Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Connaissez vous les partenaires de vos partenaires?

#
Profil

Cavalier_de_pique

le mercredi 29 septembre 2010 à 18h35

Je considère que quand les différents partenaires peuvent se croiser et vivre entre eux ce qu'ils ont à vivre avec simplicité, comme les ferais des amis d'amis par exemple, cela est une situation polyamoureuse aboutie, vraiment détaché de la monogamie et de ses travers.

Ma vie ressemble le plus souvent à cela, et j'en suis très heureux. Deux exemples, deux fêtes surprises pour des anniversaires.

Le mien, l'organisatrice, avec qui j'ai une relation intime depuis des années, a invité les personnes que j'aime, ma famille, mes amis proches et les autres femmes avec qui j'avais une relation intime, récente ou ancienne, en sachant très bien pourquoi elle invitait chacun.

L'anniversaire surprise d'une amie, organisé par sa plus ancienne relation amoureuse qui a invité également, la famille, les amis, et les relations intimes. Ceux qui ne se connaissaient pas ont été présenter les un aux autres.

Ces deux anniversaires furent des moments assez festifs et très réussis...

#
Profil

Toni

le vendredi 01 octobre 2010 à 04h14

en fait pour moi ya un problème...
j'ai des relations sérieuses mais mes partenaires me considèrent comme leur vrai petit ami, avec possibilité de voir ailleurs plus ou moins ponctuellement. c'est inégal. l'une n'est pas vraiment polyamoureuse, même si elle ne croit pas à l'exclusivité. l'autre est polyamoureuse, mais en réalité elle n'a presque que moi de manière aussi continue. la troisième n'aimait pas en fait mon polyamour, elle ne le disait pas vraiment, car je n'ai jamais rien caché (que pouvait elle me reprocher?). mais elle a fini par me l'avouer. c'était encore plus inégal dans ce cas car elle n'avait vraiment que moi. ya eu une première rupture, puis une reprise, puis à nouveau rupture, même si on est toujours amis. je m'attends à une autre reprise, ou pas!
la quatrième, c'est moi qui a arrêté pour diverses raisons d'incompatibilités, même si une grande sympathie subsiste, et même si à l'avenir la tendresse n'est pas à exclure ponctuellement...
sinon j'ai d'autres amies avec qui ça pourrait, mais le polyamour les rebutent, tout en les séduisant un peu aussi il faut l'admettre. pas facile. je ne suis pas activement séducteur envers elles, car je veux être sûr qu'elles savent bien ce qu'elle font!

donc pour répondre à la question: je ne connais pas ou assez peu les partenaires de mes partenaires.
l'inverse est plus vraie. elles se connaissent, mais généralement pas de visu...

#

(compte clôturé)

le dimanche 28 avril 2013 à 19h49

Toni
en fait pour moi ya un problème...

j'ai des relations sérieuses mais mes partenaires me considèrent comme leur vrai petit ami, avec possibilité de voir ailleurs plus ou moins ponctuellement. c'est inégal. l'une n'est pas vraiment polyamoureuse, même si elle ne croit pas à l'exclusivité. l'autre est polyamoureuse, mais en réalité elle n'a presque que moi de manière aussi continue. la troisième n'aimait pas en fait mon polyamour, elle ne le disait pas vraiment, car je n'ai jamais rien caché (que pouvait elle me reprocher?). mais elle a fini par me l'avouer. c'était encore plus inégal dans ce cas car elle n'avait vraiment que moi. ya eu une première rupture, puis une reprise, puis à nouveau rupture, même si on est toujours amis. je m'attends à une autre reprise, ou pas !

la quatrième, c'est moi qui a arrêté pour diverses raisons d'incompatibilités, même si une grande sympathie subsiste, et même si à l'avenir la tendresse n'est pas à exclure ponctuellement...

sinon j'ai d'autres amies avec qui ça pourrait, mais le polyamour les rebutent, tout en les séduisant un peu aussi il faut l'admettre. pas facile. je ne suis pas activement séducteur envers elles, car je veux être sûr qu'elles savent bien ce qu'elle font !

donc pour répondre à la question : je ne connais pas ou assez peu les partenaires de mes partenaires.

l'inverse est plus vraie. elles se connaissent, mais généralement pas de visu...

En ce qui me concerne on se connait Voisins même palier.

#
Profil

Polyame

le mercredi 01 mars 2017 à 10h33

Bonjour,
Alors voilà pourquoi je disais sur un autre fil, d une certaine manière, qu' il m y avait pas de recettes.
Chacun.e fait avec sa propre histoire personnelle, et chacun.e à son rythme, est capable d accepter certaines choses et pas d autres.
Après une vie sentimentale et sexuelle faite uniquement de liaisons avec des hommes mariés ou en couple, j'ai souhaité autre chose. Le polyamour me paraissait bien comme idée. Mais l expérience que je viens de vivre a été particulièrement violente émotionnellement. Autant je me sens prête a accepter de l'homme que j aime qu'il dispose de sa vie comme il veut, et donc, je respecte sa liberté, autant il m a été, directement ou à retardement, comme une bombe, violent, l'intrusion, dans les discours, lors de nos moments partagés, de la vie intime, sexuelle ou sentimentale, de mon ami avec ses autres relations... Je me suis sentie totalement disqualifiée.
Il n y a à mon avis pas de recette miracle... Lui comme moi ne pouvions pas savoir sans cette confrontation ce que je pouvais accepter ou pas, quelles étaient mes limites... Et puis on essaie toujours de les dépasser quand on a besoin d amour. Mais elles sont là... Bien là.. et douloureuses. Je crois qu' une fois qu' on les connait, il est possible de se réorganiser à partir de celles-ci, parce que tout le monde doit être respecté. Dans la mesure où on n atteint pas à la liberté de chacun.e de disposer de son corps, il n y a pas de raison d'imposer, même psychiquement, dans les conversations, dans l intimité de deux personnes, le corps des autres. Il faut laisser à chacun.e le choix et la possibilité d'avancer à son rythme. L'idée du polyamour n'est pas forcément de constituer une sorte de groupe où les personnalités se fonderaient ... Et cela me paraît d ailleurs difficile, car c'est sans compter sur l histoire de chacun.e. Qu'une situation évolue, pourquoi pas, mais il me semble aussi important de laisser à chacun.e ce choix là. La transparence totale a des limites qui sont aussi dépendantes de ce que l'autre est à même, à un moment où un autre, de supporter... sinon, j aimerais savoir ce que vous appelez "prendre soin les un.e.s des autres"... Si c est tout leur imposer sans négociation possible.

Bien à vous.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Polyame

le mercredi 01 mars 2017 à 11h03

A moins, bien sûr, que tout soit posé dès le départ... Qu' on se dise "voilà, ici, c est transparence totale, tu devras côtoyer mentalement et physiquement mes autres compagnes ou compagnons n'importe quand, quand ça me chante si tu souhaites une liaison avec moi... "

Alors là, c est différent... C'est une base posée, dont on accepte le principe ou pas, que l on peut tenter, pour voir, et qui peut nous convenir ou pas.

Mais je doute que ce soit vraiment comme ça que ça se passe...
Cela dit, dans l autre sens c est pareil... Donc, soit on souhaite que la relation perdure et on trouve de justes ajustements, soit on arrête...

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion