Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Aimer son mari et vouloir rejoindre son amour à l'autre bout du monde

Besoin d'aide
#
Profil

Lucie31

le mercredi 11 décembre 2019 à 12h46

Bonjour,

J'écris aujourd'hui car je suis en plein questionnement. Je suis anthropologue et suis tombé amoureuse d'un homme appartenant à l'ethnie que j'étudie. Bon déjà niveau éthique professionnelle je suis pas bonne. Lors de mon dernier terrain j'ai vécu un début de passion avec ce guerrier en Amazonie. C'était très beau il est lui-même marié et a des enfants mais une forte connexion s'est créé entre nous. Il fallait cependant que je rentre en France et lui n'ayant pas de téléphone ni d'internet impossible de garder contact. Arrivée à la maison j'ai tout dit à mon mari (à l'époque nous n'étions pas marié), et comme depuis le début de notre relation on s'est toujours que nous n'appartenions pas à l'autre il a bien pris la nouvelle même si ça lui a fait quand même un peu de peine. Moi j'ai beaucoup pensé à mon amour d'Amazonie mais amoureuse de mon conjoint j'en ai pas trop souffert. Revenu après 2 ans d'absence là-bas, j'ai retrouvé mon amour du Brésil, il est devenu depuis quelques mois le coordinateur d'une association indigène et a dû s'enquérir d'un téléphone et de comptes sur les réseaux sociaux. En apprenant ma venue il m'a contacté et m'a dit à quel point au moment de mon départ il avait souffert. Moi juste avant mon départ je suis tombé enceinte de mon mari (nous avions célébré notre union 3 mois avant le départ). Avant que je parte, mon mari m'a demandé de ne pas avoir de relation car je suis enceinte de lui.
Mon amour du Brésil est venu me chercher à mon arrivé m'a accompagné, a été bienveillant et m'a déclaré sa flamme. J'ai résisté (un peu) au début en lui disant que j'aime mon mari, lui parlant de lui et lui parlant également de ma promesse (enfin je n'ai rien promis j'ai dit que j'allais tout faire pour respecter sa volonté).
Bref nous avons finalement vécu une idylle amoureuse pendant trois mois, plein d'aventures, de rires, d'amour charnel et d'échanges spirituels. Il m'a demandé de resté, il est prêt à quitter sa femme avec qui il ne se passe plus rien. Il veut vivre avec moi et moi qui croyais être sur de mon avenir et de mes projets en France avec mon mari et ma famille à venir je suis complètement perdue!
Je suis rentrée il y a peu. J'attends ses messages toute la journée, lui aussi, on est fou d'être séparés. Je n'ai pas encore raconté cette aventure à mon mari j'ai beaucoup hésité je crois que je vais lui dire d'ici peu. Mais c'est très différent de la dernière fois, je n'ai plus de désir pour mon mari et je ne pense qu'a mon "amant", j'espère que ça va revenir. Mon mari est un homme extraordinaire qui me dit chaque jour qu'il m'aime et que je suis belle, qui prends soin de moi, je suis amoureuse de lui c'est mon meilleur ami et nous partageons tant de chose. Mais en même temps je doute de mon avenir, je regarde même les possibilité de partir au Brésil pour mon travail.
Bref je suis complètement perdue et ne sais pas quoi faire.

J'ai besoin de conseils... en auriez-vous?

Merci d'avance, et s'il vous plait ne me culpabilisez pas pour le fait que j'ai eu une relation extra conjugale enceinte...

A bientôt

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 11 décembre 2019 à 14h20

Lucie31
Merci d'avance, et s'il vous plait ne me culpabilisez pas pour le fait que j'ai eu une relation extra conjugale enceinte...

Tu m'as fait sourire.
Ici, tu trouveras en général beaucoup de bienveillance. Même si tu as effectivement eu une relation adultère, tu as le désir de revenir à la transparence, donc je ne pense pas que quelqu'un te fera culpabiliser.

Maintenant, ta situation est extrêmement complexe. Déjà, il y a la distance, qui oppose les deux relations : Tu ne peux les vivre en même temps, tu vas certainement devoir choisir pour de bêtes raisons logistiques.
On dit que choisir c'est renoncer. Mais je pense que c'est faux. Choisir c'est choisir. En essayant d'être la plus rationnelle et objective possible, qu'aimerais-tu vivre, Lucie ?

#
Profil

Intermittent

le mercredi 11 décembre 2019 à 17h51

Merci d'avance, et s'il vous plait ne me culpabilisez pas pour le fait que j'ai eu une relation extra conjugale enceinte...

C'est presque un détail par rapport au reste ....

Trouver situation plus compliquée me parait difficile, à tel point qu'on serait en droit de se poser des questions sur la véracité de ce témoignage ....

Mais je fais faire comme ....

Le problème le plus important ne me semble pas être le polyamour dans cette situation..

je suis amoureuse de lui c'est mon meilleur ami

Généralement, ca ne va pas trop ensemble... Disons que tu as de l'amour conjugal pour ton mari, mais que tu es amoureuse ailleurs.

Je m'étonne que tu ne te poses pas la question toute bête et la plus importante de la gestion de l'enfant à venir.

Mais en même temps je doute de mon avenir, je regarde même les possibilité de partir au Brésil pour mon travail.

Je ne sais pas si vos relations resteront bonnes mais je pense qu'il ne verra pas d'un bon œil votre enfant en bas âge partir dans la forêt amazonienne.
Je doute même que, si le conflit entre vous devait apparaitre sur la gestion de cet enfant, les services sociaux français te laisseraient partir là-bas avec lui.

A moins que tu n'envisages d'accoucher ici et de lui laisser la garde de cet enfant. Ça serait franchement l'hypothèse la plus raisonnable.

La garde alternée entre la France et le Brésil me parait difficile ....

Il y a quand même une bonne dose d'irresponsabilité dans les hypothèses que tu envisages .... et les conséquences que tu ne sembles pas envisager.

#
Profil

kill-your-idols

le mercredi 11 décembre 2019 à 21h43

bidibidibidi

Maintenant, ta situation est extrêmement complexe. Déjà, il y a la distance, qui oppose les deux relations : Tu ne peux les vivre en même temps, tu vas certainement devoir choisir pour de bêtes raisons logistiques.

L'idéal serait:

- De mars à octobre en France
- De novembre à février dans le coeur de la forêt amazonienne.

#

Gsync (invité)

le jeudi 12 décembre 2019 à 17h54

Le problème c'est surtout de ne pas avoir respecter la demande de ton mari alors que lui a respecter ton autre relation et à été comprehensif.

Sous prétexte de poly, c'est admis de trahir son mari, 2 mois après le mariage d ailleurs ?

#
Profil

Lucie31

le lundi 16 décembre 2019 à 12h58

Merci pour vos réponses, oui je suis sans doute un peu irresponsable. Je pense que le mieux serait d'attendre quelques années que bébé grandisse avant de penser bouger à l'étranger. Mais je sais que j'y retournerai pour des passages de courtes durée... Et oui je sais 2 mois après le mariage, je sais bien. Mais j'avais pas prévu ça du tout, et ensuite je me suis dit "pourquoi j'aurai pas le droit de vivre cette belle histoire alors que ça me fait du bien, jr me suis senti très bien ces 3 mois, et je pense que bébé aussi...

#
Profil

Intermittent

le lundi 16 décembre 2019 à 21h44

Je pense que le mieux serait d'attendre quelques années que bébé grandisse avant de penser bouger à l'étranger.

Que tu bouges à l'étranger sur de courtes durée ne pose pas problème, surtout si tu laisses cet enfant à la garde de son père en France pendant ces périodes.

L'emmener avec toi ne serait pas très responsable.

#
Profil

Lucie31

le mardi 17 décembre 2019 à 23h12

L'emmener avec toi ne serait pas très responsable.

#
Profil

Lucie31

le mercredi 29 janvier 2020 à 01h03

Bonsoir,
Afin de donner des nouvelles, pour ceux et celles que ça pourrait intéresser, mon mari à rompu et j'ai également décidé de mettre un terme à ma relation à distance beaucoup trop distante pour le coup! Donc je me concentre sur bébé qui s'avère avoir des petits soucis, grossesse compliquée et retour chez ma mère car séparée du mari. Oui j'ai trahi, j'ai nié notre confiance réciproque, il reste cependant très présent et gère tout ça avec beaucoup de sagesse. J'ai beaucoup de chance d'être marié à cet homme même si il a décidé d'enlever son alliance et parler de rupture, il a besoin de se protéger et de se centrer sur lui! À bientôt !

#

(compte clôturé)

le mercredi 29 janvier 2020 à 07h44

Lucie31
Bonsoir,
Afin de donner des nouvelles, pour ceux et celles que ça pourrait intéresser, mon mari à rompu et j'ai également décidé de mettre un terme à ma relation à distance beaucoup trop distante pour le coup! Donc je me concentre sur bébé qui s'avère avoir des petits soucis, grossesse compliquée et retour chez ma mère car séparée du mari. Oui j'ai trahi, j'ai nié notre confiance réciproque, il reste cependant très présent et gère tout ça avec beaucoup de sagesse. J'ai beaucoup de chance d'être marié à cet homme même si il a décidé d'enlever son alliance et parler de rupture, il a besoin de se protéger et de se centrer sur lui! À bientôt !

Pas étonnant, il ressent tout ton mal être.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 29 janvier 2020 à 09h25

ourscalin
Pas étonnant, il ressent tout ton mal être.

Je pense qu'il y a des choses plus aidantes à dire que de stigmatiser Lucie.

Bonne chance Lucie. Je t'espère plein de bonnes choses dans cette épreuve difficile.

#

(compte clôturé)

le mercredi 29 janvier 2020 à 12h27

bidibidibidi
Je pense qu'il y a des choses plus aidantes à dire que de stigmatiser Lucie.

Bonne chance Lucie. Je t'espère plein de bonnes choses dans cette épreuve difficile.

je ne suis pas hypocrite, mais la santé d'un enfant en devenir et en construction est une priorité au delà de toutes choses ! On s’étonne ensuite d'avoir des problèmes à l'age adulte !!!!!!

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 29 janvier 2020 à 15h30

ourscalin
je ne suis pas hypocrite, mais la santé d'un enfant en devenir et en construction est une priorité au delà de toutes choses ! On s’étonne ensuite d'avoir des problèmes à l'age adulte !!!!!!

Franchement, depuis que je suis père (tout récemment, donc) je réalise la violence des gens envers les parents. Plus souvent les mères, parce qu'on m'en dit beaucoup moins à moi qu'à ma compagne.
Premièrement, la santé d'un enfant est une priorité, mais la santé des parents est aussi primordiale. On ne devient pas des sous humains en devenant parents.
Ensuite, asséner à quelqu'un que le malheur de son enfant est lié à son comportement quand la personne est bien évidemment en train de faire de son mieux, c'est super violent.
Et en quoi les gens ont-ils besoin de la ramener ? Surtout que beaucoup n'ont absolument aucune légitimité dans la chose. La psychologie de base, tout le monde la connaît. Donc ça n'aide personne que de citer Dolto.

D'où ma réaction, un poil épidermique, je te l'accorde.
En espérant ne pas t'avoir vexé :-)

#

(compte clôturé)

le mercredi 29 janvier 2020 à 15h52

bidibidibidi
Franchement, depuis que je suis père (tout récemment, donc) je réalise la violence des gens envers les parents. Plus souvent les mères, parce qu'on m'en dit beaucoup moins à moi qu'à ma compagne.
Premièrement, la santé d'un enfant est une priorité, mais la santé des parents est aussi primordiale. On ne devient pas des sous humains en devenant parents.
Ensuite, asséner à quelqu'un que le malheur de son enfant est lié à son comportement quand la personne est bien évidemment en train de faire de son mieux, c'est super violent.
Et en quoi les gens ont-ils besoin de la ramener ? Surtout que beaucoup n'ont absolument aucune légitimité dans la chose. La psychologie de base, tout le monde la connaît. Donc ça n'aide personne que de citer Dolto.

D'où ma réaction, un poil épidermique, je te l'accorde.
En espérant ne pas t'avoir vexé :-)

tu ne m'as pas vexé, du tout.
Je suis aussi père !!!
mais est ce que la psychologie de base comme tu dis empêche de dire les choses en face ? Doit on se voiler la face.?
ma phrase n'est pas moralisatrice, je ne suis rien pour me permettre une morale. Juste une prise de conscience qu'un fœtus perçois tout de la mère et de l’extérieure et sa conception cérébrale future dépend aussi de cette période.

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 29 janvier 2020 à 17h01

ourscalin
tu ne m'as pas vexé, du tout.
Je suis aussi père !!!
mais est ce que la psychologie de base comme tu dis empêche de dire les choses en face ? Doit on se voiler la face.?
ma phrase n'est pas moralisatrice, je ne suis rien pour me permettre une morale. Juste une prise de conscience qu'un fœtus perçois tout de la mère et de l’extérieure et sa conception cérébrale future dépend aussi de cette période.

Est-ce-que ça te viendrait à l'idée de dire à quelqu'un qu'il est moche ou que son appart est décoré avec une absence évidente de goût ?
La politesse et le respect empêchent de dire toutes les choses en face.
Ensuite, tant que tu fais appel à de la psychologie de base, la probabilité que ton interlocuteur soit au courant est plutôt élevée, donc on ne peut même pas dire que tu l'aides vraiment.
Et puis, quand tu dis qu'un foetus perçoit tout de la mère et que sa conception cérébrale future dépend de cette période, j'espère que tu as lu un sacré paquet d'études pour te renseigner sur le sujet. Parce que si tu me sors ça, tu risques de te faire envoyer dans les cordes sans toucher 20 000 francs. Dois-je te rappeler que les bébés ne pouvaient pas souffrir il n'y a ne serait-ce que 50 ans ?

PS : On est totalement hors sujet, peut-être vaudrait-il mieux continuer cette conversation en message privé ?

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#

(compte clôturé)

le mercredi 29 janvier 2020 à 17h45

bidibidibidi
Est-ce-que ça te viendrait à l'idée de dire à quelqu'un qu'il est moche ou que son appart est décoré avec une absence évidente de goût ?
La politesse et le respect empêchent de dire toutes les choses en face.
Ensuite, tant que tu fais appel à de la psychologie de base, la probabilité que ton interlocuteur soit au courant est plutôt élevée, donc on ne peut même pas dire que tu l'aides vraiment.
Et puis, quand tu dis qu'un foetus perçoit tout de la mère et que sa conception cérébrale future dépend de cette période, j'espère que tu as lu un sacré paquet d'études pour te renseigner sur le sujet. Parce que si tu me sors ça, tu risques de te faire envoyer dans les cordes sans toucher 20 000 francs. Dois-je te rappeler que les bébés ne pouvaient pas souffrir il n'y a ne serait-ce que 50 ans ?

PS : On est totalement hors sujet, peut-être vaudrait-il mieux continuer cette conversation en message privé ?




Message modifié par son auteur il y a une heure.

en 1975 les enfants ne souffraient pas !!! j'ai ete operé des amygdales sans anesthésie !!! avec deux infirmiers qui me tenaient !!! effectivement on ne souffrait pas !!!
penser ce que tu avances est une ineptie
Je ne continue pas et demande aux admin de supprimer mon compte définitivement et non désactiver !
BYE monde d'hypocryte

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 29 janvier 2020 à 17h51

Heu...
Bon, comme quoi, en un message on peut vexer quelqu'un. Et j'ai la sensation que tu ne m'as pas compris...

#
Profil

LesRaisonsDuCoeur

le mercredi 29 janvier 2020 à 17h54

bidibidibidi
Heu...
Bon, comme quoi, en un message on peut vexer quelqu'un. Et j'ai la sensation que tu ne m'as pas compris...

C'était franchement pas clair, j'ai essayé de décrypter avec ours et compris comme lui, que tu disais que les enfants sentaient pas la douleur..

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 29 janvier 2020 à 17h59

Je voulais signaler que dans les années 70, certains croyaient encore que les bébés ne souffraient pas.
Qu'en gros, quand on parle de chose comme des perceptions des foetus ou de la conception cérébrale humaine, il vaut mieux éviter de baser ses actions et son jugement sur des connaissances approximatives. C'est tout.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#

(compte clôturé)

le jeudi 30 janvier 2020 à 07h31

bidibidibidi
Je voulais signaler que dans les années 70, certains croyaient encore que les bébés ne souffraient pas.
Qu'en gros, quand on parle de chose comme des perceptions des foetus ou de la conception cérébrale humaine, il vaut mieux éviter de baser ses actions et son jugement sur des connaissances approximatives. C'est tout.




Message modifié par son auteur hier à 17h.

J'ai été un peu trop vindicatif, pardon.

Pour ce qui est de la perception fœtal et conception cérébrale humaine, mes bases ne sont pas approximatives.
Désolé je supporte pas que l'on touche au enfants ou qu'une action ou decision d'adultes puisse impacter sur un équilibre des enfants.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion