Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Conseils pour gérer la NRE ? (New relation energy)

Jalousie
#
Profil

fyckie

le lundi 17 décembre 2018 à 14h22

Bonjour,

avec mon compagnon nous nous sommes progressivement ouverts à une relation plus ouverte (sans pour autant parler de polyamour, mais je trouve que certaines problématiques/fonctionnements sont communes).
Actuellement, je me retrouve dans ce qui est appelé la NRE (l'excitation des débuts) avec un nouveau partenaire, et je sens poindre des difficultés de gestion du temps, de l'attention, et globalement de rassurer mon compagnon (pour atténuer/éviter la jalousie), et moi-même de ne pas m'éloigner.

Auriez-vous des conseils concrets ou globaux à ce sujet ? Vous êtes-vous fixés des règles strictes ? Ou avez-vous laissé les choses se faire spontanément ?

Merci d'avance pour votre temps !

#
Profil

Aiemama

le lundi 24 décembre 2018 à 05h22

Bonjour,

Exactement le même souci que toi (en NRE également) mais qui me donne envie d’embrasser la terre entière (mon 2 eme amoureux est loin), m’en suis même pris au pizzaiolo du coin :), je vais essayer de lire (perso j’aime beaucoup Françoise Simpere cf : le guide des amours pluriels, aimer plusieurs hommes... de me recentrer sur moi-même, snif... car j’ai l’impression d’être une espèce de bisounours qui n’a aucun retour d’amour.

Je me dis que je suis en plein rush hormonal et que je ne dois pas me laisser aveugler par ça, je pense à l’impermanence des choses, qu’il faut apprendre à mieux se connaître soi. Le «  connais-toi toi- même » dont parlais Seneque, essentiel, incontournable, sinon le «  s’aimer soi » de Vianney ?.

Bonne route à toi.

#
Profil

bonheur

le lundi 24 décembre 2018 à 07h57

Un livre lié à cela et plein de bon sens : "compersion : transcender la jalousie dans le polyamour" de Hypatia From Space

#
Profil

Watson

le mardi 25 décembre 2018 à 18h11

Vis à vis du partenaire "historique"

En général en profiter pour faire attention aux besoins de l'autre et lui réserver des moments privilégiés, le rassurer sur tes sentiments. Quand ce sera lui qui sera en NRE tu seras content.e qu'il fera de même.

Ensuite on peut voir les choses dans l'autre sens.

Je sais pas si c'est bizarre, mais personnellement j'aime utiliser l'énergie donnée par la NRE (me sentir plus jolie, plus excitée, plus désirable...) pour draguer à fond l'ancien partenaire. Et ça fonctionne - dans notre cas - assez bien (en tout cas il s'en plaint pas haha). (=> voir même des fois "on a essayé ce truc au lit, faut trop qu'on essaie ensemble" mais bref ça s'est un peu spécial)

Plus généralement ça va être le genre de période où je pourrais lui sortir également des choses du type "cette nouvelle relation me donne plein d'énergie positive que j'ai envie de partager avec toi ! C'est le moment de faire des caprices et de choisir comment tu veux en profiter, je suis carrément en position de te chouchouter ;)"

Ensuite j'ai un partenaire plutôt indépendant qui aime bien me voir régresser au niveau d'ado amoureuse donc ça aide. ^_^

Lui demander comment il se situe sur la chose, et lui dire que tu t'inquiètes sur comment le rassurer etc. me paraît aussi globalement une bonne idée ?

Vis à vis de l'attention

Ça je sais pas, c'est dur des fois. Personnellement j'essaie de me faire remarquer que c'est une période haute en énergie et qu'il faut en profiter pour la réinvestir dans des trucs qui me font plaisir. Sinon comme tous les troubles de l'attention, ça peut s'améliorer par du sport le matin et des nuits bien complètes (disons qu'on évite de les empirer quoi). Mais moi également je peux avoir du mal sur ce genre de choses donc je lirais bien vos astuces/témoignages.

Vis à vis de la gestion du temps

Quels sont les problèmes rencontrés exactement ?

#
Profil

fyckie

le mercredi 30 janvier 2019 à 22h18

Oh merci à tous pour vos réponses ! Je n'avais pas vu qu'il y en avait !

Aiemama, ta situation est orginale :D Bon courage avec ton amour lointain, donner de l'amour à la terre entière n'est sûrement pas une mauvaise chose, tant que tu fais attention à toi :)

bonheur, je vois que tu réponds souvent aux discussions, merci beaucoup de ton implication ! J'ai justement commandé ce livre hier, car de tous, je pense que c'est le plus urgent (je suis étudiante, j'ai pas le moyen d'en prendre 15 en même temps hahaha) Je devrai le recevoir lundi, j'ai hâte de commencer !

Watson, merci pour ta réponse construite et détaillée ! C'est une très bonne idée cette utilisation de l'énergie, il faut que je me penche dessus. Effectivement, je demande beaucoup à mon partenaire ce dont il a besoin pour être rassuré. Le point sur lequel il faut faire attention, c'est la volonté qu'on met dedans : même si la NRE nous embrume, il faut se responsabiliser vis à vis de la relation historique, et c'est une vraie démarche.
Concernant la gestion du temps, c'est simplement que mon compagnon voudrait + de moment avec moi, et qu'il a parfois l'impression que l'autre partenaire les lui vole ^^ Je rentre parfois tard etc (on a pas passé le stade de la nuit ensemble, j'attends que mon comapgnon soit prêt)

#
Profil

fyckie

le samedi 02 février 2019 à 18h25

(Je n'avais complètement fini ma réponse, mais j'ai voulu envoyer ce que j'avais déjà écrit mercredi)

Un autre point vraiment compliqué je trouve en NRE, en dehors du fait de rassurer son compagnon, c'est de soi-même ne pas s'éloigner du couple historique (parce que déjà si soi on s'éloigne, ça devient encore plus compliqué de rassurer l'autre ^^'). J'aimerais savoir si certains ont des retours à ce sujet ?
Pour ma part, je pense que ma NRE a été un peu malmenée par la mise en place de cette situation pour la première fois, du coup j'en suis sortie un peu rapidement (c'est mon impression, peut-être que je me trompe et que ça va revenir). Mais je me souviens que j'avais réellement des difficultés, et que j'en arrivais parfois à me demander s'il ne fallait pas que je fasse un choix entre mes partenaires, tellement j'avais le sentiment de mélanger, et l'impression "d'oublier" pourquoi j'étais avec mon partenaire historique. D'autant que comme lui avait un peu de mal, qu'on était en digestion de tout ça, nos moments n'étaient pas très joyeux etc... Mais peut-être que ce questionnement, cette impression de devoir faire un choix, venait du conditionnement mono dont je suis en train de me détacher ?
En tout cas c'est passé il me semble, mais tout de même, si on pouvait s'éviter ça ... !

En tout cas, je voulais vous partager qqch aujourd'hui : ça fait plusieurs semaines du coup qu'on a commencé à s'ouvrir et on apprend des mécanismes pour se rassurer. Par exemple moi j'ai besoin de me sentir précieuse dans ses yeux : pas seulement qu'il me dise qu'il m'aime, mais percevoir ce précieux à travers ses gestes, son regard, etc. Et lui, il avait identifié que le fait de lui dire "je t'aime" "tu es dans ma tête" "c'est toi que j'ai choisi pour construire ma vie" etc, ça l'aidait. Mais finalement, il se "vidait" malgré tout, et je ne savais pas trop quoi faire pour lui offrir une "bulle" pour reprendre son souffle. Plusieurs jours d'affilée sans voir l'autre homme ? Compliqué car on travaille sur un projet ensemble et on se voit 2 fois par semaine. Et finalement, mercredi soir, lorsque je suis rentrée de mon moment avec l'autre homme, il m'a demandé si dans les prochaines fois où je le verrai, il pourrait y avoir une fois où il ne se passe rien de + qu'"amical" (j'ai demandé à ce qu'il précise et il parlait du sexe évidemment mais aussi des baisers). J'ai accepté, et c'est ce que j'ai fait aujourd'hui quand je l'ai vu : rien que des échanges, des câlins, etc, mais rien du reste. Et OH MON DIEU quelle différence pour mon compagnon ! Il était tellement soulagé, il avait vraiment l'impression de reprendre son souffle, il se sentait super détendu etc. On a enfin trouvé un bon moyen pour qu'il soit rassuré, on progresse :D j'étais tellement heureuse (et le suis toujours) (et niveau "précieux", j'étais comblée également !)
Bref, un ptit story time et un tips si ça peut servir ;)

#
Profil

bonheur

le samedi 02 février 2019 à 20h01

fyckie
bonheur, je vois que tu réponds souvent aux discussions, merci beaucoup de ton implication ! J'ai justement commandé ce livre hier, car de tous, je pense que c'est le plus urgent (je suis étudiante, j'ai pas le moyen d'en prendre 15 en même temps hahaha) Je devrai le recevoir lundi, j'ai hâte de commencer !

Oui, je l'ai souvent dit, les livres c'est un budget. Le livre électronique est un peu moins cher. Je te souhaite une belle lecture :-)

fyckie
En tout cas c'est passé il me semble, mais tout de même, si on pouvait s'éviter ça ... !

Sans osez faire une comparaison avec les trains, mais un amour peut en cacher un autre. Il y a des équilibres à trouver et la NRE est déroutant. Une fois que la digestion est faite par le partenaire acceptant, ça ira mieux. Mais en tout cas, rien n'est aisé en polyamour.

fyckie
On a enfin trouvé un bon moyen pour qu'il soit rassuré, on progresse :D j'étais tellement heureuse (et le suis toujours) (et niveau "précieux", j'étais comblée également !)

Tu as vécu ce que je nomme la polyaffectivité et ce n'en n'est pas moins précieux (quel beau mot si justement choisi :-) ).

Personnellement, je suis et je serai sans doute à jamais polyaffective. Je suppose également que ça contribue à l'acceptation de mon chéri de vie.

#
Profil

fyckie

le samedi 02 février 2019 à 22h48

bonheur

Tu as vécu ce que je nomme la polyaffectivité et ce n'en n'est pas moins précieux (quel beau mot si justement choisi :-) ).

Personnellement, je suis et je serai sans doute à jamais polyaffective. Je suppose également que ça contribue à l'acceptation de mon chéri de vie.

C'est vrai, j'imagine que ça peut aider. Mais c'est perturbant car pour l'heure, mon compagnon n'accepte pas le polyamour (il en a très peur), seulement la polysexualité. Du coup est-ce qu'il ne devrait pas logiquement accepter que les moments sexuels, et pas les autres ? Car si c'est de l'amour dont il se méfie, il serait plus logique de se méfier des moments tendres, et non sexuels non ?

#
Profil

bonheur

le samedi 02 février 2019 à 22h51

Ah ben là, on est dans une forme de contradiction. Après, intellectuellement, il accepte peut-être que le sexe et dans ses tripes, plus facilement la tendresse. Ce n'est pas impossible, il y a parfois conflit entre la tête et les tripes :-/

#

lzu (invité)

le jeudi 02 mai 2019 à 23h28

Salut,

petites questions

comment ça se passe quand qu'on est "engagé romantiquement" avec une seule personne - qui elle est engagé avec plusieurs personnes ? ...ah et qu'on a une NRE de dingue parce que c'est tout nouveau et qu'on adore la personne en question.
je dis "romantiquement" parce que je cherche un mot pour définir une relation ou il y a du sexe et des sentiments qui sont dit clairement (pas amoureusement mais plus flou entre amitité/amour)
J'ai démarré une toute nouvelle relation (poly) avec une fille super le mois dernier - on était très amies puis c'est devenu plus "romantique"

Actuellement cette personne n'est pas avec moi parce qu'elle voyage, et devrait revenir avec une autre de ses relations pour quelques jours. Moi je pense ne pas avoir de problèmes à rencontrer l'autre, mais j'avoue que par exemple, depuis qu'elles sont ensemble j'ai beaucoup moins de nouvelles de mon amie et je ressens un peu ce petit pincement un peu particulier (j'y travaille)

D'un autre côté j'ai une relation amicale super forte avec une autre amie, on ne couche pas ensemble mais on a déjà abordé la question comme étant une possibilité qui nous ferait plaisir, et on est vraiment honnête émotionellement et physiquement c'est un peu moins "fort" mais je l'aime beaucoup. ça empêche pas que mes pensées sont à 90% tournées vers la première personne (Z).

J'imagine que aussi chaque relation est différente et nous engage de façon différente, mais j'aimerai savoir si mon sentiment pour elle et l'attachement qui en découle peut être lié au fait que pour l'instant mon autre "relation" est carrément platonique? la deuxieme personne (H) m'a aussi avoué récemment s'être sentie un peu délaissée et voudrais qu'on parle un peu plus de notre relation dans le futur.

Je me demande comment est ce possible de gérer la NRE dans ce cas qui est un peu particulier / aussi j'aimerai bien arrêter de penser à la première personne, ou un peu moins parce que j'ai peur que ce soit pas particulierement sain d'être à ce point à fond sur elle . J'imagine que un des trucs serait de prendre soin de ma deuxième amie et de m'engager aussi plus avec elle, et d'un autre côté je ne veux pas l'utiliser pour moi parce que je serai plus "accro " à l'autre... est ce que donc flirter et finalement avoir de nouvelles relations et ou approfondir les autres c'est important parce que j'imagine que sinon on risque de rester dans un truc un peu mono/poly si je reste un peu seule à attendre Z.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion