Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Premiers pas de relation polyamoureuse

#
Profil

LuLutine

le jeudi 12 février 2015 à 01h47

LostInTheSky
[...] certaines de tes phrases font écho en moi....
Cet attachement là, immédiat, qui te tombe sur le coin de la gueule et te laisse parfois pantelante...

...la force de l'évidence...

Ne m'en parlez même pas !

#
Profil

Paz

le jeudi 12 février 2015 à 19h49

Et bien ce qui devait arriver, arriva, une bonne grosse claque dans la figure ... :-(
La "nouvelle" rencontre n'en est plus une. :-(

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 20 février 2015 à 16h05

Paz
Et bien ce qui devait arriver, arriva, une bonne grosse claque dans la figure ... :-(
La "nouvelle" rencontre n'en est plus une. :-(

Et les poly vivent ce genre de chose bien plus souvent qu'à leur tour !

Bienvenue au club...

Mais surtout plein de bisous et merci beaucoup à Rodyj et toi pour votre hospitalité le week-end dernier !

D'ailleurs si l'un de vous (ou les deux) passe à Paris, je peux héberger aussi (bien que mon logement soit moins grand que le vôtre !).

#
Profil

Paz

le lundi 23 février 2015 à 09h17

Coucou Lulutine,

Cela a été d'un grand plaisir de t'accueillir chez nous et de profiter de tes interventions au goûter poly.

A bientôt.

#
Profil

Paz

le vendredi 08 mai 2015 à 10h34

Bonjour à tous....

Je viens de lire cet article très intéressant sur le blog Les fesses de la Crémière : https://lesfessesdelacremiere.wordpress.com/2015/0...

C'est surtout à une personne que j'aurais aimé le faire lire .... Peut-être qu'il aurait compris ce que je tentais de lui dire. Mais sûrement pas peur de lui faire mal, je ne me suis pas affirmée ... Bref.

Bon week-end à tous

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 08 mai 2015 à 15h14

Paz
Je viens de lire cet article très intéressant sur le blog Les fesses de la Crémière :
https://lesfessesdelacremiere.wordpress.com/2015/0...

Moi il y a une phrase qui me parle particulièrement :

"On ne prend pas de décisions importantes au niveau du couple sans impliquer les autres partenaires s’ils/elles sont affectées par la décision."

Je trouve même qu'elle s'applique à toutes les relations, d'une manière plus générale. (Et qu'elle s'applique aussi lorsqu'on n'est pas en couple, pour les décisions qu'on prend pour soi.)

A mon sens on ne prend pas de décision qui affecte (même indirectement et même provisoirement) une relation, sans l'impliquer ou au minimum lui en parler...

Pourtant certaines personnes y compris des poly oublient qu'une fois les "amoureux(ses)" consulté(e)s, ils ont peut-être des "amis" que la décision pourrait impacter et vers qui il est nécessaire de se tourner si on accorde un minimum de valeur au lien qu'on a avec eux.

L'article des fesses de la crémière évoque d'ailleurs le fait que les "très bons amis" rentrent en ligne de compte dans ce genre de circonstances. (J'y mettrait un bémol, car dans mon expérience un certain nombre continue de considérer que ces amis, même "très bons", doivent passer au second plan.)

Pour ma part, si je décide par exemple de partir à l'autre bout du monde, il y a des amis dont l'avis et les sentiments compteront "plus" pour moi que ceux de certains "amoureux/amants".
Tout simplement parce que la profondeur d'une relation ne dépend pas de sa nature !

#
Profil

Paz

le vendredi 08 mai 2015 à 16h40

Bonjour Lulutine,

Je me rends compte en lisant ton message que finalement ce que j'écris dans mon précédent message à savoir :

Paz
Mais sûrement pas peur de lui faire mal, je ne me suis pas affirmée.

Est une constante chez moi.
J'aurais pu d'ailleurs ajouter la peur de le décevoir, et ma peur d'avoir moi-même mal.

Effectivement, j'aurais du mal à me passer de l'avis de certains amis très proches. Comme tu le dis :

LuLutine
Pour ma part, si je décide par exemple de partir à l'autre bout du monde, il y a des amis dont l'avis et les sentiments compteront "plus" pour moi que ceux de certains "amoureux/amants".

Tout simplement parce que la profondeur d'une relation ne dépend pas de sa nature !

Pour mon ami qui est parti vivre en Afrique, je le savais, il m'en avait parlé. Et je n'y pouvais pas grand-chose, c'était son projet de vie.

En fait, c'est cette partie-là dont je parlais lorsque je dis que j'aurais aimé le faire lire à quelqu'un :
"Dans notre modèle standard qui décrit les étapes d’une relation amoureuse, il y a une vaste zone floue entre les plans cul et les couples « à vie ». Notre société n’a pas de grille de lecture ni de références pour celles et ceux qui, avec des degrés variés de profondeur et d’engagement, entretiennent des relations suivies dans cet entre-deux. Quand on cherche autre chose que le simple batifolage, mais qu’on ne cherche pas non plus quelqu’un avec qui former un couple classique, il peut être très difficile de savoir comment « il faudrait » se comporter de façon éthique."
Et
"On n’annule pas au dernier moment, hors cas de force majeure, même si l’officiel-le a soudainement un coup de blues / un accès de jalousie / un rencart qui tombe à l’eau. En effet, comme avec un super pote qu’on ne voit qu’à chaque watredi 32 février, les occasions de se voir sont comparativement rares et méritent d’être quasi sacralisées (ce qui va à l’encontre du réflexe classique consistant à considérer l’amant-e comme variable d’ajustement en cas d’imprévu).

On est à l’écoute des besoins exprimés par l’amant-e. Même si vous avez écrit « sans prise de tête » sur votre profil Gleeden, les partenaires sont des personnes, pas des choses"

En fait, entre mon manque de confiance en moi, et sûrement du coup mon surinvestissement de mes relations (d'ailleurs quelque que soit le mode) et la personne à qui je pense en mettant ces passages de l'article du blog, ça m'a filé un sacré coup au moral pour pas dire plus.

Voili-voilà ....

#
Profil

plexi

le samedi 09 mai 2015 à 22h14

Bonsoir,

Merci beaucoup Paz, pour ce témoignage, ça m'a fait beaucoup de "bien" de te lire.

Pour me présenter un peu, je suis arrivée ici suite à quelques recherches, car je suis tombée amoureuse de quelqu'un et je pense qu'il est polyamoureux. Je dis je pense, car en parcourant le fil "comment le dire" j'ai reconnu plusieurs discussions eues avec lui... sans toutefois que je comprenne réellement. Et bon, il a jamais utilisé le mot polyamour, mais on a plusieurs fois parlé du fait que lui et sa femme ne vivent pas une relation exclusive. Ce que j'accueillais avec autant d'admiration que d'incompréhension... très monogame que je suis.

Cela ne m'a pas empêchée de continuer à le respecter et à l'aimer, je crois qu'on peut parler d'amour, même si au départ c'était un amour-amitié depuis quelques temps c'était devenu différent et j'avais vraiment du désir pour lui. Et visiblement c'était réciproque. Et lorsqu'on s'est embrassés, il m'a vraiment posé la question si j'étais sure de vouloir aller plus loin avec lui... je crois qu'en fait j'avais pas compris ce qu'il me demandait réellement. Nous avons fait l'amour et c'était extra. Mais nous n'avons pas tellement parlé de notre relation après. Ce que je suis sure, c'est que ça ne ressemblait en rien à un homme qui veut juste se faire plaisir. Il avait un regard amoureux.

Alors je me pose des tas de questions. J'ai tellement d'admiration pour lui et notre relation, que je trouve très belle, me tient vraiment à cœur. Je ne veux surtout pas le changer. Après tout, il est ce qu'il est et c'est cet homme que j'admire, que je respecte et que j'aime.

Seulement voilà, je me demande quelle peut être ma place là dedans. Parce que non seulement c'est un type de relation que je ne connais pas et que le fait que ce soit à ce point inconnu, ça me fait peur, mais en plus j'ai toujours été monogame et j'ai vraiment peur qu'au final je souffre dans une relation qui ne me conviendra pas.

Je viens à peine de débarquer dans ce site, peut-être que je ne suis pas encore tombée sur les sujets qui en parlent ou des témoignages, pour l'instant je découvre que de l'autre coté, c'est pas simple non plus... et j'avoue que ça me fait du "bien" et je le mets entre guillemets, parce que c'est pas le bon mot, mais je ne voit pas quel autre mot utiliser. Le fait de lire les difficultés rencontrées quand on est polyamoureux, m'aide à voir les choses autrement. Car pour moi, si le deal de départ est que la relation n'est pas exclusive, j'ai tendance à me sentir lésée dans l'histoire. Mais bon, je parle de relations passées, car cette fois, c'est pas pareil. Dans cette relation la différence, c'est que je continue à me sentir respectée. Et je me sens réellement aimée. C'est pour cette raison que je tiens à revoir ma position, à condition que ce soit possible pour moi, ce que je ne suis pas sûre du tout pour l'instant, mais comment je le saurais si je ne l'expérimente pas ?

Bref... j'adore votre comparaison avec les montagnes russes... c'est vraiment ça que je ressens en ce moment, et pourtant je me sens "de l'autre coté", je suis un peu 'jolicoeur', moi

#
Profil

Paz

le lundi 11 mai 2015 à 19h45

Bonsoir Plexi,

plexi
Merci beaucoup Paz, pour ce témoignage, ça m'a fait beaucoup de "bien" de te lire.

Si au moins ça a servi à ça ! :-D

Ce que je retiens de ton message, ce sont ces passages :

plexi
Cela ne m'a pas empêchée de continuer à le respecter et à l'aimer, je crois qu'on peut parler d'amour, même si au départ c'était un amour-amitié depuis quelques temps c'était devenu différent et j'avais vraiment du désir pour lui. Et visiblement c'était réciproque. Et lorsqu'on s'est embrassés, il m'a vraiment posé la question si j'étais sure de vouloir aller plus loin avec lui... je crois qu'en fait j'avais pas compris ce qu'il me demandait réellement. Nous avons fait l'amour et c'était extra. Mais nous n'avons pas tellement parlé de notre relation après. Ce que je suis sure, c'est que ça ne ressemblait en rien à un homme qui veut juste se faire plaisir. Il avait un regard amoureux.

Alors je me pose des tas de questions. J'ai tellement d'admiration pour lui et notre relation, que je trouve très belle, me tient vraiment à cœur. Je ne veux surtout pas le changer. Après tout, il est ce qu'il est et c'est cet homme que j'admire, que je respecte et que j'aime.

plexi
Car pour moi, si le deal de départ est que la relation n'est pas exclusive, j'ai tendance à me sentir lésée dans l'histoire. Mais bon, je parle de relations passées, car cette fois, c'est pas pareil. Dans cette relation la différence, c'est que je continue à me sentir respectée. Et je me sens réellement aimée. C'est pour cette raison que je tiens à revoir ma position, à condition que ce soit possible pour moi, ce que je ne suis pas sûre du tout pour l'instant, mais comment je le saurais si je ne l'expérimente pas ?

Je note pour ma part que ce sont à mon sens des points très positifs. Car c'est justement ce qui faisait défaut dans les relations dont je parle à travers ces messages : se sentir aimée pour ce que l'on est, et pas uniquement un "plan cul" ou un simple "passe-temps", être respectée quelle que soit "sa" position par rapport à son ou ses partenaires, et non pas être traitée comme un objet car on est la relation "non-officielle", la relation secondaire.
Ce ne sont pas des points spécifiquement liés à une relation polyamoureuse, mais à toute relation, même monogame.
Partant de là, il me semble que votre relation part sur de bonnes bases, même si le fait de changer sa manière habituelle de fonctionner en ayant une relation avec une personne non-exclusive implique forcément une période de montagnes russes avant de se créer un nouvel équilibre.

#
Profil

Paz

le vendredi 24 juillet 2015 à 20h16

Bonjour à toutes et à tous,

Je reviens vers vous après quelques mois de silence et de pateaugeage dans la semoule .... Trouver un équilibre dans mes relations amoureuses plurielles, essayer de fortifier les belles rencontres et se dégager des histoires sans avenir, mortes-nées.

Après quelques temps à fréquenter les sites de rencontres, je me suis désinscrite de ceux-ci fin juin.
Et en début de semaine un ami de longue date, avec qui j'avais eu eu une brève mais intense relation en 2007, et à laquelle j'avais mis fin lorsque j'étais retournée auprès de mon compagnon (ben oui à ce moment-là, je me conformais au modèle monogame, dont je sentais bien qu'il ne me convenait pas mais qui pour moi était indépassable) .... Bref ... Cette relation avait évoluée vers une amitié profonde, avec beaucoup de tendresse de l'un envers l'autre. Et donc en début de semaine, cet ami a fini par me dire lors d'un échange de SMS que ses sentiments pour moi étaient toujours aussi forts, au point d'envisager d'être "bigame".

Bien sûr que je n'étais pas dupe ni de ses sentiments pour moi, ni des miens pour lui, mais la situation telle qu'elle était entre nous, n'était pas forcément un problème pour moi, malgré le désir ou les envies de calins qui parfois s'immisçaient entre nous.
Sa déclaration a un peu eu l'effet d'une bombe faisant exploser mes sentiments que j'avais quand même mis un peu sous un couvercle.

Je lui ai proposé qu'on se voit rapidement pour en discuter, les SMS n'étant pas forcément le mode de communication le plus adapté dans ce cas-là, il me semble.
Lord de la discussion, je lui ai demandé pourquoi d'un coup, il remettait en lumière ses sentiments pour moi. Il m'a répondu que c'était parce qu'il ne pouvait plus les taire et qu'ayant vu passer sur mon profil FB deux ou trois trucs sur le polyamour, il avait bien compris que je l'étais.

Sauf que si sa declaration est une magnifique chose, il y a un souci. C'est qu'il est marié, que je connais plutôt bien sa femme et qu'en plus il n'ose même pas songer à aborder la question avec sa femme.
En 48h, il a déjà fait deux fois volte-face .... Hier soir il m'a dit que finalement il préférait ne pas aller plus loin, qu'il ne savait pas comment sa femme allait réagir, qu'il fallait que je comprenne sa situation, etc....
Bref, gros gros down ....
Je lui en ai voulu de détruire, je lui en veux de détruire notre amitié pour en 24h, en arriver là.
Bref ....
Et ce matin de nouveau des déclarations d'amour .... Un discours comme quoi il souhaite que l'on garde un lien fort ....

Bref, je suis perdue, triste aussi.
J'ai du mal à expliquer mais c'est comme s'il m'avait trompé sur sa finalité quelque part : oui, je vais parler à ma femme de mes sentiments pour toi, et ensuite, non j'ai trop peur de lui en parler, je préfère te dire qu'on arrête tout, puis pour revenir me dire, mais je veux qu'on garde un lien.
J'ai l'impression qu'il souhaite m'assigner la place de la maîtresse, de l'amante, que je lui ai dit complètement refuser, dès le début de notre discussion lundi soir.

Bref ....
Je ne sais quoi faire ....
Perdue ....
Engluée dans mes sentiments pour lui ....

#
Profil

dedezhu

le vendredi 24 juillet 2015 à 21h19

Le polyamour je ne savais même pas que cela existait quand j'étais marié! Marié en 1987, divorcé en 2001. A vécu (monogamie) après avec deux asiatiques, d'abord du Japon, puis en Chine. Mais le fait que je sois célibataire depuis plus de 15 ans, ne change pas grand chose à une relation poly.

Je veux dire que c'est plus la manière dont je me vois et celle telle que mon amoureuse poly me voit qui importent.

Une solution (catastrophique?) Paz serait de parler directement avec sa femme??? puisque tu la connais...

Je sais ce qu'est la souffrance en amour mais il faut peut-être laisser un peu temps... penser que les choses peuvent se retourner.

J'ai relevé deux phrases intéressantes dans ces échanges:

Wow, ben on est au moins trois, on peut fonder un club je crois ! (club de montagnes russes)
= je veux adhérer à ce club!

L'honnêteté et le dialogue sont les clés !

l'honnêteté = c'est la franchise, le côté dur, rude, bousculant parfois.
le dialogue = indispensable, pour tout et n'importe quand

Je viens de sortir d'un labyrinthe. C'est qu'on peut en sortir. Balancer la glu aux oubliettes.

Il y a des dizaines, des centaines d'hommes qui t'aimeraient Paz comme tu le souhaites

Je pense que toute la vie on fait des erreurs plus ou moins et on recherche (inconsciemment ou non) toujours la même personne. Dans des physiques, des cultures différentes, cela est possible.

Si tu savais (conscience) que cette personne que tu aimes (et qui est mariée) est la même personne que tu as toujours aimé... et qu'il y a réciprocité... alors... il n'y a pas de nœuds.

Le lien fort il se vit. Il n'y a pas de mots. Dans l'amour. Il n'y a que des gémissements, des cris, du silence. Pas trop de non-dits : ici la communication non verbale. Pas toujours besoin d'analyser, de parler.

Paz je te souhaite...de remonter... vite!

#
Profil

Paz

le vendredi 24 juillet 2015 à 22h19

dedezhu
Wow, ben on est au moins trois, on peut fonder un club je crois ! (club de montagnes russes)

= je veux adhérer à ce club!

Lulutine, on a un nouvel adhérent au club ! :-D

Merci Dedezhu pour ta réponse.

Tes remarques sont très justes ....

Sur le fait que l'on recherche plus ou moins la "même" personne ... J'ai remarqué que j'étais souvent attirée par le même genre de profil. Et les seuls avec qui je suis restée en contact finalement ont des points communs. Et les deux sont devenus plus ou moins des amis avec qui j'echange régulièrement et que je vois de temps en temps pour partager un repas ou un verre.

Sur le fait que ce soit moi qui parle à sa femme. J'y ai pensé. Mais je pense, en fait j'en suis pratiquement sûre qu'il ne lui à même pas dit que nous avions déjà eu une relation autre que simplement amicale.
De plus, cela me gêne de lui parler des sentiments partagés entre mon ami et moi car je sais qu'ils n'ont jamais abordés réellement la question de leur propre relation. En fait pendant longtemps lui et moi, nous ne sommes vus que sporadiquement. Il est revenu vers moi car il avait besoin de parler des "frustrations" diverses qu'il ressentaient dans son couple.
Donc, je me vois mal pour l'instant de débarquer et lui dire "j'aime aussi le barbu".

Par contre, je ne veux pas l'accabler .... Je sais qu'il a du mal à "parler" dès que ça touche à son intimité sentimentale ou sexuelle, avec sa chérie.
J'ai plus appris sur lui en étant simplement une amie que sa chérie.

En fait, je pensais pouvoir gérer un peu mieux ces montagne russes. Je savais qu'il risquais de me faire le coup, je m'y attendais même. Pourtant, j'en ai quand même perdu le sommeil la nuit d'hier, sans parler de mes larmes qui ont beaucoup coulées.

#
Profil

LuLutine

le samedi 25 juillet 2015 à 00h17

dedezhu
Wow, ben on est au moins trois, on peut fonder un club je crois ! (club de montagnes russes)
= je veux adhérer à ce club!

Paz
Lulutine, on a un nouvel adhérent au club ! :-D

Je vois ça :D

Bienvenue au club, donc !
Attention parce que ça secoue souvent et beaucoup dans ce club ! :P

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le samedi 25 juillet 2015 à 14h41

Oui, bienvenue au club !

Si je peux donner des conseils sur ce genre de situation c'est :
- protège-toi avant tout, et protège l'avenir possible entre vous par la même occasion, en te concentrant sur ce qui peut t'occuper l'esprit et te faire plaisir par ailleurs
- en effet, toi tu as besoin de ça pour... dormir un peu, et lui il a besoin d'espace pour se déterminer. Ta position à toi est assez claire, la sienne ne l'est pas, il hésite, il fait des zig-zags. Bon, qu'il prenne le temps de réfléchir, mais toi tu n'as pas à l'accompagner dans ses montagnes russes. Ça peut prendre une semaine, ça peut prendre six mois, ça peut prendre... encore sept ans. Au moins vous savez tous les deux que votre lien est quelque chose de durable et qui résiste même à de longues périodes. Et une fois les premières semaines passées, tu pourras de toutes façons envisager les choses de manière plus sereine (lui aussi peut-être, mais ça c'est son affaire).
- Je pense aussi que ce n'est pas à toi à parler à sa chérie, et surtout pas à lui apprendre la nouvelle. Au maximum tu peux dire à ton ami/amoureux que tu n'as pas de problème pour parler à sa chérie si il trouve ça utile, mais c'est vraiment à lui de gérer ça.

Paz
, je ne veux pas l'accabler .... Je sais qu'il a du mal à "parler" dès que ça touche à son intimité sentimentale ou sexuelle, avec sa chérie.

Ok pour ne pas l'accabler... Il faut accepter les gens tels qu'ils sont, avec leur limites. Mais ce sont des limites, et tu as aussi le droit de considérer que c'est un boulot qu'il devrait peut-être envisager de faire pour lui-même et pour son couple....

#
Profil

Paz

le dimanche 26 juillet 2015 à 15h03

Bonjour Tcheloviekskinoapparatom,

Merci de ta réponse.

Je n'ai pas grand-chose à ajouter .... C'est pas loin de la façon dont je voyais le truc.

Sauf qu'actuellement, au-delà de lui, de ses réactions et de son couple , moi aussi j'ai du mal à gérer ce que son annonce puis ses voltes-faces déclenchent en moi comme réactions et sentiments.
Bref .... Mon coeur d'artichaut fonctionne à bloc. Du coup, j'ai beaucoup de mal à détacher mes pensées de lui, et j'ai beaucoup de mal à gérer son silence actuel.

.......

#
Profil

Lagentda

le dimanche 26 juillet 2015 à 15h46

Une seule solution : le temps. ;)
Disons que j'ai l'impression que vous vous êtes tout dit...pour le moment. Et toi as-tu l'impression que l'équilibre entre les dits et les non-dits est le bon ?

#
Profil

Paz

le dimanche 26 juillet 2015 à 17h06

Oui, Lagentda, on s'est tout dit pour le moment.

Mais je sais qu'il a tendance à se réfugier dans le silence pour ne pas aller à l'affrontement .... Une stratégie d'évitement.

#
Profil

luna_mi

le mardi 28 juillet 2015 à 13h37

LuLutine
Paz

Lulutine, on a un nouvel adhérent au club ! :-D



Je vois ça :D

Bienvenue au club, donc !

Attention parce que ça secoue souvent et beaucoup dans ce club ! :P

Ca alors ! moi qui croyais être seule sur le grand huit !!! pour secouer ça secoue ....

#
Profil

Paz

le mardi 28 juillet 2015 à 20h14

luna_mi
Ca alors ! moi qui croyais être seule sur le grand huit !!! pour secouer ça secoue ....

Ça secoue même parfois plus que l'on ne voudrais ..... -_-

#
Profil

LuLutine

le mardi 28 juillet 2015 à 22h24

Paz
j'ai du mal à gérer ce que son annonce puis ses voltes-faces déclenchent en moi comme réactions et sentiments.

Je ne connais personne qui arrive à bien gérer les voltes-faces. Ou alors ça veut dire qu'on se fiche de la relation...

luna_mi
Ca alors ! moi qui croyais être seule sur le grand huit !!! pour secouer ça secoue ....

Hahaha mais on est nombreux ! :)
Tu ne nous avais pas vus, on était tous derrière toi !
Fallait pas monter dans le wagon de tête, c'est tout :P !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion