Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Manque de transparence

Besoin d'aide
#

Lola à l'eau (invité)

le dimanche 26 janvier 2020 à 14h37

Bonjour à tous !
Je vous résume ma situation dans le but d'avoir vos avis et d'aider ma réflexion.
En couple avec un polyamoureux depuis 2 ans mais alterné par une rupture parce qu'il aimait une autre femme: en gros il m'a laissé pour elle parce qu'il aurait éprouvé des regrets s'il était resté avec moi, il fallait qu'il vive cette histoire. Sachant qu'elle est très loin de l'idée du polyamour et de ce qui va avec, il a préféré ne pas m'assumer. Pire encore il s'est menti à lui-même en disant à cette autre femme que ça serait uniquement elle et lui. J'aurai aimé donc qu'il puisse débuter cette relation en m'0incluant mais c'est fait maintenant.
Sa nature le rattrape, je lui manque beaucoup et en septembre nous décidons de reprendre notre relation (entre temps j'ai fait connaissance avec cette autre femme et nous nous aimons beaucoup, notre relation est ponctuée de belles discussions franches). Seulement voilà... lorsque nous passons du temps tous les 3 ça coince, autant pour elle que pour moi la situation est compliquée à vivre. De plus, cet homme que nous aimons, a beaucoup de mal à refréner ses envies sexuelles, lorsqu'il trouve une femme à son goût ou qu'il commence à construire un début de relation, il ne peut s'empêcher de coucher. Sa vision du sexe est très "désacralisée", la mienne aussi, tant mieux, mais malheureusement pas celle de l'autre femme dont il est amoureux... Pour tout vous dire c'est dur à vivre pour elle, elle est très secrète et se dit "bien" dans la relation mais moi qui suis très intuitive, je la sens pas honnête avec elle-même. Le problème c'est qu'il couche régulièrement avec une autre femme et dernièrement il a eu un plan d'un soir.... Le plan d'un soir il me l'a dit, j'ai bien réagis, parce qu'il sait que je peux comprendre et entendre certaine chose que son autre amoureuse ne peut pas encore. La relation sexuelle régulière disons que je l'ai apprise par des moyens peu conventionnels... mais peu importe.
J'ai beaucoup de mal avec cette demi honnêteté alors qu'il sait qu'on peut discuter de ces choses... Peut Peut-être pour me protéger ou justement éviter cette situation où je dois dissimuler tout cela à son autre amoureuse, parce qu'il m'a demander de garder ça pour moi "tant qu'elle n'est pas prête".
Voila. J'ai les fesses entre 2 chaises comme dirait l'autre. Dois je informer cette autre femme que j'apprécie beaucoup ? Si je le fais ça va littéralement la détruire. Dois je confronter mon partenaire pour lui imposer davantage de transparence, lui qui, soit dit en passant, prône le partage à tort et à travers ? Ou serait ce entrer dans son jardin secret ?
Dois je lui demander d'être patient et d'arrêter tout relation sexuelle tant que notre situation n'est pas stable ? Mais cela serait le priver de sa liberté....
Beaucoup de questions peu de réponses.

Merci pour votre attention :)

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 26 janvier 2020 à 14h57

Bonjour,

ce qui se croise là, c'est donc
- une femme qui est "très loin du polyamour" et qui ne parvient donc pas à réagir en poly
- un mec qui se laisse un peu porter et ménage la chèvre et le chou, mais qui affirme sans doute pas assez ses besoins et ses moyens pour rassurer et qui préfère esquiver (la relation suivie dissimulée).
- toi qui, à mon sens, me semble à la fois sous pression par la situation et, même sans ça, trop vigilante et sensible pour lâcher prise à certains moments, quitte à attendre un idéal de transparence qui peut devenir obstacle lui-même ("moyens non conventionnels" pour apprendre des trucs)

Je tend à croire que c'est à ce monsieur de faire beaucoup plus de boulot... pas à toi de "créer" du poly décent par ta seule impulsion.
Mais de ton côté, il y a une recherche à faire pour savoir te rassurer (et t'orienter, peut-être quitte à pas rester dans une relation trop stressante) de ton côté, par toi-même...

Lila à l'eau
Le problème c'est qu'il couche régulièrement avec une autre femme et dernièrement il a eu un plan d'un soir....
(...)
Le plan d'un soir il me l'a dit, j'ai bien réagis, parce qu'il sait que je peux comprendre et entendre certaine chose que son autre amoureuse ne peut pas encore.
(...)
J'ai beaucoup de mal avec cette demi honnêteté alors qu'il sait qu'on peut discuter de ces choses... Peut Peut-être pour me protéger ou justement éviter cette situation où je dois dissimuler tout cela à son autre amoureuse, parce qu'il m'a demander de garder ça pour moi "tant qu'elle n'est pas prête".
Voila. J'ai les fesses entre 2 chaises comme dirait l'autre. Dois je informer cette autre femme que j'apprécie beaucoup ?

Non, je crois pas. Mais il y clairement un risque que ta relation soit abîmée ou détruite par un homme qui trouve que t'es plus facile à gérer que l'autre, et par une femme qui, en comprenant les enjeux et en ayant pas la même approche, pourrait devenir encore moins disponible à tolérer des trucs en dehors de son modèle.

T'es pas censée être la championne de l'Honnêteté, mais tu dois voir ce qui fait que ta relation est saine, ou fragilisée par la situation. Ca mène peut-être aussi à discuter... Mais c'est d'abord avec monsieur, en parlant surtout de tes besoins, de sa capacité à lui à s'engager sur des comportements protecteurs pour votre relation. Pärce que s'il ne trouve pas un compromis où il se met pas lui dans des situations plus gérables, avec ta façon à toi de relationner, qu'il connait mais ne semble pas assez respecter, c'est votre relation et toi qu'il envoie dans les ronces.
Et s'il ne peut pas faire autrement, parce qu'il est dans l'immédiat, le spontané tavu, la navigation à vue... alors fais gaffe à pas te faire mal, te charge pas de le "soigner" d'une inertie un peu trop pratique

(étant capable de déconner un peu avec ça (sur d'autres thèmes que les relations non-exclusives), je ne le condamne pas, je dis juste que quand on déconne, faut pas trop nous donner les moyens de continuer, et si on est pas cap' de faire autrement, nous le dire et se barrer... Sans méchanceté, juste par préservation).

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

#

Lola à l'eau (invité)

le dimanche 26 janvier 2020 à 15h15

Tu as tout à fait cerné mon ressentis du moment. Merci beaucoup pour ta réponse.

#
Profil

Intermittent

le dimanche 26 janvier 2020 à 15h23

En couple avec un polyamoureux depuis 2 ans mais alterné par une rupture parce qu'il aimait une autre femme: en gros il m'a laissé pour elle parce qu'il aurait éprouvé des regrets s'il était resté avec moi, il fallait qu'il vive cette histoire. Sachant qu'elle est très loin de l'idée du polyamour et de ce qui va avec, il a préféré ne pas m'assumer. Pire encore il s'est menti à lui-même en disant à cette autre femme que ça serait uniquement elle et lui. .../... en septembre nous décidons de reprendre notre relation .../... cet homme que nous aimons, a beaucoup de mal à refréner ses envies sexuelles, lorsqu'il trouve une femme à son goût ou qu'il commence à construire un début de relation, il ne peut s'empêcher de coucher. .../... Le problème c'est qu'il couche régulièrement avec une autre femme et dernièrement il a eu un plan d'un soir.... Le plan d'un soir il me l'a dit, j'ai bien réagis, parce qu'il sait que je peux comprendre et entendre certaine chose que son autre amoureuse ne peut pas encore. La relation sexuelle régulière disons que je l'ai apprise par des moyens peu conventionnels... mais peu importe.

Je serais un peu moins "gentil" que Siestacorta qui a toujours une vision très bienveillante des personnes.

Polyamoureux, non, chaud lapin surement ....

Peu fiable, aucune des caractéristiques d'un polyamoureux qui respecte toutes ses relations et a un contrat clair avec elles.

Il ne fait pas toujours se fier à l'étiquette. Polyamoureux dans son cas, c'est du marketing relationnel ....
Ca passe mieux que inconstant et volage .....

Qu'elle aurait été ta réaction si avant la relation , il s'était présenté avec ces deux caractéristiques ?

#

Lola à l'eau (invité)

le dimanche 26 janvier 2020 à 15h41

Intermittent :

Merci pour ta réponse différente de la précédente certes ;)
Ecoute parfois je me pose aussi la question: je me suis beaucoup documentée sur le polyamour et je consulte ce forum de temps en temps. Je dois avouer que l'homme que j'aime à peu de correspondance au polyamour en tant que façon de vivre et valeur. Il est assez anarchique dans sa façon de concevoir les choses. Dans un monde parfait pour lui, tout le monde aimerait tout le monde, les désirs de chacun seraient comblés sans jugement... Belle vision mais malheureusement impossible à l'heure actuelle, trop d'ego de part et d'autres et personne n'est vraiment honnête avec soi-même.
Non. Je pense que si j'avais su tout cela, je ne m'y serait certainement pas aventuré. Mais l'amour est venu bien avant les différentes situations et c'est pas facile de garder la tête froide.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 26 janvier 2020 à 16h00

Intermittent

Je serais un peu moins "gentil" que Siestacorta qui a toujours une vision très bienveillante des personnes.

Ho, "gentil"... Même " " gentil" "... :-D
Je crois pas, je l'ai un peu rhabillé pour l'hiver.
C'est vrai que je crois que les gens sont plus bêtement égoïstes que méchamment égoïstes.
Ça change d'ailleurs pas toujours ce qu'on doit faire pour s'en préserver...
Mais je veux dire qu'à moins d'être soi-même parfait, ou détenteur d'une recette infaillible pour améliorer les autres sans peine et sans délai et retour immédiat de l'être aimé attraction clientèle et désenvoûtement, c'est mieux d'éviter d'enfermer les gens dans la mauvaise partie de leur comportement.
Ne serait-ce que parce que, pour les aimer et éventuellement désamorcer les difficultés, les comprendre aidera beaucoup plus que les juger.
Une partie du temps seulement, mais ça mérite toujours d'être essayé : on est pas des émissions qu'on peut zapper, on peut pas "éteindre" ni oublier, donc autant que le dialogue ait lieu dans de bonnes conditions. Même si c'est pour se quitter !

Ceci dit, tu peux bien toucher juste quand tu dis

intermittent
Polyamoureux dans son cas, c'est du marketing relationnel ....
Ca passe mieux que inconstant et volage ....

Même si "polyamour AOC" est pas un brevet de qualité humaine, je crois qu'effectivement on devrait plutôt s’apprêter à faire des efforts supplémentaires de respect des relations quand on assume qu'elles peuvent se multiplier. Et que s'engager par là, même si ça ne prend pas toujours la même forme puisque chacun est différent (c'est là où la "transparence" me semble qu'une possibilité, et que parfois elle n'est pas la plus épanouissante face à une translucidité honnête moins parfaite mais plus continue), c'est pas seulement constater qu'on désire et aime plusieurs personnes : c'est s'en donner les moyens.
Quand c'est avec quelqu'un qui se déclare aussi poly, ou généralement informé sur ce genre de possibilités relationnelles, c'est effectivement se mentir un peu à soi ou/et faire une certaine publicité mensongère que de parler polyamour, partage, et pas faire le boulot de dialogue, de prise en compte, de réflexion sur les conséquences... C'est du "polyfake", dans ce cas-là.

Mais, encore une fois, c'est pas dit que cet homme se soit engagé à ça. Il a peut-être, comme beaucoup, juste dit "je vis ainsi, j'ai des sentiments pour toi, tu peux aller ailleurs aussi, tu prends ou tu laisses ?"...
C'est dans ce cas pas forcément un mensonge, pas insincère, mais rarement suffisant pour prendre soin d'une relation. C'est encore plus souvent vrai côté mecs, en pratique, mais je vais passer là-dessus.
C'est s'il y a cette intention d'engagement affichée, qu'il y a bien un mensonge plus profond encore que les cachotteries qu'il engendre facilement (et dans ce cas, gros indice : il y en a), que le bidonnage demande à être dévoilé, discuté, et éventuellement rejeté, si rien de mieux n'est en vue.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#

Lola à l'eau (invité)

le dimanche 26 janvier 2020 à 17h04

J'ai l'impression qu'il a pas franchement envie de s'embêter avec tout ce travail de construction de cette relation à 3, qu'il a pourtant voulu fortement.
Je lui dit de revoir des exigeance et qu'il ne peut pas s'attendre à ce qu'on réagisse de la manière qu'il aimerait qu'on réagisse. Mais ça c'est du à son âge et sa vision des choses. Autrement je tiens à préciser que c'est quelqu'un de profondément gentil, bienveillant (sauf quand il dissimule ce genre de chose importante à mon sens) et à l'écoute.
Je pense aussi qu'on doit tous faire preuve de patience et d'indulgence pour justement, comme tu le disais, comprendre et non juger. Encore une fois ce n'est pas évident !

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 26 janvier 2020 à 17h07

Si tu es capable de faire avec, c'est toi qui décide ! Ya pas de recette unique.
Mais si ça fait mal, que tu lui dis et qu'il ne change rien, ben même s'il est bienveillant, il fait du mal "consciemment", et toi tu laisses consciemment faire.

Donc c'est à toi de voir si tu as besoin de son travail pour la relation ou pas, et ensuite faire en conséquence.

Message modifié par son auteur il y a 9 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion