Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour, don de soi, et un arrière gout amer

Engagement
#
Profil

lamourfou

le mercredi 17 juin 2020 à 17h03

Bonjour à tous la communauté!

Je vous expose rapidement ma situation, j'ai découvert le polyamour via ma partenaire qui était aussi mon ex d'une relation mono. Bien qu'au début pas à l'aise avec ce vécu des relations j'ai fini par y adhérer. Notamment les différents degrés d'amour selon la terminologie grec.

Bien que j'ai encore des défauts comme ma peur de l'abandon parfois, je suis de nature à partager mon amour, notamment à vouloir être présent pour mes partenaires quand ils ne vont pas bien. Je considère que c'est dans ces moments que l'on doit être présent pour les personnes qu'on aime. Bref je me vois un peu dans l'amour agapé (https://polyamour.info/discussion/-jn-/Les-7-degres-de-l-amour/page-1/#msg-23002)

Revenons en à mon ex mono, désormais partenaire poly. Après quelques années ensemble, on s'est séparé , beaucoup de mensonges venant d'elle et manque de confiance en moi, les 2 s'alimentant mutuellement. Puis on s'est revu avant le confinement. A ce moment on s'est dit notre désir mutuel de repasser des nuits ensembles. Et au début du confinement, nous nous étions fait des promesses de se voir malgré les contrôles, mais elle a finit par ne plus me répondre que de temps en temps, et j'avais découvert qu'elle fréquentait un autre homme. Confinement terminé, et cette nouvelle relation aussi, nous nous sommes revus, je lui ai fait part de ma gène , qu'elle ne pouvait pas me dire qu'on va se voir pendant le confinement puis m'ignorer parce qu'elle est amoureuse d'un autre. Elle me dit que les circonstances était exceptionnelles, mais que maintenant je pouvais compter sur elle.
Nous sommes tous les deux un peu dépressif, et en raison de notre passé commun, nous aimons bien partagé la présence de l'autre dans ces épisodes là. De plus elle sait pertinemment que je serai toujours présent pour elle, si elle me dit qu'elle ne va pas bien, je m'inquiète et je vais essayer de la voir dans la journée, après avoir terminé mes autres obligations.
En revanche dernièrement elle a rencontré un nouvel homme dont elle est encore follement amoureuse, et nos échanges se font une nouvelle fois plus rares. J'ai eu un gros coup de déprime récemment, et je lui en ai fait part mais elle m'a dit qu'elle était pas disponible, qu'elle passe la semaine avec son nouveau partenaire. Sur le coup j'ai mal , mais je finis par accepter la situation malgré. Puis on rediscute pour savoir comment je vais et j'apprends que pendant que j'étais seul à déprimer, ils avaient regardé ensemble un film que je voulais voir avec elle. Je réagis mal, cela peut ressembler à un caprice , mais il faut savoir que ce film elle l'a déjà vu, et qu'avec moi elle ressort toujours cette excuse...

Bref j'ai conscience qu'avec notre passé , nous ne soyons plus dans l'amour passionnel, mais ce que je recherche avec elle c'est plutôt cette présence dans les coups durs, on se connait mieux que nos autres partenaires, mais au bout d'un moment c'est pénible d'être présent pour elle quand elle ne va pas bien, quelle que soit mes occupations (quand nous sommes dans la même ville, Paris), et qu'à l'inverse, dès qu'elle est avec un autre partenaire "je n'existe plus". J'utilise cette expression parce que lorsque nous nous voyons elle ne peut s'empêcher de répondre à son autre amant, mais si la situation est l'inverse elle ne me répondra pas...
J'en ai parlé à mes proches , certains me disent que je suis son bouche trou, moi je suis un peu plus nuancer je pense qu'elle ne gère pas du tout la nre. Mais lorsque j'essaye de parler d'aborder ses sentiments, ressentis elle ne souhaite pas m'en parler, mais m'avoue qu'elle le fait volontiers avec son autre partenaire. C'est même elle la première à avoir évoqué la nécessité d'un accord entre nous notamment de pas lui envoyé plusieurs messages quand elle ne répond pas, mais moi je ne peux rien discuter avec elle...

Voilà je suis un peu perdu, je voudrais pouvoir encore la voir nous avons quand même partagé plusieurs années ensemble, mais parfois j'ai l'impression qu'elle m'utilise, qu'elle sait que je serai toujours là pour elle, et moi je ne lui demande pas grand chose je pense, si ce n'est de pouvoir compter sur elle à certains moments. J'ai l'impression que si je garde toujours contact avec elle, il y aura toujours un déséquilibre...
J'aimerais pouvoir prendre un peu de recul par rapports à tous cela et moins en souffrir , tout en la voyant encore.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#
Profil

Intermittent

le mercredi 17 juin 2020 à 17h42

"Ne laisse personne être une priorité dans ta vie, quand tu n'es qu'une option dans la sienne".

C'est un "mantra" que devraient réciter en permanence les dépendants affectifs dont tu sembles faire partie.

Et si tu travaillais un peu la-dessus avec un/e professionnel/le ?

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 juin 2020 à 22h00

Bonjour lamourfou,

Je dirais après avoir lu ton témoignage, de remettre un peu ton analyse de votre relation dans le présent. Je veux dire par là, quelles sont tes attentes aujourd'hui dans ta relation avec elle ? Qu'est-ce que vous créez en commun dans votre relation présente, est-ce que ça te satisfait, et est-ce que cela la satisfait aussi ?
Je comprends complètement ce que tu dis quand tu parles de votre lien spécial, cette complicité que vous avez développé après ces années passées ensemble, mais est-ce que le présent est aussi investi que le passé pouvait l'être en son temps dans ce que vous créez en tant que couple ? C'est bien que vous puissiez vous voir mutuellement comme un soutien l'un pour l'autre, mais n'être que cela, est-ce que ça ne limite pas les possibilités d'évolution de votre relation ?
Par ailleurs je suis assez d'accord avec toi, sur sa gestion de la NRE, c'est bien de laisser la place à l'autre dans ces moments-là je pense. Mais de ton côté, tu as le sentiment de l'attendre, c'est bien cela ? Est-ce que de ton côté tu fais aussi d'autres rencontres ? Et est-ce que tu ressens cette même frustration avec tes autres partenaires poly quand ils/elles sont en NRE de leur côté ? Ca permettrait aussi de comprendre si cette sorte de frustration que tu peux ressentir dépend d'elle, ou bien si c'est quelque chose que tu as du mal à gérer en général dans les relations.

Voilà et selon les réponses que tu pourras apporter à ces questions, il faudra peut-être voir s'il n'y a pas un peu de dépendance affective en jeu. Si tel est le cas, alors il va falloir travailler là-dessus - je rejoins Intermittent à ce sujet - car la dépendance affective me semblerait aller en contradiction avec cette forme d'amour inconditionnel dont tu parlais au début.

J'espère que tu arriveras à trouver l'équilibre dans tout ça en tout cas :)

#
Profil

bonheur

le jeudi 18 juin 2020 à 07h02

Bonjour Lamourfou,

Tu me rappelles quelqu'un… moi durant un passé où je ne savais pas affirmer. Un ex, on se retrouve plusieurs fois, épisodes, il n'est jamais satisfait, il maintient le lien… redevient un ex... Est présent que quand il en a besoin…

Je ne peux offrir de solutions. La mienne fut un jour de mettre une vrai fin à ce manège. Il vit sa vie sans moi et je vis la mienne sans lui.

Je conserve tout le merveilleux commun. Je ne désire plus d'avenir commun. Une personne qui est ainsi, c'est que c'est dans sa nature. On accepte la personne si on le vit bien. Sinon, on aura vécu du merveilleux. On garde précieusement sans demander davantage et surtout pas une transformation.

J'utilise le on "impersonnel" car il me vient spontanément. Toutefois, aucun impératif. C'est juste une vision de ce type de situation et une gestion comme une autre.

#
Profil

lamourfou

le samedi 20 juin 2020 à 13h12

Merci pour vos messages !

Morgane1
Bonjour lamourfou,

Je dirais après avoir lu ton témoignage, de remettre un peu ton analyse de votre relation dans le présent. Je veux dire par là, quelles sont tes attentes aujourd'hui dans ta relation avec elle ? Qu'est-ce que vous créez en commun dans votre relation présente, est-ce que ça te satisfait, et est-ce que cela la satisfait aussi ?
Je comprends complètement ce que tu dis quand tu parles de votre lien spécial, cette complicité que vous avez développé après ces années passées ensemble, mais est-ce que le présent est aussi investi que le passé pouvait l'être en son temps dans ce que vous créez en tant que couple ? C'est bien que vous puissiez vous voir mutuellement comme un soutien l'un pour l'autre, mais n'être que cela, est-ce que ça ne limite pas les possibilités d'évolution de votre relation ?

Alors on ne se voyait pas que pour être un soutien de l'autre, il nous arrive de se voir pour se balader, discuter simplement. Mais mes attentes avec elle était simple de mon point de vue, si on se dit qu'on est présent pour l'autre quand il ne va pas, que ça ne soit pas à sens unique.

Intermittent
"Ne laisse personne être une priorité dans ta vie, quand tu n'es qu'une option dans la sienne".

C'est un "mantra" que devraient réciter en permanence les dépendants affectifs dont tu sembles faire partie.

Et si tu travaillais un peu la-dessus avec un/e professionnel/le ?

Morgane1
Par ailleurs je suis assez d'accord avec toi, sur sa gestion de la NRE, c'est bien de laisser la place à l'autre dans ces moments-là je pense. Mais de ton côté, tu as le sentiment de l'attendre, c'est bien cela ? Est-ce que de ton côté tu fais aussi d'autres rencontres ? Et est-ce que tu ressens cette même frustration avec tes autres partenaires poly quand ils/elles sont en NRE de leur côté ? Ca permettrait aussi de comprendre si cette sorte de frustration que tu peux ressentir dépend d'elle, ou bien si c'est quelque chose que tu as du mal à gérer en général dans les relations.

Je ne fais pas d'elle ma priorité en revanche, je suis sûrement en dépendance affective d'une certaine façon. Même si je vois d'autres personnes, du fait de notre vécu je la considère comme la seule à pouvoir me réconforter dans certains moments, ce qui me place évidemment en position d'attente.

bonheur
Bonjour Lamourfou,

Tu me rappelles quelqu'un… moi durant un passé où je ne savais pas affirmer. Un ex, on se retrouve plusieurs fois, épisodes, il n'est jamais satisfait, il maintient le lien… redevient un ex... Est présent que quand il en a besoin…

Je ne peux offrir de solutions. La mienne fut un jour de mettre une vrai fin à ce manège. Il vit sa vie sans moi et je vis la mienne sans lui.

Je conserve tout le merveilleux commun. Je ne désire plus d'avenir commun. Une personne qui est ainsi, c'est que c'est dans sa nature. On accepte la personne si on le vit bien. Sinon, on aura vécu du merveilleux. On garde précieusement sans demander davantage et surtout pas une transformation.

J'utilise le on "impersonnel" car il me vient spontanément. Toutefois, aucun impératif. C'est juste une vision de ce type de situation et une gestion comme une autre.

Finalement je supporte mal cette attente, et en discutant avec elle, on s'est mis d'accord pour reprendre nos distances, on restera peut etre ami plus tard, mais j'ai vraiment l'impression de ne pas pouvoir compter sur elle, même en tant qu'ami.
Et puis j'ai vu sur insta que le soir suivant notre discussion elle écoutait avec son nouveau partenaire la musique de notre rencontre, ça passe mal...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion