Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Des rapports de pouvoir dans les relations ; comment mettre la limite?

Engagement
#
Profil

yola88

le vendredi 30 janvier 2015 à 19h12

Bonjour !
comment déterminer si oui ou non il y a un rapport de pouvoir qui se joue dans une relation ?
est -il selon vous toujours du à l’attente d’une personne qui ne correspond pas à l’autre (et donc par les non-dits ces jeux de pouvoirs se créent dans l’esprit de la personne «  en attente » ?

je vis une relation non-exclusive avec quelqu’un qui donne très peu et qui lui même avoue «  contrôler » inconsciemment la relation . Genre par des trucs un peu biaisés : ne pas forcément donner suite à une envie de ma part de se voir , ou bien énoncer des idées de choses qu’on pourrait faire ensemble (sans que qu’il y ai une demande forcément de ma part) et ensuite fuir quand je dis «  ok pourquoi pas faire ça tel jour? » , et lorsque parfois (peut être très maladroitement j’avoue) j’énonce que ça m’emmerde je me retrouve face à une sorte de non recevoir genre «  tu réfléchis trop » .

ça m’ennuie parce que
1) j’ai l’impression d’être sous l’emprise d’une personne et je me retrouve à manipuler inconsciemment de mon côté
2) j’ai déjà communiqué avec lui sur ça part le passé et il avait fait des efforts hyper spontanés (ça m’avait même étonnée a quel point) , actuellement j’ai l’impression d’être retourné à la case départ.
3) selon vous, les actions de ce genre existent-elles dans seulement dans le déséquilibre entre les demandes (implicites parfois) d’une des deux personnes et la frustration qui en résulte? ou bien s’il s’agit de la personnalité de l’autre personne (je ne juge pas, chacun ses problèmes) , est ce que c’est bien mieux de passer outre et de «  prendre ce qu’il y a a prendre » ou juste fuir à son tour?

Personnellement je ne suis pas à l’aise avec ce type de fonctionnement et j’en ai un peu marre de me demander et de me reposer la question sans cesse pour savoir si je peux y trouver mon compte (si je l’aime toujours par exemple) … disons que mon envie s’estompe petit à petit et j’angoisse encore de me retrouver dans la seule position de communicante - ce qui me met mal à l’aise parce que j’ai l’impression d’être toujours en mode «  push » alors que dans une relation non-exclusive il y aurai cette tendance (qui me séduit beaucoup) à laisser aller les choses et à en voir l’évolution.

qu’en pensez vous?

#
Profil

Nurja

le vendredi 30 janvier 2015 à 19h46

Plus le temps passe et plus je suis attentive à comment les choses se passent et à des détails tels que
- comment puis-je le contacter, comment peut il/elle me contacter?
- y a-t-il une réaction dans des délais raisonnables ? Et/ou suppporte-t-il/elle d'attendre aussi longtemps ma réponse que je n'attends la sienne ?
- Les demandes viennent-elles des deux côtés ou d'un seul ?
...

A partir de cela, je vois si la relation me semble équilibrée ou pas.

Par exemple, si je ne peux contacter quelqu'un que par mail et que souvent cette personne choisit de ne pas répondre, puis me téléphone un soir en me demandant si elle peut passer, je ne trouve pas cela équilibré. Tout comme je ne trouve pas correct quelqu'un qui téléphone pour prévenir de son retard alors que cela fait déjà une heure qu'il devrait être là.
Si c'est un élément discordant parmi plein de choses chouettes, ma réaction n'est probablement pas la même que si cela vient s'ajouter à d'autres choses.

Je ne sais pas si cela t'aide.

#
Profil

MagentadeMars

le vendredi 30 janvier 2015 à 20h41

Je pense que ce soit très difficile d’éviter tout rapport de pouvoir : dès qu’une ait plus de disponibilité ou plus d’envie que l’autre, cela se produit de soi. On espère que cela s’équilibre à travers le temps, avec des changements de circonstances normaux.

Par contre, si une personne met en place une stratégie pour s’octroyer le pouvoir... mais bon, c’est ça la question, non ?
C’est vrai que ce que tu racontes en a l’air. Est-ce que c’est possible que tu aies choisi quelques instants hors de context ?

J’hésite à damner sans rien connaître des détailles, mais en revanche il y a le danger que tu t’y trouves piégée... malheureusement il y en a qui sont très adeptes aux tels jeux, et leurs victimes peuvent en souffrir énormément.

Tu dis que c’est une relation non-exclusive : des deux côtés ? Ou c’est possible qu’il cherche à devenir ton unique amant en te faisant dépedante ?

#
Profil

yola88

le vendredi 30 janvier 2015 à 21h16

Nurja
Plus le temps passe et plus je suis attentive à comment les choses se passent et à des détails tels que

- comment puis-je le contacter, comment peut il/elle me contacter  ?

- y a-t-il une réaction dans des délais raisonnables ? Et/ou suppporte-t-il/elle d'attendre aussi longtemps ma réponse que je n'attends la sienne ?

- Les demandes viennent-elles des deux côtés ou d'un seul ?

...

A partir de cela, je vois si la relation me semble équilibrée ou pas.

C'est difficile à dire ... et c'est en cela que je me suis longtemps demandé si je n'avais pas moi un problème à gérer avec l'impatience ou la frustration . En réalité ce qui est bien c'est qu'il y a une réponse quand j'appelle ou quand j'envoie un message . C'est plutôt dans l'engouement ou le ton et les choses proposés que ça change tout... Ce n'est pas comme si il ne proposait rien ou comme si je ne proposait rien, mais c'est à dire qu'on est tout le temps dans un flou un peu nébuleux pas tellement compréhensible - quand on attend rien parfois c'est chouette ça devient spontané. Sinon quand je me mets à attendre, je trouve que c'est lourd à gérer..ça fait trop de peut être , tout le temps des non-décisions , des fuites à moitié rattrapées du genre comme je disais des propositions qui n'en sont pas vraiment (et qui me donne la sensation de dire pour me rattraper, me garder sous le coude) ... après je suis peut être parano à ce niveau.

MagentadeMars
Par contre, si une personne met en place une stratégie pour s’octroyer le pouvoir... mais bon, c’est ça la question, non ?
C’est vrai que ce que tu racontes en a l’air. Est-ce que c’est possible que tu aies choisi quelques instants hors de context ?

oui c'est sans doute des éléments hors de contexte ... globalement ... il est souvent occupé / ou du moins se place comme occupé. moi même je n'aime pas trop qu'on me dérange et j'aime bien être occupée c'est à dire que je fais mes trucs et j'adore la solitude; se voir une fois par semaine voir 1 fois toutes les 2 ça me va. c'est pas dans la régularité plutôt dans la qualité et j'aime avoir le sentiment d'avoir un espace dans une relation. c'est rare qu'il me dise non quand je propose quelque chose mais c'est rare qu'il me dise oui aussi ... bien sûr il me la déjà dit et on a vécu des moments supers biens (rares mais ok)
mais j'ai le sentiment que c'est quelque chose qu'il fait souvent inconsciemment et dont il est conscient quelque part, puisque quand on en a parlé il m'a avoué se reconnaitre là dedans, et ne pas aimer cette partie de lui. Il me disait avoir assez peur selon lui de se donner pleinement dans une relation - j'ai donc rien exigé de particulier je n'aime pas avoir du pouvoir :)

MagentadeMars
Tu dis que c’est une relation non-exclusive : des deux côtés ? Ou c’est possible qu’il cherche à devenir ton unique amant en te faisant dépedante ?

Oui des deux côtés. On communique peu de façon directe sur nos relations parralèles.
J'ai été longtemps dans le mode "je veux pas savoir, ça n'est pas mon problème". J'ai pour l'instant des relations qui vont du simple flirt à l'amant de temps en temps. Aussi des gens qui me plaisent et que j'essaie de connaitre. Donc pour lui en fait je n'en sais rien du tout...j'imagine que oui . je devrais sans doute lui en parler cash.

C'est fou ta question sur est il possible qu'il cherche à devenir mon unique amant.... penses tu que cela est possible? je veux dire..c'est tordu non?
j'avais plus l'impression d'un égoïsme basique , ou d'un amour un peu narcissique...

#
Profil

MagentadeMars

le vendredi 30 janvier 2015 à 21h29

Oui, probablement c’est fou. Mais il y a des tordus... et même moi, j’avoue il y a des fois des idées débiles de me chercher un rang... de faire de la compétition... :-(

#
Profil

Nurja

le vendredi 30 janvier 2015 à 21h52

yola
on est tout le temps dans un flou un peu nébuleux pas tellement compréhensible (...) tout le temps des non-décisions , des fuites à moitié rattrapées du genre comme je disais des propositions qui n'en sont pas vraiment (et qui me donne la sensation de dire pour me rattraper, me garder sous le coude)

Ces non-décisions peuvent être une façon de te garder sous le coude, effectivement. Comment réagit-il si tu lui dis "vu que ce n'était pas sûr, j'ai accepté autre chose, je ne suis plus disponible" ?

J'ai eu une relation assez comme cela, il m'a fallu du temps pour me rendre compte que ce flou couplé à mon envie de le voir me faisait garder quasi tout mon temps libre dans l'espoir de le voir. J'ai fini par me rendre compte que je ne faisais plus rien pour moi, que je vivais dans l'attente, que ce n'était pas bon pour moi. Un jour où je lui ai dit que " non, cette date-là où on avait dit "peut-être" n'était plus disponible pour moi, que je ne pouvais pas garder toutes mes soirées pour l'éventualité de sa venue", ce n'est pas bien passé. Puis les choses se sont rééquilibrées un peu. Puis il est sorti de ma vie.

Pour rebondir sur les propos de MagentadeMars, dans la relation dont je parle, il y avait une envie de me garder pour lui seul.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

yola88

le dimanche 01 février 2015 à 16h00

Merci pour vos réponses

Nurja, je crois que tu viens de me faire prendre conscience de quelque chose de très important ... ce qui est bon pour soi n'appartient qu'à nous , et je suis contente quand même d'avoir compris et d'avoir accepté véritablement la non-exclusivité dans une relation - cela me parait plus normal et logique que l'exclusivité. c'est déjà un pas de fait.
pour ce qui n'appartient qu'à moi je crois que la façon d'aimer de mon amant me parait à présent froide et dénué de toute envie de sentiment et de confiance, lui-même étant trop insecure quelque part, et trop égocentrique de l'autre.

la réponse à la question par rapport aux relations de pouvoirs ou pas ce trouve uniquement (ou presque) à partir de ce qu'on accepte à partir de sa propre estime de soi.

je vous parait sans doute extremement naïve ou bien avec une piètre estime de moi même... mais c'est en cours de réparation , c'est pour ça que je suis quand même bien contente de m'être adressé à vous par le biais du forum :)
encore une fois merci !

yola

#
Profil

Courgette

le mercredi 19 juin 2019 à 15h16

Bonjour,
Cette discussion a été ouverte il y a un petit moment déjà mais je me retrouve beaucoup dans cette situation que tu as vécu.
Je suis curieuse de savoir qu'est ce que tu en pense aujourd'hui et comment ça s'est terminé ?

Belle journée,

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion