parlé que 3 mois plus tard... Encore un mensonge.
Un jour j'ai décidé d'arrêter de souffrir. Je me suis détachée. Cela fait plusieurs mois maintenant. Je l'ai aimé de moins en moins. C'est mon amour pour lui qui me faisait souffrir. J'ai décidé d'arrêter de souffrir donc la conséquence a été de moins aimer. Aujourd'hui je ne l'aime plus, même si j'éprouve encore de la tendresse pour lui. Lui m'aime toujours, il refuse l'évidence. Il fonctionne comme il a toujours fait, instinctivement, mais en se voilant la face.
Dans une relation comme celle que tu vis, il y a deux solutions : soit tu réussis à accepter, avec tout ton être, la situation, et dans ce cas tu évites la souffrance. Mais la part de travail de ton conjoint est fondamentale dans cela (honnêteté, te rassurer, t'entourer, etc). Soit, avec le temps, il est difficile de continuer à supporter ce que l'on ne réussi pas à accepter, on se sépare...
Je souhaite du courage, et surtout pense à toi, prends soin de toi!

#
Profil

Clades

le jeudi 04 novembre 2021 à 01h13

Ton histoire est assez bouleversante. Malgré mon regard extérieur, je comprends que tu aies du mal à accepter cette situation de polyamour à cause de la façon avec laquelle vous vous êtes lancés, teintée de mensonges et de perte de confiance.

Ton amoureux semble ne pas parvenir à respecter ton rythme, celui qu'il aurait fallu adopter pour que tu puisses embrasser cette situation pleinement. Pour utiliser une image, il te demande de courir un marathon alors que tu ne sais même pas courir 5 km. Par conséquent, te voici épuisée, psychologiquement. S'il avait pris le temps de t'apprendre à courir, en augmentant progressivement les paliers, peut-être aurais-tu aujourd'hui été capable de courir un marathon et d'y prendre plaisir ! Dans ton cas à l'inverse, c'est surtout de la souffrance.

Si tu tiens à votre relation, je pense que ce serait difficile pour vous de continuer dans un modèle exclusif. Il y a des risques que vous continuiez à souffrir, sous les voiles d'une illusion de sécurité que l'exclusivité vous offre. D'autant plus que ce n'est pas son réeel souhait.

Tu peux donner une nouvelle chance au polyamour. Mais cela sous réserve que tu le veuilles et que tu y croies.
Si cela est vraiment ton choix, vous pouvez retenter, mais pas n'importe comment. Faites table rase et définissez ensemble vos paliers. Certes, ça va être frustrant pour lui au départ car il voudra vivre cette relation pleinement avec cette autre personne. Mais c'est la condition pour ne pas réduire votre relation en morceaux... Tu peux lui présenter les choses ainsi. Que tu es prête à recommencer, mais cette fois-ci en définissant un cadre que vous définissez ensemble et que vous ferez évoluer ensemble. Sans pour autant t'oublier. Si ça ne fonctionne pas, il faut te préparer à la fin de la relation. Peut-être seulement temporaire, le temps que tu travailles sur tes peurs.

Dernière chose que je rajouterai : surtout ne culpabilise pas. La situation s'est imposée à toi avec une forme de violence. Déconstruire demande du temps. Déconstruire demande de la patience. On ne te les a pas accordés.

Ces conseils, je te les donne en tant que débutante dans le monde du polyamour. Néanmoins pour moi les choses se sont passées avec beaucoup de douceur. Je sais qu'on peut y arriver à condition qu'on nous prenne la main et qu'on marche à notre rythme.

Je te communique tout mon soutien.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion