Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Souffrance et Impasse Amoureuse

Besoin d'aide
#
Profil

Luidji13

le mercredi 22 avril 2020 à 00h33

Bonjour,

Voilà, je crois que je vais venir grossir le rang des mono amoureux (?) en souffrance...désolé...
A l'aube de mes 48 ans, ma compagne m'annonce aimer un autre homme et vouloir vivre cet amour auquel elle ne peut résister...enfin, elle est amoureuse quoi...
Plus de 25 ans que nous nous aimons d'un amour fusionnel et passionné, de l'amour physique aussi (on a pas chômé). Nous ne nous sommes jamais mariés, notre fierté est un contrat de cœur comme passé depuis toujours.
Nos deux beaux grands enfants ont de toute façon scellé notre existence l'un à l'autre bien plus que tout autre chose.

Lorsque ma tendre et douce m'a annoncé ce qu'elle vivait, j'étais désemparé. Puis est venu le temps de la discussion, des explications, de la compréhension. Nous nous étions toujours dit que nous serions honnêtes le jour où une rencontre viendrait à nous tenter irrésistiblement, ce qu'elle a fait.
A départ,des pleurs et souffrances bien sûr, puis dans un sentiment de sérénité visiblement atteint, je lui dis de vivre cet amour. (elle n'a pas hésitée...)
Mais tout n'est finalement pas si simple de son côté (eh tiens, on dirait que ça m'arrange) je la soutiens et la console même (Aïe, pas bon).De notre côté, notre Amour s'en trouve grandit, intense à ce moment là. Puis les Choses s'arrangent entre eux, et là tout devient plus difficile, je m'effondre très vite...sa relation à peine engagée, je lui demande de la mettre entre parenthèses, ce qu'elle fait voyant ma détresse partagée. Le confinement a alors suivi (qui pouvait prévoir ?). Du temps, voilà qui va m'apaiser. Pourtant, aujourd'hui, le confinement est ponctué de lourdes discussions, de nombreuses remises en cause, de beaucoup de pleurs de part et d'autre. C'est d'autant plus inquiétant, que sa relation est mise en stand by...Je passe par des phases d'acceptation (?) à des moments où, exaspéré, j'envisage une séparation, c'est d'un extrême à l'autre..La jalousie, que je pensais avoir relativement domptée semble bien être là et à l'origine de ma détresse, de ce mal être qui revient et me terrasse lorsque je l'attend le moins...
Que Faire ? Comment envisager l'avenir ? c'est un long chemin à parcourir qui semble parfois bien impossible pour moi

Merci d'avance pour m'avoir lu et pour vos réponses

#
Profil

Intermittent

le mercredi 22 avril 2020 à 09h11

Bonjour.

Ce genre de situation déséquilibrée entraine du côté du poly-acceptant ( si c'est ton cas), un regain de dépendance affective, le sentiment d'être spectateur de la situation et non acteur.

Je sais que ce n'est probablement pas ta préoccupation principale mais
a-t-il été envisagé que tu puisses entamer une relation extérieure de ton côté ?

Et surtout, ne culpabilise pas de ne pas arriver à une acceptation sereine.
C'est toujours extrêmement difficile.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

Petitcrapaud

le mercredi 22 avril 2020 à 09h21

Hello petit mono.

Vois tu je me trouve à la place de ta femme. Je suis poly debutante. En couple depuis de nombreuses années (20 ans).

Le fait que tu aies pu écouter ta femme parler de l'amour qu'elle éprouve pour un autre et déjà une grande épreuve une grande preuve d'amour je pense qu'elle le sait.

Il faut impérativement que tu puisses lui parler de tout tes ressenti sans pour autant la culpabiliser. Elle a eu l'honnêteté de t'en parler de te parler de ses sentiments tu devrais faire de même elle te rassurerait sûrement. Il ne faut pas que tu es vonte d'être au creu de la vague.

Vous apprenez ensemble à vivre de cette facon.

Tu l'aimes, c'est donc normal que tu sois 'jaloux'.

Tu sais nous les poly... nous avons assez d'amour pour chacun de nos partenaires.

Elle aime cet autre homme, ca n'a rien soustrait a l'amour qu'elle à pour toi. Elle ne t'aime pas moin. Elle ne prends pas plus de plaisir avec l'autre. Elle ne vous compare pas.

C'est ce que les mono ont dû mal a comprendre.

Elle a besoin de vivre cettr histoire. Cet amour. Elle n'a pas décidé de son propre chef de tomber amoureuse de cet autre homme. Ce n'était pas prémédité.

Tu es son 'mari', son amour, son compagnon de vie, son meilleur ami, son confident, et probablement sa stabilité...
Si tu l'aimes comme tu le dit. ton role ici n'est pas de reflechir à rompre. Mais à dela soutenir. Elle ne t'en sera que plus reconnaissante de lui avoir permis de vivre sa vie, sans points liés.

Mais avant toutes choses. Lorsque tu es au creu de la vague. En pleine jalousie, craintes, et autres demons. Tu dois lui dire.

J'espère t'avoir aidé.

L'amour n'est que de l'amour.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

Luidji13

le mercredi 22 avril 2020 à 09h49

Bonjour Intermittent,

Effectivement, mon amour est encore plus fort aujourd'hui, mes sentiments à fleur de peau, d'autant qu'elle est pleine d'énergie, ce qui, objectivement, est bien compréhensif
Vivre une relation de mon côté, oui, c'est agréable d'y penser, mais que de changement dans une vie bien posée au schéma bien établi ! D'ailleurs, en étant du coup plus ouvert, j'ai vu que je pouvais vite plaire...je dois être plus serein pour ça et ne pas compliquer les choses non plus...
Pour l'instant, je voudrais sortir de ces moments de détresse qui vont jusqu'à impacter mon job, mes responsabilités...d'où cette envie de fuir par moment. Merci pour tes mots, en tout cas

#
Profil

Luidji13

le mercredi 22 avril 2020 à 10h28

Bonjour Petitcrapaud,

Bien sûr que tes mots m'aident. Nous parlons beaucoup ensemble pendant ce confinement, parfois trop, peut être...Je n'ai personne à qui me confier, personne dans mon entourage ne comprendrait, on tomberait vite dans des jugements clichés (sûr que j'aurai vite une réponse à ce que je dois faire) Tes mots, ta bienveillance font du bien, d'autant que tu as très bien cerné ma Chérie, j'ai cru l'entendre...je suis son moteur, elle me l'a dit, mais quand il ne tourne pas rond, c'est assez dévastateur et nous gâche la vie. J'appréhende d'être au travail dans ces moments là...il est vrai que je suis hypersensible (disons le) ma vie amoureuse, que j'estime réussie et riche, je l'ai finalement entièrement vécue avec cette belle femme, donc en terme d'exclusivité et de possessivité, je vous laisse imaginer le niveau... Encore merci

#
Profil

Petitcrapaud

le mercredi 22 avril 2020 à 10h57

Et bien ici, tu peux te confier ! Et exposé tes demons. Personne ne te jugeras.

La vie est loin d'être un long fleuve tranquille.

La bienveillance que vous avez mutuellement sera votre force.

Regarde toutes les belles choses que vous avez vecu, que vous vivrez encore. Il s'agit ici, que de compréhension et d'amour.

Peut-être cela te rassurerait de parler avec cet autre homme ? Le voir une fois. Mettre un visage sur un nom. Et pouvoir sonder en toi la place que tu peux lui autoriser dans votre vie de couple.

Tu sais, je pense que la vie merite d'être vecu et expérimenté. C'est peut-être juste un 'passage' pour ta femme, ou peut-être pas. Elle doit pouvoir faire cette expérience pour elle même.

N'hésite pas si tu as besoin de lâcher tes demons. Nous sommes là.

Tu n'es pas seul dans ce tourment. Ca aide de le savoir.

(Pour mon histoire l'autre homme ne veux pas me partager avec mon conjoint principal qui lui accepte mon poly amour, et je le vis difficilement)

#
Profil

Luidji13

le mercredi 22 avril 2020 à 12h35

Mes Démons, c'est le mot que je retiens pour ses émotions débordantes qui me font perdre pied, ça me plait pour désigner cet ennemi qui me fait parfois douter au plus au point...
J'ai vu une photo de cet homme, ma Douce a tenu à me le présenter , dans un moment où je me sentais bien au dessus de tout ça. Bizarrement aujourd'hui, son visage n'est pas très bien défini dans ma mémoire (de l'Autocensure de mon inconscient peut être !) je connais son prénom...J'ai pris l'option de moins en savoir pour l'instant, ce n'est pas toujours du meilleur effet ! Cet homme n'est pas libre et vit tout ça dans la plus grande discrétion. Il sait que je suis au courant par contre et nous félicite moi et ma Beauté pour tant de confiance, tant de Fidélité au sens étymologique du terme, sa plus belle définition finalement. (Bon, il n'est pas forcément au courant des Tsunamis que nous vivons ces derniers temps)
Je garde ton idée de le rencontrer un jour, pourquoi pas, quand nous nous sentirons tous prêt...

Pas seul, oui merci, c'est ce qui fait la richesse de ce site et des gens qui le fond vivre. Tout n'est pas simple pour toi et pourtant tu m'accordes du temps et de l'Attention pour répondre, ça m'a beaucoup touché et je suis sûr de ne plus voir les petits crapauds de la même manière désormais...
Je n'hésiterai plus à écrire non plus :-)

#
Profil

Intermittent

le mercredi 22 avril 2020 à 13h50

Cet homme n'est pas libre et vit tout ça dans la plus grande discrétion. Il sait que je suis au courant par contre et nous félicite moi et ma Beauté pour tant de confiance,

C'est assez courant de lire ça ici. Donc, il n'est pas polyamoureux, juste adultère ...

Si je raisonne par pur pragmatisme, c'est aussi beaucoup plus simple à gérer pour lui. Pas de mari jaloux à craindre qui pourrait révéler la chose à sa compagne ou même s'en prendre à lui.
Et puis, ça rend ta femme peut être plus disponible ainsi.

Je te rappelle que la personne la plus importante pour toi, c'est toi ....
Personne ne cernera mieux tes ressentis et tes intérêts que toi même.

#
Profil

Minora

le mercredi 22 avril 2020 à 13h55

Intermittent
Et puis, ça rend ta femme peut être plus disponible ainsi.

Et pas complètement non plus, comme ça pas de risque qu'elle lui demande de quitter sa femme...

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

Luidji13

le mercredi 22 avril 2020 à 17h00

Oui, Intermittent, il a peur au début que je veuille venir lui présenter quelques amabilités...Ma femme n'a bien sûr plus à se cacher, même si la discrétion reste de mise et devient donc plus disponible (règles posées quand même) et Oui, Minora, il a eu peur que ma femme soit plus exigeante, ce nouveau "statut" lui a très certainement ôté pas mal de tracas...

Tu as raison Intermittent, j'ai un vrai travail d'introspection à faire sur moi même
Réinventer ma vie sentimentale, m'épanouir dans une vie professionnelle recentré sur l'humain, s'occuper à nouveau de moi parce que l'on croit que c'est le moins important, retrouver mes amis (sans se contenter d'une fois l'an) apporter de l'aide aux autres aussi sans rester dans "l'intention de". Une véritable remise en cause personnelle qui va demander du temps et de l'engagement...:-/

#
Profil

Mark

le mercredi 22 avril 2020 à 17h39

Luidji13
Réinventer ma vie sentimentale, m'épanouir dans une vie professionnelle recentré sur l'humain, s'occuper à nouveau de moi parce que l'on croit que c'est le moins important, retrouver mes amis (sans se contenter d'une fois l'an) apporter de l'aide aux autres aussi sans rester dans "l'intention de". Une véritable remise en cause personnelle qui va demander du temps et de l'engagement...:-/

Tu as mis le smiley de fin à l'envers ;-)

Il reflète ton état d'esprit, mais en soi, pouvoir se réinventer et ce que tu décris dans les choses à entreprendre ne pourra t'apporter que du positif. Un jour prochain, tu changeras ce smiley d'orientation en voyant le chemin parcouru et ce que cela t'aura apporté de renouveau.
Haut les coeurs!

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#

Polyarthrite (invité)

le mercredi 22 avril 2020 à 22h13

Il y a une autre solution, ne pas l'accepter. C'est tout bête mais certain ne sont pas fait pour être polyacceptant.

J'imagine que ta femme a du te proposer de tout arrêter devant ta douleur ?

Et t il plus legitime pour toi de souffrir ou qu elle arrête cette relation ?

Et l'amant infidèle, désolé mais si sa femme l'apprends ta femme va être prise à partie et ton couple va en souffrir.

#
Profil

Luidji13

le jeudi 23 avril 2020 à 01h23

Merci Mark, tu as bien vu le smiley grimaçant, la Tâche semble en effet bien ardue et il va falloir me montrer fort pour tout ça. C'est un peu l'heure du bilan vu mon âge, mon parcours, j'ai normalement encore le temps de changer les choses..
Pour ma vie sentimentale, c'est sûr que je n'avais pas vraiment prévue un changement aussi radical...
Mais j'ai le sentiment que je m'en trouverai plus grand si j'y parvient. Dans les moments où je me sens bien et dans l'acceptation , je suis plus ouvert vis à vis des gens, plaisantant plus facilement, je me suis même surpris à séduire spontanément (eh mince, à plaire aussi) Je suis trop possessif, trop exclusif vis à vis de ma femme et je sens bien que ce n'est pas bon, j'ai un travail à faire sur moi sur ces points.
Paradoxalement, mon Amour pour elle a besoin de plus de distanciation aujourd'hui
Voilà le positif de la situation : révéler votre personnalité avec ses travers. Cette prise de conscience que rien n'est immuable aussi, que ma femme est une personne libre à part entière et que je n'ai pas le droit de la priver de cette liberté.

Polyarthrite, tu vient me rappeler qu'un refus reste possible, que j'en ai le droit. Je te remercie de venir contre balancer mes précédents propos
Suis je fais pour être poly acceptant ? je n'en sais fichtre rien.. Quand je suis dans le creux de la vague, c'est NON bien sûr !
Sortir de sa zone de confort n'est dans tous les cas pas facile c'est certain. L'homme (surtout l'homme) prend plus facilement le chemin qui l'arrange.
Oui, Ma femme m'a proposé de mettre un terme à cette relation, mais au prix de quelle souffrance pour elle et donc pour moi, notre couple...Accepter une femme éteinte à mes côtés alors qu'elle pétille de bonheur ? Que faire ? nous refermer sur nous même, nous éteindre pour tenter de battre un record d'amour exclusif l'un pour l'autre ? pas très reluisant et pas sûr que je veuille ça non plus, pas l'homme de la privation...

Pour ce qui est de l'amant infidèle, je ne veux pas juger, comme on le ferai pour moi et ma femme si l'on savait ce que l'on vit. Je ne connais pas la vie de cette homme et de sa femme, je préfèrerai une parfaite transparence sur tout ça bien sûr, pour cette femme avant tout..

#

Polyarthrite (invité)

le jeudi 23 avril 2020 à 05h42

Tout est relatif, c'est sur qu'il n'est pas reluisant d'avoir une femme éteinte mais si l'on inverse les choses, est ce bien pour elle d'avoir un homme blessé et triste ? Surtout qu elle en est là cause, ne souffre elle pas de te blesser ainsi ?

Se refermé sur vous même, privation ? La Monogamie est réduite à cela ? Pourtant ça a marcher 25 ans non ?

Choisir c'est renoncer, dans tout les cas il y aura de la souffrance, aucune n'est plus légitime que l'autre.

Mais on ne s'improvise pas poly acceptant du jour au lendemain, les poly adorent parler de deconstruction de la jalousie mais ce n'est pas si facile, c'est comme l'amour, on ne choisi pas c'est ancré en nous.

Quand malgré toute la compréhension et bienveillance du monde, notre coeur se sert à cause de cette jalousie, que la douleur coupe le souffle, est ce encore temps de deconstruire ?

#
Profil

Mark

le jeudi 23 avril 2020 à 07h06

@Luidji13

Pour beaucoup de personnes confrontées à ce genre de changements brutaux c'est une période de montagnes russes émotionnelles.
Pertes de repères, questionnements, doutes, insécurité, perte de confiance ou estime de soi, faites vos choix.

L'humain a cette extraordinaire capacité de créer toutes sortes de mécanismes de défense pour atténuer, contourner, esquiver le choc.
Reste que la seule et unique question de fond, est celle de pouvoir modifier sa vision du couple originel, qui de facto n'existe plus. Il n'y a plus d'avant, mais par contre, il y a un après à recréer, si possible ensemble..

C'est beaucoup demander de se défaire de la vision exclusive du couple, de son coté parfois possessif, de ses habitudes confortable et dans la norme sociétale. Revoir les choses en estimant son/sa conjoint.e libre de son corps et de son esprit, Il y a beaucoup de travail introspectif à faire, mais tout autant d'équipe. Il est à peu près impossible d'être seul.e a faire face à cette tempête, il faut aussi se savoir et sentir écouté, rassuré, respecté et épaulé pour avancer plus sereinement.

Je trouve ce que Polyarthrite dit juste, on ne s'improvise pas une nouvelle vision du jour au lendemain. C'est un parcours du combattant, avec des hauts et des bas. Ne pas oublier ses propres besoins est primordial. Se renier dans ces moments la est à peu près le scénario idéal pour se ramasser.

Enfin, que ce cheminement mène à un couple ouvert et heureux, ou bien une séparation ou la suite est plus sereine et épanouissante pour chacun.e, sont deux aboutissements possibles qui ont chacun ceci de positif: Le bien-être personnel.

L'objectif fondamental, souvent mal compris ou perçu au début, n'est pas de trouver une manière de faire rentrer au chausse pied le besoin de liberté de l'autre, mais de trouver un mode de fonctionnement qui est respectueux des besoins de chacun.

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

Petitcrapaud

le jeudi 23 avril 2020 à 08h48

Mark
@Luidji13

Pour beaucoup de personnes confrontées à ce genre de changements brutaux c'est une période de montagnes russes émotionnelles.
Pertes de repères, questionnements, doutes, insécurité, perte de confiance ou estime de soi, faites vos choix.

L'humain a cette extraordinaire capacité de créer toutes sortes de mécanismes de défense pour atténuer, contourner, esquiver le choc.
Reste que la seule et unique question de fond, est celle de pouvoir modifier sa vision du couple originel, qui de facto n'existe plus. Il n'y a plus d'avant, mais par contre, il y a un après à recréer, si possible ensemble..

C'est beaucoup demander de se défaire de la vision exclusive du couple, de son coté parfois possessif, de ses habitudes confortable et dans la norme sociétale. Revoir les choses en estimant son/sa conjoint.e libre de son corps et de son esprit, Il y a beaucoup de travail introspectif à faire, mais tout autant d'équipe. Il est à peu près impossible d'être seul.e a faire face à cette tempête, il faut aussi se savoir et sentir écouté, rassuré, respecté et épaulé pour avancer plus sereinement.

Je trouve ce que Polyarthrite dit juste, on ne s'improvise pas une nouvelle vision du jour au lendemain. C'est un parcours du combattant, avec des hauts et des bas. Ne pas oublier ses propres besoins est primordial. Se renier dans ces moments la est à peu près le scénario idéal pour se ramasser.

Enfin, que ce cheminement mène à un couple ouvert et heureux, ou bien une séparation ou la suite est plus sereine et épanouissante pour chacun.e, sont deux aboutissements possibles qui ont chacun ceci de positif: Le bien-être personnel.

L'objectif fondamental, souvent mal compris ou perçu au début, n'est pas de trouver une manière de faire rentrer au chausse pied le besoin de liberté de l'autre, mais de trouver un mode de fonctionnement qui est respectueux des besoins de chacun.




Message modifié par son auteur il y a une heure.

Hello luidji,

Je ne vais pas te faire de long messages comme les autres participants car je pense que tout cela doit t'embrouiller au plus haut point.

Garde simplement en-tête que tu exprimentes !!!

Et qu'avant de savoir marcher on est tombé en essayant et c'est comme ça !

Tu n'as pas a tout accepter. Tu acceptes ce que tu peut accepter. Il y a des jours ou tu ne supporteras pas. Et des jours ou tu supporteras et il faut accepter tes ressentis.
Accepte tes émotions.

Et apres avoir tenté si cela fonctionne tant mieux
Si ca ne fonctionne pas elle devra faire un choix.
Mais tu auras essayé...pour elle. Et c'est une preuve d'amour pour elle.

Et une preuve d'amour de toi a toi meme également.

Peace and love

#
Profil

Luidji13

le jeudi 23 avril 2020 à 17h28

Eh oui, pas simple de se positionner, de savoir si j’arriverai à maitriser mes émotions, si les choses ne sont pas trop ancrées en moi au point de ne pas pouvoir les changer
Mon Boulot est un poste à Responsabilité, j'appréhende de revivre ces moments de Jalousie insoutenables lorsque je les savais/croyais potentiellement ensembles, où j’en perdais la voix, débordé d’angoisses, prêt à vouloir tout abandonner et rentrer chez moi. C’est dur, quand on connait mon Aplomb et ma Solidité habituelle
Avons-nous véritablement expérimentés les choses depuis trois mois que nous le vivons ?
Ils ne sont pas vus fréquemment et ont eu des relations physiques limitées.Le sachant permet-il de mieux le supporter ? Certainement…Pour l’avenir, leurs relations physiques et sentimentales en sont à leur début mais vont inévitablement se renforcer. Chose normale quand on vit ces moments de bonheur...
En confinement, leur amour est bien là et vit par messages interposés, avec discrétion, bien supportable, ma foi..
De notre côté, même si parfois étouffant, moi et ma femme sommes toute la journée ensemble, et quand ça ne va pas, nous en parlons et retrouvons une relative accalmie pour un certain temps (j’ai eu ces cycles de détresse qui entraine celle de ma femme, m'en trouve apaisé en la consolant...)
Rien n’est sûr à ce jour.
C’est une nouvelle ère qui a commencé, ça c’est sûr…la Suite ? Nous avons évoqué ensemble les différentes possibilités
Tenter de retrouver notre vie d’avant ? Possible ? le voulons nous ? ça n'éliminera pas mes angoisses, ma jalousie en tout cas
Se séparer et retrouver chacun une vie épanouie ? là, j'ai vu l'extrême détresse de ma femme, nous ne sommes pas prêts à vivre l'un sans l'autre, c’est clair
Expérimenter, Vivre cette nouvelle vie et réajuster les choses au fil de l’eau, c’est la voie choisie, celle aussi indiquée par PetitCrapaud que la bienveillance incite à emprunter

#

Polyarthrite (invité)

le jeudi 23 avril 2020 à 19h51

Attention à ne pas te perdre sur cette voie, fais respecter tes limites et surtout n'essaye pas d'aller au delà de ce que tu peux supporter ce serait destructeur.

#
Profil

Luidji13

le vendredi 24 avril 2020 à 12h36

Polyarthrite,

Je suis attentif à tes avertissements et te remercie aussi
certaines phrases raisonnent encore dans ma tête "est il encore temps de déconstruire ?"

Peut-être que je veux trop ressembler à ce que je ne suis pas et ne pourrai pas devenir
Intellectuellement, je comprends toute la conception du poly amour, si mon histoire était un film que je visionnais, je verrai ça comme une belle histoire et une belle suite…le vivre est quand même tout autre chose

#
Profil

bimici

le samedi 25 avril 2020 à 18h22

Bonjour tout le monde,

Je n'ai pas encore pris la peine de me présenter, je le ferai très bientôt... Sans y être inscrit, je fréquente beaucoup le forum depuis janvier et je trouve très réconfortant de voir sa propre expérience partagée, avec ses bonheurs et ses affres, par tant d'autres.
Quoique 14 ans plus jeune que Luidji13, je suis exactement dans la même situation que lui, en terme de calendrier, de situation polyamoureuse, de ressenti personnel (avec les hauts et les bas), de doutes... Je suis frappé de voir à quel point les expériences de mono en recherche de polyacceptance peuvent coïncider.
Et justement, depuis déjà plusieurs semaines, je me pose une question. Sur ce forum, on trouve, et c'est bien normal, des témoignages de personnes qui sont en plein doute, parfois en détresse, etc. C'est le cas pour beaucoup de monos essayant d'accepter le polyamour. En général, il est difficile de savoir comment les situations ont évolué dans le temps et les quelques fils que j'ai trouvés avec un suivi un peu long étaient plutôt déprimants dans mon souvenir... Je crois que j'ai bien cerné la gamme de réponses qui étaient offertes à ces monos de bonne volonté, mais il est plus difficile de savoir ce qu'ils sont devenus.
Les membres qui ont participé à ce fil auraient-ils en tête des discussions ou des membres qui seraient des monos devenus avec bonheur polyacceptants (ou au contraire qui auraient échoué) ? Il est tellement précieux de pouvoir rapprocher son expérience, même si elle demeure unique, d'autres...
désolé du message qui est peut-être un peu hors-fil et bonne soirée

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion