Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'acceptation de ma partenaire qui tends à devenir Polyamoureuse.

Engagement
#
Profil

Baghool

le dimanche 20 octobre 2019 à 15h03

Bonjour tout le monde.

Je vais commencer par me présenter:
Baghhol 34 ans fin de semaine en couple depuis 10 ans habitant en région frontalière et travaillant dans un autre pays. Ma concubine (pacs) a 27 ans. Oui je l'ai connu jeune et c'est une chose inexplicable qu'est l'amour. Notre couple est remplie de bonheur, d'activités en tous genres de 2 chats, d'un mariage en fin d'année et la construction de notre maison qui débutera début 2020.

Pour commencer mon histoire et pour faire simple, j'ai commencer un nouveau boulot il y a un peu plus de 6 mois donc avec une période d'essai la route le stress, le tout d'un nouveau boulot dans un pays exigeant. Ma femme travaillant dans ce même pays depuis 6 ans et déjà bien encrée mais elle fait énormément d'heures. Pour ma part je travaille sur 4 postes matin, journée, soir et nuit. Un rythme plutôt fatiguant et le fait d'apprendre un nouveau métier n'aidant pas. Ce qui donna lieu de ma part à moins d'investissements dans mon couple et le sachant je le vivais mal mais ma femme me disait que ça irait mieux après la fin de ma période d'essai. Depuis cet été elle s'est inscrite dans un club de kravmaga, super enthousiaste elle adore et ma proposée plusieurs fois de venir essayer. Étant un peu fatigué et ne pouvant y participer que une fois toutes les 3 semaines j'ai donc refusé. En même temps elle y prenait du plaisir à s'adonner à ce sport et je ne voulait pas la déranger.

Et il y a eu un week-end de stage dans un autre pays, donc avec 2 nuit sur place. Elle m'avait proposé de venir avec mais toujours dans le cadre de ne pas la déranger j'ai refuser. Et c'est juste après ce week-end que je l'a trouvait changée comme si quelque chose l'a gênait. Elle est un peu transparente et j'ai vite compris qu'il y avait eu quelque chose la bas. Elle a dormis dans la même chambre d'hôtel mais dans un lit séparé, avec un homme d un autre club de 43 ans. Ayant confiance en elle, je ne me faisais pas de soucis. Et il y a peu ce vendredi soir, elle était encore plus bouleversée, la j'ai compris et je lui ai demandé ce qu'il c'était passé pendant ce week-end. Je vous épargnerai les pleurs de son côté à son annonce de son attirance sexuelle vers une autre personne. Je prends le choc sur le coup plutôt bien, je pense m'y être préparé ayant des soupçons. Elle m'affirme n'avoir rien fait, je la crois sinon elle aurait été encore plus mal.

La suite a été plus dure pour moi. Elle ne sait pas ce qu'est ce sentiments d'attirance vers un autre homme, lui d'après sa description est de nature très gentil, attentionné ( comme moi d'après ma femme ) mais surtout divorcée. Le fait qu'elle soit bouleversée à ce moment étant qu'elle lui a dit le matin même qu'elle tenterait bien une liaison avec lui et forcément lui n'ayant pas dit non. Et elle m'annonçant qu'elle veut essayer tout de même car elle m'a avoué que suite a leur discussion, elle affirme qu'elle n'a pas vécu avant de me connaitre et a envie de prendre du bagage. Mais le tout en restant avec moi et continuant notre vie de couple et avec nos projets. Je voyais notre vie partir en éclats et j'ai fondu en larmes.

J'ai dans la même soirée fait des recherches sur comment vivre sa vie de couple avec une femme qui veut des aventures extraconjugales.
Et je vous ai trouvé et lui ai expliqué le polyamour.
Vu que tel que je la connais ne coucherai pas avec un homme sans avoir à minima un début de sentiments pour lui. Ce qui m'alerte le plus ce sont ces nouveaux sentiments qui sont toujours extra fort comme si on n'en avait jamais vécu avant et j'ai peur qu'elle se fasse avoir par une personne trop intelligente et qui en profiterait pour la perturber totalement et qu'elle se perde et me quitte. Et j'ai peur qu'elle ne supporte pas un échec et qu'elle se braque totalement à moi.

Pour le moment elle m'affirme de n'être pas sur si elle en serait capable ou si ça va lui plaire.
Apres je lui ai donné mon accord mais j'ai encore du mal à m'y faire sur le fait qu'une autre personne la voye tel que je la vois.

Le fondement de sa demande: elle n'a pas confiance en elle lors de l'acte, même si je ne suis pas expressif, je lui dis que personne ne ferait mieux qu'elle et qu'elle me connait comme personne. Je lui ai même proposé de nous filmer avec son téléphone qu'elle ait une vue extérieur de ce qu'elle fait mais elle a peur de se voir et d'avoir honte.
Bon certe si elle a besoin de le voir par une autre personne que moi, qui lui affirmera la même chose que moi ( elle a tendance à écouter les autres plus que moi même si je le lui avais dit avant), je m'y plierai, je n'en ai pas vraiment le choix pour sauvegarder notre couple.

De mon côté c'est moins la joie que pour elle. Mon acceptation est compliquée. Je passe par des phases de pleurs/joie/énervement/désintéressement etc...

On a aussi eu des rapports le soir même a sa demande et c'était génial pour nous deux et on a eu une soirée resto en-tête à tête ou tout c'est bien passé hier soir.

Mais je lui ai posé une question dans le but de voir sa reaction: et si moi par hasard je venais un jour à rencontrer une autre femme pour qui il y aurait des sentiments, me laissera t'elle aller plus loin tout comme elle le souhaite actuellement?
Elle n'est pas pour et en a peur.

D'où ma question est-elle réellement polyamoureuse? Mais vu qu'elle exprime des sentiments pour la personne, c'est vers cette option que je me suis tournée.

Comment va t'elle gérer une 2eme vie avec son travail de forcené et sa vie actuelle? Je sais que je vais en pâtir et qu'elle ne le comprendra pas forcement. Comment gérer avec de futurs enfants qui j'espère seront de moi ( ça serait de trop à mon goût si ça n'était pas le cas )?

Désolé du pavet mais j'avais besoin d'écrire tout cela. Peut-être trop à chaud sans quelques jours de recul en plus. Et

Merci de m'avoir lu et désolé de vous imposer ce pavet :)

#

Intermittent (invité)

le dimanche 20 octobre 2019 à 22h49

" je m'y plierai, je n'en ai pas vraiment le choix pour sauvegarder notre couple."
"De mon côté c'est moins la joie que pour elle. Mon acceptation est compliquée. Je passe par des phases de pleurs/joie/énervement/désintéressement etc... "

Déjà dans un premier temps, on se donne le temps de la réflexion avant d'accepter ou de refuser ce type de demande qui engage quand même de grands bouleversement dans le couple.

Il n'y a pas le feu et le polyamour repose sur une acceptation qui ne doit pas être de façade.
D'ailleurs, c'est toi qui a prononcé le mot "polyamour" et je ne suis pas bien sûr que ta compagne en comprenne tous les enjeux.

Quand à savoir si tu n'as pas le choix, c'est un a priori car on a toujours le choix. Y compris et surtout en amour ....
Il faut juste en assumer les conséquences à savoir une possible séparation.
Si dans ta tête, tu considères que tu n'as pas le choix, tu es ce que j'appelle un "poly-paslechoix", et ça pour l'estime de soi, c'est pas génial ....

Se donner le choix, c'est déjà, psychologiquement se dire que la séparation pour incompatibilité est une option, même si ce n'est pas celle que l'on privilégie.
Après, dans la discussion avec ta compagne, tu seras plus à même de défendre ce qui te semble bon pour toi.
Et toi seul est juge de savoir ce qui est bon pour toi ....

La dépendance affective est un poison dans le couple, d'un côté comme de l'autre car ça déséquilibre la relation et fait de l'un ou de l'une l'esclave émotionnel de l'autre ...

"Mais je lui ai posé une question dans le but de voir sa reaction: et si moi par hasard je venais un jour à rencontrer une autre femme pour qui il y aurait des sentiments, me laissera t'elle aller plus loin tout comme elle le souhaite actuellement?
Elle n'est pas pour et en a peur. "

La liberté de vivre ça de ton côté ne se négocie pas si elle veut le vivre de son côté.
Reste ferme sur ce point, ça va un peu rééquilibrer la balance émotionnelle (même si tu n'en ressent pas le besoin pour le moment).

Je crois difficile le polyamour à sens unique. La transition est déjà difficile à gérer pour les deux, et si en plus tu dois passer ton temps à attendre son accord, tu risques fort de te morfondre dans ton coin.
Tu seras en insécurité affective contrairement à elle.
N'oublie pas que souvent, on ne donne de valeur qu'à ce qu'on risque de perdre.

Quand on est deux à expérimenter le polyamour simultanément, on comprends mieux les émotions comme la jalousie et la passion que peut éprouver l'autre membre du couple.
Cela permet donc d'échanger de façon plus équilibrée sur ces émotions qui traversent le couple.

Pour être franc, il sera de toute manière plus difficile pour toi que pour elle de trouver de ton côté une relation polyamoureuse, en supposant que l'homme qu'elle convoite soit polyamoureux.
Parce qu'en principe, les trois (ou plus) doivent être un peu sur la même longueur d'onde et rien ne dit que ce soit son cas.

Ce ne sera pas la première fois qu'un homme semble accepter le polyamour pour accéder à une femme, mais on a quelques témoignages ici que ce polyamour n'est parfois guère solide ...

Tu peux de faire aider par un psy pour t'aider à démêler touts ces émotions.

#

(compte clôturé)

le dimanche 20 octobre 2019 à 23h01

On a toujours le choix, mais parfois, ce choix necessite des conditions.

Une personne peut vouloir en quitter une autre mais ne pas pouvoir le faire dans l'immédiat pour de bêtes raisons matérielles.

Si tu veux quitter ta compagne, commence par lui en parler.

#

Polyarthrite (invité)

le lundi 21 octobre 2019 à 05h43

Ce qui me choque c'est la non réciprocité de ta femme, c'est égoïste au possible et pas du tout dans les valeurs poly.

Et aussi j'ai l'impression que tu te force à accepter tout cela, à t elle envisager de ne pas passer à l'acte ? Car si elle ne veut pas que tu es de relation alors pk tu accepterai ?

#

(compte clôturé)

le lundi 21 octobre 2019 à 12h18

Polyarthrite
Ce qui me choque c'est la non réciprocité de ta femme, c'est égoïste au possible et pas du tout dans les valeurs poly.

Et aussi j'ai l'impression que tu te force à accepter tout cela, à t elle envisager de ne pas passer à l'acte ? Car si elle ne veut pas que tu es de relation alors pk tu accepterai ?

En quoi ça te choque ? Tu connais le libre-arbitre et le consentement ?

Je suis poly, ma copine non (je sais que tu ne parles pas de mon couple mais comme je ne veux pas parler pour autrui, je prend mon exemple), de quel droit devrait elle devenir poly ? La réciprocité n'est pas une obligation.

#
Profil

alinea7

le lundi 21 octobre 2019 à 13h10

Merlyn
En quoi ça te choque ? Tu connais le libre-arbitre et le consentement ?

Je suis poly, ma copine non (je sais que tu ne parles pas de mon couple mais comme je ne veux pas parler pour autrui, je prend mon exemple), de quel droit devrait elle devenir poly ? La réciprocité n'est pas une obligation.

Ça te semble vraiment aller de soi qu'on puisse ne pas être exclusif, demander cette liberté et la refuser à ses partenaires ???

La réciprocité effective n'est pas une obligation, mais la réciprocité du possible paraît aller de soi.
S'ils ne souhaitent pas en profiter très bien c'est leur choix et ça doit le rester, et notamment ils peuvent changer d'avis.

Enfin...il me semble que sinon c'est assez peu respectueux.

#

(compte clôturé)

le lundi 21 octobre 2019 à 13h37

J'ai dit que ça ne me choquait pas, je n'ai pas dit que je trouvais ça éthique, nuance. Les humains manquent de logique, donc à partir de là...

Merci de ne pas penser à ma place.

#
Profil

Baghool

le lundi 21 octobre 2019 à 14h05

Pour vous répondre

Dans la non réciprocité, elle m'a dit avoir peur que j'éprouve des sentiments pour quelqu'un d'autre mais que je pourrais le faire dans un contexte juste sexuel. Moi de mon côté je n'ai pas plus d'attirance physique pour une autre femme même s'il m'est plutôt facile d'être entouré de femmes...ma fâcheuse tendance à être très à l'écoute de tout le monde et de ce fait j'ai toujours préféré ne pas me dévoiler pour que ça n'aille jamais plus loin. Je n'ai pas essayer de négocier cet état pour moi, mais j'ai voulu voir son état à elle vu qu'elle a du mal à s’exprimer sur ses sentiments.

Pour le psy, je le fait par moi même. J'écris tous les jours ce que je pense, ressent, sur une feuille et à froid je fais le point pour voir ou j'en suis et ça marche plutôt bien je trouve.

Dans le contexte de la quitter, ca m'a traversé l’esprit mais vu qu'elle ne sait pas elle même si elle y arrivera, je préfère attendre que de tous précipiter et partir comme un voleur. Ce n'est peut être qu'une phase pour elle d'ou elle en ressortira grandis et plus forte?

Après, à chaud oui j'ai dis ne "pas avoir le choix" mais ce n'est pas ce que je pense réellement et surtout après coup.
Je me suis dis "pourquoi pas, si elle en ressent le besoin pour expliquer un sentiment d'attirance pour un autre, autant la laisser faire et on avisera après". Je ne suis pas fermé comme une huitre même si à chaud je voyais déjà la mort de notre couple. Je reste ouvert d'esprit et sais que ma femme ne m'appartient pas.

Et j'ai un doute sur son futur compagnon, je ne suis pas sur qu'il m'accepte et comme elle ne semble pas vouloir aller plus loin avec lui hors contexte sexuel, il ne va peut être pas l'accepter. Je le découvrirai bien à l'avenir.

Merci pour vos réponses :)

#

Polyarthrite (invité)

le lundi 21 octobre 2019 à 14h09

Merci alinéa, je parlais effectivement de la réciprocité possible, il me semblait que c'était plutôt logique dans ma réponse...

Donc Merlin même si ta copine n est pas poly, elle n'a pas la liberté de le devenir si elle en a envie ?

#
Profil

homme_partit

le lundi 21 octobre 2019 à 17h47

Bonjour.

Baghool
Dans la non réciprocité, elle m'a dit avoir peur que j'éprouve des sentiments pour quelqu'un d'autre mais que je pourrais le faire dans un contexte juste sexuel.

Mon ex compagne m'avait également tenu ce genre de propos. Je pense que c'est une autorisation de réciprocité avec une volonté de garder le contrôle sur le repère que tu es pour elle. Effectivement, son poly l'entraine vers une inconnue que ta présence rassure, c'est ma vision de la situation.

Une chose encore, prenez le temps de dialoguer avant de décider car accepter doit correspondre à ce que tu souhaites et non à ce quelle désire, la réciproque est aussi vraie.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#

(compte clôturé)

le mardi 22 octobre 2019 à 11h14

Polyarthrite
Merci alinéa, je parlais effectivement de la réciprocité possible, il me semblait que c'était plutôt logique dans ma réponse...

Donc Merlin même si ta copine n est pas poly, elle n'a pas la liberté de le devenir si elle en a envie ?

C'est Merlyn et non Merlin.

Ma copine a tout à fait la liberté de devenir poly si elle le souhaite.

#
Profil

Baghool

le mardi 22 octobre 2019 à 19h03

Après, j'ai envie de lui poser un tas de questions pour savoir ou elle en est mais j'ai peur de lui faire peur. Je pense aussi lui laisser plus de liberté plutôt que de rester collé à elle non stop et j'ai bien envie de connaitre son opinion la dessus.
J'ai commencer à me confier à une femme que je connais depuis un peu plus de dix ans et qui est elle aussi en couple...elle me demande de venir en discuter un jour avec elle. Je ne sais pas ce que ca fera à ma femme de le savoir.
Je vous avouerai être un poil paumé aujourd'hui.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion