Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Partage d'expérience pour un début de vie dans le polyamour...

Engagement
#
Profil

Titite

le vendredi 12 avril 2019 à 14h56

Bonjour à tous,

Cela fait maintenant de nombreux jours que je parcours ce forum et il m'est difficile de synthétiser tous les ressentis, les conseils, les réponses…alors je me permet de créer une nouvelle discussion. Attention et je m'en excuse c'est un peu long…

Tout d'abord un petit historique…?
Nous sommes en couple avec A. depuis maintenant un peu plus de 5 ans. Nous nous sommes rencontrés dans le cadre du travail et après 2 ans de complicité et suite à différentes circonstances nous nous sommes rapprochés. Nous avons pendant presque un an entretenu une relation d'adultère. Durant cette même année, j'ai quitté notre travail commun (c'est un déclencheur de notre rapprochement, la sensation de manque…). G. (dont vous devinez déjà le rôle pour la suite de l'histoire) m'a remplacé à mon poste et nous sommes devenus, je dirais de bonnes connaissances à la fois par le métier commun et par les contacts que nous maintenions.
Nous avons A. et moi tous les deux quitté nos conjoints respectifs de l'époque pour vivre notre relation. Un couple recomposé comme beaucoup d'autres.
Durant ces 5 années qui ont suivi, j'ai constaté que petit à petit que notre relation dysfonctionnait. Je voyais, mais je ne savais pas comment agir. Je voyais les manques que je générais pour elle sans pouvoir les combler…Je me suis réfugié dans le travail, dans l'absence,…
Avec des hauts et bas j'ai toujours ressenti un amour profond pour elle sans savoir réellement l'interpréter. Un truc indescriptible qui m'a toujours poussé vers elle. Un truc qui me ramenait toujours vers elle…
Il y a maintenant 4 mois, j'ai découvert (très rapidement et très clairement en fouillant) que ma compagne A. et mon "remplaçant" G. avait débuté une relation.
S'en sont suivi de nombreux jours de douleur intense, mélange entre mensonges de sa part (non ! Il ne se passe rien que ce n'est qu'un jeu,…etc…) et mauvais comportements de ma part (espionnage où j'ai vu, fouille du téléphone etc….). De nombreuses crises entre nous alternant parfois des moments où je la croyais quand elle me disait qu'il ne se passait rien et où je constatais que cela n'était pas vrai.
Ma douleur dés le départ n'était pas basée sur le fait d'avoir été "trompé". Ma douleur était principalement liée au fait que G. m'ayant remplacé au travail (même poste, même bureau à coté d'elle, même mission commune) j'ai projeté tout ce que nous avions nous, A. et moi vécu à l'époque. Cette complicité, cette attirance, ces moments où l'on s'organise pour se retrouver, et… j'ai vu la même histoire…et dans certains faits, c'est toujours de mon point de vue un peu la même histoire…
J'ai rapidement commencé à m'intéresser au vaste monde du "dev perso", pour me trouver, moi. J'ai vu ma dépendance, mon sentiment d'abandon, le rejet que cela provoque, les moments présents…
Nous nous sommes séparés dans des moments de colère intense, réconciliés dans mes moments d'amour réel (de mon point de vue…). J'ai toujours porté au fond de moi cette volonté réelle de poursuivre notre relation, au fur et à mesure non plus par peur de l'abandon, mais par envie de vivre/revivre des moments de bonheur avec elle. J'ai compris et accepter qu'elle ne "m'appartenait pas" mais j'ai aussi vu en moi le bonheur procuré par notre relation. De l'amour ? Oui mais je ne sais pas le décrire…
Alors que je n'avais quasiment eu/pu avoir aucune discussion sur sa relation, car "elle ne voulait/pouvait pas…", je suis tombé un jour sur son carnet de notes (pour une fois sans fouiller ;-) ). Il y avait des mots…enfin…dont un : "polyamour". Je ne sais pas comment dire, mais cela a fait "wahoo…". Pour deux raisons, la première était que je mettais enfin des mots sur ce qu'elle vivait, la deuxième parce que cela m'a parlé…j'ai vu une autre façon d'aimer ( je ne sais pas si c'est comme cela qu'il faut dire…), pour elle mais aussi pour moi.
Je suis donc revenu vers elle avec au fond de moi un engagement de débuter, pour moi, un chemin tout d'abord de "poly acceptant" et pourquoi pas, mais je sais que je ne suis pas prêt, un chemin de polyamoureux.
Si je viens vers vous aujourd'hui c'est pour vous faire part, là où j'en suis, avec mes moyens, de mes difficultés dans mon chemin de "poly acceptant"…
Elle travaille avec G., elle part en déplacement (hotel,etc…) avec lui régulièrement. J'ai accepté leur relation et le fait que ce soit lui malgré tous les souvenirs qui provoquent cette douleur en moi. L'impression d'être remplacé, non plus dans mon poste de travail mais aussi dans ma vie avec elle…L'impression qu'elle revit les mêmes émotions tellement positives que l'on avait vécu à nos débuts mais qu'elles ne sont plus pour moi.
Je dois avouer qu'elle fait beaucoup d'efforts pour être présente, nous passons d'excellents moments ensemble mais la douleur revient surtout lorsque l'on évoque ses déplacements. J'ai accepté qu'elle puisse "passer plus de temps" avec lui car elle travaille avec, mais lors de ses déplacements je suis perdu. Je ne sais pas d’où cela vient mais le fait qu'elle passe ses nuits avec lui dépasse mes limites. Pour moi, aujourd'hui en tout cas, qu'elle passe ses nuits avec lui c'est trop douloureux car cela raisonne chez moi comme une double vie et non une double relation…Ce dont je ne veux pas…Je lui ai fait part de ma volonté de ne pas aller vers cela si elle souhaite que cela fonctionne entre nous mais je me heurte à "de toute façon je le ferais, je passerais des nuits et des week-ends avec lui car c'est ce dont j'ai envie". En parallèle de cela elle m'indique que je suis "sa base", "sa fondation".
C'est à partir de là que je suis perdu aujourd'hui…Je la vois heureuse que je lui laisse sa liberté, je vois que notre relation est vraiment très positive comme cela mais je sais aussi reconnaître mes limites…Je vois que c'est de l'égo, du mental, un conditionnement (appelez cela comme voulez…) mais je n'ai pas envie de cette double vie la concernant, me concernant,…
Au sens plus large que cette divergence entre nous, je me pose alors la question : Comment trouver un "terrain d'entente", pour moi entre le fait que notre relation n'a jamais été aussi amoureuse depuis que je lui laisse la possibilité de vivre son histoire et mes limites ?
Mes limites se transformant pour elle en contraintes voir privation de liberté…ce que je conçois, comprends mais n'arrive pas à "vaincre"…
Je ne cherche pas à savoir qui a raison ou tort (car je ne sais pas dans quel contexte je serais si de mon coté également j'engage une autre relation), je cherche juste à savoir à travers vos expériences de "polyacceptant" ou "polyamoureux" quels leviers nous pourrions, je pourrais, avoir pour que notre relation se poursuive avec davantage de sérénité et de légèreté…je sais que le chemin prend du temps, qu'il est déjà tracé et que je ne sais pas où il mène…J'aime A. comme jamais et je voudrais que ce début de chemin ensemble se fasse pour moi en marchant à ses cotés, pas en rampant…

Par ailleurs, si certains d'entre vous sont sur Bordeaux ou à proximité, je suis vraiment intéressé par des moments de partage d'expériences…J'irai au prochain café poly mais en attendant…

Merci à vous d'avance et merci pour tout ce que j'ai pu lire déjà sur ce forum

#
Profil

LeCielEstBleu

le vendredi 12 avril 2019 à 18h02

Bonjour Titite,
je comprends assez bien ton sentiment d'être remplacé vu les parallèles entre toi et lui, parce que je suis un (tout petit) peu dans la même situation que toi (l'homme que j'aime ayant choisi une partenaire qui a pas mal de points communs avec moi). Mais au fond, c'est anecdotique. Ce n'est pas le coeur du problème, mais une chose extérieure et palpable sur laquelle on se fixe pour expliquer sa gêne (du moins c'est mon sentiment).
Alors, c'est quoi le plus gênant dans ces nuits? Essaie de savoir ce qui te fait mal, pourquoi.
Et d'installer avec ta compagne un dialogue qui permette: toi d'en parler, et elle de prendre aussi en considération ton ressenti. Elle peut par exemple réduire le rythme, y aller progressivement. Si elle veut construire avec toi, il me semble qu'ellene peut pas dire: je le ferai de tte façon.
Et de ton côté, il est important aussi d'être cohérent. Accepter (vraiment) la présence d'un autre, c'est peut-être aussi accepter des nuits. Peut-être pas tout de suite, peut-être pas souvent. Mais poyr te donner mon propre exemple, mon compagnon de vie (monogame) m'a dit il y a quelques mois qu'il pouvait finalement envisager la non exclusivité pour notre couple, et quand je lui ai demandé comment il imaginait cela concrètement, si je pouvais aller dormir chez un amoureux, il est entré dans une colère noire. Ce que je veux dire, c'est qu'il faut bien rwgarder en soi pour communiquer des choses cohérentes. Et puis, s'engager dans la voie de la polyacceptance, cela va aussi souvent de pair je crois avec l'impression que tout est trop, trop vite, trop souvent... or pour le polyamoureux, ce serait plutôt l'inverse. Mettre donc les compteurs de vitesse au même rythme...

#
Profil

bonheur

le vendredi 12 avril 2019 à 20h48

Bonjour Titite,

Afin de te trouver et d'accepter au mieux, il faut introspecter, je pense. Te découvrir à travers ce nouveau départ. Faire un travail personnel, qui ne concernera que toi. Toi pour toi !

Nous avons tous un imaginaire parfois envahissant. Il faut distinguer imaginaire et réalité. Si tu envisages suivant un imaginaire (qui aide parfois justement à penser que ce sera merveilleux, c'est bien comme ça :-D ), sache que de toute façon la réalité sera différente. D'expérience, je peux dire que parfois, l'imaginaire est dépasser par la réalité. J'ai vécu des situations que je n'aurai même pas pu projeter, même dans mes rêves les plus fous. D'expérience, j'ai vécu des instants complètement calamiteux, catastrophiques.

Ce que je peux dire sans réserve. La vie passe. Les instants ne seront plus jamais. La mouvance, l'avancée, feront que tu évolueras, et pas que toi. La mémoire est donc merveilleuse, ne serait-ce que pour ne pas oublier, ne pas renier, ne pas entrer dans un dénie du passé. Le présent, je le conçois désormais dans cette expression que j'ai apprise en CNV (communication non violente) "en même temps". Il ne faut pas toujours tout faire entrer en opposition, mais dans ce "en même temps". Tu peux simplifier par "et". Le futur, l'avenir :-D ... Ne pas le présumer, éventuellement un peu l'anticiper dans les grandes lignes directrices.

Après, je vois beaucoup dans ce "on m'a pris ma place, à la fois dans le travail, à la fois dans ma vie affective"... Si... j'avais gardé ma place et mon travail... Si... Débranche toi du mode "si", que je décèle (je peux me trompée). Rappelle toi pourquoi tu avais pris cette décision et conforte toi dans ce choix. Il n'est jamais bon d'emporter des "regrets" avec soi. Un choix de vie doit s'accomplir, s'adapter, mais pas à maudire. Et dis toi que les contraintes qui t'ont amenées à cela, puisqu'il y a similitudes... tu vois où je veux en venir ?

Si tu lis, et si des livres de développement personnel ne te rebutent pas, je peux te communiquer des références.

#

Intermittent (invité)

le vendredi 12 avril 2019 à 21h04

Vous avez démarré votre relation par un adultère et elle continue par un adultère de sa part ...

"de toute façon je le ferais, je passerais des nuits et des week-ends avec lui car c'est ce dont j'ai envie".

C'est juste une liaison avec un amant, et comme c'est plus pratique de le dire que de le cacher, elle en profite car tu est manifestement dépendant affectif.

Je ne vois pas beaucoup de polyamour la-dedans et encore moins le minimum de respect qu'on doit à son conjoint initial quand on démarre une deuxième relation dite polyamoureuse ...

#
Profil

HeavenlyCreature

le vendredi 12 avril 2019 à 21h11

Slt..
Euh... moi ce que je vois dans cette histoire c'est quelqu'un qui fait bcp d'effort pour accepter et dépasser l'inacceptable VS quelqu'un qui, pris la main dans le sac, fait même pas amande honorable mais en plus impose ses conditions et obtiens le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière comme on dit... Son : "de toutes façons, je fais comme je veux si t'es pas content en gros c'est pareil" me laisse franchement pantoise... Elle dit de toi que tu es sa base... N'es tu pas un peu le dindon de la farce dans cette histoire ?

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

alinea7

le vendredi 12 avril 2019 à 21h24

Ce n'est pas elle qui t'a parlé de sa relation avec lui. Ce n'est pas elle qui est venue te parler de polyamour. J'ai l'impression que tu fais beaucoup de chemin pour vous deux. Et elle, est-ce qu'elle en fait du chemin pour que ça fonctionne pour toi ?

Votre relation si elle est une base, un fondement pour elle, elle en prend pas tellement soin si elle indique qu'elle fera comme elle veut quel que soit ton ressenti...ou bien est-ce que tu es tellement acquis et discret qu'elle ne réalise pas l'importance que ça a pour toi ? Que tu as (ou n'as pas) pour elle ?

Qu'elle ait envie de faire comme elle veut, ben c'est normal. On aimerait tous que la vie se déroule comme on la rêverait. Mais est-ce qu'elle peut pas temporiser ? C'est peut-être pas tout ou rien, c'est peut-être juste pas tout tout de suite, ou un seul.

Prends soin de toi.

#
Profil

Caoline

le vendredi 12 avril 2019 à 22h44

Je vais encore une fois présenter une autre vision que les autres.
Si j'ai bien compris il s'agit de déplacements professionnels et donc où elle ne peut être avec toi et elle est au même endroit que lui ? Si c’est bien le cas je la comprend totalement et je pense que quand elle dit ""de toute façon je le ferais, je passerais des nuits et des week-ends avec lui car c'est ce dont j'ai envie" c’est pour dire qu'elle ne te promettra pas le contraire puisque elle ne veut plus te mentir et qu'elle n'arrivera pas à ne pas en profiter pour passer de bons moments avec lui et que ça serait ridicule de s'en priver puisque de toute façon elle ne peut être avec toi ces nuits là.
Pour moi ce que tu veux c'est contrôler, garder la maîtrise de sa vie à elle.
Tu parles de double vie mais ce terme c’est pour les situations où tout est caché ce qui n'est pas le cas là (ça l'a été mais toi aussi tu avais trompé ton ex donc le jugement me semblerait bien mal venu). Là c'est 2 relations ou les 2 hommes ont une vraie place, pas juste un est officiel et l'autre doit se contenter de 5 à 7.

Tout cela dit j'entends bien que c'est douloureux et je te souhaite de trouver les causes et les remèdes au plus vite.

#
Profil

bonheur

le samedi 13 avril 2019 à 10h16

Personnellement, j'ai été dans l'optique de l'avenir. Le passé et l'adultère, j'ai préféré faire l'impasse. Mon opinion sur le sujet n'apporterai que des désagréments. Et puis comme il y a eu des deux côtés, je considère que "match nul" (pas la bonne expression, mais je n'en trouve pas de meilleure sur l'instant).

Après, j'ai retenu que c'est dans un écrit de A. que Titite a découvert le terme de polyamour. A la base c'est elle qui en parle. J'ai donc supposé que c'était son souhait, sauf que voilà, sans concrétisation, puisque même dans le dénie alors que la réalité sautait aux yeux. J'ai aussi fait l'impasse là-dessus, il valait mieux.

J'ai considéré, à tort peut-être, Titite confirmera, qu'elle est dans le désir d'apprendre ce qu'est le polyamour. C'est en cela que j'ai réagi. Il semble qu'il y ai déjà eu des interrogations et des compréhensions et je trouve cela positif. Perso, je veux juste lui donner cette impulsion pour un développement personnel. Ce n'est peut-être pas très poly, mais je préfère me "désintéressée" des autres personnes présentes. L'attitude de A me parait trop ambigüe et je ne dispose pas de son ressenti individuellement exprimé. Quant à G. j'en ignore tout.

@Titite : mon objectif de l'instant sera ton développement à toi. Que tu es l'idée la plus objective et pertinente du polyamour, pour toi et ton devenir individuel.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion