Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ok, j'ai cerné le sentiment de Jalousie, mais c'est quoi cet autre sentiment que j'ai ?

Jalousie
#

(compte clôturé)

le samedi 31 janvier 2015 à 14h48

Bonjour à tous,

Ce site est une mine d.information pour les poly et aussi mono comme moi (quoi que)

Je viens en cette après midi neigeuse exposé un doute quant à mon degrés d.avancement dans la relation poly de ma chérie.
Effectivement, j'ai bien cerné que la jalousie est due essentiellement à un doute personnel ou à des craintes de l'abandon et de la solitude. Alors certes, quand tout cela est bien pris en compte et qu'avec l'aide de certains d'entre vous j.ai pu enfin comprendre que ma compagne ne vit pas une relation poly en remplacement de la mienne mais en complémentarité.

On en discute beaucoup, me prouve et montre son amour envers moi, que je ressens sincère et grand. Je deviens moins jaloux du fait qu elle puisse éprouver des sentiments pour un autre.
Donc je me dis que le chemin de la jalousie se réduit au fur et à mesure....

MAIS, parce qu'évidement il y a un mais, je n'arrive pas à cerner ce sentiment que je pourrai appeler "Jalousie de la situation" ou alors l'envie...
Je suis effectivement jaloux et envieux de la situation qu'elle et lui vivent ensemble, ils redécouvre tous les deux les joies du nouvelle amour, les plaisirs du sexe avec un autre partenaire, les échanges sms comme deux ados, l.insouciance en fait de se laisser tranquillement vivre au rythme qui leur conviens.

Pour être tout a fait clair avec la situation, je crois que j'aurai facilement tendance à être poly moi aussi, j'aime être entier, franc, sincère et il est vrai que j.apprécie aussi les rapports physiques. Mais en attendant, cette situation je me retrouve certains soir/nuit seul à la maison dans mon rôle de pêre au foyer et de mono triste, en m'imaginant les agréables moments qu'ils passent ensemble en discussion, moments de câlins et de partage d'affection, et c'est bien là ou j'arrive à dire que je suis jaloux de la situation qu'ils vivent et non pas Jaloux qu'elle puisse éprouver des sentiments envers lui. (Lui, qui je le rappelle je connais et que j.apprécie pour qui il est).

Alors effectivement je ne sais pas si ce sentiment est de la pure jalousie ou tout a fait autre chose, mais en attendant chaque fois que je suis seul à la maison je me retrouve comme une âme en peine à errer sur des sites de rencontres plus ou moins efficace, ou a penser en boucle que eux s'amusent pendant que moi je suis bloqué à la maison.

Alors est ce que certains d'entre vous on déjà eu se sentiment un peu inexplicable mais cette sensation envieuse mais sans pouvoir en faire quoi que ce soit.
Merci pour votre lecture

A bientôt
Gregg

#

(compte clôturé)

le samedi 31 janvier 2015 à 19h05

Gregg
et c'est bien là ou j'arrive à dire que je suis jaloux de la situation qu'ils vivent et non pas Jaloux qu'elle puisse éprouver des sentiments envers lui. (Lui, qui je le rappelle je connais et que j.apprécie pour qui il est).

Je crois que c'est un sentiment légitime. C'est effectivement une forme de jalousie, peut être moins dévastatrice que celle que tu peux éprouver envers quelqu'un mais bien chiante quand même !!
Pour ma part, quand mon conjoint passe du temps avec son amoureuse (il vient de rentrer d'une semaine de vacances avec elle), et que je me retrouve seule, je prends du temps pour moi et je me bichonne. Je fais tout ce que je n'ai pas le temps de faire quand il est là. J'en profite pour voir mes ami(es), faire un peu plus de sport, lire aussi, beaucoup.
Cette période que tu traverses, je l'ai traversée aussi. Avec le temps et beaucoup de réflexion j'ai appris à transformer ce sentiment négatif en sentiment positif et tout en me réjouissant que mon conjoint soit heureux, j'apprécie maintenant ce petit break... Et nos retrouvailles sont toujours très intenses....
Je ne sais pas si cela pourra t'aider mais en gros il faut absolument que tu trouves à faire quelque chose qui te plaise vraiment quand ta compagne n'est pas là.
La compersion cela s'apprivoise....

#
Profil

Apsophos

le samedi 31 janvier 2015 à 20h27

Envie, tout simplement. Comme pour la voiture ou l'assiette du voisin.

#
Profil

lakpom

le dimanche 01 février 2015 à 09h48

Je rejoins ce qui a été dit précédemment, la deuxième forme de jalousie que tu décris se décline encore en deux choses différentes : le sentiment de solitude et presque "d'abandon" lorsqu'elle est avec lui, mais également l'impression que leur relation est "mieux" que la vôtre. Pour le premier sentiment, je rejoins totalement Virgile, il y a vraiment moyen de tirer ces moments à profit à mon avis. Mais ce sera plus difficile si tu n'as pas réussi à "dompter" le second sentiment. Car si tu n'as plus peur d'être abandonné et qu'elle cesse de t'aimer car elle en aime aussi un autre, ce qui représente déjà une grande avancée pour toi, la continuité du "travail" est de te rendre compte non seulement qu'elle ne t'abandonnera pas, mais également qu'il n'y a pas lieu de "comparer" vos relations. Tout d'abord, parce qu'en toute logique, elle-même ne le fait pas. Toute personne est différente, toute relation est différente, et cet homme avec qui elle partage une relation pourrait également être envieux de votre situation : Il arrive après toi, vous avez une situation stable, vous avez construit quelque chose d'important, il pourrait se dire : "Mais qu'est-ce que je suis, moi, pour elle, en comparaison?". Mais c'est se faire du mal inutilement. C'est certainement très facile à dire, mais à mon humble avis, c'est maintenant dans cette direction que tu dois aller, et comprendre qu'il n'y a pas de comparaison qui tienne. Vous avez deux relations différentes, point final. Il n'y en a pas une "mieux" qu'une autre !

#

(compte clôturé)

le dimanche 01 février 2015 à 12h48

Merci à vous pour vos messages.

Grâce à ma possibilité de m'exprimer ici, votre aide et vos interprétations et l'immense amour de ma compagne, je suis fier du chemin que je parcours.
A savoir que le polyamour de ma femme est tout nouveau pour nous deux (3 semaines maximum).

Votre explication du sentiment que j'ai dernièrement éprouver (jalousie de situation) a fait son chemin, et je dois reconnaitre Virgile, que je suis tout a fait impressionné de ce détachement dont vous faites preuve. Mais il est vrai que je trouverai un équilibre quand moi aussi je trouverai ce qui me permettra de penser à moi. ( a vrai dire, je ne pense pas que cela soit en passant par la lecture, le sport, les jeux videoś le jardinage ou le bricolage lol)

Mais je pense que pouvoir aussi à mon tour trouver une compagnie avec qui je pourrai partager de bons moments me satisfera aussi

Je suis aussi tout a fait d'accord aussi avec ton analyse Lakpom, j'ai bien pris conscience que ma compagne puisse être épanouie dans une relation différente et complémentaire à la notre. Et qu'effectivement seul moi recherché des réponses sur un comparatif de relation qui n'a pas lieu d'être. Et j'ai bien intégrer en discutant avec ma compagne que c'est une relation certes épanouissant, nouvelle et intense, mais que cette relation n'a pas de but de remplacer sa relation avec moi qu'elle adore, estime et protège.

Je suis heureux qu'elle puisse être heureuse, et je sais que si elle me sent en paix, elle sera capable d'assumer ces 2 relations et appréciera ces moments de séparation ET de retrouvailles.

Alors oui, je suis fier du chemin que j'ai pu parcourir en si peu de temps, et suis prêt à affronter (non pas sans doutes), les étapes qui suivront.
Ce sentiment de Jalousie de situation, reste pour le moment mais, s'estompera à chaque nouvelles étapes franchies.

#
Profil

Nurja

le dimanche 01 février 2015 à 12h59

Gregg
Mais il est vrai que je trouverai un équilibre quand moi aussi je trouverai ce qui me permettra de penser à moi. ( a vrai dire, je ne pense pas que cela soit en passant par la lecture, le sport, les jeux videoś le jardinage ou le bricolage lol

A ton ton, j'ai l'impression que tu penses que cela passera par une relation.
Mon vécu me fait penser qu'il est important de trouver des choses pour nous qui ne dépendent que de nous. Et pourtant, je n'ai pas d'enfants à surveiller qui est une donnée à prendre en compte dans plusieurs couples polyamoureux (j'ignore si c'est ton cas).

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 01 février 2015 à 13h06

C'est pas étonnant d'envier, quand même. C'est pas notre penchant le plus louable, mais ça se comprend.
Pour éviter ça, c'est le développement de tes satisfactions, fiertés, intra et extra-relation qui te feront moins sensibles aux bonheurs qui te sont pas réservés.

Fais toi du bien, vis des trucs qui te donne une image agréable et/ou valorisante de ce que tu es, soit attentif à sa façon de t'aimer, et montre toi encore plus aimant avec elle lorsque t'en as l'occasion...

#
Profil

Chupapink

le lundi 02 février 2015 à 10h26

Je vais peut-être mettre les pieds dans le plat, mais ta situation a quelques similitudes avec mon mari.
Tu parles de t'ouvrir à la possibilité de faire des rencontres de ton côté, en as-tu parlé avec ta compagne ? Quel est sa vision des choses ? Envisage-t-elle que tu puisses de ton côté avoir une relation ?

Je me permets de demander car, pour faire court, dans la théorie c'était logique que je puisse avec une relation un jour de mon côté puisque mon mari a la sienne du sien. J'ai accepté sa relation, en arrivant à la même conclusion que toi au bout de quelques mois, que je pouvais également avoir une part de bonheur en dehors de notre couple. Rester à la maison à garder les enfants, s'occuper de la maison, je restais dans ce cadre de mère-femme au foyer, sans m'épanouir de mon côté.
Sauf que ce fameux jour est arrivé, j'ai rencontré quelqu'un avec qui je me découvre très épanouie et libre. Je suis certainement en période de NRE, bien que j'essaie de garder la tête sur les épaules, mais mon mari n'arrive pas à passer de la partie "théorie" à la partie "pratique" de ma part. J'essuie une grande période de jalousie de sa part. Etant passée par là, je serais patiente envers lui. Il m'a dit un jour qu'il ne pensait pas que ça arriverait aussi vite.

Tout ça pour dire que le vivre ne pose pas de problème puisqu'on est en plein boom du coeur, mais accepter finalement qu'il y ai un retour du côté de celui qui reste à la maison peut chambouler les sentiments.

#
Profil

icimeme

le dimanche 08 février 2015 à 00h15

Salut Gregg, je suis entrain de terminer un bouquin :
BIENHEUREUSE INFIDELITE de Paule Salomon edition Albin Michel.
Dans se livre elle aborde le désir, la jalousie, l'amour, la fidélité, les rapports de pouvoirs, la liberté et les formes de couples, sous leurs aspects historiques et psychologiques; et cela aussi bien de point de vue masculin et féminin. Je trouve que cet ouvrage est une bonne base pour discuter ou définir un mode de vie dans le cadre de l'arrivée du polyamour dans un couple.

Je suis dans une situation de couple et de famille qui à des points communs avec la tienne, et j'ai aussi éprouvé ce sentiment de jalousie vis à vis de la situation de ma compagne. L'amplitude des sentiments ( haut et bas ) par lesquels elle passent, m'ont invités à me questionner sur ce que je désirais réellement pour moi.
Es-ce une situation similiaire?
Es-ce du temps pour réaliser mes projets?
Es-ce un approfondissement des relations amicales existantes?
Actuellement cela m'offre la liberté de me penser à nouveau comme individu et je trouve ça plutôt agréable.

Je ne sais pas si je dépasse la Jalousie, mais après l'avoir bien éprouvé, je crois avoir fait un bon tour avec ce sentiment. Je cherche également à quelle blessure interne il se référe. J'observe la Jalousie. Elle m'a permis de mieux comprendre les liens entre mon mental, mon coeur et mon système digestif.

La pratique d'exercice de cohérence cardiaque m'a permis de calmer des emballements du coeur et de prendre de la distance par rapport aux émotions
qui me traversent.

Je te souhaites d'être fidèle à toi.

#
Profil

Passs

le dimanche 08 février 2015 à 13h17

Cet autre sentiment, je dirais que c'est une crise existentielle, une remise en cause légitime et saine : tu te rends compte que ta vie n'est pas forcément aussi riche et intense qu'elle pourrait l'être. La nouvelle relation de ta compagne ne serait qu'un déclencheur, qu'une prise de conscience.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 08 février 2015 à 14h29

icimeme
Actuellement cela m'offre la liberté de me penser à nouveau comme individu et je trouve ça plutôt agréable.

(+)

#
Profil

maximum

le samedi 28 mars 2015 à 16h52

bonjour Gregg:

Je me sens extrêmement proche de ce que tu décris :Une évolution de ce sentiment de jalousie brute par une envie (qui est peut-être moins "tripale", mais bon!) accompagnée de tristesse parfois même d'angoisse ( du coup c'est re-tripal !).
Quant à l'idée de vivre "pour soi", elle est effectivement très présente, on se regarde en face en se disant que c'est cela qui nous manque pour contrecarrer l'exclusivité.Mais je suis d'accord avec toi, ce n'est pas une "activité" type loisirs ou sport qui compensera ce sentiment de distanciation ( je pense cependant que cela fait parti d'un équilibre global): Il faudra passer par autre chose, une relation extra.Au moins pour pouvoir "penser" la relation de l'autre et qui sait, trouver soi même un équilibre. Rien n'est évident de ce côté là, car on se sent "à la remorque" de l'autre face à cette façon de fonctionner,ce n'est pas une démarche naturelle et donc facile.
Il me semble qu'il faut "gommer" en quelque sorte tout un schéma mental en place ( tout en vivant jour après jour l'évolution de la relation de sa partenaire) avant d 'arriver pour soi à une démarche d'ouverture similaire.Mais , à y bien réfléchir, c'est tentant,peut-être nécessaire pour retrouver une certaine estime de soi.

#

hannam (invité)

le vendredi 17 avril 2015 à 16h13

Bonjour à tous,
c'est la première fois que je viens sur ce site car je pose les mêmes questions. Mon mari a une relation amicale avec une autre femme qui s'est transformé il y a un mois. Il s'est rendu compte qu'il avait des sentiments amoureux pour elle et c'était réciproque. Je tiens à dire que connais et j'apprécie cette femme (ce qui ne rend pas les choses plus simple j'ai l'impression).
Mon conjoint me parle depuis un certain temps du polyamour et pense être comme ça. Je pense que ses sentiments évoluaient avec cette femme et qui tentait d'y voir clair. Après de longues discussions, j'ai accepté qu'il la voit plus "sérieusement".
Mais depuis, j'ai l'impression d'avoir une tempête dans le coeur et dans la tête. Mille question se bousculent. Parfois je me sens heureuse pour lui et à d'autres moment je me sens extrêmement mal.
Je trouve très beau l'idée d'aimer plus d'une personne et je pensais être assez forte pour l'assumer et peut être même avoir moi aussi une relation extra. Mais maintenant, face à la situation, je me sens totalement démunie. Je ne comprends pas ce que je ressens et je m'en veux de ne pas arriver à gérer. C'est surtout quand je suis seule que je gamberge. Pourtant, je ne suis pas en manque d'occupations: un enfant, un boulot que j'adore, des amis.
J'aimerai arriver à dompter ce sentiments qui me ronge. Je déteste ne pas gérer et c'est peut être là le problème. Il me prouve tous les jours son amour et est même plus amoureux j'ai l'impression. Mais quand je l'imagine avec elle entrain de l'embrasser ou autre, ça me fait une boule au ventre et je me mets à pleurer (ce qui n'est pas du tout mon genre).
Désolée de ce long message, j'ai beaucoup hésité à le poster.
Bonne journée à tous

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion