Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin de conseils pour passer de mono a poly

Besoin d'aide
#
Profil

Cyllial

le dimanche 18 octobre 2020 à 09h52

Bonjour a tous,

Pour vous expliquer ma situation, j'ai 22 ans, je suis en couple depuis 4 ans avec ma copine, dont je suis toujours amoureux, et notre couple a toujours été mono-amoureux, sans aucune ambiguïté sur ce fait, et elle m'a toujours fait comprendre qu'elle n'envisageait qu'une relation exclusive, ce qui ne m'a jamais forcément posé problème étant donné que j'ai toujours baigné dans ce concept de couple exclusif et que la fidélité allant de soi, j'ai toujours trouvé préférable de rompre plutôt que de tromper, toujours e gardant cette idée d'exclusivité du couple.

Seulement voilà, cela fait maintenant 1 an que je fréquente une nouvelle amie, très proche, avec qui le courant passe très bien, on parle de tout, sans tabous (et qu'est-ce que ça peut faire du bien), et je finis par me rendre compte petit a petit que je suis finalement très attiré par elle, sans forcément parler d'attirance sexuelle, j'ai tout de même envie d'aller plus loin qu'une simple relation amicale avec elle, je veux pouvoir passer plus de temps avec elle en assumant mes sentiments sans devoir les cacher (même si je ne connais au final pas ses sentiments pour moi, ils resteront a découvrir, puisqu'elle a toujours été claire sur le fait de ne pas être "une briseuse de couple" comme elle aime a le rappeler). J'ai donc eu beaucoup de mal a savoir que faire de ces sentiments, ces ressentis, moi pour qui tout était clair jusque là : "Si tu as des sentiments pour quelqu'un d'autre tu romps puisque tu n'aimes plus la première" me retrouve finalement dans une situation bien plus nuancée, ou je veux pouvoir avancer sentimentalement avec quelqu'un d'autre que ma copine actuelle, que j'aime cependant toujours et avec qui je veux continuer de faire ma vie, et c'est en faisant des recherches pendant mes nuits sans dormir que j'ai appris l'existence du poly-amour, qui me semble de plus en plus attrayant, correspondant en fait exactement à ce que je recherche.

C'est ici que j'ai besoin de conseils, elle a toujours eu une vision un peu "vieux jeu" du couple, elle voit ça comme quelque chose d'exclusif uniquement, et impossible a partager, et je n'ai aucune idée de ce que je suis censé faire de mon côté. Dois-je plutôt me taire et mettre mes sentiments sous silence, continuer dans cette vie de couple mono-amoureux qui ne me convient qu'à moitié mais reste rassurante ? Dois-je essayer de lui en parler au risque de la perdre car elle ne supporterai pas que je puisses en aimer une autre qu'elle ? Et si oui, comment lui amener la discussion ? Pour ceux qui étaient déjà en couple mono-amoureux avant de passer en poly-amour, comment avez-vous sauté le pas ? Avez-vous des conseils ?

#
Profil

artichaut

le dimanche 18 octobre 2020 à 10h38

bonjour et bienvenu @Cyllial

Cyllial
notre couple a toujours été mono-amoureux, sans aucune ambiguïté sur ce fait, et elle m'a toujours fait comprendre qu'elle n'envisageait qu'une relation exclusive,

elle a toujours eu une vision un peu "vieux jeu" du couple, elle voit ça comme quelque chose d'exclusif uniquement, et impossible a partager

Tout ça a l'air parfaitement clair pour toi. Du coup je ne piges pas comment tu peux imaginer que ça puisse être autrement ? Et ça ne me semble pas du tout cohérent avec ton titre, qui lui semble très affirmé dans un sens opposé. Genre tu es sûr de vouloir aller quelque part où tu es sûr que tu va droit dans le mur. N'y a t-il pas un léger problème ?

Cyllial
j'ai toujours trouvé préférable de rompre plutôt que de tromper, toujours e gardant cette idée d'exclusivité du couple.

Seulement voilà, cela fait maintenant 1 an que je fréquente une nouvelle amie, très proche, avec qui le courant passe très bien, on parle de tout, sans tabous

1 an c'est long. Es-tu sûr qu'il n'y a pas déjà tromperie ? J'espère qu'elle connaît cette amie, que tu lui en parle , etc.
Si tu caches des choses (quelle que soient ces choses) il y a déjà tromperie.

Cyllial
j'ai appris l'existence du poly-amour, qui me semble de plus en plus attrayant, correspondant en fait exactement à ce que je recherche.

Au vu de ce que tu racontes, si tu veux vivre "le polyamour" (au sens où tu le décris) je ne vois pas d'autre solution que d'assumer de la quitter (et de possiblement/probablement ne pas avoir de relation sentimentale avec cette amie, puisque qu'elle a clairement exprimée qu'elle ne voulait pas être une briseuse de couple).

Donc pour moi, en poussant la logique au bout : si tu assumes vraiment ce que tu semble vouloir vivre, tu quittes ta copine, tu renonces à une relation avec ton amie, et tu entame une vie polyamoureuse en reprenant tout depuis le début.
Oui tu leur fera du mal. Mais si c'est une nécessité pour toi, que ça correspond "exactement à ce que tu recherche", fais le.

En revanche si c'est juste "plus attrayant" pour toi, il est sans doute judicieux d'entendre que ce que chacune te dis est incompatible, et de ne pas aller de toi-même, droit dans le mur.

#
Profil

Cyllial

le dimanche 18 octobre 2020 à 11h15

Merci artichaut pour ta réponse,

Pour répondre a ton premier point, c'est a la fois très clair et paradoxalement assez peu clair dans ma tête. Je vais essayer de m'expliquer même si j'ai du mal a mettre des mots là-dessus. Je sais que si l'on devait avoir une discussion a ce sujet, elle serait très surprise car ça sortirait un peu de "nulle part" pour elle, dans le sens où nous n'avons jamais parlé de ce genre de choses, toute ma réflexion sur le sujet je l'ai faite seul de mon côté car c'est toujours comme ça que j'ai fonctionné, a avoir besoin de temps pour moi pour trier les choses et mettre mes sentiments au clair. Pour résumer et répondre a la question concluant ton premier point, je suis sûr de vouloir passer a un autre type de relation, mais j'ai justement très peur de foncer dans le mur en lui annonçant les choses d'un coup.

Pour tout ce qui est sur le sujet de la tromperie, je suis en 3eme année de médecine, après une première année où je n'ai appris à connaître personne, je suis arrivé en deuxième année et j'ai très vite rencontré cette fille avec qui j'ai tout de suite accroché et qui a pris au fur et a mesure une place de plus en plus importante dans ma vie. Pour autant, je ne m'en suis jamais caché, j'ai parlé très vite a ma copinende cette amie que je m'étais fait, quand je vais en soirée avec elle ou que je reste au local de notre association avec elle jusqu'à 21h30 le soir je ne me caches pas non plus, elles se sont déjà rencontrées et elle vient souvent boire un coup avec nous a l'appart. La seule chose que je cache pour le moment c'est ma volonté de développer cette relation, mais rien d'autre.

Concernant ton dernier point, si je comprends bien tu me conseillerai plutôt de quitter ma copine et d'abandonner ces 2 relations pour en fonder un jour une nouvelle qui serait bien plus claire des le début ?

#
Profil

artichaut

le dimanche 18 octobre 2020 à 12h23

Cyllial
Concernant ton dernier point, si je comprends bien tu me conseillerai plutôt de quitter ma copine et d'abandonner ces 2 relations pour en fonder un jour une nouvelle qui serait bien plus claire des le début ?

Pas nécessairement. Je voulais surtout mettre en exergue ce qui me semblait une contradiction (ou au moins une imprécision) dans ton récit :
qui me semble de plus en plus attrayant VS correspondant exactement à ce que je recherche

Avec l'idée que tu va avoir des choix à faire, et surtout à assumer.

#
Profil

artichaut

le dimanche 18 octobre 2020 à 12h26

Mais bien sûr que c'est bien de prendre le temps d'en parler avec les personnes concernées.

Juste ne pas leur laisser croire que tu penses que ce sera de leur faute si ça va dans le mur…

#
Profil

artichaut

le dimanche 18 octobre 2020 à 12h29

Cyllial
comment lui amener la discussion ?

lui raconter le chemin que tu as fait (dans ta tête, dans ton corps, dans tes émotions) pour en arriver là

quant au moyen (écrit, oral, etc), tu es le mieux placé pour savoir ce qui est le mieux pour elle


et aussi je t'invite à méditer la réponse que j'ai faite à pimentwazabi ici.
(car on oublie parfois de se poser certaines questions avant de se lancer sur la voie ardue et semée d'embûches du "polyamour")

#
Profil

bonheur

le dimanche 18 octobre 2020 à 12h37

Bonjour Cyllial :-) ,

Des conseils ? Je ne suis personne pour en donner. Les options sont déjà en toi et sans doute que tu n'as pas imaginé, projeté tous les schémas possibles.

Une transition de mono-mono (enfin, plus clairement, relation sans se poser de questions, donc normative), à mono-poly voir poly-poly est réalisable. Je l'ai fait après 20 ans de vie commune en version classique et puis un jour, j'ai eu un réveil avec comme seule vérité individuelle : je l'aime ET je l'aime [2007]. Cela m'a fait un choc et je n'ai pas eu ton intelligence de chercher une définition, un possibilité viable :-/ . Je n'ai pas remis en question le passé et la construction entreprise. J'ai dit "je l'aime". Mon mari, que je nomme aujourd'hui chéri de vie, a pris un grand coup de massue. J'étais sous le choc de ma découverte et lui anéanti. Il m'a dit que j'avais "cassé quelque chose d'irréparable". Il avait raison, bien que ça m'ai fait mal de le voir ainsi. Ce fut la première étape du deuil de la norme. Nous avons communiqué énormément, alors que cet autre homme, avec qui j'étais très amie, lui a coupé court à toutes mes demandes de communication. Nous étions comme des aimants, et il a inversé la polarité du sien. Au sein de mon amour initial historique, nous avons évoluer, dans un grand flou, même si j'avais des moments de clarté. J'oscillais entre des très bas et des très hauts. Mon chéri de vie à mes côtés...

[2011] Quatre ans plus tard, nous entendons parlé par hasard de polyamour et d'une définition succincte. Je découvre alors que je suis polyaffective. Je commande des livres et entreprend un long chemin de développement personnel, mon chéri de vie est toujours à mes côtés. Aujourd'hui, j'assume et lui également. Les contrariétés et complexités viennent plutôt de mes autres amours, plus ou moins pérennes, plus ou moins assumés.

Voici une bibliographie, si tu lis :
/discussion/-bRf-/-Livre-elaboration-d-une-Bibliog...

Sache que mon exemple, n'est qu'un exemple. Tout ceci va dépendre des réactions de chacun-e. Une fois libérée, et tu as envie de libérer, de ce que je lis de toi, un retour en arrière est difficile. Désormais tu sais que l'on peut aimer plusieurs personnes simultanément SANS avoir à mentir, trahir, tromper... Après, c'est peu admis encore, alors ce n'est pas simple. Tu t'annonces des nuits blanches et etc. Ce que tu vis déjà. Le mur, il faut apprendre à y confectionner des passages. Il faut accepter d'entreprendre, toi comme les deux femmes de ta vie, de gros travaux d'aménagements, version inédit et peu communs. Il faut du courage de tous, de la volonté de tous et etc.

Me concernant, le livre révélateur fut "vertus du polyamour" d'Yves-Alexandre Thalmann et du même auteur "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple" (qui pourrait être un premier livre à lire en commun) ainsi que "garder intact le plaisir d'être ensemble".

Sache qu'aimer sans sexualité est aussi une option. C'est celle qui me convient (en dehors de mon couple). Une polysexualité m'est impossible. Mon chéri de vie est aujourd'hui PAR CHOIX monoamoureux. Il a découvert dans notre évolution que l'amour est compliqué et il veut rester dans la simplicité. En revanche, il est mon "meilleur parachute" quand je suis dans un bas affectif, du fait de mes amours possibles en dehors de nous. Je m'investis énormément, et parfois, malgré cela,..

Je te souhaite de valoriser tous les beaux instants et d'affronter avec courage et sincérité, honnêteté les difficultés. Comme le souligne @artichaut, 1 ans c'est déjà beaucoup. Comprendre intérieurement, est déjà beaucoup. Il n'existe pas d'amour honteux. C'est ce que l'on fait de l'amour qui culpabilise. En revanche, se rendre malheureux par amour, pour s'enfermer dans l'amour ??? Faire un "choix" entre deux amours ??? Un choix de vie, oui, et tu le dis, tu veux continuer ce qui est entrepris.

Perso, je n'avais pas réussi à exprimer à l'oral (trop difficile, les mots se bloquaient dans ma gorge rien que d'y penser), alors j'avais fait un courrier initial et ensuite nous avons dialoguer, mon mari et moi.

Je répète, ce n'est qu'un exemple, et non un "modèle".

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion