Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Passer de la théorie à la pratique ... ou comment redéfinir sa vie de couple en une heure.

#
Profil

boucledor

le vendredi 15 août 2014 à 23h16

Je ne vais pas dire que ça règle tout mais depuis que j'ai pris conscience de ce que je voulais vraiment en acceptant de modifier ma vision de la vie amoureuse et d'accepter de "partager" (j'aime bien ce mot) mon mari, je me sens mieux. j'ai l'impression d'avoir un poids en moins sur les épaules. Je sais qu'il l'aime, je sais qu'il ne veut pas la quitter, mais je sais aussi qu'il m'aime, qu'il a besoin de moi et qu'il ne veut pas me perdre (ce sont ses mots à lui).

J'en arrive souvent aux mêmes conclusions que toi...Le problème c'est que très souvent encore je suis rattrapée par mes "vieux démons": la jalousie, la peur de l'abandon, le choix de la rupture....

J'avais demandé à une psy que j'étais allée consulter à l'époque où j'avais eu moi-même une liaison, s'il était possible d'aimer plusieurs personnes à la fois. Elle m'avait répondu que "Oui, bien sûr c'est possible de le ressentir mais impossible de le vivre"... Je sais bien qu'ici interviennent des personnes qui en sont le contre-exemple puisqu'elles le vivent et s'épanouissent dans ce fonctionnement "poly", mais pour ma part, je m'interroge encore....

#
Profil

Chupapink

le samedi 16 août 2014 à 01h31

Et bien Boucledor, toutes tes questions ne sont pas trop personnelles puisque je raconte mon histoire sur ce site. Et je vais te répondre aussi sincèrement que possible car tous tes doutes, je les ai vécu.
Depuis que mon mari et moi envisageons cette façon de vivre, il a bien fallu se rendre compte qu'il fallait aussi que son autre amoureuse (j'aime bien la situer de cette façon là) soit mise au courant pour que le chemin se fasse aussi de son côté. Mais là, ça a un peu tiqué pour ne pas dire complètement bloquer. Elle n'envisageait pas du tout que ce soit possible, et avait donc prévu de quitter mon mari. C'est que, et certains m'ont dit que j'étais courageuse de l'avoir fait, j'ai pris contact avec elle (en sachant que j'ai ses coordonnées depuis très longtemps et que je n'avais jamais pris contact). Tout d'abord par sms. C'est un peu moi qui ai soumis l'idée que nous pouvions être heureuse toutes les deux avec l'homme que nous aimions. Il a fallu plus ou moins la convaincre que mon mari l'aimait aussi et qu'il ne voulait pas la quitter. Mais vu de son côté, elle ne comprenait pas qu'il puisse l'aimer alors qu'il était revenu vers moi. Certains pourront dire que je suis folle puisque j'ai la possibilité de récupérer mon pari uniquement pour moi. Sauf qu'en réalisant qu'il l'aimait, mon bonheur en dépend également aujourd'hui, car je sais que s'il revient parce qu'elle l'aura quitter, il ne sera pas complètement là. Et je préfère l'avoir la moitié d'une semaine entièrement là que absent à temps plein.

Ton inquiétude que ton mari finisse par la choisir plutôt que de rester avec vous deux est complètement compréhensive, mais s'il ne peut pas vivre sans vous deux, normalement il ne devrait pas avoir à choisir. Personnellement, ça ne me vient même plus à l'esprit de lui poser un tel choix. Mais je sais que pour l'instant elle est dans cet esprit là et lui mène la vie dure quand il est avec elle. Mais je la comprend car elle vit exactement ce que j'ai vécu il y a quelques mois. Elle ne comprend pas pourquoi il est encore avec elle alors qu'il continu à venir me voir (et plus si affinités !). J'ai donc demandé à mon mari si elle accepterait qu'on se rencontre (sans que je finisse avec un couteau dans le ventre) ? C'est marrant parce que c'est moi son épouse, mais c'est elle qui se place en victime. Quand je dis marrant, c'est bien sûr une façon de parler, car ça ne la fait pas du tout rire. Nous avons donc organisé une rencontre (sans mon mari) juste elle et moi. Je ne cache pas que j'avais une énorme boule au ventre et que j'ai bien failli faire demi tour, mais il fallait le faire, il fallait lui exposer le simple fait que c'était possible. Que, oui ça ne se fait pas, oui ça n'est pas dans nos coutumes dans notre culture dans nos moeurs, que nous ne sommes pas formaté pour vivre comme ça, mais que voilà : "Pourquoi pas ?"

Si nous avons l'occasion de pouvoir être heureuse toutes les deux. Moi avec mes enfants et mon mari quand il est là, et elle de son côté pour leur futur avec l'enfant qui grandit dans son ventre. Et oui, tu parlais de ta peur que la "maîtresse" de ton mari tombe enceinte, et bien ça m'est tombé dessus. Au début, j'ai voulu tout plaquer, tout abandonner. C'était la goutte d'eau, le truc en plus que je ne pouvais pas supporter, parce que pour moi un enfant c'est quelque chose qu'on fait quand on construit quelque chose avec quelqu'un. Et pour l'instant il n'avait rien construit avec elle, puisqu'il vivait encore entre nous deux. Mais il est là, et maintenant c'est fait. Et le pire c'est que j'ai engueulé mon mari quand il m'a dit qu'il lui avait demandé d'avorter. J'ai essayé de lui faire comprendre l'horreur de ce qu'il venait de lui demander (pour la petite info, elle était censée ne jamais pouvoir tomber enceinte à cause d'une maladie). Si c'est la seule chance qu'elle a d'avoir un enfant, elle serait complètement idiote d'aller faire ça. Mais mon mari est dans une phase où pour l'instant il ne prend pas vraiment conscience de ce qui va lui tomber dessus. Donc pour le bonheur de tout le monde, il faut faire certains choix.

Et puis elle a changé d'avis, elle m'a envoyé à moi, qu'elle acceptait et que je n'avais plus qu'à faire un planning. C'est bien beau tout ça mais ça marche pas comme ça ! Personnellement je ne suis pas convaincu qu'elle y arrivera mais en choisissant d'accepter et en le quittant pas, elle a déjà montré qu'elle ne voulait pas le perdre. Elle a la possibilité d'avoir un enfant de l'homme qu'elle aime et en plus de pouvoir vivre avec. Le seul hic dans sa vision de son miracle, c'est qu'il va falloir qu'elle le partage. Et là, elle n'en ai pas encore à ce stade, car elle se rend malade dès qu'il n'est pas chez elle. Et qui dit pas chez elle, veut dire avec moi. Alors que de mon côté, je n'arrive même plus à me sentir mal. Il me manque certes, mais je ne ressens plus de haine ni de colère. Ou alors quand j'ai de la colère, c'est parce qu'elle préférerait partir pour vivre seule et priver mon mari de son enfant, plutôt que d'envisager que de vivre à 2 + 2 soit possible. Donc pour l'instant nous espérons que l'idée fera son chemin et qu'avec la pratique elle se rende compte qu'il tient vraiment à elle et qu'il ne compte pas la quitter.
Et concernant ton dernier point sur tes peurs de l'abandon, je vais juste te donner ma vision, qui n'est certainement pas très romantique. Mais comme je m'étais préparée à quitter mon mari et à faire ma vie sans lui avant de découvrir la vie de poly, je pense que ça m'aide dans ma vie d'aujourd'hui car je ne m'inquiète pas. Même si un jour il me quitte amoureusement, je sais qu'il sera toujours là pour moi. Et puis nous avons nos enfants qui seront toujours un lien entre nous deux (et le travail aussi pour l'instant). Et si je dois refaire ma vie sans lui dedans, j'aurais partagé et vécu quelque chose d'assez fort pour ne jamais l'oublier, mais qui me permettra d'avoir assez de force pour continuer à avancer.

Je sais je suis très bavarde, mais en fait, je n'ai que ce forum pour discuter de tout ça avec justement des personnes qui comprennent, et ça m'aide aussi. Donc, j'espère que j'ai pu t'aider un peu en te donnant ma version de mon histoire sur les questions que tu te poses.

#
Profil

Siestacorta

le samedi 16 août 2014 à 10h57

C-Lyn, je t'ai envoyé des MP.
Ils sont au nom du site, et les messageries mails les mettent souvent dans leurs spams quand elles ne sont pas paramêtrées pour ne pas le faire. Tu devras cliquer sur le lien qui accompagnes ces messages pour me répondre ou me dire si c'est passé !

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

MagentadeMars

le samedi 16 août 2014 à 11h27

C-lyn, je veux juste te dire que tu raconte une histoire d'empathie magnifique, bravo :-)

#
Profil

Chupapink

le samedi 16 août 2014 à 11h45

Siestacorta, j'ai bien reçu tes mails et merci d'y avoir pensé.

Et merci à toi MagentadeMars, j'essaie de raconter ce qu'il m'arrive avec autant de sincérité pour avoir justement les opinions de chacun, car j'ai quand un peu de mal concernant la façon de vivre de cette façon aux vues de tous. Je pense qu'il va y avoir un certain temps ou tout cela va être plus ou moins cacher, et nos proches se rendront compte par eux même. Mais je me dit que si ils voient que nous sommes heureux comme ça, et que nos enfants n'en souffrent pas, ils arrêteront de s'inquiéter et finirons par accepter nos choix.

#
Profil

Siestacorta

le samedi 16 août 2014 à 12h32

C-lyn
Je pense qu'il va y avoir un certain temps ou tout cela va être plus ou moins caché

Ca dépend totalement de ce que vous voulez vivre et de vos sensibilités.
Mais je pense que le moins caché ce sera, le plus pratique ce sera.
Et puis, il y a des mots qui permettent de ne pas mentir, donc de laisser la porte ouverte à des réponses plus précises en fonction des questions :
"mon mari et moi nous ne vivons plus ensemble", ça n'est pas pareil que "nous nous sommes séparés". Si quelqu'un vous voit ensemble ensuite, et demande s'il va revenir, tu dis que vous avez choisi de continuer une relation avec un mode de vie différent, qui vous donne à chacun plus de liberté.
Si on vous questionne sur la liberté, tu dis "ben toute liberté qui pourrait rendre chacun de nous heureux".
Si on te demande "mais il a pas une autre compagne", tu peux répondre, oui, "moi ça m'empêche pas d'avoir une relation de couple avec lui".
La personne te comprendra pas, mais si elle a posé des questions, c'est qu'elle essaie... A elle d'assumer.

Disons que si tu ne tiens pas à faire un truc complètement affiché revendiqué, tu as l'option "c'est pas secret mais discret". Comme les francs-maçons :-)

#
Profil

jojodlacolo

le samedi 16 août 2014 à 13h34

Siesta je te rejoins dns ce que tu écris courage c Lyne même si je ne répond pas beaucoup je te suis dans ton histoire et te soutient.... ;)
siesta est de super bon conseil crois moi....:) Les autres aussi mais lui il à un p'tit truc en plus :)

#
Profil

Chupapink

le samedi 16 août 2014 à 13h56

J'aime bien l'option "c'est pas secret, mais discret". Je pense que c'est un peu comme ça que j'envisageais les discussions futures avec des personnes qui finiront bien par se rendre compte que nous continuons à vivre ensemble mais qui se rendrons compte aussi qu'il y a une autre compagne. A un moment donné, ça va bien finir par les interpeller et nous aurons droit à des questions un peu plus précises, à nous de ne pas tomber dans la justification. C'est notre vie. Mais l'incompréhension sera forcément au rdv.

#
Profil

Chupapink

le samedi 16 août 2014 à 19h03

Pour info, j'ai changé mon identifiant, je suis passée de C-lyn à Jezebel, pour ne pas faire trop de rapprochement avec mon histoire et la possibilité que l'autre amoureuse de mon mari finisse enfin par venir voir votre forum.

#

Aikijutsu (invité)

le samedi 16 août 2014 à 19h53

Message modéré pour la raison suivante : Multi.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion