Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Où et comment rencontrez vous vos "amours" ?

Témoignage
#
Profil

Nicolas_Fox

le mardi 19 mai 2015 à 13h52

Bonjour,

Suite à un message de APH (dans cette discutssion : /discussion/-OK-/Turn-on-excitations-plurielles/ ) concernant la spontanéité des rencontres, je me suis demandé comment la plupart d'entre nous rencontrait leurs "amours".

Etes vous plutôt soirées, site de rencontre, clubs, salle de sport,... ?

#

(compte clôturé)

le mardi 19 mai 2015 à 14h18

Mon mari: dans la cour du lycée. On a bavardé, on continue depuis 43 ans.
Mon premier amoureux après lui: là où je faisais mes études. Toujours dans ma vie depuis 40 ans.
Le second: il m'a abordée dans la rue, m'a laissé sa carte, je l'ai rappelé. On est devenus amis, on a "conclu" au bout de 7 ans. Toujours dans ma vie.
Un autre: à la fête d'anniversaire du fils d'une amie. Je l'ai abordé, ça lui a plu. Toujours dans ma vie.
Un autre: dans le tourniquet d'un café: il sortait, je rentrais, on s'est regardé, il est re-rentré... Je lui ai fait passer un mot par le serveur. Ça a duré 4 ans.
Un autre: dans un club de sport. Toujours dans ma vie.
Un autre: en sortant de plongée, je l'ai aidé à enlever sa combi, on s'est regardé... Histoire de 4 ans, avec aujourd'hui un "coucou" de temps à autre.
Un autre: sur une plage. Il était seul, moi aussi, je l'ai abordé. Trois ans.
Un autre: à une soirée chez des amis, on a échangé nos mails.
Un autre: on a bossé ensemble, puis + car affinités.
Un autre: rencontre sur un forum.
Conclusion: 9 fois sur 10 dans la vraie vie, pas dans le virtuel. Mais souvent je prends l’initiative.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bonheur

le mardi 19 mai 2015 à 20h41

Dans la vie ! L'important n'est pas le lieu ou le pourquoi on s'est retrouvé dans le même espace temps.

#
Profil

Nicolas_Fox

le mercredi 20 mai 2015 à 10h02

bonheur
Dans la vie ! L'important n'est pas le lieu ou le pourquoi on s'est retrouvé dans le même espace temps.

Bonheur, le but est d'avoir des témoignages, pas une leçon de philosophie :)

#
Profil

Junon

le mercredi 20 mai 2015 à 10h48

J'ai rencontré mon compagnon de toujours dans "ma" librairie BD...ça ne s'invente pas pour ceux qui me connaissent!
Et 2 amoureux/se au travail (dur dur en cas de rupture difficile!) et mes actuels compagnons/compagne en café poly...

#
Profil

coquelicot

le mercredi 20 mai 2015 à 11h25

Mon "compagnon " dans l immeuble d a coté ...

Café poly , "grange et groupe de rencontres facebook , sauna .....

:-)

#
Profil

bonheur

le mercredi 20 mai 2015 à 13h38

Désolé que mon "témoignage" déplaise... sauf qu'il est très pertinent... dans la vie... c'est aussi simple que cela... que dire d'autre si ce n'est cela :-/

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 mai 2015 à 14h59

bonheur
Désolé que mon "témoignage" déplaise... sauf qu'il est très pertinent... dans la vie... c'est aussi simple que cela... que dire d'autre si ce n'est cela :-/

Oui il est pertinent ton message Bonheur et c'est effectivement une bonne philosophie. Et que, comme tu le dis avec d'autres mots, le plus important est d'être ouvert, de par son attitude et son éthique personnelle et d'être en phase avec cette personne.
Juste que Nicolas0207 souhaite visiblement faire des rencontres mais sans y parvenir pour des raisons qui lui sont propres (et peut être propres à d'autres sûrement !). Parce qu'il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir oser aller vers l'autre, comme semble avoir la capacité de le faire APH (qui a la chance d'avoir fait de belles rencontres visiblement).

#
Profil

Apsophos

le mercredi 20 mai 2015 à 15h13

Attendez j'ai pas compris. En quoi c'est pertinent de dire "dans la vie" ? C'est possible de rencontrer des gens ailleurs que dans la vie ? Genre moi une fois j'étais mort, j'ai vachement bien accroché avec ma voisine de morgue et on a même décidé d'adopter plein de fœtus avortés ! Mais depuis que je suis de nouveau en vie on est un peu en froid.

#
Profil

Nicolas_Fox

le mercredi 20 mai 2015 à 15h29

bonheur
Désolé que mon "témoignage" déplaise... sauf qu'il est très pertinent... dans la vie... c'est aussi simple que cela... que dire d'autre si ce n'est cela :-/

Il ne m'a pas déplu, bien au contraire, juste que justement je ne le trouvais pas pertinent. ;)

Dans la vie veut tout et rien dire, je cherche à avoir des témoignages pour justement voir si la spontanéité est si récurrente chez les gens (et à fortiori les polyamoureux).

Granita
Juste que Nicolas0207 souhaite visiblement faire des rencontres mais sans y parvenir pour des raisons qui lui sont propres (et peut être propres à d'autres sûrement !). Parce qu'il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir oser aller vers l'autre, comme semble avoir la capacité de le faire APH (qui a la chance d'avoir fait de belles rencontres visiblement).

Je cherche à faire des rencontres, en effet, mais cela n'est pas le but ici. Je suis doté d'une curiosité assez prononcé et j'aime comprendre et découvrir, notamment les humains (je rassure, j'en suis bien un). Après cela m'aidera surement en effet dans l'avenir, soyons honnête...

#

(compte clôturé)

le mercredi 20 mai 2015 à 15h34

granita
APH (qui a la chance d'avoir fait de belles rencontres visiblement).

Ce n'est pas une chance, mais la conséquence logique de deux choses. 1. J'effraie ou n'attire pas les machos et autres indésirables vu ce que je suis. 2. le fait de prendre assez souvent l'initiative me permet de toutes façons de les éviter et d'aller vers qui me plaît. ( ensuite, faut que je leur plaise, évidemment)
Cela étant, j'ai connu qq râteaux et qq rencontres décevantes, mais franchement peu, vu ce tri préalable.

#
Profil

bodhicitta

le mercredi 20 mai 2015 à 18h26

nicolas0607
je cherche à avoir des témoignages pour justement voir si la spontanéité

Il me semble que bonheur a était spontané sur ce coup!
si, spontanément il prend les choses tjs de façons philosophique, c'est une bonne chose pour lui, p t etre pas la tienne c'est tout.
Apsophos ta romance dans le cardre d'une morgue m'a bien fait rire!
Petite réponse: dans les mémes endroits ou j'rencontre des amis.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bonheur

le mercredi 20 mai 2015 à 20h29

Dans la vie, c'est en effet le spontané.

Ma vie professionnelle m'amène par exemple à faire beaucoup de rencontres. La plupart sont des personnes que j'apprécie et parfois, il y a un tilt, quelque chose de non commun...

Aussi, je ne suis pas timide et passe rarement inaperçu de part mes particularités. Disons que je laisse rarement indifférent. Souvent, je laisse les gens interrogateurs.

Je pense que comme APH, je vais au devant d'autrui, naturellement.

#
Profil

bonheur

le mercredi 20 mai 2015 à 21h03

Pour satisfaire la curiosité :

- ma relation principale : cours de maternelle, de primaire, de collège, etc...
- relation secondaire : dans un café, tout bêtement.
- relations secondaires : pour plusieurs dans ma vie professionnelle
- relations secondaires : au cours de rassemblements de groupe type association

L'important est ce tilt ET le fait que l'on revoit la personne régulièrement (dans mon cas). Il m'est nécessaire d'appréhender l'autre et donc de passer du temps avec cette personne avant toute chose. Je veux me faire aimer pour qui je suis -donc il faut apprendre à me connaître- et aimer l'autre dans son entier -donc il faut que j'apprenne à connaître autrui. L'instinct, le feeling, le 6ème sens ne fait pas tout. Comme APH, il subsiste des déceptions, malgré le fait que je prenne le temps d'appréhender le lien... donc, je prend aujourd'hui encore plus de temps... la vie est à la fois courte et longue. Je crois en mon avenir sentimental et mon bonheur.

Ma vie est cela, mon spontané également

#
Profil

Apsophos

le jeudi 21 mai 2015 à 01h47

Nicolas0207
spontanéité

Souvenir de cours d'histoire de lycée : fr.wikipedia.org/wiki/Mao-spontex

#
Profil

Nicolas_Fox

le jeudi 21 mai 2015 à 11h02

bonheur
Dans la vie, c'est en effet le spontané.

Ma vie professionnelle m'amène par exemple à faire beaucoup de rencontres. La plupart sont des personnes que j'apprécie et parfois, il y a un tilt, quelque chose de non commun...

Aussi, je ne suis pas timide et passe rarement inaperçu de part mes particularités. Disons que je laisse rarement indifférent. Souvent, je laisse les gens interrogateurs.

Je pense que comme APH, je vais au devant d'autrui, naturellement.

Pour satisfaire la curiosité :

- ma relation principale : cours de maternelle, de primaire, de collège, etc...
- relation secondaire : dans un café, tout bêtement.
- relations secondaires : pour plusieurs dans ma vie professionnelle
- relations secondaires : au cours de rassemblements de groupe type association

L'important est ce tilt ET le fait que l'on revoit la personne régulièrement (dans mon cas). Il m'est nécessaire d'appréhender l'autre et donc de passer du temps avec cette personne avant toute chose. Je veux me faire aimer pour qui je suis -donc il faut apprendre à me connaître- et aimer l'autre dans son entier -donc il faut que j'apprenne à connaître autrui. L'instinct, le feeling, le 6ème sens ne fait pas tout. Comme APH, il subsiste des déceptions, malgré le fait que je prenne le temps d'appréhender le lien... donc, je prend aujourd'hui encore plus de temps... la vie est à la fois courte et longue. Je crois en mon avenir sentimental et mon bonheur.

Ma vie est cela, mon spontané également

Tu as en effet le même parcours que APH, je te remercie grandement d'avoir participé à ces temoignages.

Au passage votre style de vie est quelque chose qui m'attire de plus en plus. Je suis sédentaire et casanier et j'avoue que depuis quelques années cela me demange de changer de vie pour voir le monde et les personnes qui le peuple. Cela fait plaisir de voir des gens qui y arrive. (Je parle ici au delà des amours et bien des rencontres de personnes en tout genre)

Apsophos
Souvenir de cours d'histoire de lycée : fr.wikipedia.org/wiki/Mao-spontex

c'est pas faux ?

#
Profil

bonheur

le jeudi 21 mai 2015 à 16h30

Je ne peux parler que pour mon cas, mais jamais je ne cherche l'amour. L'amour me trouve et je l'accueille, c'est tout.

Pour le reste, l'aspect compliqué qui implique plus le cerveau et le raisonnement, c'est moins inné et naturel.

Sans chercher, s'ouvrir et communiquer permet l'échange.

Il m'est arrivé de trouver et de ne pas agir. Si dans tous les cas, aucune issue favorable n'est possible ou tout simplement pour ne pas mettre autrui dans une situation que l'autre vivrait mal. Une fois également, par volonté de ne pas m'imposer. J'ai cette volonté de préserver à la fois mon bonheur et celui de toutes les personnes concernées.

Répondre à l'amour, surtout si l'on pense qu'il y a réciprocité, va bouleverser la vie de deux personnes et dans le cas du polyamour, la notre et celles des personnes qui sont déjà en liens avec nous. Le polyamour n'est pas de toute simplicité, une relation amoureuse ne se déclenche pas à la légère, contrairement à la reconnaissance du sentiment d'amour lui-même.

#
Profil

PolyGone

le jeudi 21 mai 2015 à 20h38

Sur Internet.
Mon milieu professionnel ultra-féminisé limite le charme des rencontres.
Et puis sur internet on s'écrit, et moi je vibre aux mots et à la qualité des propos. Et comme ce sont des messages longs (je n'aime pas le tchat), un déroulement de la pensée non interrompu (contrairement à un dialogue), on voit très vite à qui l'on a affaire, s'il va y avoir complicité intellectuelle ou pas.
Bon, si le feeling passe je suis pour que la rencontre s'organise très vite parce que l'attirance physique est absolument essentielle. Je ne prendrais pas le risque d'une entente 'virtuelle' super-stimulante pendant des semaines pour réaliser une fois face à face que l'entente physique ne suit pas. On doit être bien embêté dans un cas pareil !

#

(compte clôturé)

le vendredi 22 mai 2015 à 10h17

bonheur
Le polyamour n'est pas de toute simplicité, une relation amoureuse ne se déclenche pas à la légère, contrairement à la reconnaissance du sentiment d'amour lui-même.

Ça fait plaisir de lire cela! Il m'est arrivé aussi de renoncer à un sentiment amoureux dont je pressentais qu'il allait générer plus de problèmes que de bonheur. Il y a aussi des relations légères et spontanées qui durent et deviennent profondes, rien n'est écrit à l'avance, mais une sorte de "feeling" permet de ne pas se perdre ou perdre les autres.

#
Profil

coquelicot

le vendredi 22 mai 2015 à 10h32

On peut etre amourreux , entamer une relation et dechanter a plus ou moins breve echeance .....
mais le peu qu on aura vécu , on l aura bien vécu
On rajoute juste une page a notre livre , puis on la tourne
De toute facon elle est ecrite , elle a vécu ....

On ne peut jamais prevoir la profondeur et la longueur de l amour , on peu essayer de profiter des cadeaux de la vie ....

Apres chacun met des mots differents sur "amour " " histoire "

L important a mon gout est de "Vivre " a fond et d optimiser ......

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion