Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Du temps au temps… Vos retours?

Bases
#
Profil

Taratati

le jeudi 26 décembre 2019 à 20h39

Bonjour à tous!

En parcourant ce forum, je lis beaucoup de personne parlant d’aller à la vitesse de celui qui est le moins avancé en polyamour, de donner du temps.
Je me sais polyamoureuse depuis un certain temps, mais dans mon parcours de vie, j’ai préféré refouler cet aspect de ma personnalité, pensant (faussement) que je n’avais pas réellement le choix.

Et c’est ce que j’ai fait en rencontrant mon compagnon actuel. Toutefois, sans lui révéler cet aspect de moi-même, il m’a fait part d’ouvrir peut-être un jour notre couple à autrui. A l’époque, je voyais une amie avec qui j’avais des relations charnelles, et qu’il connaissait.
En creusant progressivement dans ma vie, il a réussi à déterrer mes cadavres, en me faisant de nombreuses fois réfléchir sur le sujet. En est ressorti la prise de conscience d’un amour pour un homme que j’avais follement aimé (relation réciproque), dont je n’ai réussi à me résigner de le perdre, et que j’ai préféré transformer en « ami, sans sentiments » (en tout cas je le pensais…).

Voilà un an ½ que je lui ai avoué mes sentiments pour cet autre homme, mes sentiments pour mon compagnon étant inchangés et toujours aussi profonds. Voilà 6 mois que j’ai revu cet autre homme, après 2 ans sans s’être vu et après avoir longuement discuté avec mon compagnon. Nous avons établi la règle de non-sexualité entre lui et moi. Nous nous sommes revus 3 fois en tout, et cette règle, bien que non-enfreint est très difficile à respecter (je ne suis pas du genre asexuée).

Mon compagnon, bien qu’il le vive mieux maintenant, reste très anxieux. Il dit avoir accepté cette relation, sans être prêt à concevoir des relations plus intimes, mais dans ces propos je pense qu’il ne l’a pas vraiment accepté.
Mon rôle reste celui de soutien dans cette période de transition, mais à force je ne sais plus par quel bout le rassurer…
D’autre part, nous avons un fonctionnement de pensée très différent : je comprends, assimile et conceptualise vite ; il comprend, assimile et conceptualise beaucoup plus lentement. Je lui ai proposé de lire sur les forums, de lire certains livres, mais il ne trouve pas le temps (ou ne veut pas le trouver).

Du coup ce qui me pose problème devient cette progression à deux vitesses. Comment l’attendre, le laisser progresser, sans devenir ce chien en cage, qui tourne en rond en attendant que l’autre le rattrape ? Comment avez-vous fait ?

Sachant que je n’y trouve pas non plus mon compte en suspendant mon autre relation car cela me blesse énormément (ce n’est pas une relation débutante, juste la reprise de quelque chose de profond qui a existé auparavant).
Comment donner du temps au temps, le rendre plus apaisant ?

En vous remerciant pour vos retour et votre bienveillance :-)

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

HagTcha

le jeudi 26 décembre 2019 à 22h16

Bonjour et bonnes fêtes. Si je peux utiliser aussi ce fil ce serait vraiment super. Je suis à peu près dans la même situation que ce bonhomme qui n'arrive pas à accepter mais essaie de faire au mieux.

Je ne sais pas où en sont les dialogues avec lui, mais de mon côté ce n'est pas que je conceptualise lentement, mais plutôt que je ne peux pas être polyamoureux. De se fait penser comme toi pour conceptualiser n'est tout simplement pas possible. Je dois trouver un équilibre complètement différent du tiens et je ne peux agir qu'en réaction comme je ne retire rien du tout du polyamour. C'est tout simplement aussi dur pour moi d'accepter que ma compagne voit une autre personne que pour toi de mettre ta deuxième relation en suspend total. Du coup bien sûr qu'il y a blocage, je ne comprends pas non plus comment ont fait les autres.

Je suppose qu'on va te dire de lui parler de "compersion", c'est à dire qu'il doit suffisamment être heureux de ton bonheur pour diluer ses problèmes dans ce bonheur, mais c'est extrêmement extrêmement abstrait, là où pour toi t'as juste à laisser tes sentiments parler à ton niveau.

C'est vraiment compliqué à gérer comme situation. Bon après dans mon cas un autre problème est que ma compagne est complètement chaotique. Elle est vraiment pas forte pour tenir ses engagements horaire et pour imposer ses conditions ne serait-ce qu'a ses amis. Je suis un peu le seul à lui concéder ses conditions. Du coup bah retards, anxiétés, l'impression d'être trahis, tout ça. Si de ton côté t'arrives à tenir ce que tu dis que tu vas faire c'est incroyable déjà.

#

Polyarthrite (invité)

le vendredi 27 décembre 2019 à 05h10

Tout d'abord ce n'est pas en faisant lire à ton compagnon tous les livres que le polyamour ou les forum que ça va miraculeusement le changer.
Cela peut même faire l'effet inverse tant certains livres, bien trop conseillé sur ce site, sont une sorte de propagande poly...

Ce que je trouve assez injuste dans ton histoire c'est qu au départ c'est l'ouverture d'esprit de ton compagnon et ses questionnements qui t ont permise cette prise de conscience et la découverte de ses sentiments refouler pour ton autre.

Il a d'ailleurs accepter votre relation, sa seule limite étant l'absence de sexualité entre vous. Il aurait pu ne pas accepter et partir.

Donc je ne vois pas de difficulté ou de lenteur de sa part pour assimiler et conceptualiser mais plutôt que tu n'arrive pas à admettre qu'il ne peut pas conceptualiser comme toi.
Vu qu'il n'est pas poly, il n'arrivera pas à la même conclusion que toi.

Tu peux tout à fait ne pas aller à son rythme mais il y aura des conséquences sur votre couple.

D'ailleurs tu aimerais quoi concrètement ? Qu il accepte de changer la règle de non sexualité ?

#

Amande amère (invité)

le vendredi 27 décembre 2019 à 14h57

Bonjour Taratati, je trouve que c'est déjà une grande chance que cela se passe aussi bien.
Je me permets de te conseiller de mesurer cette chance, de profiter de tout ce qui est bien dans la situation telle quelle, et surtout d'arrêter d'attendre qu'elle change.
C'est l'attente d'un changement qui te place me semble-t-il dans une position d'impatience difficile à supporter. Et ce n'est ni la faute ni la responsabilité de ton compagnon. Ne te focalise pas sur le fait que ça pourrait être different et encore mieux si et si... il faisait ça ou prenait ça ou disait ça.. ; mais profite déjà du présent, focalise-toi sur ce qui est bon, prends soin des personnes impliquées yc toi. Ça bougera peut être, peut être pas. Bonne chance.

#
Profil

Taratati

le samedi 28 décembre 2019 à 09h39

Merci dpour vos réponses.
Et oui, bonnes fêtes ! :-D

@HagTcha, pour te repondre, il y a énormément de discussion avec mon conjoint. Il est du genre à parler de tout, même de ce qui me semble être des broutilles, mais au final c'est le mieux car nous sommes assez peu frustrés dans notre vie.
Je suis désolée pour toi qu'il y ait cette dissonance dans votre couple. Comment faites-vous pour améliorer cela ?

@Polyarthrite, c'est bien parce que je me sens coupable de cette injustice que je cherche à savoir comment faire pour apaiser ce temps qui me semble bien trop long !
Ce n'est pas évident, je ne vois pas les choses que de mon côté : je sais que parfois cela le tourmente, le fait réfléchir ou génère de l'anxiété, et je ne sais plus comment le rassurer.
Le fait de le faire lire n'est pas dans le but de le faire adhérer au polyamour à coup de propagande, mais plus pour trouver d'autres explications à apporter aux miennes. Souvent il me dit ne pas comprendre et attend de moi que je lui reexplisue : mais en reformulant une fois, deux fois, trois fois, j'avoue être à court d'explications... ?
Nous soulevons avant tout de choses ces différents sujets, cela lui permet d'avancer dans ses réflexions, selon ses souhaits.
Mais parfois j'ai l'impression qu'il me met en position de "professeur" et cela ne me convient pas car je ne pense pas avoir suffisamment d'expérience en la matière pour l'aider sur son chemin. Donc je pense que lire et en discuter reste la meilleure option.
En vois-tu une autre ?

Et oui, bien sûr que les relations charnelles avec mon autre me manque, et c'est difficile de ne pas craquer.
Mais la priorité est d'abord que mon conjoint ne se sentent pas blesser dans l'idée que j'ai plusieurs relations, qu'il n'est pas l'impression d'être remplacé ou peur de l'être. Mais je n'ai pas encore trouvé cette façon de le sécuriser...

@Amande amère, en fait cela se passe plus calmement depuis 3 mois. Avant cela, nous avons eu 3 mois très tumultueux, au bord de la rupture.
Je suis très contente que cela se passe mieux, notamment dans nos échanges.
Je suis effectivement en attente de changement, et très impatiente de nature...
En ce moment j'essaie effectivement de profiter de la meilleure des manières de mes amours. L'un en partageant des moments divins à ses côtés, l'autre par des échanges brefs mais réguliers.

Je reste malgré tout dans la crainte d'un faux pas de ma part, ce qui mettrait à mal mon couple. Du coup le changement paraît plus sécurisant. C'est pas la meilleure façon de penser, mais cela me turlupine malgré tout.

Une autre vision pour étayer ma pensée qui cherche à s'apaiser ? :')

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le samedi 28 décembre 2019 à 11h35

Bonjour Taratati,

Plusieurs points. Déjà, cet amour ancien, pourquoi n'a-t-il pas pris "forme" auparavant ?

D'expérience, mais qui n'est que mienne -et il faut absolument l'entendre ainsi-, un ex est par nature un ex. Ca arrive que l'on puisse reprendre une histoire, mais pour moi, faire l'impasse du passé a été plus que compliqué, et au final impossible.

J'ai un chéri de vie qui lui aussi, digère et assimile lentement. Ce n'est pas un manque d'envie ou autre de sa part. Je le considère tel qu'il est. Par contre, il fonctionne avec des déclics. Un jour, je ne sais pourquoi, il percute. Il est vrai que de mon côté je ne sais jamais comment dire, quoi faire… L'un comme l'autre faisons de notre mieux. Cela fait plus de douze ans. Disons dix si l'on considère les deux périodes sans amour extra-conjugal de mon côté. Mon chéri n'est pas poly, il a muté philosophiquement avec moi, mais pas de transformation pour lui (pas concrètement).

Egalement, comme pour ton compagnon, il désire que mes relations extérieures à notre couple soit non sexuées. Cela ne me prive pas, ce n'est donc pas une contrainte que je subi. Je dirais plutôt que ça m'arrange, j'aurai de réelles difficultés à être polysexuelle. Pour être franche, même à l'époque où j'étais célibataire et que je m'éclatais, je respectais un temps assez long (plusieurs jours) entre deux partenaires. Le pourquoi ? Ca reste un mystère. Du coup, je privilégie l'homme qui partage ma vie courante. Et puis, amour et sexe, c'est différent, enfin pas automatique pour moi. Asexuée est un terme qui peut me convenir.

Mon chéri ne lit pas. Il n'a lu qu'un seul livre à ma demande et a admis que le portrait fait me correspondait énormément. Chacun-e doit cogiter à sa façon. Et peut-être est-il replié sur lui-même. Tu ne peux réfléchir, faire, cogiter, … à sa place. C'est sa part d'évolution, pas la tienne. Alors oui, être présent-e, s'investir, répondre aux interrogations. Par contre proposé n'est pas imposé. Sinon, ce serait contre-productif.

#
Profil

Taratati

le lundi 30 décembre 2019 à 01h28

Bonjour Bonheur,

Merci d'apporter ta pierre à cette discussion :-)

Pour ma précédente relation, ce serait compliqué et long de rentrer dans le détails. Toutefois, nous n'avons jamais eu de gros bas nous forçant à nous séparer. Je dirais plutôt que des éléments extrinsèques ne nous ont pas permis d'évoluer.
C'était une relation à distance, et nous avons maintenant presque 600 km qui nous séparent (200 de plus qu'avant).
S'éloigner affectivement était une solution potentielle, mais nous sommes rester en contact et je pense que l'affect, bien que refoulé, est resté toujours très intense.

Parfois, au regard de la situation que je vis j'aimerai être "asexuée", mais ce n'est pas le cas donc c'est plutôt difficilement vécu. Après je m'y plis malgré tout.
Il m'est toutefois plus simples d'avoir des relations sexuelles sans amour que le contraire.

Pour mon conjoint, nous avons repris la discussion car il voit que je lis beaucoup en ce moment, que je me renseigne, que j'ai la tête dans mes réflexions.
Souvent il me demande de lui parler de ce que je lis afin d'en débattre, mais cela ne me correspond pas car je suis assez mauvaise pour tout retracer afin qu'on décortique des éléments ensemble. Du coup je lui ai proposé une autre approche, qui semble beaucoup plus le tenter et être en accord avec le temps qu'il souhaite y consacrer : quand je lis un article qui me fait écho, qui m'interpelle ou que j'aimerai approfondir avec lui, je lui envoie et nous en parlons par la suite.

À voir ce que cela donnera en pratique :-)
Il n'a pas l'air en tout cas de vouloir faire marche arrière, ce qui reste le plus rassurant pour nous.
Je pense qu'il fonctionne par déclics aussi, ça dépend de comment cela lui parle, comment il comprend les choses.
C'est comme ça qu'un ami, qui est dans la même situation de polyamour débutant, lui a fait comprendre des concepts que je m'acharnai à lui expliquer (à sa demande), mais sans succès...

Pour l'anxiété, je pense qu'il y a quelque chose à creuser.
Il admire combien je peux être sereine dans notre relation (bah non, je vois qu'il est bien, qu'il ne va pas s'envoler comme ça), mais ce n'est pas symétrique

En tout cas vous parler apaise mon côté tourmenté de "je ne sais pas comment attendre"!
Donc merci :-)

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le lundi 30 décembre 2019 à 10h44

Avec mon chéri, il arrive que je lui lise un passage et que l'on en discute. Disons que mes lectures peuvent constituer une base afin d'aborder des sujets que nous n'aborderions pas ensemble autrement.

Moi, le polyamour m'a amené au développement personnel et à enfin aller à la découverte de moi. Je ne pensais pas être aussi complexe et surtout aussi particulière. Quelque soit le thème, je suis particulière, peu commune.

Du coup, dis toi que ton avenir est tien et quel qu'il soit, la seule personne dont tu seras certaine de conserver l'amour, la confiance, la sincérité, la complicité… c'est toi-même. Alors oui, il faut tenir compte d'autrui, surtout quand l'amour est présent. C'est précieux l'amour. Mais l'expression "prend soin de toi" a un sens.

Le temps est une valeur assez aléatoire. Je t'invite à lire "le jour où j'ai appris à vivre" de Laurent Gounelle. On peut tous mourir dans la demi-heure qui suit… ou pas.

#
Profil

Taratati

le dimanche 05 janvier 2020 à 23h17

Bonsoir Bonheur,

Bonne année avant toute chose! :-)

Sinon c'est très beau ce que tu m'écris là!
J'ai laissé la fin des vacances avant de répondre car j'avais besoin de prendre du temps pour réfléchir, voir comment cela se passait.
J'ai repris mes discussions avec mon conjoint, notamment sur les points du moment, et il m'a exposé ce dont il avait besoin pour avancer.
Moi qui m'était apaisée, mon vieux démon L'impatience est ressorti de son antre pour venir me tourmenter!
Quoi qu'il en soit, comme j'évite de trop le brusquer en lui faisant part de mon vieux démon, cela n'altère pas nos discussions qui évoluent doucement, mais sûrement.

Ton livre m'intéresse, je pense que je mettrai le nez dedans aux prochaines vacances :-D
Peut-être que j'y trouverai des outils pour m'aider :-)

En ce qui concerne le développement personnel, j'en ai pratiqué également car j'adore ça! Cela m'a beaucoup apporté, notamment dans la conscience de moi, dans la gestion du stress ou dans la façon de communiquer avec autrui.
Mais je n'ai pas réussi à tout apaiser malheureusement. Mais je continue d'y travailler ;-)

Belle nuit :-D

#
Profil

bonheur

le lundi 06 janvier 2020 à 15h48

Heureuse de lire ton message @Taratati emprunt d'une forme d'assurance, d'espoir et d'une belle perspective d'avenir :-D

Le développement personnel m'aide en effet et comme je lis. Actuellement, je suis plus sur des lectures d'ordre professionnelles. Je tente d'alterner.

Une belle et heureuse année 2020 ! (à tous) (+)

#

(compte clôturé)

le jeudi 16 janvier 2020 à 19h51

La solution n'existe pas. Tout est dans le dialogue et le fait sue tu puisses le rassurer :
Je t'aime, ma relation ne change rien à cet amour, tu es ma zone de confort et ma sécurité. Si je couche avec .... Ce n'est pas de l'irrespect ou du manque, j'en ai besoin sans cette relation sur je souhaite vivre en parallèle. Elle m'apporte de la joue et bien être, en plus de ce que tu m'apportes. Je comprends tes craintes , mais fais moi confiance.

Voilà le type de dialogue qui rassure. Tu ne culpabilise pas et lui se sentira aimé et respecté.

#
Profil

Ellea

le vendredi 17 janvier 2020 à 14h24

bonheur


Le temps est une valeur assez aléatoire. Je t'invite à lire "le jour où j'ai appris à vivre" de Laurent Gounelle. On peut tous mourir dans la demi-heure qui suit… ou pas.

Je viens de le lire, effectivement il rapporte aux essentiels de la vie et aux moments que l'on doit prendre pour nous et profiter de la vie en général.

Pour ma part, en couple depuis 17 ans et il y a 4 mois, il m'annonce son polyamour pour une autre femme.. 3 mois se sont passés a peu près bien, avec des hauts et des bas de ma part mais un mari très présent et toujours là pour me rassurer sur le fait qu'il ne me quitterait pas et que ce nouvel amour soit juste un complément du mien.. mais là : déclic et aversion pour cette relation, je suis perdue et n'arrive plus a prendre le dessus et la raison de mes pensées ...
Il faut du temps, comme dans un deuil pour passer les différentes étapes avant que nous réalisions les choses et notre futur redessiné.

*1 - Choc et déni. A ce stade, la personne souffre d'un choc à l'annonce de la perte. (de la vie mono exclusive)...
•2 – Douleur et culpabilité A ce stade, la personne se rend compte que la perte est bien réelle.et que nous croyons ne pas suffire à l'autre (égo) ...
•3 – Colère. ...
•4 – Marchandage. ...
•5 – Dépression et douleur. ...
•6 – Reconstruction. ...
•7 – Acceptation.

www.jadmirelavie.com/wp-content/uploads/infographi... (je n'arrive pas à intégrer l'image directement)

je suis entre 3 et 4 .. plus que 1 mauvaise étape et tout ira mieux, si je ne me noie pas.. ou ne le traumatise pas trop ..

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le samedi 18 janvier 2020 à 19h53

@Ellea :

J'ai particulièrement aimé ce livre, car le facteur "mort" a joué un rôle essentiel dans ma compréhension de découvrir que j'étais amoureuse d'un homme, qui n'était pas mon chéri de vie. C'est la peur de sa mort qui m'a fait office de déclencheur, de révélateur.

Oui, se déconstruire revient, je le redis de nouveau, à faire un deuil. Abolir ses préjugés mais surtout révolutionner ses principes, ses idéaux, ses rêves. Il faut non seulement se délester, mais surtout réinventer. Ce qui est beau, c'est que l'on peut justement, inventer ensemble, suivant le bonheur de chacun-e. Ca c'est merveilleux.

Je savoure désormais mes petits bonheurs de la vie. Je salue chaque émotion, aucune n'étant désagréable, puisque toutes me font émerger, évoluer. Je suis moi, je me sens moi, entière et singulière.

Avais-tu pris connaissance du fil de discussion que j'avais initié sur le deuil ? (je peux mettre le lien)

Prends soin de toi, et de l'amour !

Belle illustration et très juste (qui reprend le fil dont je parle ci-dessus). Courage et patience (+)

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Ellea

le dimanche 19 janvier 2020 à 09h28

bonheur

Je veux bien ton lien sur le deuil, j'ai de gros besoins en ce moment car je perds totalement pied... merci

#
Profil

bonheur

le dimanche 19 janvier 2020 à 10h43

Le voici. Ce petit livre est peu onéreux et très bien.

/discussion/-cga-/Le-Deuil/

Tu peux également consulter "le psy de poche - nous disposons tous des ressources nécessaires pour donner un sens à notre existence" de Susanna Mc Mahon. Le thème du deuil est également abordé.

#
Profil

Ellea

le dimanche 19 janvier 2020 à 11h09

@bonheur merci

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion