Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Café Poly à Montpellier : vos compte-rendus

Témoignage
#

(compte clôturé)

le samedi 22 mars 2014 à 01h55

À supprimer

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

ScottBuckley

le samedi 22 mars 2014 à 09h02

Bonjour Doudou34,

Waouhou, "des dizaines de personnes" ? ! vraiment ? C'était un café poly, ou un colloque national sur le pluripartenariat à l'heure du 2.0 et des relations plurielles en wi-fi, ou bien un festival ? ;)

La communication de cette rencontre a été faite en mode ' café public ouvert largement au 'grand' public + diffusion de flyers & affiches dans la ville ' , pour atteindre un tel succès,
... ou bien ? ( je veux bien en savoir +, et puis ça donnera des idées pour dynamiser d'autres rencontres polys, pour celles & ceux que ça tente ^_^ )

Au printemps 2013, j'avais participé et co-organisé un café poly à Montpellier, et déjà je trouvais qu'on était nombreuses/reux (15 à 20 environ), mais là fichtre ça donne envie d'avoir été des vôtres !

* ça veut dire quoi ' extensionnalité ' ?
(c'est quand on est de mèche avec plusieurs cercles de personnes, en anticipant leurs réactions, avec plusieurs longueurs d'avance ? ;-) )

et les ' couples no-strings ' , je me doute bien que ça n'a rien à voir avec le bondage, mais c'est quoi ? des duos complices, des couples qui sont sans 'attaches', qui sont "ensemble" sans être "Ensemble-co-habitant-es" ? ( j'ai bon ? )

En tout cas ton début de compte-rendu donne envie de lire celui des autres personnes participantes ! (+) ( y compris par mess@ge perso si besoin ;) )

Au plaisir de vous lire & rencontrer ? !

Bon printemps nouveau à vous en ce 1er week-end bourgeonnant (+)

#

(compte clôturé)

le samedi 22 mars 2014 à 19h16

À supprimer

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Strega

le dimanche 23 mars 2014 à 12h21

Nous fûmes une trentaine et personne ne vient témoigner... dommage !
Tout d'abord merci à Lili-Lutine et jmmoi d'avoir organisé ce café. Nous avons dépassé pour la première fois la vingtaine de participants à Montpellier, sans mettre de flyers, sans passer par d'autres canaux que ce site et facebook (Lili-Lutine je parle sous ton contrôle). Était-ce un effet "vendredi soir" permettant à certains de faire le déplacement plus facilement qu'en semaine ? Dans tous les cas ce fut, comme d'habitude, très sympa.

Et je plussoie Doudou34 : rencontrer des personnes qui sont dans un questionnement et un cheminement autour des amours plurielles donne de l'énergie et donne envie d'y revenir et d'approfondir les débats, les liens et de rencontrer de nouvelles belles personnes. Sans compter que ça permet parfois de découvrir d'anciens voisins sous un nouvel angle (coucou L. et J. !).

Ce que j'aime particulièrement dans ses rencontres, c'est que chacun se débarrasse de ses oripeaux sociaux pour ouvrir avec sincérité l'espace de son intimité, ouverture favorisée par la bienveillance de tous. C'est l'inverse des rencontres habituelles où il s'agit plus de décliner nos noms, âges, professions et statuts sociaux et parler de sujets plus ou moins consensuels, sans rien dévoiler finalement de ce qui fait vibrer nos cœurs et nos corps.

Le samedi midi nous étions 5 (rejoints par deux autres par la suite) à manger. Là encore de beaux échanges et partages.

Un regret : ne pas avoir pu parler à tout le monde. Alors il faut se revoir (il va peut-être falloir que le noyau dur des polys montpelliérains s'organise pour qu'il y ait des rencontres plus régulières) !

Dernier point : la propriétaire du foulard jaune à fines rayures pourra réclamer son bien auprès de moi. Je l'ai récupéré, abandonné, sur une banquette en fin de soirée.

Au plaisir de vous revoir (et un bisou spécial à l'indisciplinée Jaguar ;-),

P.

#
Profil

ScottBuckley

le dimanche 23 mars 2014 à 13h38

Bonjour Sébastien ' in real life ' ,

et merci pour ta réponse et pour tes liens !
Comme la vidéo n'affiche pas les sous-titres en français, j'ai trouvé cet autre lien, avec les paroles en français à droite sur la page ( video-text.appspot.com/v/7oKY3qtXvGI )

La très longue vie de Mr Fresco (ex. : juste avant cette désastreuse 2nde guerre mondiale) me fait penser un peu à cet ingénieur japonais qui a inspiré le film d’animation ‘ Le vent se lève ’ (dernier long métrage d’animation d’Hayao Miyazaki, sorti début 2014 en France) .

Une personne qui peut bonifier votre capacité à comprendre le monde dans lequel vous vivez,
c'est le vrai amour ’ .

Ce que je comprends du concept d' ' extensionnalité ' c'est une ouverture d'esprit, exponentielle ( ! ) , qui te permet de donner & transmettre aux autres et de façon généreuse quelque chose de non-commercial, et qui leur permettra eux-mêmes de transmettre cela dans les mêmes conditions (hello creative commons! ;) ), et de façon de + en + large ( comme dans les écoles mutuelles ! ) .

Au lieu de continuer à fabriquer et à mouler au 21ème siècle des enfants-soldats - tournevis-cruciformes, des hémisphères gauches froids et dociles, dignes des rouages et des vieilles matrices du film ‘ Les Temps modernes ’ de Chaplin, esclaves d'une économie capitaliste folle et déconnectée de la Terre (non-basée sur les ressources limitées de la planète), fans de compétitions perdues d'avance, de "Moi-Je-cours plus-vite que toi" et "Moi-Je-pisse-plus-loin-que-toi" ,

... on cherche l'épanouissement et l’autonomie des enfants & des adultes, la coopération mutuelle, les co-constructions de maisons, d'habitations...

Au lieu de séparer les enfants les uns des autres par des murs/des classes/des âges, on fait des ‘trous dans le mur’ ;) et on leur permet de s’apprendre mutuellement des choses entre eux .

On considère que si ce que l'on fait est conçu au détriment du bonheur des autres, alors tôt ou tard cela va coûter cher à toutes & tous (dégâts écologiques, rapport Stern sur le coût du dérèglement climatique à court et long terme, catastrophes nucléaires comme celle actuelle de Fukushima (3 ans déjà), mauvaise santé publique, absentéisme et maladies graves des habitants de la Terre…) .

Et donc si c’est cela ‘ l’extensionnalité ’ , alors c’est excellent comme principe ! et si (entre autres) l’Etat français n’avait pas imposé “l’instruction publique” de façon dogmatique et sexiste, mais avait poursuivi intelligemment ces magnifiques pratiques d’ écoles mutuelles, d’ apprendre en enseignant (comme en Allemagne), et d’ apprentissages auto-organisés, on n’en serait pas à fabriquer de façon industrielle des clones d’élèves, des copies-qu’on-forme, des singes-savants obsédés par des monnaies de singes, des moines-soldats du grand Capital .

Il me semble que quand Mr Fresco parle des couples, de jalousie et d’ “amour”, c’est pour insister sur le fait que si dans les relations humaines on pousse à la compétition les êtres humains, ils deviennent jaloux des succès non partagés, envieux des autres, malheureux, malades, frustrés, possessifs, individualistes, bref (à mon humble avis) du bon bétail pour une économie actuelle, capitaliste disons-le franchement (merdre à la novlangue!), basée sur du “toujours + pour moi et toujours - pour les autres” .

Cela dit, les pratiques coopératives citées plus haut continuent d’exister, et refleuriront encore de plus belle plus tard en ce 21ème siècle, notamment si nous le décidons ici et maintenant, déjà dans notre propre vie…. :

les écoles mutuelles :
fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_mutuelle
+
Comment ‘apprendre en enseignant’ (en Allemagne) :
fr.wikipedia.org/wiki/Lernen_durch_Lehren
+
les apprentissages auto-organisés (SOLE) :
fr.wikipedia.org/wiki/Self_Organised_Learning_Envi...

= de belles pistes de décollages pour êtres éveillés et (s’) éveillant (+) !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Biscuit

le dimanche 23 mars 2014 à 15h48

Je suis très étonné et impressionné par une telle participation. Comment faites vous ?
Quand je vois combien il est difficile sur mon forum de bisexuels d'organiser une rencontre, et qu'au mieux on se retrouve une dizaine, à condition que ce soit à Paris... Je suis scotché !
Serait ce bien plus facile de s'assumer comme polyamoureux(se) que comme bisexuel(le) ?
Ou alors, à l'inverse, les bisexuels ne ressentiraient pas le besoin de ce genre de rencontres ? Ce dont je doute vraiment, à la lecture des témoignages quasi quotidiens qui sont postés rien que sur mon forum...

#

(compte clôturé)

le dimanche 23 mars 2014 à 19h17

À supprimer

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

ScottBuckley

le dimanche 23 mars 2014 à 19h38

doudou34
Je t'en prie :)

Je connais bien Jacque Fresco (et en réel ;) ) mais il faudrait en parler plutôt out of polyamour.info :) car cela n'est pas bien le sujet :)

Ah mais toutafé Sébastien ;) , parlons-en en dehors du site, tu peux me contacter par message perso (+)
Et pour les écoles alternatives ou éducation sans école, idem, on pourra en parler ensemble ailleurs.
Au plaisir !

* Tu connais bien Jacque Fresco ? Cela lui fait quel âge à présent ?
( moi je connais quelqu'un qui a connu Célestin Freinet ! )
Quelle longévité et vivacité d'esprit, j'aimerais être comme lui dans 60 ans ^_^
( wouahoo, ça parait loin dit comme ça, fichtre ) .

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Lili-Lutine

le dimanche 23 mars 2014 à 21h00

A quelle belle soirée ! Que des belles personnes !

Je suis encore sous le coup de l’émotion. En 30 mn, à peine plus, nous fûmes au-delà du nombre que j’imaginais et plus de la moitié des participants m’étaient inconnus !

Une assemblée de personnes aussi nombreuse qui gère avec tant de grâce son temps de parole, sa qualité d’expression et son écoute, je crois bien n’avoir encore jamais vécu cela dans un café poly.

Tout le monde s’est pris en charge, et très vite la répartition en 3 groupes de 10 personnes environ s’est faite simplement, la circulation entre les groupes aussi.

Les nouveaux et les anciens ont mélangé cheminements et questionnements, ils se sont offert avec confiance leurs témoignages, et la vérité de leurs vécus en a frappé plus d’un par la sincérité et l’humilité sensibles devant l’amour, et les relations plurielles.

Des joies, des douleurs, des extases, des colères, des compersions, des doutes etc… toute la palette de nos émotions et sentiments d’amoureux exigeant s’est déroulée sous les yeux et les oreilles grands ouverts de tous, au rythme lent et appliqué de nos confidences.

Oui Strega, il est venu le temps de vous fédérer à Montpellier et d’organiser plus régulièrement ce genre de soirée ouverte à tous et sans thème précis, ce qui permet d’accueillir les nouveaux participants et de laisser cette grande et large place à l’écoute et au partage d’expériences. Toi, comme d’autres que je commence à bien connaître à Montpellier vous avez cette capacité d’écoute et ce grand cœur qui le permet.

A chaque fois que j’entends «  ah, ça me fait tellement du bien de voir des poly en vrais !» je me souviens de cet effet aussi sur moi la première fois… J’étais enfin sortie de mon emprisonnement… Quelle belle liberté, impressionnant et grisant moment où tout est maintenant à inventer ! Mais avec vous c’est quand même plus facile que seul non ?

Ce que j’aime aussi dans ces soirées « étiquetées poly », c’est qu’à chaque fois je retrouve des amis-es , qu’une fois la soirée « officielle » terminée , nous nous offrons « un after » où nous parlons là de bien d’autres choses qui nous animent , et que le plus souvent nous nous donnons rdv le lendemain pour papoter de tout et de rien, et plus du tout de polyamour !

Et pour toi GreenPixie, comme pour ceux qui voudraient organiser , je me rend bien compte maintenant avec ma petite expérience , que le plus simple et le moins stressant pour moi c’est de :
• choisir une ville,
• de poser une date
• de trouver un lieu, là c’est un peu de stress parfois, mais il y a toujours moyen faute de trouver un lieu plus calme, moins touristique etc…, qui serait ravi d’accueillir des poly …. (comme à Montpellier par exemple où je n’ai rien trouvé d’autre qu’un bar hyper touristique) de réserver sans parler de polyamour au cafetier, un espace pour 10 ou 15, un peu comme on le ferait avec des copains (vérifier quand même qu’il n’y a pas de concert ce soir-là !),
• D’avoir quelques bons amis-es sur qui vous pouvez compter pendant la soirée au cas où une violence s’installerait.
• Et après, vous dites aux participants que vous aussi vous souhaitez être participant, que vous ne détenez aucune vérité, que vos mots sont seulement ceux de votre vécu et le plus souvent même de vos tripes, que vous avez besoin de l’aide de tout le monde pour cette soirée, que vous avez véritablement besoin d’eux tous pour avancer encore mieux sur ce chemin des relations plurielles.
• Et puis vous vous asseyez et vous vous laissez faire en profitant de ce qui vous est offert…

Et c’est très beau.

Je vous aime <3

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

lutevain

le mardi 25 mars 2014 à 00h20

Strega

Dernier point : la propriétaire du foulard jaune à fines rayures pourra réclamer son bien auprès de moi. Je l'ai récupéré, abandonné, sur une banquette en fin de soirée.

… il semblerait que ce soit celui de Dominique… garde-le bien jusqu'à la prochaine fois!

#
Profil

jaguar

le mardi 25 mars 2014 à 08h56

Bonjour,
très agréable soirée avec de nombreuses expériences à écouter,
J'embrasse tendrement Strega qui, j'espère, ne m'oubliera pas !!!!!

Je trouve que ce serait une bonne idée de faire un café poly et bisexualité, je crois que cela ouvrirait des voies,
je pense à personne en particulier !
Evidemment pas à Paris ! mais à Montpellier en avril ou en mai !
Je suis partante pour donner un coup de main pour trouver un lieu et pour la pub.

Quel est ton forum Biscuit ?
ou une rencontre entre bisexuel-les ? à suivre....

très bonne journée à toutes et tous

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 25 mars 2014 à 09h51

jaguar

Je trouve que ce serait une bonne idée de faire un café poly et bisexualité, je crois que cela ouvrirait des voies,
je pense à personne en particulier !
Evidemment pas à Paris ! mais à Montpellier en avril ou en mai !
Je suis partante pour donner un coup de main pour trouver un lieu et pour la pub.

Quel est ton forum Biscuit ?
ou une rencontre entre bisexuel-les ? à suivre....

très bonne journée à toutes et tous

Oui, excellente idée !
( et moi non plus je pense à personne en particulier ;) )
Si c'est à Montpellier, et qu'il y a du covoiturage possible via Toulouse, un week-end (un samedi soir par exemple, idéal), je serais volontiers des vôtres (étant bi-friendly) , et partant pour aussi donner un coup de main .

@ Biscuit :
> Si un tel café-bi*poly avait lieu en mai 2014 à Montpellier ou ailleurs, serait-il possible d'en parler sur un ou des sites & forums bis, et où ? ( si tu en as à recommander, je suis intéressé (+) )

@ Jaguar :
Bon jour à toi & au plaisir de te revoir, chère féline !

#
Profil

lutevain

le mardi 25 mars 2014 à 10h29

jaguar

Je trouve que ce serait une bonne idée de faire un café poly et bisexualité, je crois que cela ouvrirait des voies,
je pense à personne en particulier !

… je plussoie… ô combien!!!

#
Profil

Biscuit

le mercredi 26 mars 2014 à 15h29

Je ne me vois pas du tout organisateur de quoi que ce soit IRL, mais je veux bien participer, si je suis disponible évidemment, et partager l'info sur mon forum (www.bisexualite.info) même si j'ai peu d'illusion sur l'implication des bi dans une démarche IRL...

#

(compte clôturé)

le mercredi 26 mars 2014 à 15h36

À supprimer

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 26 mars 2014 à 16h01

Biscuit
même si j'ai peu d'illusion sur l'implication des bi dans une démarche IRL...

J'imagine que c'est un constat, mais tu expliquerais ça comment ?

#
Profil

Biscuit

le mercredi 26 mars 2014 à 16h31

Bonne question, Siestacorta, je vais essayer d'y répondre sans être trop long. (edit : en fait, c'est raté, désolé !)

Je pense qu'il faut déjà dissocier la bisexualité masculine et féminine, tellement leur perception par la société diffère totalement.

Dans le cas de la bisexualité masculine on navigue en plein tabou. Rares sont les bisexuels hommes réellement assumés auprès de leur entourage à commencer par leur compagne lorsqu'ils en ont une. Suffit d'aller trainer un peu sur les sites de rencontres coquins entre hommes pour se faire une idée : la norme du bi c'est "plan cul rapide sans lendemain et surtout en toute discrétion"... Inutile de vous dire que tous ces mecs là ne risquent pas de venir à un café-bi. Tout juste certains viennent se confier en tout anonymat sur un forum, et encore...
Il y a aussi des bisexuels hommes ayant une vie sociale homosexuelle, ils sont plus rares, mais ils existent. Ceux là sont soit assimilés homo (y compris par eux mêmes), soit perçus comme des "traitres" ou des homos non assumés.

La bisexualité féminine est en revanche beaucoup plus acceptée, avec les avantages et les inconvénients que cela peut susciter. Je ne vais pas rentrer dans les détails, vous avez tous surement déjà fait le tour de la question : une fille bi, ça plait aux hommes, ça ne choque personne, c'est fun... Mais surtout, et c'est encore plus vrai j'ai l'impression pour la jeune génération, s'accepter bisexuelle quand on est une fille ne passe pas forcément par un long questionnement. A partir de là, pourquoi participer à un café-bi ?

Enfin, je pense que plus globalement la différence de perception des gens "ordinaires" face au polyamour et à la bisexualité tient aux mots en eux mêmes. Là où le terme polyamour renvoi à l'amour, au couple, au relationnel, le terme bisexualité sonne bien plus comme une pratique sexuelle ou en tout cas comme quelque chose de purement sexuel, que l'on rangerait dans le même tiroir que la sodomie, le triolisme ou l'échangisme. Des choses que peu de gens abordent avec facilité, forcément...
D'ailleurs pour l'anecdote, le terme "bisexualité" est considéré comme un tag pornographique par tous les logiciels de contrôle de parental, de classification de sites, ou de protection des mineurs.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 28 mars 2014 à 12h44

Bonjour,

Juste une question : vue la richesse et belle suite potentielle (+) d'une telle conversation sur la bisexualité, ne devrait-on pas plutôt la poursuivre sur ce fil récemment ouvert ? :
/discussion/-Po-/Un-petit-bonjour-de-chez-les-bibi...

Il me semble que ce serait + simple et + logique, car elle ne sera plus liée à ce précédent café de Montpellier.

> Qu'en pensez-vous ?

En tout cas merci déjà à vous pour ces précieux échanges bien utiles ! cela fait plaisir de lire ces témoignages, qui semblent très tabous encore de nos jours
( si même les mouvements LGBT n'assument pas pleinement & entièrement la lettre B de leur sigle à 4 lettres, alors comment les Bis le pourraient-illes à eux seules ? > à quand une série ' The B Word ' ? - mais qui ne serait pas une mauvaise série B - ;) )

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion